Archive pour 15 mars, 2008

J’suis encore ben content !

logops.gifRappel : Yves JEGO, Député-Maire de Montereau et porte-parole de l’UMP a porté plainte contre moi et mon blog pour diffamations et injure.

Exposé des faits : http://yvespoey.unblog.fr/2008/02/06/

Jugement mis en délibéré au 17 avril prochain ! A suivre !

—————————————————————————————————-
Chose promise, chose due…

Je vous avais promis hier de revenir un peu sur la plaidoirie de Maître Jean-Pierre MIGNARD, Président de Désirs d’Avenir.

Il faut tout d’abord souligner que l’avocat de notre porte-parole-député-maire-UMP a eu des propos un peu inquiétants : selon lui, il va falloir légiférer pour réglementer la liberté d’expression sur Internet dont certains blogueurs abusent. (Et bien entendu, je ferais partie du lot !)

Pour lui, les journalistes professionnels ne dépassent pas les normes de la liberté d’expression , car ils les connaissent, nous les blogueurs nous sommes de pauvres ignorants qui franchissons les limites.

C’est inquiétant si ces propos traduisent la pensée d’Yves Jégo, qui est ou fut responsable pour l’UMP des nouvelles technologies.

Rappelons au passage que c’est lui, qui décida un jour de campagne présidentielle, d’embrigader les enfants de supporters sarkozystes sur le site de campagne du même nom…

Je vous renvoie d’ailleurs sur ces liens :

http://yvespoey.unblog.fr/2007/03/20/

http://yvespoey.unblog.fr/2007/03/21/

La réplique de Jean-Pierre MIGNARD fut brillante et magistrale, expliquant dès le départ que la liberté d’expression est l’un des fondements de la Démocratie, et que les magistrats, dans ce procès, allaient devoir défendre ce principe, que les juges était les garants de cette liberté d’expression, l’un de nos droits fondamentaux, l’une de nos libertés publiques essentielles.

Il ne manqua pas de citer le 3ème Président américain Thomas JEFFERSON, qui faisait de la liberté d’expression la première des libertés !

Sur les faits qui m’ étaient reprochés, il a montré qu’en fait d’injures (« Laurent est un fonceur connaissant à la fois le tissu social et économique local, se montrant très en prise avec la réalité du terrain. Lui « ), c’était une opinion et que dans les phrases incriminées (avec « l’apparatchik » et le verbe « grenouiller« ), il n’y avait aucun fait tangible répréhensible par la loi.

Enfin, il a souligné que mes propos relevaient d’une campagne électorale, considérant que si Yves Jégo avait l’épiderme aussi sensible, il fallait qu’il change de métier et abandonne la carrière politique.

Bien évidemment, il a également rappelé que notre PPDMUMP n’était pas lui-même avare de formules à l’emporte-pièce, comme les « méthodes staliniennes« , les « forces secrètes du conservatisme« , sans oublier le « complot politico-financier« …

Ce procès « à double tranchant », comme le qualifiait justement Sébastien Morelli dans le Parisien d’hier, a été le procès de la liberté d’expression, le procès du droit à la parole qui comprend l’acceptation de l’opinion contraire.

Un procès de haut vol où l’on a rappelé les principes qui font les bases de notre démocratie.

Je pense que l’avocat d’Yves Jégo l’a bien compris, s’il fallait en croire ses yeux tout ronds d’admiration devant son illustre confrère.

———

Avant de vous rendre à vos occupations premières, j’aimerais vous reproduire une partie de la page d’accueil du site « Le Parisien.fr » de jeudi soir, en vous précisant bien qu’on ne parlait de moi que dans le premier article ! :)

 

uneparisien.bmp
——————————————————————————————————

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !