Archive pour 13 mai, 2008

Un coup à devenir végétarien !

« Un quart de la viande que nous avalons est issu d’abattoirs qui ne respectent pas les règles d’hygiene européennes.« 

Voici la première phrase d’un article inquiétant, issu du N°1859 du 1er mai dernier, de l’hebdomadaire pas franchement gauchiste, « Le Point ».

lepoint.bmp

Tatillonnes, ces normes européennes ? Pas vraiment, quand on voit ce que l’on risque, et tout particulièrement la confrontation avec Eschericia Coli, germe d’origine fécale, vecteur de gastro-entérites, d’infections rénales dont je ne vous dis que ça ! (Sans oublier les bactéries Campylobacter et Salmonella, la tristement célèbre responsable des fameuses salmonelloses.)

Le magazine nous apprend que voici maintenant des années que l’Europe tape du poing sur la table pour que la France fasse le ménage dans ses abattoirs.

Il faut savoir qu’au printemps 2006, des vétérinaires de Bruxelles ont inspecté une vingtaine d’établissements français d’abattage, et ils n’ont pas été déçus.

Deux principaux reproches :

- Contact entre la face externe de la peau et de la carcasse

- Et surtout, les animaux sont abattus sans être lavés : 80% des carcasses de veaux et bovins avaient des contaminations fécales visibles !

33% des abattoirs français sont de niveau III, car ils présentent de nombreux points de non-conformité.

9% des abattoirs français sont estampillés IV, en raison de graves points de non-conformité pouvant justifier la suspension de l’agrément.

Et voici la carte de ces établissements Niveau IV :

listeabattoirs.bmp

———-

L’hebdomadaire Le Point s’est évidemment intéressé à Montereau, et voici ce que nous pouvions lire à ce propos :

« A Montereau-Fault-Yonne, en Seine-et-Marne, Kissi Tradi Viandes est spécialisé halal. Selon les services vétérinaires, l’activité d’abattage est stoppée depuis le mois de janvier. Ce n’est pas ce que Le Point a observé sur place. Ce vendredi, à l’aube, au bout de la zone industrielle, à une centaine de mètres d’une Déchetterie, 250 moutons viennent d’être égorgés par trois bouchers dans la salle d’abattage, un ancien entrepôt frigorifique.« 

abattoirh.bmp

———-

Je me suis rendu compte sur place…

kissi.bmp

———-

Un inspecteur vétérinaire a confié aux journalistes Jean-Michel DECUGIS, Christophe LABBE et Olivia RECASENS, que « lorsque les non-conformités sons récurrentes et qu’aucune mise aux normes n’est engagée, on propose au Préfet de suspendre l’agrément de l’abattoir. Le problème, c’est que les élus montent aussitôt au créneau. La fermeture d’un abattoir pour raison sanitaire, c’est la bombe atomique à l’échelle locale.« 

« Il faudrait rendre publique la situation sanitaire des abattoirs en France, suggère, sous couvert d’anonymat, un directeur départemental des services vétérinaires. On laisse croire au grand public que, si un abattoir a un agrément, il est carré : ce n’est pas vrai. Le seul levier, c’est la transparence, qui existe chez la plupart de nos voisins… mais pas chez nous. »

Ah ! Cette fameuse transparence !

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/le-scandale-des-abattoirs/920/0/242001

———————————————————————————————————

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !