Dans la rue…

logops.gifRappel : Yves JEGO, alors Député-Maire de Montereau et porte-parole de l’UMP a porté plainte contre moi et mon blog pour diffamations et injure.

Exposé des faits : http://yvespoey.unblog.fr/2008/02/06/

Compte-rendu de l’audience : http://yvespoey.unblog.fr/2008/03/15/

Jugement mis en délibéré au 17 avril prochain ! A suivre !

———-

A lire : marianne.bmphttp://www.marianne2.fr/Silence,-les-blogueurs!_a84265.html

A lire : parisien.bmp
http://www.leparisien.fr/home/info/faitsdivers/articles/UN-BLOGUEUR-JUGE-POUR-DIFFAMATION-PRESUMEE-ENVERS-LE-DEPUTE-YVES-JEGO_296133749

A lire : parisien.bmphttp://elections.leparisien.fr/elections-municipales-2008/seine-et-marne-77-municipales/5960-yves-jego-attaque-un-blog-en-diffamation.php

A lire : bandeaubakchich.bmp http://www.bakchich.info/article3092.html

A lire : 20minutes.bmphttp://www.20minutes.fr/article/221426/France-La-justice-met-la-pression-sur-les-blogs.php

A lire : francesoir.bmp http://www.francesoir.fr/politique/2008/03/26/les-politiques-attaquent-les-blogueurs.html

———————————————————————————————————

 

Actualité oblige, je vous livre deux photos prises hier matin, en ville basse, et aux alentours de 11h00.

A l’instar de leurs congénères des grandes villes françaises, les lycéens monterelais de la cité scolaire André-Malraux sont descendus dans la rue.

Leurs revendications étaient simples et très claires : dénoncer les réformes gouvernementales en matière d’éducation, et demander des moyens et des profs supplémentaires pour pouvoir étudier dans de bonnes conditions.

Ils ont donc abandonné leur bahut pour aller fouler le pavé monterelais puis varennois, afin de rencontrer leurs homologues du lycée Flora-Tristan, avec un arrêt devant l’édifice ci-dessous :

———-
manifl1.bmp

———-

Il est bien dommage que je n’aie pu disposer d’un micro, car au cours de cette station devant l’hôtel de ville, qui avait d’ailleurs perdu hier son beau palmier, fusèrent des slogans à la fois très intéressants et très imagés.

Je ne peux malheureusement pas vous les retranscrire, car au train où vont les choses ma brave dame, je ne voudrais pas qu’à l’Outre-Mer, on décide subitement de réouvrir à mon intention Cayenne ou l’Ile-du-Diable…

Mais bon, pour être imagé, c’était imagé. Plus imagé, ça aurait fait trop….

———-

lycen.gif

———–

En m’apercevant, plusieurs lycéens m’ont demandé de faire un bout de chemin avec eux, et je dois vous avouer que je ne me suis pas fait prier…

Le tout dans une ambiance bon enfant, très drôle, et sans débordements.

Il me semble que si j’avais été l’un de leurs anciens enseignants, à ces jeunes qui exigeaient des professeurs et des moyens d’enseignement supplémentaires, il me semble que j’aurais pensé à cet instant que je n’aurais pas totalement perdu mon temps…

———————————————————————————————————

 


14 commentaires

1 2
  1. Terminale ES Ã Malraux dit :

    Déjà cette année on se retrouve à 35 élèves dans la même classe ( T.ES de Malraux)et c’est pas facile pour le BAC… Alors j’imagine pas ce que ça sera les années qui vont suivre. Je pense aussi que les profs devraient tous suivre le mouvement puisque c’est aussi leur emploi à chacun qui est en jeu…
    En espérant que le mouvement persévère autant de temps qu’il le faudra pour que le gouvernement entende raison.

  2. SSI dit :

    MERCI D AVOIR PUBLIE CET ARTICLE MALHEUREUSEMENT LES CRS NOUS ONT PAS LAISSE ALLER CHERCHER LES AUTRES DE FLORA TRISTAN !!!!!!

  3. vilsurmars attack encore et tjrs dit :

    Ce soir aux infos un journaliste a prononcé une phrase dont je me souviens plus des termes exactes mais le sens reste le même:  » Des « jeunes » casseurs sans revendication étaient en « marge » de la manifestation Parisienne.
    Je me suis dit d’abord que si ils étaient bien sans revendication, c’est qu’ils s’agissaient peut être de petits enfants de riches, vivant dans les beaux quartiers, ne manquant de rien, sur de leur avenir prosper, une bande de « petits jeunes ingrats »
    Puis, je me suis dit ensuite, que ces « jeunes casseurs sans revendication ne sont peut être que des p’tits jeunes de cité pas intégrés, des sauvages sans éducation, qu’on a pas assimilé, la délinquance qui coule dans les veines, la crasse de la société à karcherisé à coups de flash balla et de taser.
    Et puis je me suis dit finalement que ces jeunes en « marge » de la société, sont si révoltés qu’ils ont déjà besoin d’exister pour revendiquer.Est ce que l’existance est à revendiquer?
    Ils étaient peut être, sans doute là pour exprimer un rejet d’une société qui les a marginalisé, stigmatisé, fliqué, et catalogué « jeunes de cité » à karchériser.
    Ils sont peut être juste le miroir de cette société.

  4. vilsurmars attack encore et tjrs dit :

    Dans les manifs ce qui m’a toujours plu c’est les slogans, et ce soir à la télé y’en avait plutôt marrant et pas con du tout « AVEC PLUS D’INSTRUCTION N’AURIONS DES SLOGANS MOINS CONS »

  5. gysgys dit :

    Les CRS eux aussi ont des enfants qui vont à l’école et c’est pas avec leurs salaires de fonctionnaire qu’ils vont pouvoir payer des cours privés à leurs enfants,d’autant que la cure d’austerité qui touche les profs va les toucher aussi.

  6. Plupika dit :

    si les jeunes ne sont ni écoutés, ni entendus, en un mot qu’ils se sentent « méprisés » devant des portes closes, que pensez-vous qu’il advienne ?

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !