Trop de zèle tue le zèle !

Ca commence mal…

Un pour qui la reprise s’est plutôt mal déroulée, c’est notre député-maire-ump.

En effet, un premier désaveu, et pas de n’importe qui, puisqu’il s’agit de Mme Christine ALBANEL, Ministre de la Culture, un premier désaveu est donc venu contrecarrer la nouvelle croisade de notre édile.

Une croisade lancée contre le festival Rock en Seine !

Car pour notre député-maire-ump, le festival Rock en Seine présente deux graves défauts : il a été initié voici cinq ans, par M. HUCHON, président PS de la région Ile-de-France, et ce festival serait trop cher. Il dénonce même dans son blog des « tarifs prohibitifs ».

Tout ceci est rapporté dans le journal Libération du lundi 27 août dernier.

Mais c’est surtout l’analyse de ces déclarations par notre ministre de la culture qui donne toute sa saveur au titre de l’article du quotidien : « Seul en scène contre Rock en Seine »

Mme Albanel a en effet répondu « Je ne suis pas très d’accord. Je trouve ce festival assez formidable. »

Et dans la foulée, elle a assisté au concert des Rita Mitsouko, le samedi soir.

Et toc !

Selon un conseiller de communication du ministère de la Culture, notre député-maire-ump serait allé à l’encontre de la «fierté nationale», ni plus ni moins. Et d’ajouter : «C’est déjà difficile d’avoir un important festival de rock, alors quand Rock en Seine propose des têtes d’affiche internationales, on ressent un sentiment de fierté française, quand bien ­même c’est la gauche qui est à l’initiative du projet. Madame Albanel ne comprend pas qu’on décrédibilise un festival qui a autant de soutiens.»

Car à Rock en Seine, pas de Doc Gynéco, pas de Nolwen Leroy et consorts…

Ce sont de grosses pointures qui, cette année, se produisaient sur scène : The Hives, Arcade Fire, Mogwai, Björk, The Jesus and Mary Chain, sans oublier de nombreux groupes de rock français (Housse de Racket, Nelson, I Love Ufo…) très attendus par les afficionados français comme étrangers.

Car cet événement culturel a bel et bien des retentissements nationaux et internationaux, et non seulement cantonaux, n’en déplaise au premier magistrat monterelais.

Quant à Jean-Paul HUCHON, lui non plus n’est pas dupe : « Vous n’imaginez pas Jégo en défenseur des opprimés, quand ­même ? Il prépare simplement les élections régionales de 2010. Karoutchi (chef du groupe UMP au sein du conseil régional d’Ile-de-France) et Albanel lui ont rabattu le caquet. C’est un pas de clerc.»

A propos de cherté de concerts, Monsieur le député-maire-ump, j’ai cru comprendre que Michel POLNAREFF était plutôt bien en cour auprès de notre Président de la République…

Vous qui avez entrepris de promouvoir la musique live moins chère, vous serait-il possible de lui demander de baisser ses tarifs ? (A Michel, et non pas à M. Sarkozy, entendons-nous bien…)

Au printemps dernier, il fallait débourser 120 euros sur le marché officiel pour une toute première place à Bercy.

C’est à dire presque le prix de trois jours de festival Rock en Seine.

Là, oui ! C’est cher !

rockenseine.jpg

 

—————————————————————————————————

 


Un commentaire

  1. nora dit :

    Il faut le comprendre, Jego… Il a été réélu mais n’est pas ministre, et la mairie cela ne le passionne pas !!
    Comme ce n’est pas un homme qui va construire patiemment des projets pour sa ville, et que son truc à lui c’est les coups médiatiques, Il cherche à faire parler de lui et mettre le bordel dans son propre camp !
    S’il casse bien les pieds à Karoutchi, s’il lui conteste la tête de liste UMP pour les Régionales, il espère qu’on finira par le caser au gouvernement juste pour qu’il cesse de mettre le désordre !

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !