Adieu veaux, vaches, cochons monterelais…

Vous, je ne sais pas, mais moi, si…

Afin d’apporter ma modeste et pécuniaire contribution à l’économie locale, j’avais pris la ferme décision d’accorder ma pratique à cette fameuse boutique que la Seine et Marne entière nous enviait, je veux bien sûr parler du « Marché du terroir ».

Cette officine destinée à promouvoir les petits producteurs locaux, et je m’empresse de préciser que j’avais trouvé très bonne cette idée, cette officine, donc, avait sa juste place à côté d’un Mac DO, vers l’ancienne sucrerie. Fièrement, en face de l’envahisseur oncle-samien, ce « Marché du terroir » défendait les couleurs de la bonne et loyale bouffe tricolore !

Ah ! Quel aède aurait su chanter l’émotion qui me saisissait lorsque j’apercevais le moëlleux d’un Brie de Montereau au mieux de sa forme ?
Ah ! Quel troubadour occitan aurait pu décrire le léger frémissement de ma paupière gauche à la vue d’un pot de miel du Gâtinais ?
Ah ! Quel trouvère bourguignon aurait pu noter mon trouble à l’idée de sucer délicatement un petit Caporal… (Je parle évidemment des bonbons…)

Hélas, trois fois hélas, cette boutique n’est plus !

Le gérant du Mac DO en question avait-il décidé de lancer une OPA sur les spécialités locales ?
La phobie de la vache folle et de la grippe aviaire réunies aurait-elle eu raison du chiffre d’affaires de la noble échoppe ?

Nenni, vous n’y êtes pas, et je sens bien que vous donnez votre langue au chat…

Les petits producteurs ont décidé pour la plupart de se tourner vers les sirènes provinoises, sirènes incarnées en la personne de M. JACOB, Maire de Provins et ci-devant actuel Ministre de la fonction publique, qui ne trouva rien de mieux que de leur lancer de suaves œillades afin qu’ils s’installassent dans la médiévale cité.

On voit bien par là que dans cette triste vallée de larmes, si le loup est un loup pour l’homme, le Ministre-UMP peut appartenir à la même catégorie animale (canis lupus) pour le Député-UMP.

On voit surtout qu’en matière de terroir, le seul à compter vraiment est le terroir-caisse…

Que la suite des évènements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

 


6 commentaires

  1. Cochon rose dit :

    Mé euh ! Doit bien en resté un ou deux, à Montereau, des cochon !

  2. Yves POEY dit :

    Ils doivent écouter « La truie » de Schubert…. :-) :-) :-)

  3. Lolita dit :

    Ce sont certaines illusions qui sont des truies….

  4. Mamijo dit :

    Adieu les bons produits seine-et-marnais …le magasin fermé au-delà de la date indiquée par le sympa gérant, j’ai tenté de me renseigner de la réouverture tant auprès du S.I. que de la mairie de Montereau elle-même : personnen’était au courant …. un comble non ? Je ne suis pas encore allée à Provins, par contre, je précise, si de fins connaisseurs gourmets recherchent de la tomme de brebis qu’il est possible de s’en procurer directement à la bergerie de Nanteau-sur-Lunain !
    A et bravo Hou

  5. Yves POEY dit :

    Pour la tomme, il faudrait peut-être installer un accélérateur de particules…..

  6. Yves POEY dit :

    Le bail de la boutique est à céder…
    Si quelqu’un est intéressé, je ferai suivre… :-)

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !