Qu’il est beau, le labo !

Les Monterelais en ont donc décidé ainsi : en accordant 52,42 % des voix à Mme ROYAL, ils n’ont pas voulu se mobiliser en faveur du sarkozysme, pourtant si cher à notre député-maire-ump.

Mais bien sûr, il faut aller voir plus en détail afin de véritablement comprendre ce dont il retourne.

A Surville, 65,20 % des voix sont allés à la candidate socialiste, et même 67,84 % si l’on ne compte pas le bureau de vote « Marie-Louise », en ville « moyenne ».

Pouvait-on infliger plus cinglant désaveu à ce qui devait être un magnifique laboratoire, un formidable modèle réduit de la gestion sarkozyenne, un extraordinaire champ expérimental de la gestion umpienne ?

Quel camouflet ! Quelle claque ! Quelle rouste !

Mais il me semble déjà entendre des objections !

Mais comment ! Malgré les masses financières mises en œuvre, les ingrats Survillois désavouent complètement le « fidèle lieutenant de M. Sarkozy », pour reprendre les termes de la REP d’hier ?

Mais comment ! On ose retoquer celui qui prétendait être le Borloo local ?

Mais comment ! Malgré la rénovation urbaine menée au pas de charge, ces habitants si peu reconnaissants ont botté le derrière à tout un système !

Eh bien, oui ! Tout simplement parce que les Survillois, eux, sont en droit de dire : « nous on sait comment ça marche (ou comment ça ne marche pas …), nous, on sait que les recettes artificielles mises en place ne peuvent pas fonctionner.

Et ils ont crié bien haut et bien fort cet inévitable constat !

La rénovation urbaine, ça ne peut pas seulement consister à ravaler les façades, les faire inaugurer par un ministre de passage, et se faire photographier devant elles, juste avant de repartir très vite une fois l‘inauguration terminée dans une grosse voiture garée à l’écart !

Comment gérer la ville sans jamais prendre en compte ses habitants . ?
Comment gérer Montereau sans aucune démocratie participative ?
Comment gérer la Cité sans que le Citoyen soit reconnu et écouté, sans jamais être associé aux décisions ?
Comment gérer la commune en utilisant le clientélisme, le communautarisme et le trompe-l’œil ?

Alors, évidemment, notre édile est obligé de s’en sortir par une pirouette : « Montereau a la particularité d’être une ville de gauche dirigée par un maire de droite. », pouvait-on lire hier…

Moi, je serais à la place de notre nouveau Président de la République, avant de confier une quelconque responsabilité nationale à notre député-maire-ump, je méditerais cette déclaration, et je me demanderais si finalement je ne préférerais pas un maire de droite dirigeant une ville de droite…

Ce serait en effet comme embaucher un boulanger allergique à la farine…

……………

Et n’oubliez pas, demain, même lieu, pour l’heure je vous laisse choisir : ici même, un joli conte monterelais…

___________________________________________________________________________________

 


Autres articles

20 commentaires

  1. Eponyme dit :

    Ô oui, il est vraiment beau le labo… LABO DE TOUS LES ESPOIRS…

    J’invite toutes celles et ceux que ce laboratoire intéresse à coller un oeil dans l’optique d’un microscope pour comprendre pourquoi les Survillois ont voté Ségolène à 65,20%. Je ne vais pas entreprendre de vous lister tout ce que personnellement j’y vois… Y’en a trop!
    Je vais me cantonner à deux plans qui me semblent déjà significatifs de ce que vivent en ce moment les Survillois:
    - Plan de Rénovation Urbaine avec démolitions, reconstructions sans aucun projet de relogement «  »1 pour 1″ ». Feu l’Abbé Pierre n’avait-il pas prédit que ces plans de rénovation urbaine seraient à l’origine de la réapparition des bidonvilles?
    - Parallèlement, Plan de Découragement à Habiter Surville  » PDHS  » :
    § Coupures d’électricité, de chauffage dans les logements destinés à la démolition pour convaincre les derniers habitants attachés à leur « maison » d’en déguerpir.
    § Absence de réparations de base dans les logements destinés à la rénovation. Souvenez vous de Madame T… En attendant , il faut vivre, le terme exact serait plutôt survivre…
    § Déclarations d’incendies pratiquement tous les jours dans les logements destinés ou non à la démolition… etc, etc, etc…
    § Sans parler des expulsions locatives qui ne font la « une » d’aucun journaux…
    Qui peut résister à un tel traitement, qui sait tout cela ?

    Surville est en ce moment le laboratoire de toutes les misères du monde. Il y aurait la guerre que ce ne serait pas plus difficile à vivre pour tous ces citoyens!
    Que Surville ait besoin de rénovation urbaine, ce n’est pas contestable!D’ailleurs ce plan a été imaginé par Monsieur Bartolonne et non par Monsieur Borloo. Il conviendrait de ne pas l’oublier! Notre député-maire n’a fait que se saisir d’opportunités. Il n’a rien inventé.
    Mais que le mépris de l’humain soit orchestré de façon aussi raffinée, ce n’est pas acceptable.
    Les Survillois en ont assez d’être humiliés par un pouvoir local qui s’appuie sur eux pour se faire valoir personnellement sur le plan national.

    Surville laboratoire? Oui mais à la mesure des humiliations subies, Surville est un laboratoire d’espoirs, de reconquête de la démocratie, celle qui fait participer vraiment aux décisions.

  2. Yves POEY dit :

    Merci, Eponyme, pour ces constats terrifiants mais bien visibles pour qui se donne la peine de regarder en détail la réalité du terrain survillois !

  3. nora dit :

    Je crois que le plus terrible pour les habitants, c’est d’être dans cette situation de mépris et de voir notre deputé maire ump, se pavaner sur les plateaux télé en vantant son travail social à Surville.
    C’est un tel déni de la réalité , un tel décalage entre le réel et ce qui est dit !!
    Je suis sûre d’ailleurs que les habitants de la ville basse, que les habitants des communes avoisinantes n’ont jamais pris la mesure du phénomène et c’est vrai que la presse locale ne les aide pas à ouvrir les yeux !!

  4. Anonyme dit :

    Pourquoi pas demander à MARIANE de venir faire une enquéte sur ce qui se passe à montereau, et expliqer en même temps le muselage de la presse locale, par notre ministrable. Et le mettre en première page et en gros titre.
    « POURQUOI ET COMMENT LES HABITANTS DE MONTEREAU ONT VOTÉ MASSIVEMENT DANS LA ZUP DE JEGO MINISTRABLE ».
    Et pourquoi ne pas faire une manifestation contre cette presse proche du pouvoir local. Et devant leur siége à melun ?
    Ou lancer une association contre ce boycott de la presse et en faire une pétition au niveau de la circonscription dans les marchés.

  5. Yves POEY dit :

    Une petite réflexion…

    Pendant la campagne : le candidat Sarko se réclame de Jaurès, va flatter l’ouvrier, se prolétarise dans les usines…

    Une fois élu, pour le président Sarko, c’est la nuit au Fouquet’s, l’avion et le yacht privés à Malte…

    CQFD !

    Mais c’est trop tard….

  6. Yves POEY dit :

    Autre petite réflexion à la mi-journée :

    Johnny HALLYDAY revient de Suisse.
    Va-t-il modifier un peu l’une de ses chansons ?

    « Toute la musique que j’aime, elle vient de là, elle vient du flouze… » !

  7. Anonyme dit :

    CITATION : le Mépris

    Ils punissent de mort celui qui est convaincu d’avoir fait un crime pour cesser d’être pauvre et punissent de mépris celui qui a le courage de rester pauvre.

    Marivaux
    Le cabinet du Philosophe

  8. Eponyme dit :

    Il n’est jamais trop tard pour réaliser qu’il est possible de se relever, de prendre conscience du pouvoir que l’on a sur soi, sur son environnement et d’accomplir un pas en avant si petit soit-il…

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !