Surprise, surprise ?

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

A la lecture du Parisien daté d’hier, et plus précisément à la lecture de l’article consacré à la déconfiture électorale sarkozyste à Montereau (déconfiture qualifiée de « surprise » par le rédacteur du papier) j’ai eu subitement envie de vous rappeler l’existence de feu Maurice Grévisse, lui qui avait défini avec précision le substantif « surprise », à l’occasion d’un épisode resté célèbre.

(Et je ne dis pas cela parce que dans l’article en question, on pouvait lire « La surprise » sous la photographie de notre député-maire-ump !
Comme aurait dit Jacques Médecin qui s’y connaissait : « Aux niçois qui mal y pensent ! »)

Mais jugez plutôt !

Maurice Grévisse, (Rulles 7 octobre 1895 – La Louvière le 4 juillet 1980) reste l’un des plus célèbres grammairiens et théoriciens de la langue française, même et surtout, s’il était belge.
En plus de sa passion pour la langue française, Maurice Grévisse en avait une autre (beaucoup moins glorieuse celle-là, encore que…), pour l’employée de maison, avec qui il trompait allègrement son épouse.

On voit par là qu’on peut accorder les participes passés et s’accorder du bon temps, et ce, quasiment en même temps…

Une après-midi, Madame Grévisse rentre à la fois inopinément et très en avance au domicile conjugal.
Catastrophe ! Elle trouve son Maurice de mari au lit (tout aussi conjugal, le lit), en compagnie de la bonne, les deux amants se livrant à des activités très peu linguistiques, sauf pour certains lecteurs-internautes de ce papier qui ont décidément l’esprit très mal tourné !

Madame Grévisse, choquée, un peu comme dans les pièces de Feydeau, s’écrie :
« Ah ! Monsieur, je suis surprise ! »

Et à cet instant, du tac au tac, que je sois changé sur le champ en porte-parole de l’ump si je vous raconte des carabistouilles, Maurice Grévisse répond :
« Non, Madame, ceux qui sont surpris, c’est nous. Vous, vous n’êtes qu’étonnée ».

Et bien, voyez-vous, dans l’affaire qui nous préoccupe, ceux qui sont étonnés, ce sont les lecteurs non-monterelais du Parisien.
Mais le seul qui ait été surpris, c’est notre député-maire-ump !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

______________________________________________________________________________

 


16 commentaires

1 2
  1. Yves POEY dit :

    Quel était l’angle du reportage F3 idf ?

    (De toute façon, il repassera ce soir, je pense…)

  2. Anonyme dit :

    je pense qu’il repassera à 12h50 aussi. Le vote de surville et les habitants du quartier qui ont été interrogés, par rapport à la rénovation.

  3. Anonyme dit :

    Proverbe :

    Qui fait deux fois naufrage,
    Ne doit pas s’en prendre à la mer.

  4. nora dit :

    Super, on interroge les habitants de Surville directement !! On leur demande leur avis, directement sans passer par Jego. Un petit vent le liberté souffle dans cette campagne électorale. J’espère qu’il ne retombera pas.

  5. Anonyme dit :

    Et oui Nora c’est plus du selectif proposé par nos élus

  6. Eponyme dit :

    ETATS D’ÂME

    SURPRIS dites-vous « qu’il a été » notre député maire apprenant les résultats des élections monterelaises de dimanche soir !!!
    Pour moi ça a été un GRAND MOMENT DE BONHEUR, une sorte de clameur qui partait de ce quartier malmené en toute impunité depuis si longtemps…Les électeurs survillois ont compris qu’ils avaient le pouvoir de se faire entendre. Il faut que cette mobilisation se poursuive, enfle, augmente au point de faire basculer définitivement la démocratie locale du côté de la participation, celle qui a le pouvoir de redonner l’espoir et l’envie d’avancer. C’EST POSSIBLE ! OUIIIIIIIII…………

  7. LILI dit :

    Etats d’Amie partagés Eponyme! OUI c’est possible , on ne peut pas avoir été près de 70% de votants à dire NON à Mr Sarkozy le 22 Avril et laisser faire comme si de rien n’était.Malgrè les commentaires grincheux et blasés de la presse à propos du débat d’hier soir je suis convaincue qu’il y a d’un côté le vérouillage et le pouvoir absolu de celui qui sait tout ( on se demande d’ailleur bien pourquoi la France ne s’est pas redressée en 5 ans !!) et de l’autre une politique participative à l’écoute basée sur les expériences de terrain. ALLEZ MONTEREAU à gauche toute!!!

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !