Archive pour 8 mai, 2007

Qu’il est beau, le labo !

Les Monterelais en ont donc décidé ainsi : en accordant 52,42 % des voix à Mme ROYAL, ils n’ont pas voulu se mobiliser en faveur du sarkozysme, pourtant si cher à notre député-maire-ump.

Mais bien sûr, il faut aller voir plus en détail afin de véritablement comprendre ce dont il retourne.

A Surville, 65,20 % des voix sont allés à la candidate socialiste, et même 67,84 % si l’on ne compte pas le bureau de vote « Marie-Louise », en ville « moyenne ».

Pouvait-on infliger plus cinglant désaveu à ce qui devait être un magnifique laboratoire, un formidable modèle réduit de la gestion sarkozyenne, un extraordinaire champ expérimental de la gestion umpienne ?

Quel camouflet ! Quelle claque ! Quelle rouste !

Mais il me semble déjà entendre des objections !

Mais comment ! Malgré les masses financières mises en œuvre, les ingrats Survillois désavouent complètement le « fidèle lieutenant de M. Sarkozy », pour reprendre les termes de la REP d’hier ?

Mais comment ! On ose retoquer celui qui prétendait être le Borloo local ?

Mais comment ! Malgré la rénovation urbaine menée au pas de charge, ces habitants si peu reconnaissants ont botté le derrière à tout un système !

Eh bien, oui ! Tout simplement parce que les Survillois, eux, sont en droit de dire : « nous on sait comment ça marche (ou comment ça ne marche pas …), nous, on sait que les recettes artificielles mises en place ne peuvent pas fonctionner.

Et ils ont crié bien haut et bien fort cet inévitable constat !

La rénovation urbaine, ça ne peut pas seulement consister à ravaler les façades, les faire inaugurer par un ministre de passage, et se faire photographier devant elles, juste avant de repartir très vite une fois l‘inauguration terminée dans une grosse voiture garée à l’écart !

Comment gérer la ville sans jamais prendre en compte ses habitants . ?
Comment gérer Montereau sans aucune démocratie participative ?
Comment gérer la Cité sans que le Citoyen soit reconnu et écouté, sans jamais être associé aux décisions ?
Comment gérer la commune en utilisant le clientélisme, le communautarisme et le trompe-l’œil ?

Alors, évidemment, notre édile est obligé de s’en sortir par une pirouette : « Montereau a la particularité d’être une ville de gauche dirigée par un maire de droite. », pouvait-on lire hier…

Moi, je serais à la place de notre nouveau Président de la République, avant de confier une quelconque responsabilité nationale à notre député-maire-ump, je méditerais cette déclaration, et je me demanderais si finalement je ne préférerais pas un maire de droite dirigeant une ville de droite…

Ce serait en effet comme embaucher un boulanger allergique à la farine…

……………

Et n’oubliez pas, demain, même lieu, pour l’heure je vous laisse choisir : ici même, un joli conte monterelais…

___________________________________________________________________________________

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !