Archive pour novembre, 2007

Salut, Fred…

Il y a des jours comme ça…

ritamitsouko.bmp

Un triste communiqué sur leur site…

http://www.ritamitsouko.com/

———————————————————————————————————-

Arrêt des violences…

Bien entendu, comment ne pas espérer et souhaiter que les violences qu’on voit pratiquement en direct aux journaux télévisés s’arrêtent.

Il faut que le calme revienne…

Mais évidemment, les questions laissées en suspens après les émeutes de 2005 sont toujours présentes.

Je vous conseille la lecture de cet article de David Dufresne, journaliste indépendant qui a longuement enquêté sur les émeutes de 2005 à Clichy-sous-Bois et sur la fronde anti-CPE, article qu’on pouvait lire hier dans Libération…

http://www.liberation.fr/actualite/societe/294112.FR.php

Oui, pour David Dufresne, les facteurs d’explosion sont toujours les mêmes…

Et puis, également cet article du Monde, où Claude Dilain, maire de Clichy-sous-Bois, Stéphane Gatignon, maire de Sevran, François Puponni, maire de Sarcelles analysent la situation sous l’angle et la revendication du droit commun :

« Il faut impérativement en finir avec la vision à court terme qui conditionne les réponses du gouvernement. Nous ne voulons pas d’un énième plan banlieue qui traite systématiquement nos problèmes à l’aune de l’exception. Nous voulons que nos villes – à l’instar du reste du territoire – soient traitées selon le droit commun.  »

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-982823@51-982356,0.html

————————————————————————————————————

 

Non, ce ne sera pas de la figuration !

Ceux qui en doutaient en ont eu pour leur argent, en achetant la dernière édition en date de la République de Seine-et-Marne :

Non, Laurent HAMELIN ne sera pas un simple figurant !

Laurent n’a pas eu peur d’employer l’épithète « noir » pour qualifier la « couleur du tableau global qu’il fait sur la situation actuelle, à travers la réalité économique, le fait que les gens marchent tête baissée en ayant perdu toute fierté, dignité et lien humain« .

Il a su dans ce périlleux exercice de présentation de sa candidature expliciter sa décision de vouloir apporter un vrai changement à Montereau.

Le bilan de notre porte-parole-député-maire-ump est sans équivoque, pour notre candidat : il a « divisé les communautés« , « il ne peut pas avoir la proximité nécessaire avec sa ville« , ses opérations immobilières vont amener « le centre-ville et son commerce local à mourir« .

« On peut s’interroger sur la manière dont est utilisé l’argent des Monterelais. »

« Depuis une dizaine d’années, on peut considérer qu’aucun investissement n’a été fait sur les infrastructures sportives. »

Et puis, bien évidemment comment ne pas être en phase avec le discours de Laurent lorsqu’il nous dit que ce qui le révolte, c’est « le manque de considération pour ses habitants, notamment dans les projets d’envergure qui ont été menés, concernant la vie associative ou le commerce local, entre autres ».

Bien entendu, dénoncer ne suffit pas. Il va falloir dans les temps qui vont suivre exposer le programme, mais aussi faire découvrir l’équipe d’hommes et de femmes qui vont entourer et seconder Laurent dans la tâche qu’il s’est fixée.

« Je mènerai une action sur la gestion municipale, avec plus de transparence sur les chiffres et les dossiers menés. La mairie se doit d’être une entreprise participative qui agit au service des Monterelais. Je rétablirai donc les compétences aux gens compétents. »

« Je ferai en sorte qu’il y ait un échange entre la ville haute et la ville basse. Le lien passera par la culture, l’éducation, le sport et la vie associative.« 

Le lien, contre la division.

Un beau début de programme.

———————————————————————————————————-

 

Les nouveaux forains

Sans ses deux tribunaux, il est fort probable que Montereau-Fault-Yonne se prépare à avoir recours à la « justice foraine », et à ce propos, je vous recommande aujourd’hui la lecture du blog de Dominique BARELLA.

http://lajustice.blogs.liberation.fr/barella/

Ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature, Dominique BARELLA a été procureur de la république. Il a présidé pendant quatre ans et demi le principal syndicat de magistrats, l’Union syndicale des magistrats, organisation connue pour sa modération. Actuellement membre de la commission justice du PS, il est l’auteur d’un blog intitulé « Ca balance ! »

Il a écrit également deux ouvrages :

barella1bpm.bmp 9782012372412.gif

Je vous laisse juste un extrait de son article d’hier où en tant que professionnel de la profession, il expose ses craintes.

« Avec la justice foraine, le juge deviendra le missi dominici itinérant des lois votées par le parlement qu’il appliquera lors d’un séjour éclair aux populations concernées en tapant sur son ordinateur.
La loi centrale tombera sur le peuple des cantons lors des audiences foraines, puis disparaîtra jusqu’au lundi mensuel de foire judiciaire suivant.
Quelle meilleure façon de faire détester la loi que de la faire appliquer par des juges fantômes sans racines dans la population et errant sans tribunal ?
 »
———————————————————————————————————

 

 

 

 

Sale temps pour la Justice…

En ce samedi, je vous fais part d’un communiqué de Léo AIELLO, Conseiller général de notre canton.

———————-

pscg.bmp

Groupe des Elus Socialistes et Républicains de Progrès du Conseil général de Seine et Marne.

———————-

Réforme de la carte judiciaire : Ca se gâte pour la justice de proximité !

La réforme voulue par la Garde des sceaux touche l’Île-de-France de plein fouet et Montereau-Fault-Yonne n’échappe pas à la règle. En effet, en voulant concentrer les moyens de justice, les citoyens ne pourront plus trouver à proximité de chez eux les informations et les juges dont ils ont besoin.

C’est ainsi, qu’à Montereau, les conséquences seront doubles : le Tribunal de commerce fusionnant avec celui de Melun, toutes les affaires économiques seront désormais traitées à Melun et le Tribunal d’Instance fermera ses portes, obligeant les habitants à s’adresser au Tribunal de Grande Instance de Fontainebleau, en particulier pour les affaires familiales.

 

La justice, déjà déficiente, y gagnera-t-elle en rapidité ? Le justiciable jugera.

Le Député-maire de Montereau qui, critique abondamment le STIF (Syndicat des transports d’Île-de-France) et le Conseil général de Seine-et-Marne (en réclamant, par exemple, la carte orange à 50 € pour tout le monde et des moyens de transports supplémentaires), semble approuver cette réforme qui entraîne pourtant, la disparition d’un service de proximité important pour les Monterelais et les habitants du canton.

Léo Aiello

Conseiller général du canton de Montereau-Fault-Yonne

Mail : leo.aiello@club-internet.fr

Site : http://www.leo-aiello.com/

——————————————————————————————————–

 

 

Cachez les allumettes !

Dans la dernière édition en date du Canard Enchaîné, nous apprenons que les deux porte-parole-ump ont été subitement confrontés le 15 novembre dernier, au cours d’une réunion des cadres du parti à l’Elysée, aux deux nouvelles lubies de notre omniprésident, à savoir la réforme des implantions militaires, et surtout, la réforme de la carte hospitalière.

Après la suppression sur le sol national de 23 tribunaux de grande instance, 176 tribunaux d’instance et 63 conseils de prud’hommes, (je rappelle encore une fois que Montereau a perdu ses deux tribunaux), il se pourrait bien que certains hôpitaux fermassent purement et simplement boutique.

En attendant cette nouvelle perspective de grand chantier de liquidation, Nadine Morano a eu quant à elle une vive réaction : « Le premier qui veut toucher à mon hôpital, il faudra d’abord qu’il me passe sur le corps !«  (Pour la petite histoire, le très bien informé volatile nous raconte qu’il y a eu quand même quelques-uns de ses collègues ump à s’écrier « Oh ! Avec plaisir !« )

Notre PPDMUMP a eu lui une réaction plus enflammée encore, puisqu’il s’est écrié, risquant une « timide riposte sur le ton de la plaisanterie » : « S’il le faut, je peux mettre le feu à mon hôpital tout de suite.« 

On voit par là que pour devenir ministre du prochain gouvernement (Fillon 2, Bertrand 1… ?), il en est peut-être qui ne reculeraient pas devant la boîte d’allumettes pour plaire au patron…

A propos, au cas où notre hôpital flamberait, après la piscine et la cantine, il faut espérer que l’on ne nous ait pas enlevé auparavant la caserne des pompiers…

En tout cas, dans l’article du Canard Enchaîné, il n’est pas précisé si quelqu’un s’est porté volontaire pour passer sur le corps de notre PPDMUMP…

——————————————————————————————————

Réponse à la réponse, ou le discours et les actes…

Il y a quelques semaines, et pour rester dans le sujet -triste sujet- d’hier, les militants de RESF avaient adressé une lettre ouverte à notre porte-parole-député-maire-ump.

Je vous renvoie à cette date : http://yvespoey.unblog.fr/2007/10/11/

Voici la réponse de l’intéressé à cette lettre :

rponsejgo.bmp

Et la réponse de RESF 77 :

———-

Objet : Régularisation des étrangers en situation irrégulière (suite).


Monsieur le Député,

Nous avons pris note de la considération que vous avez accordée à notre premier courrier du 5 octobre 2007. Cela concernait l’amendement que vous proposiez au projet de loi sur l’immigration. Nous continuons à dire qu’il faut répondre à l’espoir de ces familles vivant sur notre sol dans la précarité afin de leur permettre la vie digne et paisible à laquelle elles ont droit. Nous vous le disions, dans le département dont vous êtes le député, ces cas sont nombreux.

Néanmoins le Réseau Education Sans Frontières a coutume d’accorder plus d’importance aux actes qu’aux discours. Nous réitérons donc notre demande de rendez-vous de façon à examiner avec vous concrètement les modalités d’application de cette mesure en Seine et Marne. En effet ces personnes ont besoin d’une réponse urgente. La date et le lieu restent à votre convenance.

Dans l’attente d’une réponse, dont la teneur ne peut-être que proportionnelle à l’espoir qu’elle suscite, veuillez recevoir Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

RESF 77

(MRAP77, SGEN-CFDT77, FCPE77, FSU77, SUD-Education77, SUD-PTT77, CGT77, Turbulences, ACS, des citoyens/individus )

———–

A suivre, donc…

——————————————————————————————————-

 

 

Et ça continue…

Les expulsions continuent, encore et toujours, en Seine-et-Marne…

Je vous laisse découvrir ce communiqué de Réseau Education Sans Frontières Melun-Sud 77, afin de soutenir Naceur NAFLA, lycéen à la Rochette, et dont le recours pour la demande de titre de séjour et sa libération du centre de détention du Mesnil-Amelot viennent de se voir rejetés.

 

resf.png

Lundi dernier, au Tribunal Administratif de Melun, le recours pour la demande de titre de séjour et la libération de Naceur ont été rejetés.

Ceux qui étaient présents ont pu constater que le simple fait de dépasser des délais administratifs (demande de titre de séjour dès 18 ans et recours contre une APRF dans les 48h qui suivent une arrestation) par ignorance de ses droits et les mauvais (ou bons, selon le bord) conseils d’un juge, donnés au père de Naceur après son arrestation, condamnent ce jeune homme à être expulsé dans un pays où il n’a plus aucune attache.

Naceur, tunisien, vit avec son père en France depuis 2004, car sa mère a quitté la Tunisie et rejoint l’Italie depuis quelques années. Naceur n’a plus de grands parents en Tunisie. Son père détenant une carte de résident de 10 ans, il a de plein droit à un titre de séjour après demande dans les délais. Personne ne l’accueillera là-bas.

Nous sommes donc très loin du débat de la double peine d’il y a quelques années, considérée par Sarkozy comme archaïque, qu’il a abrogée tel un grand seigneur !!!
Nous ne nous doutions pas de ce qu’il préparait avec son sbire, le dénommé Hortefeux.

C’est beaucoup plus subtil : « T’as dépassé la date? Ben tant pis mon gars, nul n’est sensé ignorer la loi et son calendrier, on peut plus rien pour toi, ciao, bye-bye!! » Avant l’heure, c’est pas l’heure et après l’heure….Voilà une façon très propre, très simple, très lisible, donc très acceptable, de légitimer un acte monstrueux et de réduire le débat à néant, autant dire l’humanité au même sort.

Car, ce qui est en train de se mettre en place, c’est la légitimation de la BARBARIE, soutenue par une législation de plus en plus serrée ramenant les êtres humains à de simples objets administratifs!!!!

C’est intolérable!!! Insupportable, car ils criminalisent les victimes, inversent les rôles, pervertissent la justice, écrasent la démocratie, nous écrasent!!!

Et en premier lieu, bien sûr, les plus démunis!!!

C’est pourquoi nous demandons immédiatement une audience au Préfet de Seine et Marne, nous appelons aujourd’hui MERCREDI 21 NOVEMBRE , à 10 heures à un rassemblement devant la PREFECTURE de MELUN
————————————
Pour Naceur Nafla, mais aussi Ibrahim Arpaci

Collectif RESF Melunsud77

————————————————————————————————–

« Taxes force »

Aujourd’hui à titre purement informatif, nous allons comparer les montants respectifs de deux avis d’imposition relatifs à la taxe d’habitation, avis que vous et moi avons reçu dernièrement dans nos boîtes aux lettres.

A gauche, il s’agit de l’avis d’imposition d’une petite maison F4 avec jardin, située dans le canton.

A droite, nous aurons un appartement, également de type F4, à Montereau-Fault-Yonne, et à Surville pour être précis.

Tout d’abord, la valeur locative.

Maison F4 + jardin……………………………………………… Appartement F4

valloc3.bmp..valloc2.bmp

 

Nous continuons maintenant en comparant la base nette d’imposition, et le taux d’imposition 2007 :

Maison F4 + jardin……………………………………………… Appartement F4

basenette1.bmp .basenette2.bmp

Taux d’imposition : 6,4 %…………………………………………… Taux d’imposition : 18,04 %

Passons maintenant à l’évolution des impositions entre 2006 et 2007 :

Maison F4 + jardin…………………………………………………. Appartement F4

evolution1.bmp..evolution2.bmp
Montant de l’impôt pour cette maison F4 avec jardin : 298 euros.

Montant de l’impôt pour cet appartement survillois : 448 euros.

Toujours pour conserver l’impartialité des chiffres, je n’ajouterai aucun commentaire…
———————————————————————————————-


 

 

Toi aussi, tu es jeune ?

En ce début de semaine, je voudrais relayer un « appel au peuple » du Conseil général de Seine-et-Marne.

En effet, en 2008, un Conseil départemental pour les 16-25 ans verra le jour.

Sa mission : intervenir sur tous les sujets concernant la vie quotidienne des jeunes en Seine-et-Marne. Il reste encore quelques places pour participer, dès janvier, au groupe de travail chargé de préparer sa mise en place. Le Conseil général souhaite que les jeunes soient associés aux décisions prises et qui les concernent. Ils pourront ainsi donner leur avis sur les actions menées en direction de la jeunesse. Cette instance de jeunes Seine-et-Marnais doit être imaginée pour les jeunes, mais aussi avec eux, afin de répondre à leurs attentes et à leur souhait de participation.

Le CG77 crée pour cela un groupe de travail préparatoire d’une vingtaine de jeunes Seine-et-Marnais afin de réfléchir ensemble au rôle, à la composition et au fonctionnement du futur Conseil : A quoi servira-t-il, sur quels sujets pourra-t-il donner son avis, qui pourra y participer, de quels moyens disposera-t-il, quelles seront ses relations avec les élus, etc, etc ?…

Attention : Inscription jusqu’au 23 novembre 2007, cachet de la poste faisant foi.

Qui peut être candidat ?
Tous les jeunes Seine-et-Marnais âgés de 16 à 25 ans, que vous soyez lycéen(ne), étudiant(e), salarié(e), apprenti(e), sans emploi,…

Comment déposer sa candidature ?
Avec le bulletin d’inscription téléchargeable sur le site internet http://www.jeunesse77.fr
A renvoyer à cette adresse :

Conseil général de Seine-et-Marne Service jeunesse -

Hôtel du Département

77010 MELUN Cedex

———-

Fonctionnement du groupe de travail :

Le groupe de travail composé d’une vingtaine de jeunes Seine-et-Marnais de16 à 25 ans se réunira environ une fois par mois, pour une durée limitée, à partir du mois de janvier jusqu’au mois de juin 2008. L’engagement des jeunes est bénévole mais le transport sera pris en charge.

Les jeunes qui auront participé à ce groupe de travail pourront par la suite, au même titre que les autres jeunes Seine-et-Marnais, faire acte de candidature pour intégrer le futur Conseil des jeunes qui sera mis en place en septembre 2008. Pour que ce groupe de travail soit efficace, le nombre de places est limité à une vingtaine de participants.

Le service jeunesse du Conseil général reste à la disposition des jeunes Seine-et-Marnais pour tout complément d’information au 01 64 14 72 65.

Bien entendu, je trouve qu’il serait intéressant qu’au sein de ce Conseil puissent siéger quelques jeunes Monterelais-Survillois habituellement trop éloignés des universités, des centres de formation mais aussi des lieux culturels et de loisirs.

Etre sur les marches de l’Ile-de-France n’est pas toujours facile à vivre quand on est jeune. D’autant qu’en la matière, on ne leur propose pas grand chose…

——————————————————————————————————————————————————————————

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !