Archive pour novembre, 2007

The spokesman of the union for the presidential majority was in Washington, thanks to my taxes !

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je me suis subitement rendu compte cette nuit que notre Président de la République était en déplacement à l’extérieur, ces jours derniers, au pays de l’Oncle Sam en général et à Washington en particulier.

Et cette prise de conscience est dûe à cette dépêche de l’AFP que recopiait fièrement et récemment notre porte-parole-député-maire-ump sur son blog.

Non, décidément non, M. Sarkozy n’a pas fait ce déplacement tout seul :

« Plusieurs ministres seront du voyage: Bernard Kouchner (Affaires étrangères), Christine Lagarde (Economie), Rachida Dati (Justice), Rama Yade (Droits de l’Homme), ainsi que des parlementaires, dont le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer, et les deux porte-parole de l’UMP Yves Jégo et Nadine Morano. »

(Je respecte les caractères gras du blog de notre édile. Son nom est en gras, mais pas celui de sa collègue… Moi, je serais Nadine, je rouspéterai, mais bon…)

Figurez-vous que je croyais naïvement jusqu’à maintenant que le Président de la République se devait d’être au-dessus des partis politiques, et qu’il devait se garder d’établir des contacts qu’on pourrait qualifier d’étroits avec les-dits partis, même celui dont il était le patron.

Eh bien, force est de reconnaître que je me trompais gravement.

Au cours de ce voyage qui est tout sauf privé, il n’a pas hésité à inviter les deux porte-parole de l’UMP.

Et voilà que je me retrouve donc à payer avec mes impôts le voyage, et probablement les pince-fesses qui vont avec, d’un cadre d’un parti pour qui je n’ai pas voté.

Vous me direz (car je commence à vous connaître) que probablement, notre député-maire-ump avait de bonnes raisons de se rendre au pays des fils et filles de l’Oncle Sam.

Certes. Et j’en vois deux.

La première, c’est qu’il s’est rendu outre-atlantique sans aucun doute dans le but de se renseigner sur les fameuses audiences foraines des magistrats, tout dépité qu’il était en son for intérieur d’avoir perdu ses deux tribunaux…

L’exemple même de ces audiences foraines venant bien sûr de ces juges de western, tels qu’on les voit dans Lucky Luke, montés sur un chariot brinquebalant, et allant rendre la justice non pas sous un chêne (Quercus pedunculata), encore moins sous un séquoïa géant (Sequoiadendron giganteum), mais bien dans un saloon (Troquetus yankeeis)…

juge.jpg

La deuxième raison est évidemment d’aller remercier les cadres de chez Disney pour l’immense avancée culturelle qui aura lieu cette année dans leur parc d’attractions seine-et-marnais.

Mais que dis-je, une avancée culturelle ! C’est une véritable prise en compte de notre patrimoine, un gigantesque pas en avant du « made in France » chez l’Oncle Picsou, une révolution en matière de défense de notre patois local à nous !

En effet, cette année, et ce pour la première fois depuis la création de ce parc, Minnie chantera « Petit papa Noël » (Le ‘Parisien‘ du 5 novembre dernier…)!

Moi je dis que c’est à ce genre de nouveauté que l’on mesure à sa juste valeur la place d’un pays dans le monde !

Rien que pour ça, je me demande si finalement, ça ne valait pas la peine d’utiliser mes impôts à payer une escapade états-unienne aux porte-parole de l’ump…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

———————————————————————————————————

Prise de dette !

Aujourd’hui, j’ai eu envie de m’intéresser un peu aux chiffres, ces chiffres qui, bien que n’étant pas un économiste, me parlent quand même un peu et m’évoquent assez clairement une certaine situation financière locale.

Je me suis penché sur l’évolution de l’encours de la dette municipale, dette municipale énoncée par habitant et comparée à la moyenne de la « strate », c’est à dire les habitants des communes de 10 000 à 20 000 hab. appartenant à un groupement fiscalisé.

Je m’empresse de préciser que les données numériques qui vont suivre sont issues du ministère de l’économie, des finances et de l’emploi.

Voici donc la situation en 2001 :

2001.bmp

Grâce à la moindre honnête calculette, il est assez aisé de constater que la dette se monte à 22 934 000 euros, et que l’écart entre le montant par habitant et la moyenne de la strate est de 1281 – 951 = 330 euros.

Voyons maintenant la situation des années suivantes :

2002.bmp

Ecart : 1258 – 938 = 320 Euros

———-

2003.bmp

Ecart : 1215 – 882 = 333 Euros

———-
2004.bmp

Ecart : 1301 – 818 = 483 Euros

———-

2005.bmp

Ecart : 1361 – 797 = 564 Euros

———-

2006.bmp

Ecart : 1427 – 807 = 620 Euros

———-

Force est de constater que de 330 euros en 2001, cet écart entre la dette par Monterelais et l’habitant moyen d’une commune de 10000 à 20000 âmes est passé à 620 euros.

Et comme un petit graphique vaut mieux qu’un long discours :

evolution.bmp

Et puis, bien entendu, quelques questions :

Etait-il nécessaire d’augmenter la dette monterelaise de 11,38 % en quelques années ?

Comment les Monterelais devront-ils rembourser cette dette ?

Quand la rembourseront-ils ?

Ne risquons-nous pas d’avoir quelques « petites surprises » après les prochaines élections municipales ?

La politique du trompe-l’oeil, dans tous les sens du terme, ne devrait-elle pas s’arrêter une bonne fois pour toutes ?

——————————————————————————————————-

 

Un petit coup de blanc ?

Hier, dans la section « commentaires » de ce blog, Nicole nous faisait part de l’article du Figaro du samedi 3 novembre dernier, dans lequel le « Professeur Jégo » nous faisait la leçon quant à la discrimination positive qu’il avait soi-disant appliquée dans « son » Conseil municipal.

Je vous rappelle les termes de cet article :

« « Montereau, explique le professeur Jego, c’est 5 000 euros de revenu annuel par habitant et 73 % de logements sociaux. Ces chiffres-là, ça veut dire qu’il faut de la diversité au conseil municipal. Eh bien, c’était tout blanc ! » « Tout blanc » lui aussi, Yves Jego se flatte d’avoir appliqué « la discrimination positive avant l’heure » dans sa commune. »

Et c’est vrai qu’en matière de leçon, notre porte-parole-député-maire-ump est un spécialiste.

Spécialiste des leçons à donner, j’entends, mais pas de celles à appliquer, si l’on en croit la composition du Conseil municipal actuel, tel qu’il est publié sur le site de l’Union des Maires de Seine-et-Marne, et que je vous recopie sans plus tarder :

 

conseilmunicipal1.bmp

(Je vous signale au passage que je n’ai pas pu trouver la composition de ce conseil sur le site de la ville de Montereau… )

Constat :

Chez les adjoints, aucun poste n’a été confié à un « beur », pour reprendre la terminologie du professeur Jégo.

Du côté des conseillers municipaux, certes, Salah Belarbi et Fatiha Zaidi seuls font partie des « minorités visibles » (quel terme horrible…)

Bon, Salah Belarbi, membre du PS siège parmi les membres de l’opposition, et Fatiha Zaidi est la soeur du Directeur de la Solidarité que les fidèles lecteurs de ce blog connaissent bien…

On peut donc légitimement se demander si ceux qui parlent d’alibi n’auraient pas finalement raison…

On voit par là, encore et toujours, mais vous ne serez pas surpris, que des mots aux actes, et réciproquement, la distance qu’y insère notre porte-parole-député-maire-ump pourrait se mesurer en années-lumière.

Et par voie de conséquence, que pour dispenser de telles leçons, il faut pouvoir oser !

——————————————————————————————————-

 

Devoirs de vacances…

Aujourd’hui, alors que les chères têtes blondes sont toujours en vacances, je vous propose simplement un petit problème que je soumets à votre sagacité, en ne doutant pas de votre capacité à le résoudre…

Quel serait le salaire net d’un fonctionnaire si celui-ci gagnait toujours en net 6235,20 euros, après une augmentation de 140 % ?

Vous allez me dire « Où est le caractère local de ce papier ? »

Et je vous répondrai que bien évidemment, cet énoncé, bien qu’il revête un caractère certain de science-fiction, est bien un énoncé très local…

A vos calcultettes…

Je me demande au passage si cette mode d’annoncer son salaire augmenté de 140% ne va pas devenir très tendance.

———————————————————————————————————

 

Détournement, mais pas de mineurs…

Vous avez été un certain nombre à me faire parvenir vos détournements « martinesques ».

Et comme je vous l’avais promis, voici donc vos oeuvres, toujours dans la catégorie « détournement local », bien sûr !

C’est dimanche, c’est récréation !

martineardisson.bmp

Oui, certaines émissions peuvent être traumatisantes. En bonne monterelaise, elle n’a pas supporté l’affront !

———-

martineps.bmp

Et l’auto-dérision, alors…

———-

martinenapolon.bmp

Crime de lèse-majesté « ump-ériale »…

———-

martinetribunaux.bmp

(Catégorie « champion de l’actu ») ! Ou alors, elle est à la recherche des fameuses audiences foraines…
———-

martine.bmp

Bon, en même temps, en observant attentivement la main droite de notre héroïne, on ne peut qu’entonner le refrain bien connu d’Enrico Macias, chanteur et penseur officiel de l’UMP : « Oui, caleçon joli, les filles de mon pays… » !

———-

martinejgomobile.bmp

On s’y croirait, non ? L’art du recyclage…

En tout cas, merci pour ces contributions, n’hésitez pas à continuer. Je vous rappelle l’url du site :

http://martine.logeek.com/index.php

——————————————————————————————————

Tribunal des flagrants dédits…

Pour faire suite au commentaire de Flop, Bécassine m’a adressé une « petite » contribution qui remet bien en perspective la perte de nos deux tribunaux…

De l’art du rétropédalage, ou comment faire passer des vessies pour des lanternes !

C’est à cet exercice très difficile que se livre notre porte-parole-député-maire-ump sur son blog !

Je vous invite à le consulter, en ayant quand même en tête cette information essentielle : malgré les rodomontades d’Yves Jégo, Montereau va bel et bien perdre et son tribunal d’instance et son tribunal de commerce.

Rachida Dati a tranché.

Et pourtant, voici quelques semaines, il nous affirmait le contraire. Mieux, en bon porte-parole bien dans la ligne des décisions gouvernementales, il se félicitait des projets de la Garde des Sceaux, à savoir la suppression du TGI de Fontainebleau et du tribunal de commerce de Melun !

Le principal, expliquait-il, c’est que Montereau garde son tribunal de commerce !

Une prise de position publique qui lui avait valu la colère de tous ses petits camarades UMP du sud Seine-et-Marne, vent debout contre ces fermetures.

Quelques semaines après, où en est-on ?

Melun garde son tribunal de commerce, Fontainebeau son TGI, mais Montereau perd son tribunal de commerce et son tribunal d’instance ! On mesure bien-là l’influence de notre deputé-maire-UMP pourtant sarkoziste homologué !

Montereau est l’autre ville seine-et-marnaise, avec Provins, à perdre ses deux tribunaux !

Mais le plus beau, c’est encore la justification qu’il nous donne sur son blog : « Il est vrai que l’amélioration spectaculaire de l’activité économique du sud Seine-et-Marne a entraîné une diminution très sensible du nombre de contentieux (faillites par exemple) traités par le tribunal de commerce de Montereau (-23% en 4 ans)».

Décidement, notre porte-parole-député-maire-ump ne recule devant rien !

Il y a moins de faillites parce qu’il y a tout simplement moins d’entreprises ! Combien ont mis la clef sous la porte depuis ses 12 années de règne sans partage !

Yves Jégo n’avait pas d’argument à mettre en avant pour sauver notre tribunal de commerce, et il ne peut s’en prendre qu’à lui !

En revanche, le tribunal d’instance ne chômait pas, c’est devant cette juridiction que toutes les familles expulsées de leur logement passaient, et dieu sait que ces derniers temps, elles se sont succédées à la barre !

Il faudra maintenant se rendre à Fontainebleau ou à Melun, ou encore attendre ces fameuses audiences foraines dont Yves Jégo est le seul député-maire à vanter les mérites ! (Même à l’UMP, le moindre élu de base préfère un bon vieux tribunal !)

Après la perte de la formation des officiers de police à Cannes-Ecluse, c’est un nouveau coup dur pour notre canton !

Mais ne désespérons pas ! Il nous restera le musée de la faïencerie !

———————————————————————————————————

Et je monte le son…

Il y a quelques jours, à l’occasion de la signature de la pétition contre les tests ADN, un fidèle lecteur de ce blog nous avait adressé cette curiosité :

signaturejegobmp.bmp

Canular, hoax, volonté de mouiller notre porte-parole-député-maire-ump dans une tentative de déstabilisation du gouvernement ?

Nenni ! Il existe bien un Yves Jégo chanteur, au sein du groupe celtique « Arvest », et qui a jugé bon d’apposer sa signature, le 7 octobre dernier, à 20h02, au bas de ce texte. Et je vais vous le prouver pas plus tard que maintenant…

———-
jegochant.bmp

———-
jgochant.bmp

Et voici deux titres gracieusement offerts à l’écoute ( il suffit de cliquer sur les petits triangles ) :

Distoal bras :

E kroazhent ma buhez :

———-
Yves Jégo est donc l’un de ces deux vaillants bretons qui sont définitivement contre toute intervention génétique en matière de regroupement familial !

Un Yves Jégo que vous pourrez aller voir sur scène, à n’en pas douter au meilleur de sa forme, ainsi que ses trois autres compères, aux dates suivantes :

———-

jgotour.bmp

———-

Pour terminer, et pour faire plus ample connaissance, je vous laisse l’URL de leurs sites internet et MySpace :

http://www.arvest-breizh.com/

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=195760363

Et les paroles d’un titre qui m’a bien plu…

La fille du bourreau

 

Musique : trad., David Er Porh
Arrangements : David Er Porh & Aymeric Le Martelot

 

Approchez la belle embarquez à bord de mon navire
La belle avait le pied léger, elle sauta de la rive

La belle avait le pied léger, elle sauta de la rive
Ils ont bien fait cinquante lieues sans jamais mot se dire

Ils ont bien fait cinquante lieues sans jamais mot se dire
Mais au bout de cinquante lieues « à qui êtes vous fille ? »

Mais au bout de cinquante lieues « à qui êtes vous fille ? »
Je suis la fille du bourreau, du bourreau de la ville

Sortez la belle de mon vaisseau de mon joli navire
La belle a eu le pied léger, elle sauta sur la rive

La belle a eu le pied léger, elle sauta sur la rive
Et là quand elle fut descendue elle se mit à rire

Et là quand elle fut descendue elle se mit à rire
« Belle qu’avez vous, dites le moi, qu’avez vous donc à rire ? »

« Belle qu’avez vous, dites le moi, qu’avez vous donc à rire ?
- Mon beau galant si tu savais de qui je suis la fille

Mon beau galant si tu savais de qui je suis la fille
Je suis la fille d’un bourgeois, des plus riches de la ville »

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais ce serait drôle que Laurent Hamelin, notre prochain maire, les fasse venir à Montereau…

Non ?

———————————————————————————————————

Et je coupe le son…

Aujourd’hui, un petit « Sur le vif » impromptu pour faire le point sur l’atelier-chanson de la Maison pour Tous, en ville haute.

Tout d’abord, un petit rappel des faits étant peut-être nécessaire, je vous laisse trente secondes pour cliquer sur la date du 14 septembre dernier, sur le petit calendrier ci-contre, ou sur le lien suivant :

http://yvespoey.unblog.fr/2007/09/14/

 

mpt.jpg

 

affichette.jpg

Cette petit affichette n’a plus vraiment de raison d’être…

Mes choristes n’ayant pas souhaité poursuivre l’aventure avec un « professeur de chant qualifié », et je ne les remercierai jamais assez de leur soutien, l’atelier s’est retrouvé sans aucun adhérent…

Le professeur de chant qualifié ne monte plus en ville haute, et reste au conservatoire, en ville basse…

Et pendant que j’y suis, il me semble bien que des choristes adultes sont aussi des électeurs en puissance…

———————————————————————————————————

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !