On n’en parle pas dans le 7/7…

Je ne sais pas pourquoi, ou plutôt, je sais trop bien pourquoi, mais à Montereau, on n’est pas toujours au courant des mesures mises en oeuvre par le Conseil général de Seine-et-Marne, et notamment en matière de politique éducative. Je vous propose, en ce lundi, de jeter un petit coup d’oeil à l’action menée par notre assemblée départementale en faveur des collèges.

logocg77small.gif

En Seine-et-Marne, le Conseil général poursuivra sa politique volontariste initiée en 2004 pour favoriser l’égalité des chances au collège, avec :

- La mise en oeuvre du programme « 1 ordinateur pour 10 élèves » destiné à multiplier par 8 le nombre d’ordinateurs dans les collèges d’ici 2010. Plus de 2750 postes et périphériques ont ainsi été installés en 2 ans.

- L’ouverture de 4 Unités Pédagogiques d’Intégration pour les enfants handicapés, ce qui porte leur nombre à 22.

- La poursuite de sa politique de rénovation, d’extension et de construction de nouveaux collèges. 17 programmes sont engagés pour cette année scolaire.

- Le soutien aux projets pédagogiques innovants.

- La reconduction du dispositif de bourses (aides à la restauration scolaire, aides à la scolarité).

Le Conseil général de Seine-et-Marne est par ailleurs le seul département à assurer en Ile-de-France la gratuité des transports scolaires pour les élèves subventionnables. Pour l’année 2006-2007, plus de 49 000 enfants ont été transportés par jour.

Avec la décentralisation, le Conseil général s’est vu attribuer de nouvelles compétences. Ainsi, il assure depuis 2 ans l’accueil, la restauration, l’hébergement et l’entretien général et technique des collèges publics du département. Il est également responsable des 1200 personnels techniques, ouvriers et de service (TOS), jusqu’alors employés de l’Education nationale.

Autre nouveauté de la rentrée, l’instruction par la Maison Départementale des Personnes Handicapées des dossiers de scolarisation des enfants handicapés.

Enfin, depuis juin 2007, une réflexion a été lancée sur le « collège du 21ème siècle ». Le Conseil général souhaite réfléchir avec les enseignants, personnels administratifs et techniques, parents d’élèves et collégiens, pour faire de ces collèges des lieux d’apprentissage adaptés aux nouveaux modes d’enseignement, aux besoins des équipes éducatives et des élèves. L’objectif de cette démarche est de réfléchir, avec l’ensemble des acteurs concernés, à ce que pourrait être le collège de demain en Seine-et-Marne.

http://www.seine-et-marne.fr/front/go.do?sid=les_coll_ges_1114509450484126

——————————————————————————-——————–

 


2 commentaires

  1. becassine dit :

    Il faut aussi préciser qu’il existe des aides pour ceux qui ont du mal à payer la cantine des collégiens !
    Un fonds spécial qui n’est pas toujours mis a disposition de ceux qui en ont besoin !
    Quelquefois les responsables d’établissement ne sont pas vraiment au courant ! Et les parents qui en ont besoin passent à coté !
    En cas de problème , il faut joindre le conseiller général à sa permanence !

  2. isis 3v dit :

    En 2004, lors du changement de majorité du conseil général, ce fut l’une des premières mesures mises en oeuvre: un quotient familial pour la cantine des collégiens.
    et cela était important, car le fonds national qui pouvait suppléer autrefois était devenu très insuffisant, et les problèmes sociaux tels, notamment à Montereau, que des collégiens se passaient de déjeuner ou avalaient seulement pain et lait à midi.
    J’ai compris que je n’avais pas milité pour rien quelques mois plus tôt, pour faire élire une majorité socialiste-verts- communistes-et apparentés.

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !