Un testeur sachant tester…

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Ainsi donc, j’ai dû me rendre à l’évidence : notre porte-parole-député-maire-ump est un fervent partisan des tests ADN, en matière de régularisation des sans-papiers.

Pour lui, c’est sûr, quand il y a de l’ADN, il n’y a pas de plaisir.

On voit donc par là qu’il y aurait comme une sorte d’empowerement, une montée en puissance, comme une espèce de surenchère dans ce dossier : demander des papiers français risque de devenir une épreuve auprès de laquelle le parcours du combattant des Seals, des Marines ou de nos vaillants fusiliers-marins fait figure d’aimable course d’orientation.

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Pourquoi ne pas envisager des batteries de tests bien plus terribles encore ?

Vous commencez à me connaître, je ne suis pas du genre à reculer devant la difficulté, et, désireux d’aider notre édile à mettre au point les futures sélections, voici ce que je lui propose pour pouvoir devenir français :

  • Savoir reconnaître à l’aveugle un jambon Madrange.
  • Etre capable de déchirer un livre de Dominique de Villepin.
  • Etre en capacité de chanter par coeur les répertoires d’Henri Salvador, Gilbert Montagné et Mireille Mathieu.
  • Maîtriser la réflexion philosophique du grand penseur umpien Steevy Boulay.
  • Savoir pratiquer le biathlon moderne (kayak et Photoshop).
  • Avoir des amis qui possèdent des yachts et des maisons en bois au pays de l’oncle Sam.
  • A noter qu’en revanche, il ne sera pas nécessaire de savoir déchiffrer un rapport de la cour régionale des comptes.

Mais bien évidemment, notre porte-parole-député-maire-ump ne m’a pas attendu pour proposer aux impétrants une épreuve régionale, voire municipale, afin de se réclamer du drapeau français.

Les sans-papiers désireux de s’établir tout à fait régulièrement à Montereau, en plus de savoir quel oiseau de basse-cour représente symboliquement la France, ces candidats-là se devront d’assister le 5 octobre prochain au grand concert de l’inoubliable interprète de « La maison du bonheur », « La plus belle fois qu’on m’a dit je t’aime », « On se retrouvera » ou encore « Si tu te moques d’un mec qui pleure » !

Il s’agira d’un test intitulé fort judicieusement « Savoir sauter du coq Lalanne » !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

——————————————————————————————————

 


2 commentaires

  1. Anonyme dit :

    Comment faire quand on est sans-papiers et qu’on est expulsé d’un pauvre squat, dernier refuge possible avant….
    Aller se jeter dans la Seine, ou dans l’Yonne, qui peut se vanter d’avoir un tel choix à sa disposition?

  2. bri dit :

    je suis de plus en plus scandalisée par les méthodes qu’utilise la police de montereau fault yonne ; les rafles ont commencées , et aux yeux de tous les citoyens, sur le marché de surville ce jeudi 20 septembre un honnête homme connu des services de la mairie pour son bénévolat aux animations d’été,bon père de famille 4 enfants scolarisés à montereau , a été arrêté , alors qu’il faisait ses courses, puis placé en garde à vue au commissariat de montereau, et depuis quelques heures transféré au Ménils- Amelot…..la faute qui lui est reprochée est de ne pas avoir de papier ! en 1942 la police française faisait la même chose ! que vont devenir sa femme et ses 4 enfants ? j’ai oeuvré toute la journée pour apporter une aide à sa famille et pour interpeler certaines personnes susceptibles d’intervenir auprès du préfet, mais que dire de tous ces gens qui regardent sans bouger un des leurs partir avec la police?

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !