Archive pour 20 mai, 2008

Etre sur le CUCS (1)

Montereau dispose dorénavant d’un CUCS, un Contrat Urbain de Cohésion Sociale.

Ce document engage la ville et l’Etat jusqu’en 2009. Malheureusement, je trouve que nous n’en avons pas suffisamment connaissance.

C’est pourquoi, je vous propose de vous pencher sur ce texte, avec aujourd’hui son introduction.

———————————————————————————————————————————————

Convention-cadre

Contrat Urbain de Cohésion Sociale

2007/2009

Entre :

- l’Etat, représenté par Monsieur Jacques BARTHELEMY, Préfet du Département de Seine et Marne

- la Commune de Montereau-fault-Yonne, représentée par Monsieur Yves JEGO, son Maire

** *

Vu la loi n° 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des communes, départements et régions modifiée, Vu la loi n) 2003-710 du 1er août 2003 d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, Vu la loi n°2006-396 du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances,
Vu la circulaire n°14-153 du Premier Ministre, en date du 24 mai 2006, relative à l’élaboration des CUCS,

Vu les décisions du Comité Interministériel des Villes du 9 mars 2006,

Vu les contrats de ville de Montereau-fault-Yonne signés les 11 février 1994 et 27 octobre 2000,
Vu le diagnostic partagé par les signataires,
Vu la délibération du Conseil Municipal de Montereau-fault-Yonne en date du 18 décembre 2006 approuvant la convention cadre et autorisant le Maire à la signer,

———-

Le Programme de Rénovation Urbaine (PRU) de Montereau-fault-Yonne est ambitieux : 1 400 logements démolis, 1 100 reconstruits, 2 200 réhabilités et le développement d’une offre de services et d’équipements, pour permettre de réinsérer le quartier dans l’agglomération, d’enrayer les processus d’exclusion sociale et urbaine et de rénover durablement et en profondeur le cadre urbain.

La création de l’ANRU a permis au PRU de prendre un réel essor avec une mobilisation sans précédent des financements, une modification du jeu d’acteurs imposant un réel pilotage politique, une approche globale du traitement des problématiques du quartier (sociale et urbaine) et une étroite association des habitants et des acteurs socio-économiques au projet.

La requalification de l’espace, de l’habitat et l’amélioration de leur gestion fournissent de réelles bases d’appui pour une action sociale efficace. Cependant, les difficultés que connaissent les habitants du quartier nécessitent la mobilisation de tous autour d’un projet social ambitieux.


La mise en oeuvre de ce projet social relève d’une politique territoriale de lutte contre l’exclusion visant à favoriser l’insertion durable, sociale et économique, du plus grand nombre de personnes. Le CUCS s’attachera donc à réamorcer « l’ascenseur social » en contribuant à enrayer la paupérisation, en impulsant des démarches globales et en soutenant les dynamiques existantes.

Y parvenir exige, d’une part, de prendre en compte de manière globale les besoins liés à la situation des habitants relevant des problématiques éducatives et culturelles, sanitaires et sociales, et, enfin, géographiques. Il s’agira, d’autre part, de bâtir des parcours individualisés ayant les meilleures chances de déboucher sur une véritable insertion sociale et professionnelle.

Les objectifs transversaux qui guideront l’action dans la mise en oeuvre des orientations de ce projet seront les suivantes :

Organiser le travail collectif autour d’une vision partagée des enjeux,

Qualifier les acteurs et les projets,

Encourager la participation des habitants,

Favoriser l’intégration des populations et lutter contre les discriminations.

Il conviendra d’articuler les objectifs du CUCS avec les compétences de la CAF de Seine et Marne qui, dans le cadre de ses compétences sociales, souscrit aux objectifs du présent contrat et interviendra dans la mise en oeuvre de ces objectifs conformément aux orientations votées par le conseil d’administration dans le cadre du schéma directeur d’action sociale.

———-

On voit par là que sur le papier, tout ceci donne vraiment envie.

Mais bien entendu, ce fut assurément l’occasion d’une belle photo dans les journaux locaux. Car ce genre de document est souvent prétexte à une belle exploitation médiatique…

Mais sur le terrain, qu’en est-il vraiment ? L’ascenceur social est-il en train d’être réamorcé, pour reprendre l’expression utilisée ?

Nous verrons dans les jours qui viennent si toutes ces belles intentions trouvent un écho sur le terrain en question….

——————————————————————————————————–

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !