Archive pour 14 septembre, 2007

Dommage collatéral…

Depuis maintenant quatre ans, et suite à l’élaboration d’un projet musical avec l’ancienne Directrice du centre social de Montereau, j’animais le mercredi après-midi les chorales enfants et adultes de la Maison pour Tous, en tant qu’intervenant-chant rémunéré par la Mairie de Montereau. Si, si, comme je vous le dis.

L’objectif était bien sûr de proposer aux habitants une confrontation bon enfant avec un répertoire représentatif de la chanson française de qualité (Brel, Brassens, Fugain, Bécaud, Clerc, Renaud, etc, etc…)

Allez savoir pourquoi, cette année, mon contrat n’a pas été renouvelé. Sans qu’aucun motif ne m’ait été signifié.

Si je vous parle de mes petites misères qui pour le coup sont véritablement passagères, c’est que suite à la protestation de mes choristes, le fidèle 1er Adjoint de notre porte-parole-député-maire-ump s’est fendu d’une magnifique lettre explicative que je m’en vais vous recopier pas plus tard que maintenant, car je trouve qu’elle vaut son pesant de notes de musique.

——————-

Chère Madame, Chère Monsieur,

Votre courrier du 27 juin dernier concernant l’animateur réunéré par la ville chargé de dispenser des cours de chant à la Maison Pour Tous m’est bien parvenu et j’en ai pris connaissance avec la plus grande attention.

Tout d’abord, je tiens à vous rassurer sur la pérennité de cette activité puisque les cours seront proposés cette année par un professeur de chant qualifié.


En l’espèce, l’agent municipal qui dispensait ses cours jusqu’à maintenant le faisait de manière cumulative à son emploi, ce qui lui assurait un complément de revenus bien mérité au demeurant. A l’occasion du recrutement d’un professeur de chant par le conservatoire, il s’est avéré que ce cumul d’emplois ne se justifiait plus.

Je ne doute pas que le professeur qualifié qui reprendra ces cours vous donne entière satisfaction.

Vous souhaitant bonne réception de la présente et restant à votre disposition, je vous prie de croire, chère Madame, chère Monsieur, en l’expression de mes sentiments distingués.

Jean-Marie ALBOUY

1er Adjoint au Maire.

——————–

Tout en me rendant compte avec effroi que sans qualification, j’ai quand même pu travailler pendant quatre ans pour la Mairie de Montereau, il me semble, après avoir lu cette lettre, qu’il existe en France un endroit où le sacro-saint dogme sarkozien « travailler plus pour gagner plus » ne peut guère être appliqué…

Cet endroit, c’est Montereau.

Et ça, voulez-vous que je vous dise, par les temps qui courent, en ces temps de fin d’état de grâce, de croissance qui ne repart pas et de sportifs qui perdent, ça friserait presque la haute trahison !

Avant de vous laisser vaquer à vos occupations, je voudrais remercier chaleureusement et embrasser une nouvelle fois affectueusement mes « Yvettes », mes choristes, dont certaines sont même de fidèles lectrices, et qui hier soir encore m’ont témoigné leur indéfectible soutien.

Bien entendu, le 21 juin prochain, nous chanterons encore en ville haute, pour la Fête de la Musique !

 

————————————————————————————————–

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !