Archive pour novembre, 2007

Rumeurs spéciales, à la fois de régime et de retraite…

Aujourd’hui dimanche, les rumeurs seront consacrées à une certaine catégorie de régimes de retraites spéciales…

Prêts ? C’est parti !

———-

Grâce à son premier mandat de représentant du peuple à l’Assemblée nationale, notre porte-parole-député-maire-ump touchera entre 1500 et 1600 euros à sa retraite.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Grâce à son deuxième mandat de représentant du peuple à l’Assemblée nationale, notre porte-parole-député-maire-ump touchera encore entre 1500 et 1600 euros de plus à sa retraite.

Pour un total donc compris entre 3000 et 3200 euros.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Pour 1 € cotisé, notre PPDMUMP touchera donc 6 € à la retraite.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Dans les régimes privés, en revanche, quand on cotise 1 €, on reçoit entre 1 ou 1,5 € à la retraite.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

S’il avait été battu lors des dernières législatives, notre PPDMUMP aurait touché son traitement mensuel à taux plein pendant six mois (aux alentours de 5500 euros), puis une indemnité appelée « revenu de transition » pendant quatre ans et demi : 70% les six mois suivants, 60% jusqu’à un an et demi, 50% jusqu’à deux ans, 20% au bout de quatre ans et demi.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

On peut cumuler une retraite de député et une retraite de maire.

Rumeur, pas rumeur ?

——–

Et en bonus, après tout ceci, une dernière :

Ces jours-ci, des militants UMP distribuent dans les gares des tracts sur lesquels on peut lire « Nous sommes pris en otages parce qu’une minorité refuse que Nicolas Sarkzy et le gouvernement mettent fin à une « injustice majeure » de notre système de retraite en réformant les régimes spéciaux.« 

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Attention : cette semaine, il se pourrait que plusieurs de ces propositions ne fussent pas des rumeurs..

Bon courage, et bon dimanche !

——————————————————————————————————————————————————————————

A la rue !

Aujourd’hui, le petit cliché habituel du samedi, pour ce nouveau « Sur le vif »…

—–

ruewashington.bmp
—–

Je sens comme un flottement…

Cette rue n’est pas monterelaise, vous dites-vous…

Cette rue n’est même pas française, penseront les plus observateurs d’entre vous…

Et pourquoi donc nous bassine-t’il avec cette rue de Washington, (car il s’agit bien d’une rue de Washington), se demanderont les plus observateurs des plus observateurs d’entre vous ?

Eh bien tout simplement pour vous narrer une mésaventure arrivée à notre porte-parole-député-maire-ump, mésaventure survenue lors de son escapade au pays de l’Oncle Sam et citée dans la dernière édition en date du Canard Enchaîné (une mine…).

Après le dîner de gala chez Deubeuliou, il n’avait pas été prévu de voitures pour raccompagner la délégation française à son hôtel. Au bout d’une bonne vingtaine de minutes d’attente, ils ont dû se résoudre à traverser les jardins de la Maison Blanche, et n’ont eu comme autre ressource que de regagner leur hôtel pedibus cum jambis.

Il me plaît de penser qu’il est possible que sur les trottoirs de la rue ci-dessus, des autochtones ont pu croiser notre PPDMUMP en smoking et peut-être un peu essoufflé…

——————————————————————————————————-

Un fervent cathodique !

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai bien remarqué, ces dernier temps, que s’était installée comme une espèce de proximité entre notre porte-parole-député-maire-ump et moi, une sorte d’omniprésence, un genre de « On ne se quitte plus… » .

Oh, je vous rassure… ce n’est pas à Montereau, ni même dans l’intercommunalité que nous nous croisons de plus en plus.

Non. Ce serait plutôt moi vautré dans mon canapé préféré, lui se trouvant de l’autre côté de l’étrange lucarne à la fois 16/9esque et plasmatique…

Car, en un mot comme en cent, force est de constater que cet homme doit enfin avoir atteint son graal : il n’est plus une semaine sans qu’il ne soit invité sur les plateaux TV en tous genres.

Comment ne pas décrire la joie qui l’étreint ? (Oui, je sais, fidèles lecteurs, je pourrais préciser en ces temps troublés « pas de grève pour l’étreint »…)

Et comment surtout ne pas composer quelques alexandrins destinés à célébrer la douce félicité qui a envahi notre édile.

Je vous le demande un peu !

———-

Ô télespectateurs, vous l’avez constaté,

Votre poste télé ne devez pas jeter !

Désormais, chaque jour, il faudra vous y faire,

C’est enfin ma bobine qui va vous pomper l’air.

J’ai enfin réussi à truster les médias

Et l’on me voit partout, à hue et à dia !

AMAR et MOATI, vous qui aimez Fauchon,

Nous sommes devenus copains comme cochons.

Thomas HUGUES et DURAND, nous devrons, je le crois,

Si tout ça continue, faire ménage à trois…

Mais je pourrais faire plus, davantage exister,

Chez d’autres producteurs aller prendre le thé.

Je devrais m’inviter toute la sainte journée

Sur TF1, France 2, me faire poudrer le nez.

Je me vois chez SEVRAN (sans noire zigounette)

Ah ! Ce serait charmant, pousser la chansonnette.

Oui, je ferais merveille aux chiffres et aux lettres.

Seconder ROMEJKO, je vais penser m’y mettre.

De tirer sans trembler, une ou plusieurs consonnes,

Je vais lui proposer. Non, l’idée n’est pas conne !

Quant à Bertrand RENARD, je dois dire trois fois non.

Comme à Montereau, le compte n’est pas bon…

Oh ! Envisagerais-je de grimper aux rideaux,

Avec la belle et blonde Valérie DAMIDOT ?

Même s’il faut disposer d’un très gros portefeuille,

Je lui en apprendrais, en matière de trompe-l’oeil !

Mais je dois l’confesser, je boycotte ARDISSON,

Je crois bien, dans son show, qu’il m’a pris pour un c….. !

En tout cas, c’est certain, sans rire je vous le dis

Après une telle vie, à moi le paradis.

Pour avoir écumé les plateaux parisiens,

Il est écrit que Dieu reconnaîtra l’hertzien !

———-

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

—————————————————————————————————-

YJ, PPDMUMP Versus RD, GDS !

Dans la dernière livraison en date du Canard Enchaîné, le grand livre d’heures de notre porte-parole-député-maire-ump vient de s’enrichir d’une nouvelle et glorieuse page.

Cette fois-ci, ce sont ses démêlés avec une certaine DATI Rachida, ci-devant Garde des Sceaux, qui sont évoqués, en page 2, et ce, dans la célèbre rubrique « La mare aux Canards ».

Mais de quoi s’agit-il ?

Notre PPDMUMP, de retour de chez l’Oncle SAM, a raconté à ses « petits camarades », je cite le volatile, la prise de bec téléphonique qu’il a eue avec la croqueuse de tribunaux en général, et la croqueuse des deux tribunaux monterelais en particulier.

Sans aucun doute, et vous l’allez comprendre, le contrat de confiance DATI est en train de battre de l’aile. On pourrait même penser qu’il a du plomb au même endroit…

En substance, la teneur de l’appel devait être à peu près celle ci : « Rachida, tu me les brises, (je parle de mes tribunaux), vas-tu me les rendre, oui ou non, c’est que j’ai des comptes à rendre dans ma circonscription ! »

(Je dois reconnaître que c’est moi qui extrapole un peu, mais ça devait être à peu près le sens, selon les milieux autorisés…)

Le restant de la conversation est relaté plus en détail :

- La ministre : « En tant que porte-parole de l’UMP, tu dois me soutenir ! » (Il est précisé au lecteur un peu dur d’oreille qu’elle a même hurlé !)

- Le PPDMUMP : « Si je dois démissionner de mes fonctions de porte-parole pour dire ce que j’ai à dire, je démissionnerai. »

- La ministre : « Tu n’as qu’à démissionner ! »

Ah ! Et on dira qu’il n’y a qu’au PS qu’on se déchire !

On se souvient en effet de la franche et belle amitié qui lie les deux protagonistes de ce coup de fil, depuis un certain débat sur l’intégration ! C’était un débat animé par les soins de notre édile, au cours duquel il avait donné un peu trop la parole, au goût de l’ancienne élève de l’Institut supérieur des affaires, à des parlementaires UMP très peu enclins à défendre les minorités visibles.

En clair et sans décodeur, elle ne peut pas le saquer.

Comment ça, encore une ?

En tout cas, seriez-vous d’accord avec moi pour terminer ce papier d’un seul mot à l’adresse de l’hypothétique démissionnaire ? (Démissionnaire qui n’a pas encore pris position…)

« Chiche ! »

——————————————————————————————————--

Montereau, tout le monde descend !

Aujourd’hui, je voudrais laisser un petit message de solidarité aux grévistes (dont je serai bientôt…), tout en étant très conscient des nombreux problèmes générés pour les usagers (journées harassantes, prise de RTT – quand il y en a – , heures d’embouteillages, etc…) !

Les cheminots se battent pour ne pas terminer à la fois vieux et pauvres. On sait en effet que pour toute une partie de la population, c’est déjà ce cas de figure qui se profile au lointain horizon de la retraite (travailleurs en contrats précaires, femmes à temps partiel, ou encore salariés victimes du chômage, sans oublier ceux dont les employeurs ne les ont jamais déclarés…)

Les vrais privilégiés dans ce pays ne sont quand même pas les conducteurs de train ! (On compte peu de cheminots au mètre carré à Neuilly sur Seine, et dans le 16ème arrondissement, l’association des conducteurs de petits gris ne compte encore aucun adhérent…).

La seule et grande question est bien sûr celle du pouvoir d’achat…

Et d’ailleurs, ce qui suit, c’est cadeau ! (Sondage L2H paru hier…)

—–

confiance.bmp

 

Et pendant que j’y suis :

—–
confiance3.bmp

Courage à tous, et à demain !

——————————————————————————————————

Encore des chiffres locaux…

Aujourd’hui, nous allons rester dans les chiffres en général, et les chiffres de l’emploi à Montereau Fault Yonne en particulier…

Ces chiffres officiels et incontestables sont tirés des sites de l’INSEE, de l’UNEDIC, et s’étendent de 1995 à 2003. Il faudra donc attendre pour avoir des données plus récentes, mais on peut déjà faire bien des remarques sur l’évolution de l’emploi sur cette période. (Les passages en italique sont des constatations de l’INSEE.)

Fin 2003, l’Unédic recense 8 000 salariés occupant un emploi privé non agricole dans la zone de Montereau‑Fault‑Yonne. Après une diminution de l’emploi de 3,5 %, entre 1995 et 2003 (+ 10,7 % en Ile-de-France), la zone se situe au 25e rang régional pour le nombre de ses salariés. Elle ne précède que la zone de Provins. Ainsi fait-elle partie des quatre zones (avec Provins, Coulommiers et les Mureaux) à enregistrer une diminution de leurs effectifs salariés entre 1995 et 2003.


evolutionemploisalari.bmp

Au dernier trimestre 2004, le taux de chômage de la zone de Montereau‑Fault‑Yonne est de 11,2 %, contre 10,0 % en Ile‑de‑France, soit un écart de + 1,2 point. Fin 1998, le taux de chômage de la zone était encore plus nettement supérieur à celui de la région : + 1,9 point.

Depuis le dernier trimestre de 1998, le taux de chômage de la zone suit d’assez près les évolutions régionales, mais de manière plus heurtée : baisse du taux de chômage jusqu’à mi‑2001, plus marquée qu’au niveau régional, hausse sensible jusqu’en 2003. Toutefois, une amélioration du marché du travail est observée dès mi 2003 dans la zone, alors que le taux de chômage régional continue à croître. En revanche, la situation du marché du travail se dégrade au second semestre 2004, au moment où le chômage régional se stabilise.

evolutiontauxdechmage.bmp

Fin 2004, l’ANPE recense 2 171 demandeurs d’emploi inscrits en catégories 1 et 6 dans la zone, soit 0,3 % des demandeurs franciliens. La demande d’emploi dans la zone de Montereau‑Fault‑Yonne se caractérise, à la fois, par une légère sur-représentation des bénéficiaires du Revenu Minimum d’Insertion (10,4 %, contre 10,2 % en Ile‑de‑France) et par une proportion assez élevée d’hommes (54,6 %, contre 53,6 % en Ile‑de‑France).

La structure par âge de la demande d’emploi locale fait apparaître une très nette sur-représentation des jeunes, par rapport à la situation régionale.


caracdemandeursdemploi.bmp

La répartition des demandeurs d’emploi est la suivante :

rpartitionchmage.bmp

La carte qui suit montre bien, hélas, qur la zone d’emploi de Montereau enregistre une diminution de ses effectifs salariés (‑ 0,4 %/an), contrairement à l’évolution régionale (+ 1,3 %/an).

carte.bmp

Et je ne peux m’empêcher de remarquer que la création de la zone franche de Montereau en 1996, lancée comme d’habitude en fanfare par notre porte-parole-député-maire-ump, n’ a pas pu inverser cette courbe…

Gageons que les chiffres officiels de la période qui suit, avec notamment la fermeture du site de KUHN NODET, le 24 octobre 2006, ces chiffres ne devraient pas être bien meilleurs…

En 2004/2005, nous détenions le triste record du plus fort taux de chômage de Seine-et-Marne. (Le nombre de Rmistes étant le suivant : 2002 --> 12000 Rmistes, 2006 —> 16000 Rmistes sur le bassin d’emploi.)

(Je vous renvoie au papier du 19 avril dernier pour quelques précisions sur la période actuelle…)

Je terminerai avec une triste constation des ingénieurs statisticiens de l’INSEE :

Avec 35,2 % de femmes parmi les salariés fin 2003 (43,8 % en Ile‑de‑France), Montereau‑Fault‑Yonne est l’une des quatre zones d’emploi franciliennes où la part des femmes est la plus faible.

Oui, Yves Jégo est aux manettes depuis 12 ans…

——————————————————————————————————-

La théorie de l’évaluation

Dans son N° 30 en date du 6 au 12 avril 2006, le magazine économique « Challenges » se proposait de se pencher sur la gestion des villes de plus de 10 000 habitants.

Pour ce faire, la rédaction du journal s’est adressée à l’agence de notation indépendante PES (Public Evaluation System), qui a passé au crible les budgets de ces communes, et ce, pour l’exercice 2004. (Le décalage s’explique par la collecte des données numériques auprès du Ministère de l’intérieur et des finances.)

pes.bmp

—–

Cette agence a une charte éthique on ne peut plus explicite :

chartethique.bmp

—–
Cinq critères objectifs étaient pris en compte :

* La rigidité financière (ratio charges courantes/recettes réelles de fonctionnement)

* Le service de la dette (mesurée en raprochant l’annuité des recettes réelles)

* La solvabilité, (Calculée en rapportant l’encours de la dette aux recettes réelles de fonctionnement.)

* La réalisation budgétaire (Niveau d’exécution par rapport aux réalisations)

* La fiscalité (Variation des taux d’imposition directs)

Les notations proposées étaient les suivantes :

lgende1.bmp

lgende2.bmp

 

Et voici donc la notation de Montereau-Fault-Yonne :

eval20061.bmp

 

Le constat est éloquent : pour cette agence indépendante, la gestion de la commune évolue d’une façon négative, et donc son porte-parole-député-maire-ump ne peut que mieux faire…

Mais, bien entendu, j’ai voulu savoir si l’organisme avait poursuivi son observation l’année suivante, en 2007… J’ai trouvé la réponse sur le site de l’agence :

http://www.public-evaluation.com/index.htm

Cette année, les mêmes critères ont été retenus, même si l’échelle de notation et les graphismes ont changé :

evaluationpe.bmp

Voici l’évaluation de Montereau-Fault-Yonne :

evaluationmontereau.bmp

A Montereau, la gestion budgétaire 2005 n’obtient pas la moyenne…

Pour rester dans ce caractère impartial et objectif de l’évaluation, je n’ajouterai aucun commentaire.

——————————————————————————————————

Rumeurs sur le pas de Laporte…

Pour cause de détournements martiniens, les rumeurs avaient quelque peu déserté les pages dominicales de ce blog.

Ne vous désespérez pas, fans de ces bruits locaux en tous genres qui courent dans la région, voici la dernière livraison en date !

Je vous laisse démêler le faux du faux… Comme d’hab !

———-

Pour préparer la venue de Bernard LAPORTE à Montereau, ci-devant Secrétaire d’Etat aux Sports, notre porte-parole-député-maire-ump voulait rebaptiser le stade Jean BOUIN en stade Jean BON.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Toujours pour impressionner l’ex-entraîneur du XV de France, notre porte-parole-député-maire-ump voulait faire remplacer notre hypermarché Carrefour par un géant Casino.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

En prévision de cette visite, notre porte-parole-député-maire-ump voulait rapporter de Washington ce magnifique bandit-manchot-souvenir à Bernard LAPORTE.


banditmanchot.jpg

Rumeur, pas rumeur ?

————-

En échange du million laissé à Montereau, Bernard LAPORTE a demandé à notre porte-parole-député-maire-ump de faire en sorte que la nouvelle piscine ait une forme ovale.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

En choisissant quel ministre allait venir à Montereau, notre porte-parole-député-maire-ump s’est aperçu qu’il allait prendre LAPORTE, comme une espèce de prémonition…

Rumeur, pas rumeur ?

———-
Bon, cette semaine, c’est très facile, vous l’avez constaté.

Mais je voudrais terminer avec un petit bonus.

Vous savez que l’hébergeur de ce blog insère aléatoirement des annonces publicitaires GOOGLE en bas de chaque article.

Et parfois, on aboutit à un véritable collage surréaliste. J’en veux pour preuve cette copie d’écran très récente. Bon dimanche !

castrat.bmp

——————————————————————————————————-

 

On ferme !

Une tradition qui ne se perd pas le samedi, c’est bien évidemment la rubrique « Sur le vif »…

Aujourd’hui deux clichés pour le prix d’un :

pancarteradiologiebmp.bmp

—–

cabinetradiologiebmp.bmp

—–

Surville n’a plus de cabinet de radiologie : il a été transféré non pas en ville basse, mais à Varennes sur Seine…

Les employées du laboratoire d’analyses à côté, interrogées avant hier par votre serviteur, ne se faisaient guère d’illusion elles-non plus…

Une nouvelle fois, un service important s’échappe de Montereau en général, et de Surville en particulier.

Après la disparition du dernier cabinet de dentiste survillois, le mois prochain, c’est un autre cabinet médical dont sont privés les habitants de la ville haute !

En avril 2006 dernier, notre porte-parole-député-maire-ump publiait un luxueux « guide des ressources de santé« , dans lequel on pouvait lire ces belles phrases :

« En 2003, le Groupement d’Intérêt public « Montereau, coeur de Quartier » en partenariat avec l’Etat et le Conseil général de Seine-et-Marne lançait une étude de définition du schéma de référence de santé publique pour connaître les problématiques de santé et d’accès aux soins des habitants de la commune de Montereau Fault Yonne, et plus particulièrement les plus démunis. »

Plus de dentiste, plus de cabinet de radiologie, disparition probable du labo d’analyses…

Décidément, la fin de mandat de notre député-maire-ump se caractérisera également par la fuite des services de santé…

Les plus démunis dont il était question un peu plus haut apprécieront, n’en doutons pas…

——————————————————————————————————

Fadela live Tour 07′

Fadela Amara, Secrétaire d’Etat à la politique de la ville, a entrepris une grande tournée nationale, afin d’organiser des rencontres territoriales, et discuter avec les élus, les habitants des cités, les associations, les médias, les entreprises, etc…
pourmaville300.jpg

Le but de ces rencontres ?

« Il s’agit d’une priorité nationale qui implique la mobilisation de tous, précise le texte. Nous souhaitons que sur le plan de la méthode, l’élaboration de ce plan et d’une façon générale la conduite de la politique de la ville donne toute sa part aux avis et contributions des habitants et acteurs de quartiers ».

Trois thèmes de débat devront obligatoirement figurer à l’ordre du jour de ces journées d’échanges :

  • « l’accès à l’emploi des habitants » ;
  • « le désenclavement et la fin de l’isolement des quartiers » ;
  • « l’éducation et la réussite ».

Pour plus de détail, je vous laisse l’URL du site du ministère concerné :

http://www.ville.gouv.fr/politique-de-la-ville/rencontres-territoriales.htm

Je vous laisse maintenant le calendrier qui concerne la Seine-et-Marne :

fadelatour1.bmp

Vous ne remarquez rien, vous ne notez pas comme une absence ?

Aussi incroyable que celà puisse paraître, Fadela AMARA ne viendra pas à Montereau…

Notre Secrétaire d’Etat à la politique de la ville, une amie de Salah BELARBI, le secrétaire de la section PS de Montereau, notre Secrétaire d’Etat à la politique de la ville ne viendra pas rencontrer à Surville les acteurs de terrain susceptibles de lui montrer les dysfonctionnements du quartier, les vrais problèmes des habitants, tout ce qui se cache derrière les apparences…

Etonnant, non ?

Monsieur notre porte-parole-député-maire-ump, aurait -t’il omis de lancer une invitation à cette Secrétaire d’Etat dont la compétence intéresse au premier chef notre ville ?

Y aurait-il tant de choses à cacher derrière les trompe-l’oeil en tous genres ?

Pour ma part, j’ai lancé cette invitation à Fadela AMARA, lui proposant de nous rendre une petite visite.

Et je vous encourage à laisser des témoignages sur son blog http://fadela-amara.net/blog/ (rubrique « Ce que je veux pour ma ville« , par exemple…) pour lui faire part des difficultés que vous connaissez à Surville, les expulsions, le chômage, les problèmes de santé, etc...

Il nous faut vraiment parler des difficultés de Montereau !

Dernière minute :

Faute de grive, nous avons des merles…

S’il n’est pas encore sûr que Mme AMARA puisse venir sur notre terrain, en revanche j’apprends, à l’heure où j’écris ce papier, que M. Bernard LAPORTE en personne, Secrétaire d’état aux sports, celui du jambon et des casinos, sera reçu aujourd’hui même à Montereau.

Son service de presse m’a même précisé que ce serait aux alentours de 10h30…

Choisir les ministres qui viennent vous voir, c’est sans doute ce que dans le midi, on appelle la sélection des Huiles…

——————————————————————————————————-

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !