Lève-toi et marche(s)… d’escalier !

Au pied de la chaufferie, le survillois attentif n’aura pas manqué de constater un petit changement :

Lève-toi et marche(s)... d'escalier ! dans Vie locale exescalier

Ce remblai de terre est venu ces jours derniers prendre la place d’un escalier, fréquenté aux beaux jours par des jeunes, qui, c’est vrai, laissaient les lieux, au petit matin, dans un état déplorable.

Mais pourquoi fréquentaient-ils cet escalier ?

Ne serait-ce tout simplement pas parce qu’aucun local, aucune structure de prévention ne répondait à ce besoin de se retrouver ?

Dans une ville soi-disant laboratoire social du sarkozysme, gouvernée par un député-maire-ump qui a fait de cette tendance sociale son fonds de commerce sur les antennes nationales, comment ne pas s’étonner qu’aucune autre solution n’ait été trouvée ?

Dans beaucoup de communes, un tel besoin repéré au sein d’une population jeune aurait abouti à la création d’un local mis à leur disposition.
La gestion de ce lieu leur serait confiée, à charge pour eux de faire en sorte que tout se passe bien. Le tout reposant sur un contrat basé sur le respect et la confiance, ce qui n’empêcherait pas des sanctions si les règles établies en commun n’étaient pas respectées.
A Courcouronnes, à Evry, ça fonctionne comme ça.

Mais à Montereau, non.

Tout ça me rappelle ce patient qui, au lieu de prendre des médicaments contre une furieuse fièvre, avait préféré briser son thermomètre.

_____________________________________________________________________________________

 


14 commentaires

  1. surville en force dit :

    bonsoir c’est pas l’escalier qui nous gêne mais lui, le député. j’espère qu’il le rejoindra bientôt.

  2. Eponyme dit :

    Peut-être est-ce que je me trompe…

    ?Mais il me semble que ce qui se passe à propos des jeunes en ce moment à Surville est fait pour qu?ils soient encore et toujours tenus pour responsables de tout ce qui arrive de mauvais dans le quartier : dégradations diverses, coupures des conduites de gaz?
    Les jeunes sont les méchants, ils sont ceux qu’il faut disqualifier? Ce n?est pas dangereux de les prendre pour cible! Ce sont eux qui portent l’opprobre. Pendant que ceux que cela arrange?

    Réfléchissons: qui a intérêt à ce que l’ambiance ne soit pas bonne à Surville?

    Je ne peux pas m?empêcher de penser à ce « plan de découragement à habiter Surville » si souterrain et pourtant si efficace !

  3. Anonyme dit :

    CITATION :

    Toutes les questions importantes, vous n’en faites qu’une bouchée, mais, mon petit, c’est parce que vous êtes jeune, et qu’aucune de ces questions ne vous a encore fait mal.

    Anton Tchekhov
    La cerisaie

  4. Nicolas dit :

    Un local ouvert la nuit ??????
    les jeunes sont le plus souvent présent la nuit à cet escalier que la journée.
    un local ne changerait en rien leur préférence de fréquenter les rues de la Ville Haute !
    et je rappel qu’il y a des structures d’accueil pour les jeunes ouvert pour tous !

  5. JF dit :

    Ce lieu est effectivement fréquenté le soir, par des types qui tournent en scooter, en voiture et qui bien souvent dealent, boivent et empêchent les gens de circuler. Un ami à moi y est passé un soir avec sa fille de 6 ans et a gentiment demandé à ce qu’on le laisse passer, en guise de réponse, il a été insulté et menacé physiquement.
    Condamner l’escalier ne résout pas grand-chose, il faut bien en convenir, mais l’idée de leur construire un local est plus que discutable lorsque l?on connaît ces types. Cette affirmation : « un tel besoin repéré au sein d?une population jeune aurait abouti à la création d?un local mis à leur disposition » ne me semble pas sérieuse car bien trop teintée d?angélisme. La description de leurs activités : « fréquenté aux beaux jours par des jeunes, qui, c?est vrai, laissaient les lieux, au petit matin, dans un état déplorable » me parait être volontairement superficielle et tendant à atténuer les agissements réels de ces types qui à mon avis, ne cherchent pas un lieu de détente et de convivialité à l?arrivée des beaux jours.

  6. Yves POEY dit :

    Les deux commentaires ci-dessus sont assez significatifs :

    A Montereau, toute tentative sérieuse de prévention devrait être d’avance condamnée à l’échec, et donc forcément teintée d’angélisme.

    J’ai pris deux exemples significatifs : à Evry (PS) et Courcouronnes (UMP), ce type de structure existe : il suffit d’avoir la volonté politique, qui manque cruellement chez nous.

    Ca va changer. La commune de Montereau est en train de s’en donner les moyens… (Cf derniers résultats électoraux en date…)

  7. surville en force dit :

    bonjour, je voulais poser une question à nicolas et jf : vous habitez où ? MERCI

  8. nora dit :

    De toute façon il n’y a pas d’autres solutions.
    C’est pas facile, c’est pas évident , personne ne dit le contraire. Ce type de locaux est très souvent vandalisé, c’est vrai .. mais si il y a du monde, des éducateurs , des associations , voir des policiers, ça marche. Il n’y a pas d’autre solution, de toutes façons on ne va pas mettre un policier derrière chaque jeune !! Personne n’en a les moyens, et les caméras n’empêchent pas les agressions et les insultes..
    l’urgent, c’est de faire baisser la tension !!
    Ce qui n’empêche pas de se pencher beaucoup plus sérieusement sur ce qui est fait actuellement sur les traffics.
    Sarkosy a beau rouler des muscles à la télé, j’ai pas l’impression que de ce côté la il y ait un gros changement à Surville !!

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !