La théorie de l’évaluation

Dans son N° 30 en date du 6 au 12 avril 2006, le magazine économique « Challenges » se proposait de se pencher sur la gestion des villes de plus de 10 000 habitants.

Pour ce faire, la rédaction du journal s’est adressée à l’agence de notation indépendante PES (Public Evaluation System), qui a passé au crible les budgets de ces communes, et ce, pour l’exercice 2004. (Le décalage s’explique par la collecte des données numériques auprès du Ministère de l’intérieur et des finances.)

pes.bmp

—–

Cette agence a une charte éthique on ne peut plus explicite :

chartethique.bmp

—–
Cinq critères objectifs étaient pris en compte :

* La rigidité financière (ratio charges courantes/recettes réelles de fonctionnement)

* Le service de la dette (mesurée en raprochant l’annuité des recettes réelles)

* La solvabilité, (Calculée en rapportant l’encours de la dette aux recettes réelles de fonctionnement.)

* La réalisation budgétaire (Niveau d’exécution par rapport aux réalisations)

* La fiscalité (Variation des taux d’imposition directs)

Les notations proposées étaient les suivantes :

lgende1.bmp

lgende2.bmp

 

Et voici donc la notation de Montereau-Fault-Yonne :

eval20061.bmp

 

Le constat est éloquent : pour cette agence indépendante, la gestion de la commune évolue d’une façon négative, et donc son porte-parole-député-maire-ump ne peut que mieux faire…

Mais, bien entendu, j’ai voulu savoir si l’organisme avait poursuivi son observation l’année suivante, en 2007… J’ai trouvé la réponse sur le site de l’agence :

http://www.public-evaluation.com/index.htm

Cette année, les mêmes critères ont été retenus, même si l’échelle de notation et les graphismes ont changé :

evaluationpe.bmp

Voici l’évaluation de Montereau-Fault-Yonne :

evaluationmontereau.bmp

A Montereau, la gestion budgétaire 2005 n’obtient pas la moyenne…

Pour rester dans ce caractère impartial et objectif de l’évaluation, je n’ajouterai aucun commentaire.

——————————————————————————————————

 


5 commentaires

  1. Plukipa dit :

    Que voilà une information qu’elle est bonne!!!…et, bien triste à la fois MONTEREAU DANS LE ROUGE après 12 ans de gestion MUNICIPALE par notre D.M.P.P.UMP. A votre avis QUI PAIERA ? Aucun écho dans le 7/7 ni dans la presse locale (Rèp, Parisien…)Cherchez l’oubli ? Circulez il n’y a rien à dire ….

  2. Anonyme dit :

    Et puis il va dire c’est la faute de la gestion, de la gauche, ou c’est la faute des élus ou employés comme l’OPHLM bien sûr.

  3. Anonyme dit :

    proverbe arabe :

    Quand tu lance la fléche de la vérité, trampe la pointe dans du miel.

  4. Lili dit :

    merci Plukipa,tu m’as enlevé les mots du clavier;mais tout ça n’est qu’un détail Montereau en faillite qui cela peut-il bien intéresser?? on verra tout ça ….après les municipales!!

  5. nora dit :

    Le jour où les monterelais vont se réveiller, ils vont avoir de droles de surprises !!
    Je ne crois pas qu’on puisse continuer très longtemps à avoir ce genre de gestion!! Même si on fait payer la note par les autres !!Jego a beau avoir réussi le coup de force de se faire subventionner sa piscine, un million d’euros par le gouvernement. (Entre parenthèses, si tous les députés UMP font la même chose, bonjours le trou dans le budget de l’Etat ). iL va encore rester 6 millions d’euros à payer !!
    et qui va payer??

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !