Faire campagne à la ville !

La dernière ligne droite avant les élections présidentielles étant arrivée, il était normal que beaucoup de militants tractassent sur les marchés monterelais, en ce week-end très ensoleillé de mi-avril.

Et c’est sans doute pour cette raison que nous avons eu la bonne surprise de voir débarquer une belle escouade de jeunes militants à la fois sarkozystes et se réclamant de l’UMP.
J’écris sincèrement et à dessein « bonne surprise » car il est rassurant de constater que des jeunes s’engagent au sein d’un parti, et militent dans la formation politique qu’ils ont choisie.
C’est mon avis et je le partage.

Ces jeunes militants UMP (c’était écrit en violet-parme sur leurs tee-shirts d’un blanc immaculé), enthousiastes, pleins d’illusions et dotés d’une légère acné, ces jeunes avaient en poche un discours bien formaté , prêt à l’emploi, même si l’argumentaire de droite aurait parfois mérité d’être quelque peu rôdé.
Je ne suis pas sûr que même leur Nicolas de chef aurait opiné du sien, quand l’un d’entre eux, en gros, affirmait ouvertement (je schématise un peu mais l’idée était là) qu’il valait mieux prendre de l’argent aux plus pauvres, puisque ces derniers étaient en plus grand nombre dans notre beau pays, plutôt qu’aux plus riches.
Il y a d’autres moyens plus discrets de faire passer la pilule, quand on se réclame de ce parti. Mais bon, mettons ceci sur la fougue et la flamme juvéniles.

En tout cas, la venue de ces jeunes bon chic bon genre sur notre marché a eu un effet inattendu : d’habitude quand nous ne sommes que nous autres, vieux militants socialistes parfois barbus, à distribuer bénévolement nos prospectus, le placier du marché, la police municipale et parfois leurs homologues nationaux nous demandent de déguerpir de cet endroit soi-disant privé. (Je vous renvoie au papier du 7 mars dernier, sur le calendrier ci-contre.)
Et là, coïncidence, hasard, nous n’aperçûmes ce matin aucun uniforme. Le marché avait été renationalisé ! La place du Colonel Fabien n’était plus privatisée ! La place au blé était comme par enchantement redevenue publique ! Hosanna au plus haut des Cieux !

Quoi qu’il en soit, il est un progrès que ces jeunes devraient absolument réaliser.
Il m’a semblé très étrange que des soi-disant militants UMP se voulant locaux, voire monterelais, ne connussent même pas le nom d’un certain Yves Jégo, que je leur annonçais personnellement à l’occasion d’un sympathique échange de tracts et d’idées.

Bon, vous me direz que ceci m’a donné l’occasion de faire œuvre de pédagogie, en leur communiquant l’adresse-url de ce blog.
Moi, vous le savez, quand je peux rendre service !…

Ah ! Un dernier détail ! Dimanche matin, à Surville, aucun de ces jeunes Sarkozystes à l’horizon. Même en tee-shirts immaculés et parme…
Remarquez bien que, même sans le connaître, ils imitaient en cela notre député-maire-ump !…

______________________________________________________________________________

 


17 commentaires

  1. Robert le grand bleu dit :

    C’est ce qu’on appelle une plongée en acnée ?

  2. Yves POEY dit :

    Robert,

    De fidèles lecteurs d’entre les fidèles viennent de nous faire remarquer à juste titre que le mot « acné » n’avait absolument aucune raison de prendre un « e » à la fin.

    Comme quoi, on a bien raison de dire que l’orthographe peut parfois donner des boutons !

  3. Robert le repentant dit :

    Ca m’apprendra à vous suivre aveuglément, M. POEY !

    A propos, l’acné, ce n’était pas un opéra en trois actes de Léo DELIBES ?

  4. Yves POEY dit :

    Robert,

    Je dépose les armes et m’avoue vaincu ! :D :D :D

  5. Yves POEY dit :

    Bon !

    Soyons clairs !

    Ces jeunes étaient dotés d’UNE LÉGÈRE ACNÉ !

    Certains matins, il n’y a pas que les machines qui rament !

  6. Anonyme dit :

    Où sont les jeunes monterelais sarkozystes, car ces sarkozystes dans le marché n’étaient même pas de chez nous, bien sûr de Montereau, ou du canton. Non connus !.
    A 11h30 arrivée à l’improviste du député maire UMP au centre social soi-disant pour l’inauguration du jumelage de Safi ville jumelée depuis plus de 1 an avec notre ville.Et dans cette jounées étaient prévues les démarches consulaires, pour effectuer des papiers. Cela peut durée toute la journée.
    Mr le député maire UMP a arrêté toutes les démarches consulaires des citoyens marocains qui étaient présents pour cette inauguration.
    Je sais que beaucoup de citoyens n’étaient pas heureux de le voir, mais ils étaient forcés de l’ecouter.
    Pourquoi ne l’avoir pas fait il y a 1 an , si ça n’a pas été fait à l’annonce du jumelage ?
    Les pauvres citoyens Marocains, pourquoi les obligés a l’écouté.

    VA DISTRIBUER TES TRACTS DANS LES MARCHÈES ET DANS TA VILLE.

    A t’il peur d’être confronté à sa nos chers habitants ?

  7. Yves POEY dit :

    Ca me rappelle un peu les jeunes inscrits à l’ANPE obligés d’aller au salon du recrutement…

    C’est bizarre, ce sentiment de « on est forcé de… » ! :(

  8. Limboko dit :

    Des jeunes Sarkozystes? L’éducation nationale a donc tant échoué que l’on parle aujourd’hui d’une jeunesse qui adhèrerait à des propos qui ne sont qu’un ramassis de d’inepties scientifiques, de provocations malsaines émanant d’un très digne héritier de ce que la droite française a produit de pire.
    Sans doute cette jeunesse était scolarisée bien loin de certaines cités et le Karcher était exclusivement destiné à décrotter le 4×4 à 40000? ou à nettoyer le « liner » de la piscine…
    Par simple curiosité, j’aurais aimé feuilleté le « brûlot » de M Azouz Begag lors de ma visite à l’hyper de Surville. Mais depuis deux semaines ce numéro 2 des ventes est absent des présentoirs!!! Une faute professionnelle du chef de rayon ou faut-il en déduire que tenons là un jeune Sarkozyste???

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !