Archive pour septembre, 2007

Un jeu à la fois alternatif et économique…

Le dimanche, sur ce blog, on joue !

Et on assume ce moment de récréation.

Aujour’hui, je vous propose un petit jeu en ligne, édité par le magazine Alternatives économiques.

att4230.jpg

 

Ce jeu est en fait un outil pour contribuer au débat citoyen sur les choix en matière de fiscalité.

Il permet de mettre en rapport le coût des différentes mesures fiscales décidées cet été dans le cadre de la loi Travail, emploi et pouvoir d’achat (Tepa) et le coût de besoins sociaux aujourd’hui insatisfaits ou mal satisfaits. De quoi illustrer concrètement ce qui aurait pu être fait avec les milliards d’euros auquel l’Etat a décidé de renoncer, essentiellement au profit des ménages les plus aisés .

Après avoir joué, il ne vous restera plus qu’à remercier les amis de notre porte-parole-député-maire-ump d’avoir voté cette loi TEPA…

Voici le site : http://www.baisses-impots.com/

Et voici mon « score »

 

mesdpenses.jpg

 

—————————————————————————————————

 

 

Ca tombe mal…

Vite, c’est samedi, on se dépêche, pas de temps à perdre…

Un cliché pris hier, aux alentours de la place du Général Bertrand, en ville haute…

cabrle.jpg

 

J’espère que les propriétaires de la voiture détruite, (qui a été enlevée), et de celle qui se trouvait encore là hier à midi, j’espère que ces deux propriétaires ont été rassurés par la lecture du dernier 7/7 municipal en date.

Surtout en découvrant l’édito de notre porte-parole-député-maire-ump titrant « Baisse continue de la délinquance« .

————————————————————————————————

A Montereau aussi (Fin ?…)

Hier après-midi, M. T., a finalement pu retrouver et embrasser ses enfants ! (Rappel des faits en cliquant sur les 25 et 26 septembre derniers…)

Non sans une certaine (et excellente) surprise, et suite à l’intervention d’un membre de la commission de recours des réfugiés (qui faisait d’ailleurs partie de l’équipe de campagne de Sami Naïr, candidat PS-MRC aux dernières législatives), le tribunal administratif de Melun a annulé l’arrêté de reconduite à la frontière, cet arrêté qui faisait que M. T. était détenu au centre de rétention du Mesnil-Amelot, pour situation irrégulière sur le territoire français.

Dans le camion aux vitres grillagées qui le conduisait vers le tribunal melunais, dans un box individuel, menottes aux poignets, M. T. se demandait s’il allait revoir les siens, ou s’il allait se retrouver le soir même dans un avion…

Heureusement, sa famille et lui sont soulagés et heureux…

A charge pour lui maintenant de demander la régularisation de sa situation en préfecture auprès des services concernés. (Nous verrons alors si le bout de papier « diplômant » décerné par notre député-maire-ump a son utilité…)

Il est en France depuis huit ans.

Il est à noter que d’autres arrêtés ont été annulés, notamment celui d’un monsieur aux cheveux blancs qui lui, résidait sur le territoire français depuis… trente ans !

Malheureusement, la situation de M. T. n’est pas unique : d’autres situations dramatiques se profilent à Montereau…

—————————————————————————————————

 

 

Ils auraient pu en baver…

Voilà ce qu’aurait pu écrire Monsieur HOU, si la Commission des lois du Sénat n’avait pas eu hier l’excellente idée de projeter de supprimer l’amendement au projet de loi Hortefeux qui instaurait la possibilité d’un test ADN pour les candidats au regroupement familial.

Par respect pour le grand âge de M. HOU, j’ai gardé ce texte…

————————————————————————————————

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Avec la généralisation des tests ADN dorénavant en passe d’être proposés aux candidats à l’immigration au titre du regroupement familial, j’ai bien compris qu’enfin la France allait vraiment se hisser au niveau des plus grandes nations : pour pouvoir venir chez nous, le premier geste des impétrants-hexagonaux sera de cracher.

Rappelons que notre porte-parole-député-maire-ump s’est déclaré favorable à ce glaviot à la fois expectatoire et libératoire qui autorisera la pose du deuxième pied sur notre territoire national.

Donne-moi ta salive, je te dirai qui tu es !

Cette phrase, inscrite en lettres de feu sur le fronton de nos ports, qu’ils soient aériens ou portuaires, cette phrase montrera bien que nos chefs ont décrété l’état de glaire.

Le gouvernement, probablement sensible aux offres de crachat public en a décidé ainsi !

« En avant, crache ! »

« Lève-toi et crache ! »

« Crache ta joie ! »

Voici probablement quels seront les ordres que donneront les fonctionnaires (s’il en reste…) en blouse blanche et masques de la même couleur, préposés au dépistage du bon gène, celui qui autorisera l’entrée sur le territoire français !

Quant aux mineurs, dès leur arrivée en zone de transit, inutile de préciser qu’on leur fera faire une partie de colin-mollard…

Mais peut-être faudra-t’il rappeler aux bienheureux nouveaux reçus qu’après ce premier jet, il leur sera expressément défendu de renouveler l’expérience dans tout autre lieu public, sous peine d’une amende.

Ce qui me rappelle au passage cette admirable analyse du chansonnier Robert Rocca :

« Savez-vous ce que j’ai vu écrit sur un écriteau, dans une perception ? « Défense de cracher !». Faudrait tout de même s’entendre ! »

La seule solution qu’il restera à ces regroupés familiaux sera donc de cracher, certes, mais seulement cette fois-ci, au bassinet, car alors, et uniquement alors, ils auront le droit de contribuer à la bonne marche de l’économie française, et de participer au redressement de la croissance.

(Car, je ne sais pas si vous avez noté, à Montereau en particulier et en France en général, beaucoup de choses se redressent, sauf la croissance…)

Quant à nous, citoyens médusés et impuissants devant ces mesures ségrégatives, il ne nous restera plus qu’à entonner en choeur le célèbre refrain de notre cousin québécois Gilles Vignault :

« Mon pays, ce n’est pas un pays, salivaire ! »

 

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU

—————————————————————————————————-

La suppression de ces tests ADN est encore un camouflet et une couleuvre à avaler pour notre porte-parole-député-maire-ump qui s’était fortement exprimé en faveur de cette idée malsaine…

Et qu’est-ce qu’on dit ?

Merci la haute chambre ! (Pour que les tests ADN disparaissent du projet de loi, cette décision devra être confirmée par les sénateurs, le 2 octobre, lorsque le texte sera examiné en séance publique. Sans oublier une deuxième lecture à l’Assemblée Nationale…)

———————–——————————————————————————

A Montereau aussi (Suite…)

Pour le rappel des faits, cliquez-donc sur la journée d’hier, sur le petit calendrier ci-contre…

Le dossier de M. T. était examiné ce matin au tribunal administratif de Paris, à 10h00, noyé dans une masse d’autres dossiers…

Les avocats n’ont guère pu plaider sereinement, ayant la très nette impression que tout était joué d’avance. Une autre preuve s’il en était besoin de ce sentiment de vouloir à tout prix « faire du chiffre ».

Toutes les demandes de régularisation ont été rejetées…

M. T. « bénéficiera » d’une dernière chance, demain, à 10h00, au tribunal administratif de Melun. En attendant, il a été placé dans le centre de rétention du Mesnil-Amelot, au nord de la Seine-et-Marne…

Et pendant ce temps-là, à Montereau, me direz-vous ?

Hier matin, une délégation de citoyens indignés par tous ces procédés et cette politique ont demandé à être reçus par notre porte-parole-député-maire-ump.

Il n’était pas là.

La demande s’est reportée sur le premier adjoint.

Il n’était pas là.

La demande s’est alors reportée sur le directeur de la solidarité que les habitués et les fidèles de ce blog connaissent bien. (Pour les autres, vous pouvez cliquer sur les dates des 2 mai, 9 mai et 15 juin derniers…)

Il n’était pas là.

(On voit par ce grand désert à l’échelon de la prise de responsabilité, que si la Mairie de Montereau était attaquée un jour par des extra-terrestres et si ces derniers se pointaient un mardi matin, ce serait beaucoup plus facile…)

Le collectif a tout au plus eu l’assurance d’être reçu à midi par le directeur de cabinet de notre premier magistrat. Et encore, la délégation devra avoir l’aval de l’hôte municipal…
Bien entendu, ces citoyens avaient en main le fameux certificat « d’alphabétisation française » signé par notre édile et décerné par ses soins, et des photos de M. T. animant bénévolement un atelier lors des dernières animations d’été auxquelles il avait apporté toute son aide…

Bien évidemment, en écrivant « dernières », j’espère me tromper…

————————————————————————————————–

 

A Montereau aussi…

Le 12 septembre dernier, M. Hortefeux, Ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale (rien que de l’écrire, ça me fait froid dans le dos…), M. Hortefeux pressait les préfets pour atteindre l’objectif de 25 000 expulsions d’étrangers en situation irrégulière par an.

Cette politique du chiffre est surréaliste car totalement déconnectée des réalités humaines et sociales de l’immigration. Et puis, faire du chiffre sur le dos d’êtres humains, ça rappelle de mauvais souvenirs, même s’il est clair que nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde, comme dirait ma crémière préférée.

« Qu’il s’agisse des quotas, qu’il s’agisse de ces tests ADN, qu’il s’agisse de réunir des préfets pour qu’ils remplissent des critères dans ce domaine, je pense que ce n’est pas utile, ce n’est pas nécessaire et je pense surtout que cela peut diviser les Français »

Ce cri du coeur a été prononcé avant hier par un homme qu’on peut difficilement qualifier de gauchiste, puisqu’il s’agit de Dominique de Villepin…

En Seine-et-Marne, pourtant, il semble bien que cette politique-là ait été entendue.

Mais bien évidemment, les autorités ne pouvant plus expulser les Roms, ces derniers étant devenus citoyens européens, (non vous ne rêvez pas, c’est bien l’explication de Brice Hortefeux pour expliquer que les statistiques des expulsions avaient baissé), il faut se rabattre sur d’autres communautés ethniques.

A Montereau, jeudi soir dernier, M. T., un ressortissant de la communauté turque a été appréhendé en plein marché, et conduit dans un centre spécialisé en attente d’un jugement du tribunal administratif. Ses enfants ont dû quitter leur école et se cacher chez des amis.

Je reviendrai bien sûr plus en détail sur les suites de cette affaire, mais il semblerait, et c’est là où les choses deviennent vraiment sidérantes, il semblerait que M.T. ait reçu des mains de notre député-maire-ump un diplôme validant ses connaissances en Français et culture hexagonale, après des cours d’alphabétisation.

Ce qui serait pour le moins paradoxal !

La communauté turque est aujourd’hui fixée sur la valeur de l’engagement d’Yves Jégo.

Si à montereau, il militait (avant les élections législatives ) pour l’entrée de la Turquie dans l’Europe, ça n’a aujourd’hui aucun effet sur le terrain !

La leçon est d’ailleurs valable pour ceux qui ont cru son beau discours sur la nécessité faite aux immigrés de donner des preuves d’intégration…

On voit ce que vaut aujourd’hui ce bout de papier !

—————————————————————————————————-

C’est lui !

Ainsi donc, c’est Laurent HAMELIN, 46 ans, commerçant, monterelais de pure souche, qui portera les couleurs du PS lors des prochaines élections municipales.

Ainsi donc, c’est lui qui incarnera l’espoir du changement dans une bataille aucours de laquelle, soyons-en sûrs, ses adversaires ne lui épargneront rien.

On se souvient des complications survenues lors des dernières législatives…

Laurent est un fonceur, connaissant à la fois le tissu social et économique local, se montrant très en prise avec la réalité du terrain. Lui.

Laurent n’est pas un apparatchik de parti, comme notre porte-parole-député-maire-ump. Il n’a jamais grenouillé dans les diverses officines, cabinets et autres distributeurs d’emplois publics réservés. Lui.

Laurent a monté sa boîte tout seul, lui, après une carrière d’enseignant qui lui a fait comprendre les difficultés que pouvaient rencontrer nos concitoyens.

S’il en est un qui sait ce que signifie le goût de l’effort, de la persévérance c’est bien lui : on ne devient pas champion de france d’athlétisme junior sans ces valeurs.

Lui, le sport, ce n’était pas simplement pour les photos et les caméras.

Bien entendu, il va de soi que mes modestes moyens et ce petit espace numérique lui sont totalement acquis.

————————————————————————————————–

Ca faisait longtemps….

Oui, décidément, dans ce monde de brutes, un peu de récréation ne peut nuire à personne.

C’est pourquoi, comme d’habitude, je vous propose de démêler le vrai du faux dans tous ces bruits locaux qui courent, qui courent, qui courent…

———-

Après avoir multiplié les poissons sur un pont monterelais, notre porte-parole-député-maire-ump se propose de faire peindre des petits pains sur le second pont.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

M. De Villepin ayant commis un ouvrage sur la vie et l’oeuvre du petit caporal, notre porte-parole-député-maire-ump a décidé de faire annuler les journées Napoléon.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

En prévision d’un léger embonpoint, notre porte-parole-député-maire-ump s’est déclaré très favorable aux régimes spéciaux.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Craignant une guerre kouchnérienne contre l’Iran, notre porte-parole-député-maire-ump a fait une provision de caviar afin d’approvisionner les prochains buffets, pince-fesses et autres cocktails municipaux.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

A l’annonce d’une hypothétique nomination de la championne Maud Fontenoy à la tête du secrétariat d’état à la jeunesse, notre porte-parole-député-maire-ump a soupiré : « Et pourtant, je rame beaucoup plus qu’elle ! »

Rumeur, pas rumeur ?

———

A vous de jouer, et bon dimanche, sous vos applaudissements !

—————————————————————————————————————————————————————————-

Proximité douteuse…

Dans cette rubrique « Sur le vif », vous commencez à le savoir, nous décortiquons ensemble une photo, voire plusieurs, un ou plusieurs clichés concernant notre actualité monterelaise…

Aujourd’hui, lecteurs à la fois fidèles et avides d’info locale, figurez-vous qu’une certaine dose (pour ne pas dire une dose certaine) d’interactivité va se glisser dans ce papier.

Oui, interactivité, car je vous laisse trente secondes pour vous saisir du dernier Montereau 7/7, le N° 276, daté du 19 au 26 septembre 2007. (Les amateurs de précision dans l’interactivité se régalent…)

Ca y est, c’est fait ? Poursuivons…

En une de l’hebdo, une photo. Nous y voilà.

Sur cette photo, notre porte-parole-député-maire-ump et notre nouveau préfet regardent par terre, ce qui est leur droit le plus strict, force est de le reconnaître !

Vous commencez à me connaître, j’aime rendre service.

Et bien, je vais rendre service aux lecteurs incrédules de ce 7/7, et pas plus tard que maintenant.

En effet, sur la colonne de droite, juste en face des deux notables, on peut lire « Passage des monstres ».

Je m’empresse donc de préciser que le titre et le cliché n’ont aucun rapport !

—————————————————————————————————

L’urne du jour…

Aujourd’hui, une photo qui fera date dans l’histoire monterelaise : dans cette urne, se trouve le nom du prochain Maire de Montereau !

Nous, les militants socialistes (à jour de notre cotisation…) votions hier soir.

lurne.jpg

etiquette.jpg

Certes, l’urne est en fait une boîte de chaussures…

Qu’importe ! La vraie démocratie n’a que faire du luxe.

Et puis, sur cette boîte, l’adjectif « new » convient tout à fait !

————————————————————————————————-

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !