Les maux des mots

Ah ! Les mots…

Ces mots sur lesquels on peut s’attarder, sur lesquels on peut s’étendre, et sur lesquels, parfois, on peut jouer.

C’est ce qu’a bien compris Me BOEDELS, l’avocat d’Abdeljalil BOUHMEDI, assassiné à Montereau le 23 avril dernier, qui répondait cette semaine à la réponse de notre Secrétaire-d’Etat-à-l’Outre-Mer-Maire-UMP dans la République de Seine-et-Marne. On aura compris que cet avocat est du genre tenace, (encore un…) et il a tout à fait raison.

Me BOEDELS affirmait lundi dernier qu’Abdeljalil BOUHMEDI a bien participé  » au service d’ordre et de protection du maire de Montereau, lors de sa dernière campagne électorale. Il en a d’ailleurs été remercié en étant invité à la soirée organisée et réservée après les élections aux soutiens de sa campagne, salle Rustic, à Montereau. Il est donc inutile de jouer sur les mots, mon client n’a jamais été garde du corps du maire, il a en revanche participé activement à son service d’ordre, à sa demande…« 

Oui, Maître, vous pouvez consater qu’à Montereau, tout est souvent dans une nuance que d’aucuns n’hésiteraient pas à qualifier de subtile.

Mais ici, les Flambergiens le savent bien.

Allez, autres mots, autres nuances.

Le Journal du Dimanche, peu suspect pourtant de gauchisme rampant, à cru affirmer dans son dernier numéro que notre SEAOMMUMP aurait nommé son épouse comme conseillère à la fois auprès de lui et au sein de son Secrétariat-d’Etat.

Notre édile a répondu « Ceci est parfaitement faux.[...] A ma demande, elle a accepté bénévolement de participer à l’élaboration de certains évènements portés par le Secrétariat d’Etat comme la prochaine fête de la musique qui va accueillir à Paris le 21 juin de nombreux jeunes artistes d’Outre-mer.« 

Nuance, vous disais-je…

(On voit au passage par là que la famille JEGO a cru devoir adapter la célèbre maxime sarkozyenne. Désormais, certaines travaillent plus pour ne rien gagner du tout…

Et pour la petite histoire, le journaliste dominical fut tout interpellé lorsqu’il entendit notre édile appeler sa collaboratrice par le doux et tendre vocable de « Chérie »…)

Allez, autres mots, autres nuances.

Le Président polynésien Gaston TONG-SANG était lundi dernier en visite rue Oudinot afin de préparer la signature du contrat de projet 2008-2013 (435 Millions d’Euros) de Polynésie.

Concernant une hypothétique relance de l’économie locale, « des audits publics vont être lancés« , a assuré notre SEAOMMUMP, fidèle ainsi à une méthode qui a fait ses preuves à Montereau : quand ça ne va pas, pour guérir de la fièvre, on installe un thermomètre supplémentaire…

Mais c’est une autre phrase, rapportée par l’AFP, qui m’a mis en joie :

MM. JEGO et TONG SANG sont « tombés d’accord sur une méthode de travail » consistant « à mettre à plat beaucoup de dossiers, assainir des situations qui doivent l’être et s’appuyer sur des outils de gestion sachant prendre les virages qu’impose le changement du temps« , selon le ministre qui doit se rendre en Polynésie fin juillet.

« Mettre à plat beaucoup de dossiers, assainir des situations qui doivent l’être et s’appuyer sur des outils de gestion sachant prendre les virages qu’impose le changement du temps…« 

Je trouve qu’on devrait graver ces mots en lettres de feu sur le fronton du 54 de la Rue Jean-JAURES, car enfin, dans le genre passe-partout, dans le genre qui n’engage pas beaucoup, dans le genre déclaration qui ne prend pas de risques sans oublier le genre langue d’un matériau très balsamique, cette phrase risque de devenir à la fois un modèle, un sommet et une référence !

Ah ! les mots !…

——————————————————————————————————-

 


7 commentaires

  1. Jacquot dit :

    Certes, mais ça ne vaut quand même pas l’évocation des jours fériés concernant les objectifs non-atteints des 1000 jours pour 1000 emplois…
    Ca c’était ce qui s’appelle jouer sur les mots…
    Du grand art…

  2. Billoute dit :

    Comme toujours, l’idée c’est de tout oser !

  3. Anonyme dit :

    La victime fait partie de cette bande de brave garçon qui ont fait le service d’ordre de Jego à l’oeil !
    Non seulement il n’a pas été payé mais en plus, une fois elu le candidat maire ne le connait plus, même apres son deces, même apres avoir été lui même victime.
    C’est vraiment tres moche !
    Si cela pouvez servir de leçon à la prochaine élection, mais j’en doute !

  4. JM MUYL dit :

    J’ai pour ma part une admiration sincère pour l’élégance avec laquelle M. Jégo manie la langue de bois. Il a en la matière une légèreté et une distanciation de dandy. Le second, voire le troisième degré, ne sont jamais loin.
    Je ne visite presque plus le site de l’UMP (http://www.u-m-p.org/site/index.php), qui a perdu de la saveur que lui conférait la compétition tacite entre M. Jégo et Mme Morano, une autre artiste du genre.

    Cela étant, je vous invite à prendre connaissance de cette information d’un blogueur mahorais :
    http://www.mediapart.fr/club/blog/adrien-lecomte/200508/enfin
    Si elle se vérifie, cela marquerait une inflexion très intéressante et je l’espère positive de la politique de la France dans cette région.

  5. Anonyme dit :

    sa me servira de leçon pour la prochaine fois. jego c fini plus jamais renier de cette façon les personne qui ont étais a ces coté durant
    cette campagne aujourd’hui je suis contre lui

  6. linette dit :

    osana au plus grand, maseltov, enfin une brebis de notre cher édile qui se rend compte qu’il y a un pas entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. Combien d’autre vont suivre?

  7. Hinda dit :

    Quel honte!!!!!!*

    Paix à ton âme tonton, que ton repos soit éternel.

    La famille Boumehdi(33)(47)

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !