Archive pour octobre, 2007

Jean sans Peur, mais pas sans reproches ?

Vous je ne sais pas, mais moi, si.

Je ne vous cache pas qu’en lisant ici même les deux derniers papiers d’Yves Poey, j’ai été étonné par le fait que le principal auteur de ce blog passe sous silence la véritable info annoncée par notre porte-parole-député-maire-ump, lors de l’émission « Salut les Terriens ! » de samedi dernier.

Certes, l’édile évoqua son vote en faveur des tests ADN ! D’accord, il vanta le festival le meilleur marché de France ! Ok, il fit les yeux doux à Nolwen Leroy, la si spirituelle cantatrice brune !

Mais à mon sens, le véritable intérêt de l’émission fut cet indispensable rappel médiéval : tout à trac et sans sourciller devant un public restant bouche bée devant l’énormité de ce scoop, notre porte-parole-député-maire-ump annonça que si Jean Sans Peur n’avait pas été assassiné sur les ponts de Montereau, en 1419, la capitale de la France serait Dijon et non Paris. Ca, c’est du lourd où je ne m’y connais pas !

jeansanspeur.jpg assassinat.jpg
Bien entendu, pris à la fois par le temps et la vie moderne, vous n’avez pas mesuré les conséquences de cette hypothèse. Je vous rassure, je l’ai fait pour vous.

Ce pauvre Jean Sans Peur, bourguigon mais pas forcément si boeuf que ça, imaginait-il en allant se faire trucider sur ce pont agencé de neuf, que s’il ne périssait pas dans d’atroces et définitives souffrances à Montereau, il risquait de faire en sorte qu’un jour, Bertrand Delanoë organise un Dijon-plage, voire une nuit jaune à Dijon (la couleur de la moutarde) ?

Pouvait-il penser, ce fils aîné du duc Philippe II et de la duchesse et comtesse Marguerite III de Flandre, que M. Chirac, alors à la tête de l’hôtel de ville de Dijon, ne se serait toujours pas baigné dans les eaux du canal de Bourgogne, de l’Ouche ou du Suzon dorénavant souterrain en zone urbaine ?

Réalisait-il, au moment où de vieux Armagnacs le terrassaient (méditez bien ce début de phrase, lecteurs ayant un penchant pour les liqueurs en tous genres), réalisait-il qu’un autre Jean, Tibéri celui-là, flanqué de son épouse Xavière, risquait de tremper dans l’Affaire des faux-électeurs du Ve arrondissement de Dijon ?

(Et qu’un certain Juppé Alain droit dans ses bottes irait se prendre les pieds dans de vulgaires histoires d’emplois fictifs à la fois municipaux et dijonnais !)

Imaginait-il, ce malheureux duc de Bourgogne que sans son tragique trépas, un certain Nicolas Sarkozy, maintenant aux affaires, n’aurait pour toute hâte, outre augmenter son salaire, que de créer un « grand-Dijon » pour bien embêter Jean-Paul Huchon ?

En tout cas, ce qui est certain, c’est qu’à propos de ce meurtre, il subsiste une réelle interrogation historique : le duc de Bourgogne n’aurait-il pas subi bien d’autres tourments avant d’être occis, si ses assaillants furieux à cette idée, avaient su qu’un jour, des petits poissons de toutes les couleurs décoreraient les fameux ponts ?

Jean, lui, se douta de quelque chose : après sa mort, anecdote authentique, on ne put lui fermer les yeux.

Quelle prémonition !

Et sur ce, son cadavre à l’abandon fut à moitié mais toujours authentiquement dévoré non pas par les sandres, les carpes, les tanches, voire les piranhas, mais bien par les loups…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

———————————————————————————————————–

Tout à fait Thierry ! (Encore…)

Au cours de cette même émission, « Salut les Terriens ! », au cours de laquelle notre porte-parole-député-maire-ump rama, et pas seulement à Yade, Thierry Ardisson posa évidemment la question qui fâche : « Yves Jégo, vous avez voté pour les tests ADN ? »

Notre édile dut bien évidemment avouer que « oui », il avait effectivement voté cette loi.

Mais c’est son explication en forme de justification qui valut son pesant de cacahuètes…

Pour notre édile, ce recours à la génétique serait en effet une véritable aubaine et une réelle chance pour ces pauvres ressortissants qui auraient perdu leurs rejetons, restés au pays (au « sud de la Méditerranée ») pour cause de guerre, par exemple, et qui pourraient ainsi les retrouver facilement.

C’est en fait un vrai service qu’offrirait ainsi le recours à cette pratique. Ce serait le petit plus de la République en direction des petits africains perdus dans le désert, et qui n’avaient pas pensé, avant la guerre, à mettre un petit bracelet en plastique avec leurs nom, prénom, adresse, n° de téléphone, avant que leurs parents ne partent en France, leur ayant promis de venir les chercher plus tard.

Je dois vous avouer qu’à l’écoute de cette piteuse explication, les bras m’en tombèrent pratiquement.

Franchement, à qui voulait-il faire croire que Brice Hortefeux avait rédigé cette loi dans ce seul objectif ?
Ce fut le bassiste black de l’émission qui se chargea de mettre un terme à cette brillante trouvaille : pourquoi ne parler que de l’Afrique, du « sud de la Méditerranée » et jamais des pays européens, par exemple…

Car en effet, force est de constater, et ce n’est pas notre plus célèbre et hallydaysque exilé fiscal qui me contredirait, force est de constater que peu de petits suisses risquent de se voir proposer un test ADN pour bénéficier d’un regroupement familial, la Suisse ne pouvant accueillir toute la richesse du monde…

Mais puisque j’en suis à évoquer le pays du chocolat et de l’horlogerie, ce fut ce soir-là notre porte-parole-député-maire-ump qui essaya sans y réussir de nous faire prendre l’Helvétie pour des lanternes.

En tout cas, aucune trace de l’émission, que ce soit sur « Youtube » ou « Daily motion ».

C’est un signe qui ne trompe pas…

———-

En cliquant sur les vignettes, vous verrez les copies d’écran réalisées hier aux alentours de 19h00…
youtube.jpg

———-
dailymotion.jpg

——————————————————————————————————-

 

Tout à fait Thierry !

Ainsi donc, notre porte-parole-député-maire-ump était l’un des invités de Thierry Ardisson dans son émission « Salut les Terriens ! ».

S’il faut reconnaître que notre édile avait dû consciencieusement potasser les dernières éditions du Parisien, de Gala, Voici et Paris-Match pour être au fait de l’actualité people de la semaine, (au passage, on pouvait s’apercevoir qu’il avait fait l’impasse du dernier numéro de « Courrier International », l’actualité polonaise lui ayant quelque peu échappé…), force est de consater que c’est encore un dossier local qui lui posa le plus problème.

En effet, le coup partit en tout début d’émission, et du côté d’où on ne l’attendait pas forcément…

Thierry Ardisson, en provocateur qu’il est, en fit des tonnes sur la situation géographique et culturelle de Montereau Fault Yonne, comparant pratiquement la ville au plus perdu des trous-du-cul du monde, avec en prime un musée de la faïencerie.

C’était de bonne guerre…

Notre porte-parole-député-maire-ump fut dans un premier temps tout décontenancé par cette vacherie.

Mais que croyez-vous qu’il fit ?

Pour démontrer la vigueur culturelle de sa ville il ne put trouver rien de mieux que de s’appuyer sur le piètre argument qui veut qu’à Montereau, se déroule le festival le moins cher de France, ce qui équivaudrait à ce que le président de la chambre professionnelle des artisans boulangers vante la ville où la baguette est la moins chère pour défendre la qualité du pain en France…

Mais surtout, il rappela que la grande cantatrice Nolwen Leroy avait commis lors de ce festival quelques notes. (Il ne le dit pas exactement en ces termes-là, pour être tout à fait honnête, c’est moi qui donne mon avis…)

On voit par là la difficulté pour lui de défendre le moindre dossier local, pris au dépourvu par la question, et surtout par le peu de réponses à y apporter…

Mais que sont devenues les grandiloquentes promesses de faire rayonner culturellement notre chef-lieu de canton, mais où se trouve l’université qui devait soi-disant s’y implanter ?

« Ainsi, c’est une formidable renaissance pour la ville de Montereau qui affirme, de plus en plus, sa vocation à devenir la capitale active et dynamique du sud Seine-et-Marne. »

Voilà ce qu’on pouvait lire il y a quelque temps sous la plume de notre porte-parole-député-maire-ump, dans son luxueux et très communiquant magazine « Renaissance d’un quartier » !

Avant-hier soir, sa piteuse intervention télévisée sur ce sujet sonnait comme un pauvre et catastrophique bilan !

———————————————————————————————————

 

Et pourtant, elle détourne…

Aujourd’hui, dimanche, c’est jour de récréation, car il faut bien s’amuser un peu, en cette triste vallée de larmes…

Vous avez peut-être entendu parler de ce site qui bénéficie d’un buzz incroyable sur le net.

Il s’agit du fameux site qui propose de parodier et de détourner les couvertures de la série « Martine » avec si possible une bonne dose d’humoir noir, voire très noir…
Voici par exemple ce que j’ai fait :

martinermi.jpg

ou encore :

martineccilia.jpg

ou bien :

martineump.jpg

et même :

martinepaquetfiscal.jpg
Je vous donne, avant de passer à d’autres exemples beaucoup plus locaux l’url de ce petit espace numérique :

http://martine.logeek.com/index.php

Nous disions donc exemples locaux ?

martinetrompeloeil.jpg

ou alors :

martinecourdescomptes.jpg

et pourquoi pas :

martine100000.jpg

Et aussi :

martineprison.jpg

Ou donc :

martinediplme.jpg

Et pour terminer :

martinemonterelaise.jpg

Vous aurez bien sûr compris que le procédé est déclinable à l’infini, c’est pourquoi n’hésitez pas à me faire parvenir vos créations en pièce jointe, à l’adresse habituelle…
Je vous redonne l’URL :

http://martine.logeek.com/index.php

Bon dimanche !

—————————————————————————————————–

 

Et Anne ne voyait toujours rien venir…

Dans le magazine « Montereau, renaissance d’un quartier », on pouvait lire naguère à la page 24 que « selon les objectifs affichés par la ville, 100 maisons à 100 000 euros seront construites. »

Un peu plus loin, on nous assurait que « la première tranche démarrera au premier trimestre 2007« , et qu’ »une première moitié sera localisée rue Jules-Ferry « .

On se souvient également des effets d’annonce de notre porte-parole-député-maire-ump quant à l’imminence de la construction de ces maisons, il y a de cela voici bien deux années.

Ayant appris que de nouveaux habitants s’étaient dernièrement installés à Montereau, et pour éclairer leur lanterne, je voudrais donc leur montrer l’état d’avancement des travaux :

terrain100000.jpg

Ce terrain, localisé rue Jules-Ferry, je l’ai photographié à l’hiver dernier, au printemps dernier, à l’été dernier, il n’y avait pas de raison qu’une fois l’automne venu, je ne l’immortalise pas un peu plus…

Toujours aucune maison à 100 000 euros à l’horizon et à Montereau, alors que dans d’autres villes, des familles ont déjà intégré la leur.

(Pour info, la première pierre des maisons à 100 000 euros de Ploërmel a été posée en février dernier…) Mais chez nous, la pancarte annonçant les travaux est toujours là…

De ce symbole de la « gestion-communication-trompe-l’oeil » municipale, il n’en fut pas question, sur les ondes de France Inter, alors que notre édile était précisément venu parler jeudi dernier de la reconstruction des banlieues… (Il faut vous dire au passage que l’invité initial de Nicolas DEMORAND lui avait fait faux bond…)

C’est bizarre, non, ce silence radio ?

Mais, à Montereau, comme on est très sensible au climat électoral, et avec un peu de chance, on devrait voir aux alentours de début mars notre porte-parole-député-maire-ump, une truelle à la main et peut-être un casque sur la tête (ce qui est tout de même mieux que le contraire), poser une première pierre devant l’objectif tout attendri de la République de Seine-et-Marne…

On parie ?

——————————————————————————————————-

Encore et toujours…

Encore et toujours une image de voiture qui a brûlé ces jours-ci à Surville, rue du Général Château…

Une image qu’on aimerait ne plus voir…

Et pour certains, une image qu’on n’aimerait surtout pas voir dans la presse locale…

Mais qu’on se rassure : c’est une image qu’on ne verra pas dans la presse locale…

En tout cas, Harry Potter n’est pour rien dans la disparition de ces clichés locaux !

D’autres sorciers se sont chargés du « Wingardium leviosa » !

 

voiturequibrle1.jpg

————————————————————————————————————

 

Retour à Montereau !

Monsieur C. fait partie de ces Monterelais qui se sont retrouvés au centre de rétention du Mesnil-Amelot, sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière ordonné par M. le préfet de Seine-et-Marne.

Son avocat a décidé de saisir le tribunal administratif de Melun. Et il a très bien fait !

Le jugement rendu par le magistrat désigné fait qu’aujourd’hui, Monsieur C. a pu rejoindre son épouse à Montereau.

Ce jugement, texte que je trouve formidable et digne des plus belles valeurs républicaines de notre pays, ce jugement, je vous en propose les meilleurs passages…

———-

[......]

Vu l’arrêté attaqué,

Vu les autres pièces du dossier,

Vu la convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales,

Vu le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile,

Vu le code de justice administrative,

Vu la décision en date du 11 septembre 2007 par laquelle le Président du tribunal administratif de Melun a désigné Melle R., conseiller, pour statuer sur les recours en annulation formés contre les arrêtés préfectoraux de reconduite à la frontière,

[......]

En l’absence du préfet de Seine et Marne ou de son représentant,

[......]

Considérant qu’il ressort des pièces du dossier que M. C. ressortissant turc, vit habituellement en France avec son épouse depuis le 14 décembre 2000 ; qu’il avait auparavant vécu pendant vingt ans en France, de 1973 à 1993, avant de retourner en Turquie ; que durant ces vingt années de présence en France, il a travaillé et s’est intégré à la société française ; que dans ces conditions, eu égard à ces circonstances particulières, M. C. est fondé à soutenir que l’arrêté du préfet de Seine-et-Marne ordonnant sa reconduite à la frontière est entaché d’erreur manifeste dans l’appréciation des conséquences que cette mesure comportait pour sa situation personnelle; que ledit arrêté est ainsi entaché d’illégalité et doit être annulé.

[......]

Considérant qu’il y a lieu, dans les circonstances en l’espèce, de faire droit aux conclusions de M. C. et de condamner le Préfet de Seine-et-Marne à lui verser une somme de 1000 euros au titre des frais exposés et non compris dans les dépens.

DECIDE

Article 1er : l’arrêté du préfet de Seine-et-Marne en date du 21 septembre 2007 est annulé.

Article 2 : il est enjoint au préfet de Seine-et-Marne de délivrer une autorisation provisoire de séjour à M. C. et de réexaminer sa situation dans un délai d’un mois à compter de la notification du présent jugement.

Article 3 : l’Etat versera à M. C. une somme de 1000 euros au titre de l’article L.761-1 du code de justice administrative.

Article 4 : le présent jugement sera notifié à M. C. et au préfet de Seine-et-Marne.

Copie en sera adressée au ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités teritoriales, pour information.

Lu en audience publique le 27 septembre 2007

La République mande et ordonne au préfet de Seine-et-Marne en ce qui le concerne et à tous les huissiers de justice à ce requis en ce qui concerne les voies de droit commun, contre les parties privées, de pourvoir à l’exécution de la présente décision.

———-

On voit par là, s’il en était encore besoin, la nécessité faite aux préfets de « faire du chiffre ». Ces mêmes préfets qui sont convoqués, comme des collégiens en conseil de discipline, lorsque les quotas d’étrangers reconduits ne sont pas atteints.
Heureusement, la justice pourtant tellement décriée existe, même si en ce moment le garde des sceaux ne fait rien pour aider à la considération de ses magistrats.

Melle R. prouve que des juges n’ont pas peur de mettre en avant les valeurs républicaines pour réparer les injustices.

——————————————————————————————————-

Marions-le !

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je trouve qu’il est des questions à la fois fondamentales et on ne peut plus légitimes.

Quand on est porte-parole-député-maire-ump, peut-on rester insensible au drame que vient de vivre votre patron, peut-on ignorer ce coup de tonnerre qui a fait trembler l’hexagone, peut-on rester de marbre face à cette tragédie qui a presque fait vaciller la République ?

Non, bien sûr que non !

Et si ce n’est pas l’alexandrin qui saura décrire l’ampleur de cette tragédie, qui le pourra ?

Je vous le demande un peu !

———-

C’était un vil lundi, c’était un jour funèbre

Un jour à en finir, à se jeter dans l’Ebre.

Vous les Dieux ingrats, c’était plus fort que vous,

Vous deviez les fâcher, ces deux tendres époux !

Il fait pâle figure, le problème de la Corse,

A côté du terrible présidentiel divorce.

Il ne sera pas dit qu’au bord du précipice,

Je n’irais pas l’aider, proposer mes offices !

Pouvais-je ne rien faire, me croiser les bras,

Dès lors que se morfond le triste Nicolas ?

Plutôt que de crier un féroce hallali,

Je vous le dis tout cru, il faut chauffer son lit.

Bien sûr on doit trouver une belle remplaçante

Et je partis chercher la neuve Présidente.

Moi qui, vous le savez, notre grand homme encense,

J’allais effectuer des démarches en ce sens.

J’ai su où le trouver, ce joli petit lot :

Au ministère des Sports : Roseline Bachelot !

Mais renseignements pris, et cela me transporte,

La ministre a des vues sur le chauve Laporte.

Fascinée par cet homme, elle espère pour de bon,

S’en payer une belle, de tranche de jambon !

J’avais aussi pensé contacter Rachida,

Notre Garde des Sceaux, après tout, pourquoi pas ?

Ils auraient convolé, après moult sérénades,

Et nous auraient sauvés de l’horrible panade.

Mais à y réfléchir, elle est prise, la belle brune,

Et donc, par conséquent, elle compte pour des prunes…

Alors, aux grands moyens il fallait recourir,

Au diable l’avarice, nous devions en sortir !

C’est alors, (quel génie !…), que j’eus la bonne idée :

C’est cette candidate qu’il fallait décider.

Avec elle, j’en suis sûr, pas besoin d’ADN,

J’ai pensé demander sa main à Ségolène…

Rien à faire… Patatras… Il faut que j’le confesse,

Mieux aurait valu m’occuper de mes fesses…

Not’ président me dit : « Cette passionnaria ?

Ce serait retomber d’Charybde en Cécilia ! »

——————-

Ah ! On dira ce qu’on voudra, mais c’est bien du souci tout ça !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

——————————————————————————————————-

Offre de colloque…

A l’initiative du Conseil général de Seine et Marne, se déroulera aujourd’hui même un colloque fort intéressant, intitulé « enjeux et avenir des transports en Seine-et-Marne », à l’Université de Marne la Vallée.

Avec 514 communes, 1 200 000 habitants et la plus forte croissance de population en Ile-de-France, la Seine-et-Marne fait face à une demande exponentielle des déplacements tant pour les études, le travail que les loisirs. L’offre ne suffit pas à répondre à l’ensemble des besoins des Seine-et-Marnais. Pour pallier ces manques, un inventaire complet (quantitatif et qualitatif) de l’offre de transports, tous modes collectifs confondus (bus, RER, trains…), sur l’ensemble du territoire, a été réalisé.

Cette étude a plusieurs objectifs :
- Etablir un état des lieux précis et exhaustif de l’offre de transports en commun

- Identifier la demande de déplacements

- Vérifier l’adéquation entre l’offre et la demande de transports en commun

- Compléter là où l’offre est insuffisante par rapport aux besoins, en interpellant l’Etat, la Région et le STIF sur les développements et améliorations relevant de leurs compétences. Elle permettra une réflexion globale et cohérente entre politique de transports et politique d’aménagement du territoire, à l’échelle départementale et à l’échelle des dix « bassins de vie » identifiés. Cette étude contribuera à la création d’un futur schéma départemental des déplacements, à l’échelle du Département et des bassins de vie.

Quelques premières orientations à l’échelle du département :

· Adapter niveaux de desserte/besoins de la population : améliorer les lignes existantes, créer de nouvelles lignes structurantes inter-bassins, développer le transport à la demande…

· Exiger des garanties de la SNCF et de la RATP pour la qualité de services des transports en commun : confort, régularité des trains, informations voyageurs, traitement des réclamations…

· Développer une réflexion sur les moyens d’informations pour toutes les catégories d’usagers

· Assurer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite

· Développer les énergies propres

· Mise en place de service de co-voiturage….

On voit par là que ce ne sont pas forcément les représentants du peuple qu’on voit le plus souvent dans les médias qui bossent le plus…

Un travail de fond sera toujours plus efficace qu’un passage-télé pour résoudre les problèmes au quotidien de ses concitoyens.

Et peut-être aussi pour enfin décrocher un ministère !

——————————————————————————————————-

Bonne note !

L’agence de notation internationale Fitch Ratings assure chaque année la notation financière du Conseil général de Seine-et-Marne. Reconnue sur les places financières internationales, cette agence est pour l’assemblée départementale, une garantie de transparence financière.

frlogonew.gif logocg77small.gif

http://www.fitchratings.com.tn/ (Le rapport est en passe d’être publié.)

Pour 2007, cet organisme reconduit un « AA » à la gestion du Conseil général, l’une des meilleures notes décernées aux collectivités territoriales, et pour la troisième fois consécutive une mention « F1+ ».

Fitch Ratings met en évidence la bonne santé financière du département, avec un auto-financement élevé et un plan ambitieux d’investissement.

L’agence note, par ailleurs, que la pression fiscale du Département reste inférieure à la moyenne nationale.

Pour Didier Turba, Vice-Président en charge des finances, «cette note témoigne d’une confiance envers les fondamentaux de la gestion départementale dans une période de tension accrue des budgets départementaux due à la décentralisation. ».

Cette bonne note, venant après le grand prix CB News de la communication des collectivités territoriales décerné le 10 septembre dernier, prouve donc s’il en était besoin, la saine gestion de notre assemblée territoriale.
http://www.seine-et-marne.fr/front/go.do?pid=page_1127136951229371&retourSid=actualit_s_11271273077088622&detailId=publication_article_118958582882662399

On voit par là que les tentatives de notre porte-parole-député-maire-ump de décrédibiliser le CG77, comme dans l’édito du dernier 7/7 en date, ces tentatives-là ne tromperont personne !

On notera en outre et une nouvelle fois cette curieuse propension à rendre les autres responsables de ses malheurs…
——————————————————————————————————-

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !