Bélize et moi !

Vous, je ne sais pas, mais moi, si…

A l’occasion de la fin de ces cinq années de législature, (oui, désormais fidèle ami blogueur dont le noble chef blanchit de plus en plus sous le harnois, comme le temps passe…), je me suis subitement rendu compte que chacun de nos représentants à l’Assemblée Nationale devenait le jour de son élection Président d’un groupe d’amitié d’un illustre pays.

Il est d’ailleurs impressionnant sur les images d’archives, de revoir , un peu comme à l’occasion du premier jour des soldes, il est impressionnant de revoir nos nouveaux élus jouer des coudes afin de présider à l’amitié que nous ne manquerons pas de témoigner aux enfants de l’Oncle Sam, ou encore celle qui nous permettra de nous rapprocher des fils et filles de l’empire du soleil levant.
Notre député-maire-ump à nous n’échappa pas à cette belle et indispensable coutume républicaine, et on lui proposa de présider, pendant ces cinq dernières années, le groupe d’amitié d’un fier et valeureux Etat : le Bélize.

Et je dois vous avouer que je veux voir en l’acceptation de cette présidence quinquennale un beau geste d’abnégation.
En effet, moi le sédentaire, pour qui un déplacement à Varennes-sur-Seine représente l’équivalent de la croisière d’André Citroën, (jaune la croisière, pas rouge…), il me faut vous confesser que sans notre député-maire-ump, j’aurais été bien incapable de situer sur la mappemonde ce beau pays qu’est le Bélize.

Belle abnégation que de se coltiner l’amitié de cette nation de 22 965 Km2 pourvue d’une densité de 11 âmes dans chacun de ces Km2.
Je voudrais vous y voir, vous, aller organiser des comices agricoles et serrer seulement 22 mains par Km2 ! (Et ce, dans le meilleur des cas, je passe volontairement à la trappe les inévitables manchots ressortissants du Bélize : la statistique est une science de plus en plus exacte…)

Abnégation encore tous les 9 mars, alors que votre Nicolas de patron vous propose de travailler de plus en plus, que de ne rien glander de la sainte journée, afin de respecter ce jour férié : en effet, tous les 9 mars, le Bélizois à la fois moyen et patriote, ce Bélizois-là ne manque pas de faire la grasse matinée afin de célébrer le Baron Bliss, cet Anglais qui, dans les années 20, vint en vacances dans cette contrée, et s’y plut tellement qu’il décida de léguer toute sa fortune au pays. Ah ! On savait vivre en ce temps-là…

Enfin, abnégation toujours : le Bélize est un pays qui a acquis son indépendance en 1981.
Et je vous demande de me croire sur parole : pour un député-maire-ump normalement constitué, un pays qui a acquis son indépendance en 1981, ça rappelle de mauvais souvenirs !

Que la suite des évènements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

___________________________________________________________________________________

 


7 commentaires

  1. Robert le géographe dit :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Belize

    Le Belize est un pays d’Amérique centrale, au sud du Mexique et à l’est du Guatemala. Le Belize se trouve à seulement 75 km du Honduras, seul le golfe du Honduras sépare ces deux pays.

    Le Belize se nommait autrefois le Honduras britannique. La dénomination actuelle provient du nom de l’ancienne capitale et du fleuve du même nom.

    La capitale est Belmopan depuis les années 70, succédant à Belize City, plus grande ville du pays et port donnant sur la mer des Caraïbes.

    L’anglais est la langue nationale du pays. Le Belize est le seul pays d’Amérique centrale dont la langue officielle ne soit pas l’espagnol même si ce dernier est très largement parlé dans certaines parties du pays.

  2. Yves POEY dit :

    Merci, Robert !

  3. Pascal SEVRAN dit :

    Ah, on est bien, Tintin !

    C’est le jeune Laurent VOULZY qui avait écrit une magnifique chanson à la gloire de ce pays : « Bélize en mer ».

  4. Yves POEY dit :

    Bien sûr, Pascal, bien sûr…

    Rappelons également cette magnifique pièce pour piano de L.V. Beethoven, la « Lettre à Bélize »….

  5. Yves POEY dit :

    Et n’oublions pas les Beatles :

    « I Bélize in yesterday… » chantaient-ils !

  6. isis 3v dit :

    vint en vacances dans cette contrés, lit-on et je demande:  » con très ou contrée ? »
    vive l’orttograffe ! (sur un clavier, en fait ça dérape très vite)

  7. Yves POEY dit :

    Les deux mon général ! :-) :-)

    Voilà ce que c’est que de ne pas relire ! Je corrige de suite !

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !