Archive pour 28 avril, 2007

C’est les nerfs !

Je voudrais aujourd’hui présenter mes plus plates excuses aux habitants des quartiers des Grès et de la rue des Chesnois à Surville.

En effet, ayant décidé d’assister hier à 19h00 à une réunion de notre député-maire-ump, réunion destinée aux locataires et habitants de ces quartiers, ce dernier, en me voyant pénétrer dans la salle, m’a demandé de sortir, au motif que ce n’était pas une réunion publique.
Si je restais, la réunion serait reportée à une date ultérieure. Na !

Pourtant, j’avais fait de gros efforts, afin de paraître à mon avantage : chemise gris souris, cravate presque noire à petites fleurs, costume gris anthracite du meilleur effet, je m’étais douché avant de venir, (mais si, je sentais plutôt bon) et au cas où, j’avais poussé le luxe jusqu’à porter quelques gouttes d’ »Héritage» de Guerlain. (C’était un échantillon….)

Toutes mes excuses à vous, locataires et habitants des quartiers : comment pouvais-je imaginer sa réaction, alors que j’étais simplement venu écouter la bonne parole, afin de vous narrer en détail, fidèles lecteurs-internautes, la chronique de cette petite sauterie.
(Notons au passage que j’avais assisté sans rien dire au rendez-vous précédent de 18h00 fixé par notre édile aux habitants du quartier du Clos-Dion, sans prononcer un seul mot.)

Toutes mes excuses à vous, locataires et habitants des quartiers…
Pouvais-je imaginer que notre député-maire-ump allait nous faire un caca nerveux, comme dirait mon petit voisin, et que ma simple vue allait suffire à le faire rentrer dans une colère des plus noires ?
A-t-il eu peur de moi, moi qui ne ferais pas de mal au moindre diptère ? (Non, non, pas de y à diptère…)

Toutes mes excuses à vous, locataires et habitants des quartiers…
Notre député-maire-ump considère que je ne fais pas partie de vos quartiers, moi qui y ai vécu 22 ans, moi qui vais y travailler tous les matins ouvrables, depuis 19 ans, et ce, souvent de très bonne heure…

Mais bien entendu, permettez-moi également de vous adresser un grand merci à vous, les locataires et habitants de ces quartiers : vous m’avez soutenu, vous m’avez dit de rester, vous avez demandé à notre député-maire-ump de commencer son speech, alors que je m’étais assis.
Rien n’y a fait ! Il s’est sauvé devant ma petite et modeste personne, sans prononcer un début de commencement de discours…
A-t-il eu vraiment peur de moi ? Je ne veux même pas y penser !

Un grand merci pour vos gestes de soutien qui m’ont touché, vous les Survillois.

Ah ! Un dernier détail et un signe important : toute cette épique aventure se déroulait Salle François MITTERRAND.

On a connu de plus mauvais augures !

__________________________________________________________________________________

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !