Soyons précis !

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je trouve qu’on devrait décerner à Robert SUTTON, qui n’est pas monterelais puisque citoyen américain, au moins l’équivalent d’un prix Nobel.

Oui, décidément oui, que l’on pose sur sa tête et sur le champ les plus dorés des lauriers à ce psychologue et professeur qui, à la glorieuse université de Stanford, vient de sortir un ouvrage destiné à vraiment venir en aide à plus d’un : « Objectif zéro-sale-con« 
zeroconcouv.jpg

Ah, fidèles lecteurs, le « sale con » est désormais très précisément et très sérieusement repéré : « est défini comme « sale con » quiconque affiche de manière persistante un comportement hostile verbal ou non-verbal« . Et l’auteur dénombre même des sous-catégories : on peut dorénavant distinguer des « sales cons temporaires« , et des « sales cons certifiés« .

Robert SUTTON, pragmatique, n’y va pas avec le dos de la cuiller : les « sales cons » sont une sale engeance, néfaste pour les individus et le fonctionnement de leur organisation, nous certifie-t’il !

Alors bien sûr, et loué soit-il, ce brillant sujet de l’Oncle Sam nous donne des indices on ne peut plus valables pour repérer le « sale con » : insultes personnelles, envahissement de l’espace d’autrui, intimidation verbale et/ou non-verbale, interruptions grossières, j’en passe et non des moindres.

Et bien évidemment, il donne également des pistes pour lutter contre cette sale engeance : cultiver l’indifférence, ainsi que le détachement émotionnel, même si c’est parfois compliqué, limiter les contacts (pas toujours facile…), et surtout chérir les petites victoires (très important, ça…).

On pourrait même selon lui envisager une sorte de rééducation, mais seulement pour les « sales cons occasionnels », la rémission et la guérision des certifiés étant définitivement illusoires.

Je me demande quant à moi, puisque ce concept universel est maintenant défini et en passe d’être vraiment reconnu par tous, je me demande si on ne pourrait pas instaurer ce que tout le monde espère depuis maintenant un bon bout de temps, tel un graal des temps modernes, je veux bien sûr parler de cette fameuse et on s’en doute rentable taxe sur la connerie.

Et si ça se trouve, on pourrait même en faire un impôt local…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

—————————————————————————————————–

 

 

 


Un commentaire

  1. Bucolique Frenetique dit :

    L’ objectif Zéro Sales Cons se rapproche du célèbre Mort Aux Cons, mon Général ! ce à quoi ledit Général aurait répondu « Vaste programme…. »

    Et quand on est con, on est con, n’ est-ce pas Georges?

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !