Belle leçon d’humidité…

Mme T., monterelaise depuis sa naissance, habite cet immeuble « géré » par Habitat-Confluence-ex-OPHLM.

Belle leçon d'humidité... dans Ca ne va plus ! 3lxemi41qd

Voici maintenant quelques clichés que m’a confiés Mme T.
C’est l’intérieur de son appartement, dans lequel elle et sa famille vivent depuis longtemps, et dans lequel ils viennent de refaire une nouvelle fois la tapisserie.
Une petite précision : Mme T. n’a jamais eu de dette envers le bailleur.
Je vous laisse découvrir l’état des lieux, l’état de dégradation et l’état d‘humidité, de moisissure qui règnent là, et ce, malgré le chauffage central…

9obx1c9vko dans Ca ne va plus !

——
irl0iczhl9n393rnkhvw

———
n393rnkhvw
——
nznkk3bp1g

——
v63gukcvbs

—–
lrgo4cmg9s

——
frdbnvc5tb

—–
p78rbkqzte

—–
561n185v1c

Mme T. n’en peut plus, et l’observateur un tant soit peu impartial ne pourra que reconnaître l’épouvantable état de cette habitation.
(Et je vous fais grâce des parties communes, nous parlerons de ce problème une autre fois.)

Il fait tellement humide que le médecin de famille a dû établir un certificat médical mettant en cause les moisissures en ce qui concerne les problèmes de santé de l’une de ses filles.

Elle a évidemment adressé ses plaintes et ses récriminations aux services concernés de l’Office des HLM monterelais.
Réponse de ces derniers: « Vous n’avez qu’à faire une demande pour un autre logement ». Tellement facile !

Mme T. aime son quartier, elle a toutes ses amies près de chez elle, et refuse pour l’instant de déménager, ce qui est son droit le plus strict.

Elle est donc allée alerter notre député-maire-ump.
Réponse de ce dernier : « Je ne peux rien, voyez avec votre assurance. » (On voit par là qu’on est loin de la positive-attitude chère au regretté J.P. Raffarin qui nous manque tant…)

Réponse de l’assureur « Ah, mais nous, on ne peut rien, car il ne s’agit pas d’un dégât des eaux… »
C’est un véritable cercle vicieux.

Cet immeuble est-il destiné à la démolition ?
Veut-on faire partir les habitants de ce quartier ?
Comment peut-on, quand on est bailleur, laisser vivre des familles, des enfants dans de tels lieux ?

Oui, décidément oui, voilà le sombre et révoltant quotidien de certains Survillois.
C’est lamentable ! Ces clichés sont bien évidemment en complet décalage avec l’image de la ville que voudrait donner notre député-maire-ump.
Mais voilà la triste réalité.

Mais je vous ai gardé le « meilleur » pour la fin : récemment, le vide-ordure de Mme T. s’est brisé. Elle a demandé à l’Office son remplacement.

Réponse de ce dernier : « Il sera remplacé et vous sera facturé ! »

________________________________________________________________________________

 


20 commentaires

  1. Anais dit :

    C’est révoltant !

    Si on peut faire des choses, signer des pétitions, dites-le moi !

  2. Yves POEY dit :

    Dans un premier temps, vous pouvez diffuser ces photos et l’URL de ce blog, qui, au passage, rencontre un public d’internautes de plus en plus important !

  3. quandlarévolteseréveille dit :

    Il y a plusieurs façons de pousser les gens au DESESPOIR… Celle-ci en est une excellente: faire en sorte qu’ils ne ne puissent plus se ressourcer dans leur logement. Fallait y penser…
    J’espère que beaucoup d’autres personnes que Mme T. oseront, sur ce blog, faire savoir ce qu’ils vivent. Il faut faire renaître l’ESPOIR.

  4. la yen Monterelaise dit :

    Désolant,
    C’est juste pour enlever un peu plus de démographie à notre ville.
    Peut être qu’elle n’a pas ses idées politiques ?.
    Comme beaucoup d’habitants qui aimaient leur quartier et qui sont partis, depuis 10 ans
    les vrais habitants ne sont plus là. La cause : des quartiers qu’on laisse se pourrir rappelez-vous la place jean sans peur, les 4 tours qu’ on avait du mal à habiter, la rue descartes, on a tout laissé pourrir pour faire fuir les habitants.

  5. la yen Monterelaise dit :

    Peut être qu’elle n’a pas ses idées politiques ?.

  6. nora dit :

    En attendant, une petite lettre au Procureur de la Republique, avec des photos!
    L’insalubrité du logement est manifeste..Si cela se trouve , dans l’immeuble, elle n’est pas la seule à vivre ce type de situation !
    Un magistrat peut tout à fait demander des explications à l’office de HLM, dans un cas pareil, d’autant que cette situation joue sur la santé de ses enfants..

  7. becassine dit :

    Et on peut lire sur le trombinoscope de notre député UMP

    « Membre titulaire du conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale »!! sans commentaire !

  8. Jérôme dit :

    Salut Yves

    il est bien ton blog
    salutaire meme

    je te colle 2 liens HS avec ton sujet du jour, mais il faut que l’info soit diffusée le plus possible (et je sais que tu seras sensible à ce sujet)
    http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/03/des-maternelles-du-xxeme-a-paris-sous-tension
    http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20070323.FAP1695/sanspapiers_une_directrice_decole_maternelle_parisienne.html

    A bientot

    Jérôme (ex-Melunais et néo-Nimois)

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !