Etre sur le CUCS (2)

Aujourd’hui, retour sur le CUCS, le Contrat Urbain de Cohésion Social, avec l’axe 1, qui concerne la Citoyenneté et la Prévention.

Dans un premier temps, je vous laisse le texte intégral de ce premier axe, puis, je vous livre quelques réflexions…

———-

Convention cadre pour le Contrat Urbain de Cohésion Sociale

Axe 1 : Pour favoriser la citoyenneté et la prévention

a) Promouvoir la cohésion sociale
Les actions de citoyenneté et de prévention sont transversales aux objectifs du CUCS. Le territoire s’appliquera à bien associer les habitants aux différentes problématiques et à développer des supports de mobilisation adaptés. Dans ce cadre, les actions d’une part d’information, de communication et de participation auprès des habitants et des acteurs socio-économiques dans le cadre du PRU et du CUCS, de travail sur l’histoire et la mémoire du quartier et d’autre part dans la création d’événements, seront amplifiées dans le but de faire se rencontrer les habitants, de tisser des liens.

Les actions d’éducation civique auprès des enfants et de lutte contre le communautarisme seront privilégiées. Le centre social et les établissements éducatifs et socio-culturels présents dans la Ville s’appliqueront à mettre en oeuvre des actions innovantes et expérimentales, des programmes permettant l’intégration des publics, le développement de la fonction parentale, l’éducation et la prévention.

La commune de Montereau-fault-Yonne s’engage à diversifier tous les relais de prévention en développant la vie associative et en renforçant les professionnels présents sur le quartier. Ce développement passe notamment par un accompagnement des associations existantes, au sein du futur village associatif, par un service vie associative qui propose un accompagnement des bénévoles associatifs en vue de concrétiser leurs projets. Les outils créés seront renforcés et notamment le développement du Fonds de Participation des Habitants (FPH) et la mise en place de conventions triennales avec les associations les plus présentes pour permettre une action continue dans le temps essentiellement basée surl’intégration, l’insertion et le lien social.

b) Renforcer l’accès aux droits.
Dans le Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) les relations de la Ville avec la Police Nationale et la Justice y sont clairement définies dans un objectif de rationalisation et de complémentarité, notamment pour favoriser l’accueil et l’information du public et promouvoir une action collective efficace, notamment entre les différents services de sécurité et de médiation sociale. Les actions de prévention, de conseil, d’orientation et d’accompagnement individuel initiées seront amplifiées en partenariat avec les autres acteurs de la prévention présents sur le terrain (médiation, établissements scolaires, rencontres entre les habitants et la police, actions citoyennes préventives – chantiers de jeunes, et curatives – mesures substitutives à l’incarcération, accompagnement des accueillants de victimes, etc…) notamment dans un lieu dédié, à savoir le Point d’Accès aux Droits.

———-

Alors oui, toujours sur le papier, tout est formidable… Mais qu’en est-il sur le terrain ?

Quelques questions en vrac :

Combien d’événements ont-ils été créés, en ville haute, afin de tisser du lien social ?

Est-ce que les habitants se rencontrent ailleurs qu’à Carrefour ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Où sont passés les conseils d’habitants, les conseils de quartier ?

Comment est recueillie la parole de ces habitants, dans l’hypothèse où elle serait recueillie ?

Les décisions d’aménagement des quartiers sont-elles prises avec les principaux intéressés, ou bien les met-on toujours devant le fait accompli ?

Où est le village associatif ?

Les structures d’animation sont-elles impliquées dans la vie citoyenne des ados et des jeunes adultes ?

Les actions culturelles de Montereau prennent-elles en compte les aspirations des jeunes ? (Un exemple au hasard : le festival Confluences utilise-t-il les ados et jeunes adultes en terme d’installation, décoration, prise en charge de matériel, comme il est coutume de pratiquer dans bon nombre d’autres festivals ?)

Que sont devenus les studios de répétition qui existaient en ville haute ?

Que sont devenues les grandes manifestations « d’antan » : semaine du carnaval sur toute la ville, concerts de groupes monterelais à l’étranger organisés par les structures d’animation, etc, etc….

Combien de chantiers de jeunes ont-ils vu le jour à Montereau ?

La fonction parentale peut-elle être développée alors que le soutien scolaire municipal sans les parents est renforcé ?

Allez, comme vous m’êtes sympathiques, une dernière question…

Pourquoi Yves JEGO n’avait-il pas souhaité reconduire les postes de travailleurs de l’Union d’action sociale ? Il avait fallu que le Conseil général par l’intermédiaire de M. AIELLO prenne seul cette décision…

http://yvespoey.unblog.fr/2007/05/03/histoire-de-cucs/

—————————————————————————————————————————

 

 


4 commentaires

  1. Dionysos dit :

    Dans certaines villes, tout ça se fait vraiment…

  2. gysgys dit :

    J’aime beaucoup « Les actions d?éducation civique auprès des enfants et de lutte contre le communautarisme seront privilégiées »! Tres drole.
    Il suffit de voir qu’elles sont les associations qui sont subventionnées pour comprendre qu’on est très loin du compte.
    Cette convention c’est ce qu’il faudrait faire pour que la ville s’en sorte, mais elle montre aussi tres cruellement tout ce que ne fait pas la Mairie.
    J’ai entendu dire qu’en fait d’Education civique certains jeunes avait eu droit à des seances de Paint Ball, j’aimerai bien savoir si c’est vrai ?

  3. Ajax dit :

    Si je peux me permettre, un de mes collègues m’en a parlé : il s’agissait en fait d’ateliers où les enfants se tiraient dessus dans un grand hangar sombre au moyen de lasers, avec un capteur sonore sur la poitrine.

    Ca, c’est de la citoyenneté !

  4. Anonyme dit :

    Super et très appropriée, la formation des jeunes des quartiers sensible à ce type d’activité !
    Les flics doivent être ravis ! Surtout si c’est avec l’argent qui a été déversé dans les quartiers sensibles après les émeutes de 2005 pour justement renforcer la cohesion sociale !
    A la gestion à Montereau c’est vraiment quelque chose !

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !