Archive pour mai, 2008

Rumeurs foireuses…

La foire de Paris !… Ses stands, ses inventeurs, et ses rumeurs, aussi…

C’est bien entendu cette exposition qui a occasionné cette semaine tous les bruits circulant en ville.

A vous, comme d’habitude, de démêler le faux du faux !

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP, en visite porte de Versailles sur le stand ultra-marin, a refusé un punch coco. Il aurait préféré un punch UMP.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP a profité de cette exposition pour se faire établir un devis concernant un mur en parpaings creux à ériger autour du grand Paris.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Ce mur en parpaings serait destiné à protéger le grand Paris non pas des électeurs de gauche, mais des prétendants UMP à la candidature à la tête de la région.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Sur le stand de l’Outre-Mer, notre SEAOMMUMP a acheté deux poupées, l’une à l’effigie de M. Karouchi, et l’autre à celle de M. Copé. Puis, dans un stand de quincaillerie, il a fait une provision de petites épingles bien piquantes.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Et pour faire bonne mesure, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP a profité de sa venue à la foire de Paris en général et sur le stand de Loué en particulier, (dans le fief de M. Fillon), pour sacrifier un poulet afin de mettre toutes les chances de son côté en 2010.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Cette semaine encore, c’est très facile ! Bon dimanche !

headerlogo.png

——————————————————————————————————-

La lettre à église !

Un fidèle flambergien parmi les fidèles flambergiens m’a adressé une petite suggestion, une idée qui va servir de point de départ à la rubrique sur le vif de cette semaine.

« Tu devrais photographier l’église de mon village !« , m’a conseillé ce décidément très observateur lecteur.

Et c’est ce que je fis, quasi illico !

eglise.bmp

———-

Je vous laisse au passage deviner dans quel village des alentours se trouve cette adorable petite église. C’est un jeu gratuit, sans obligation d’achat… Non, non, ça me fait plaisir, ne me remerciez pas…

Vous avez trouvé ? Dans ce village, est organisé ce week-end un vide-grenier…

Figurez-vous que c’est un petit détail qui attira l’attention de celui qui m’alerta !

Mais regardez bien, je vous laisse trente secondes…

30, 29, 28, 27, 26, 25, 24, 23, 22, 21, 20, 19 ,18 ,17 ,16 ,15 ,14 ,13 ,12 ,11 ,10 ,9 ,8 ,7 ,6 ,5 ,4 ,3 ,2 ,1 ,0 !

Ca y est ? Non ? Allez, je vous ai agrandi l’objet de ce papier :

eglisedtail.bmp

D.O.M. !

Croyez-vous donc que notre SEAOMMUMP a annexé ce lieu de culte, en le qualifiant de Département d’Outre-Mer ?

Allons nous donc devoir réviser complètement notre catéchisme ?

« Notre Outre-Maire qui êtes aux cieux bleus turquoise, que votre nom soit sanctifié ! » (L’épître aux Flambergiens, 6-33)

« Au nom de l’Outre-Maire, du fils et du port de Saint-Denis ! » (L’évangile selon Saint-Yves, 7-77)

Ce n’est pas que je sois plus croyant que ça, mais je me demande si ce ne serait pas un coup à refourbir les silices, les verges et la sainte Inquisition !

Merci à toi, fidèle et observateur blogonaute ! Acta missa, ite in pace ! Ego te absolvo !

———————————————————————————————————

 

Insolence à la REP ?

L‘hebdomadaire local n’a pas manqué de revenir cette semaine sur le meurtre d’Abdeljalil BOUMEHDI, dans la soirée du 23 avril dernier.

Le champion d’Afrique de lutte a été abattu de six balles rue Racine. (Je vous renvoie aux papiers précédents, et à vos nombreux commentaires de soutien et de condoléances.)

L’article de la REP nous apprend un fait supplémentaire : lors de sa précédente édition, Yves Jégo, n’avait eu en guise d’épitaphe que ces mots pour qualifier le lutteur : « [la victime] était connue des services de police et réputée violente. »

Pas très charitable, quand on sait qu’Abdeljalil BOUMEHDI avait rendu de fiers services au député-maire de Montereau, en assurant la sécurité de ses meetings, pendant la dernière campagne municipale.

Et d’ailleurs, Maître Jacques BOEDELS, son avocat, n’a pas manqué de remettre Yves Jégo face à ses responsabilités, en publiant dans l’hebdo local un droit de réponse que je vous recopie ci-dessous.

 » Monsieur Yves Jégo est particulièrement mal venu de porter atteinte à la mémoire d’un mort. Il semble oublier qu’il avait personnellement sollicité Abdeljalil BOUMEHDI pour assurer sa protection et participer au service d’ordre pour ses réunions et meetings, lors de la dernière campagne aux municipales. Il est même surprenant que formulant ces critiques, il ait pris l’initiative de le solliciter et qu’il l’ait trouvé parfaitement convenable lorsqu’il avait besoin de mon client.

L’auteur de ces propos se serait honoré en exprimant après ce décès tragique la sympathie qu’il témoignant du vivant de la victime lorsqu’il avait besoin de lui.« 

No comment !

———————————————————————————————————

 

Les un an du p’tit (Suite)

Comment ne pas vous retransmettre la prestation de la chorale alévêquienne, mardi dernier, devant le Fouquet’s ?

Il y avait une ambiance et une ferveur qui faisaient plaisir à entendre mais pas forcément à écouter, si l’on considère le tube entonné !

Grande soirée !

http://www.dailymotion.com/video/x5ciom

_________________________________________________________________________

Vous allez foire ce que vous allez foire !

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J‘ai appris que lundi dernier, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP s’était rendu à la Foire de Paris, aux alentours de 14h50.

On voit par là que ce n’est tout de même pas un job à la portée du premier clampin venu, puisqu’on lui cale des rendez-vous à 14h50 et non pas, comme vous et moi, à 15h00 pétantes…

Mais mon propos aujourd’hui n’est pas de gloser sur ces dix minutes de battement, mais bien d’imaginer notre édile dans les travées de ce grand salon qui constitue la Mecque de tout bricoleur qui se respecte un tant soit peu, qu’il fût du dimanche ou d’un tout autre jour de la semaine.

La Foire de Paris est en effet au bricoleur ce que le paradis était aux Hachachins, ce que le salon de la burka est aux Talibans et la cérémonie des Hots d’or à ………………………………………. . (Je laisse au fidèle lecteur flambergien la possibilité de remplir les pointillés ci-dessous en fonction de ses desiderata. C’est ça aussi, l’interactivité !)
Ah ! La Foire de Paris, ses inventeurs, ses petits métiers, ses stands en tous genres, ses accortes hôtesses en uniforme moulant qui met si bien en valeur… (mais je m’égare…), ses VRP de la climatisation, du quadruple vitrage, du distributeur de papier-toilettes à TV intégré, ses représentants du tournevis aux bouts multiples, de la clef anglaise à pipes et à préservatifs, ses démonstratrices du décapeur thermique informatisé ou du lavabo à deux trous, et j’en passe et des meilleurs !

headerlogo.png
Oui, il me plaît d’imaginer par exemple notre SEAOMMUMP en extase devant une machine à biaiser, l’une de ces fières biaiseuses qui ont fait la réputation de notre beau pays.

S’est-il dit qu’il pourrait peut-être équiper le 54 de la rue Jean-Jaurès de l’une de ces fabuleux appareils, afin que ses employés municipaux pussent biaiser à tour de bras pendant leurs pauses réglementaires ? L’Histoire avec un grand H n’est malheureusement pas en mesure de nous le révéler.

Mais, dans un tout autre rayon, je pense qu’il n’a pas pu résister au plaisir de faire une halte devant ce fabriquant de varlopes, cet outil indispensable aux menuisiers, et par trop méconnu !
Le démonstrateur a donc été obligé de réaliser un lâcher de varlopes, que ne renierait certes pas Jean-Marie BIGARD, le célèbre philosophe sarkozyen, en lui précisant bien qu’il ne commercialisait que ce genre de produits, avec ce célèbre argument : « Toutes des varlopes ! »

Un peu plus loin, un représentant du principal syndicat des charpentiers lui aurait montré son gros taquet et lui aurait dévoilé les mystères de son ébénisterie.

Mais force est de constater que la plus belle surprise réservée à notre Outre-Maire, dans cette foire de Paris, fut incontestablement sa rencontre inopinée avec notre garde des Sceaux, la diorissime et givenchesque Rachida Dati.

Après moult salutations protocolaires et autres salamalecs inter-ministériels, les deux collègues se retirèrent un peu à l’écart, afin de se préciser le véritable but de leur visite porte de Versailles.

Pour notre SEAOMMUMP, il s’agissait d’aller faire un tour sur les stands ultra-marins, quant à Mme Dati, il était question pour elle d’aller s’enquérir de la santé de nos lattes de bois tricolores.

Nul n’ignore en effet qu’il est bien normal pour notre Garde des Sceaux d’aller vérifier l’état du parquet.

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

 

———————————————————————————————————-

 

Quand on partait de bon matin…

Aujourd’hui, j’ai l’honneur et l’avantage de vous annoncer la naissance du site Internet de l’association Vélo Sud 77, avec cette adresse que vous feriez bien de bookmarker dès à présent :

http://velosud77.jimdo.com/

Voici une copie d’écran de la page d’accueil :

vlosud.bmp

———-

Je ne résiste pas au plaisir de vous communiquer les principaux objectifs de ce rassemblement de ces passionnés et militants de la petite reine.

L’Association, loi 1901, a été créée en 1996 pour promouvoir l’usage du vélo comme mode de déplacement au quotidien dans Montereau Fault Yonne et ses environs.

Elle est affiliée à la FUBicy (Fédération Française des Usagers de la Bicyclette)

http://www.fubicy.org/

Depuis 12 ans, sans relâche et avec détermination, Vélo Sud 77 étudie et propose aux collectivités locales et territoriales les aménagements indispensables à la pratique sécurisée du vélo: bandes et pistes cyclables ainsi que boxes et râteliers à vélos.

Le volet « vélo loisir » est également au coeur des préoccupations de l’Association en raison du cadre naturel exceptionnel de notre région.

Je vous laisse découvrir par vous-mêmes les légitimes revendications de ces fiers descendants de Fausto Copi et Louison Bobet, en vous rendant sur ce nouveau site.

Vous verrez par là que même enfourchant un terrible engin à pédale mais sans moteur, on peut s’occuper d’environnement, de développement durable et exercer ses droits et devoirs de Citoyen.

Et pour adhérer à cette association, voici quelles sont les conditions :

Adhésion individuelle: 5 €

Adhésion familiale: 10 €

Envoyez votre chèque libellé à l’ordre de VELOSUD 77 à

J.L. Duflot, trésorier

4 place St-Martin 77130 Montereau

Je terminerai en précisant bien évidemment qu’une fois cette adhésion à Vélo Sud 77 réglée, vous ne serez plus jamais soumis à un régime sans selle !

——————————————————————————————————

 

 

 

Les un an du p’tit !

Eh oui, aujourd’hui, ça fait un an pile-poil !

Une année de bling-bling et de couac-couac !

Une année qui comme dirait Christophe Alévêque, nous ferait bien passer du siècle des lumières au quinquennat de la bougie…

10christophealeveque.jpg

———-

http://www.aleveque.com/

Mais je vous propose de laisser en commentaire ce qui restera pour vous de cette année de tous les dangers…

Pour moi, ce serait dans le désordre Khadafi reçu à l’Elysée sur un tapis rouge, les promesses en tous genres non-tenues, la retraite au monastère se déroulant finalement sur le yacht de Bolloré, les joggings en short, mais aussi l’utilisation du matériel génétique humain dans la politique d’immigration, une incroyable arrogance assumée, une Cécilia qui part, une Carla qui arrive, le règne de la Rolex et du Mont-Blanc, le pouvoir d’achat de plus en plus en berne, les sondages de plus en plus catastrophiques, les débuts difficiles dans le poste de notre nouveau SEAOMMUMP, la politique de santé qui se délite, la perte de nos deux tribunaux, etc, etc…

Je suis d’accord avec vous : il n’y a que l’embarras du choix…

Et si vraiment vous ne savez pas quoi faire, le même Christophe Alévêque vous donne rendez-vous ce soir devant le FOUQUET’S, à 19h50, afin d’entonner le fameux hymne sarkozyste « Mille colombes », qui résonna naguère place de la Concorde par la bouche de la grande prêtresse du nouveau régime Mireille Mathieu, qu’on avait sortie et dépoussiérée pour l’occasion.

http://www.aleveque.com/6mai2008.pdf

Ainsi sera fêté dignement et comme il se doit ce bel anniversaire !

Je vous livre d’ailleurs les paroles de ce tube international, afin de répéter toute la journée, au cas où…

L’hiver est là sur les toits du village
Le ciel est blanc, et j’entends
La chorale des enfants
Dans la vieille église, sur un orgue
Aux couleurs du temps

{Refrain:}
Que la paix soit sur le monde
Pour les cent mille ans qui viennent
Donnez-nous mille colombes
A tous les soleils levants
Donnez-nous mille colombes
Et des millions d’hirondelles
Faites un jour que tous les hommes
Redeviennent des enfants

Demain c’est vous, et demain plus de guerre
Demain partout, les canons
Dormiront sous les fleurs
Un monde joli est un monde
Où l’on vit sans peur

———-
Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais parfois, je me prends à regretter Jacques CHIRAC…

Si on m’avait dit ça, un jour !….

——————————————————————————————————–

Générique, mais pas de fin…

Pour débuter cette semaine, je vous livre une petite info susceptible de rendre quelques services à votre porte-monnaie

Je pensais jusqu’à ces jours derniers que vous et moi avions plutôt intérêt à demander à notre pharmacien monterelais préféré un médicament générique, plutôt que la version « princeps », pour parler comme les professionnels de la profession.

Ca, c’était jusqu’à ces jours derniers.

Mais regardez plutôt ces deux même versions d’un même médicament achetées dans la même officine :

gn2bmp.bmp

———-

Et voici maintenant leurs vignettes respectives :

vignette3.bmp et vignette4.bmp

———-

Le lecteur flambergien doté d’un tant soit peu de bonne foi ne pourra qu’être d’accord une nouvelle fois avec moi : la différence entre 3,93 euros et 3,93 euros est finalement très minime…

Mais je poursuis impitoyablement ma démonstration.

Voici deux autres médicaments, le « normal », et le générique correspondant toujours issus de la même pharmacie.

gn1bmp.bmp

———-

Et voici leurs vignettes :

vignette1.bmp et vignette2.bmp

———-

Le générique est donc plus cher que la marque d’origine !

Nos pharmaciens spéculeraient-ils sur le dos de ceux qui leur ont accordé leur pratique, vous entends-je vous indigner ?

Nenni, vous n’y êtes pas !

La vérité est que les laboratoires commencent à réagir en proposant le médicament « princeps » avec d’importantes baisses de prix pour encourager les médecins à continuer à prescrire leur médicament plutôt que le générique.

Moralité : avant d’acheter quoi que ce soit, comparez ! On ne sait jamais !

J’aime cette idée de commencer la semaine en faisant des économies.

———————————————————————————————————————————————

 

Rumeurs canardesques et enchaînées

Bien évidemment, cette semaine, c’est l’article intitulé « l’Outre-Maire » qui a fourni à toute la région son stock de rumeurs et de bruits qui courent à qui mieux mieux.

Je ne doute pas qu’encore une fois, vous saurez vous dépêtrer de tout ceci.

———-

Légèrement dépité, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP s’est bien juré que jamais au grand jamais il ne commanderait plus de palmipède laqué au restaurant chinois.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP a engagé un détective privé, un chasseur de primes et Julien Courbet pour retrouver le député UMP qui a osé soutenir qu’il « grossissait de souci« .

Rumeur, pas rumeur ?

———-

En revanche, à Nadine Morano qui avait déclaré que « Jégo, c’est un type bien« , notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP a fait livrer trois régimes de bananes martiniquaises, deux patates douces réunionnaises et une cuisse de phoque Saint-pierre-et-Miquelonais.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP s’est bien promis de ne jamais décerner le titre envié de « Monterelais de l’année » à David Fontaine.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP a souhaité faire une mise au point une bonne fois pour toutes.

Ses parents n’étaient pas enseignants, préposés des postes, moniteurs d’auto-école, peintres, notaires, journalistes, boulangers, charcutiers, cordonniers, architectes, souffleurs de verre, électriciens, plombiers, dresseurs de bêtes fauves, orthophonistes, cadres de banques, jardiniers, garagistes, carrossiers, imprimeurs, agriculteurs, chirurgiens orthopédistes, restaurateurs, critiques cinématographiques, informaticiens, militaires, grutiers, pigistes, géomètres, conducteurs de travaux, courtiers en assurances, bijoutiers, maroquiniers, coiffeurs pour dames, toiletteurs pour chiens, éditorialistes, pâtissiers, vendeurs de marrons, entraîneurs, plongeurs, épiciers, chauffeurs de maître, standardistes, routiers sympas, chefs de rang, pasteurs anglicans, bistrotiers, orpailleurs, pharmaciens, mécanos de la générale, juristes, avocats, lieutenants de police, gardiens d’immeuble, bergers, chercheurs en mécanique des fluides, concessionnaires John-Deere, libraires, bourreaux, électroniciens, magistrats, buralistes, accordéonistes professionnels, prothésistes dentaires, instructeurs de vols, pilotes de 747, traducteurs de notices, forestiers, projectionnistes, tailleurs, trapézistes, profilers, commissaires divisionnaires, horlogers, chefs de rayon, passementiers, mineurs de fond, moines trappistes, doreurs sur tranche, fabriquants de bougies, maçons, plâtriers, bagagistes, agents immobiliers à la veste jaune, producteurs de bananes, chasseurs de phoque en Alaska, allumeurs de réverbères, médecins-urgentistes, économiseurs d’écran, guérisseurs, marabouts, sourciers, vitriers, huiliers, marchands de barbe-à-papa, forains, employés à la ville, régisseurs, conchyliculteurs, magasiniers, producteurs d’arachides, légumiers, professeurs de langage des signes, chiromanciens, producteurs de gruyère, pyrotechniciens, pilotes de formule 1, otorhino-laryngologistes, précepteurs, limonadiers, gardes-chasse, conducteurs de tgv, bloggeurs, garde-champêtres, tripiers, animateurs radio, visagistes, esthéticiens à sa mémère, directeurs d’école, surveillants de prison, numismates, brocanteurs, réceptionnistes, ambulanciers, îlotiers, guides de haute montagne, livreurs de pizza, analystes programmeurs, guichetiers aux assedics, marins-pêcheurs, éleveurs de moutons, fromagers, fleuristes, guérisseurs africains, tréfileurs, caristes, techniciens de surface, marchands des quatre saisons, rempailleurs de chaises, chefs sauciers, juges de proximité, ambassadeurs, statisticiens, cueilleurs de fraises, policiers des frontières, douaniers, directeurs de communication, contrôleurs aériens, barbiers, maîtres-nageurs, footballeurs professionnels, arbitres de touche, apiculteurs, maîtres de chais, concierges, danseurs mondains, minotiers, scriptes, secrétaires de direction, gouverneurs militaires, employés des pompes funèbres, détectives privés, plasticiens, sculpteurs, surveillants des classes secondaires, proviseurs de lycée, bagagistes, ministres du budget, plantons marins, huissiers de justice, techniciens de vente par correspondance même que ça nous gonfle tous les midis les fenêtres et les cuisines aménagées, chorégraphes, docteurs en droit, prédicateurs, cueilleurs de champignons comestibles, brumisateurs, disc-jockeys, souffleurs au théâtre, sommeliers, garçons de café, corsetiers-bonnetiers, chapeliers sans fantômes, correcteurs orthographiques, traducteurs, décalamineurs, chauffagistes, métallos, enlumineurs, pépiniéristes, naturalistes, créateurs de mode, polyméristes, affichistes, ouvreurs, radiologues intérimaires, cardiologues titulaires, shampouineurs, contrebassistes, inspecteurs des impôts, librettistes, modérateurs, webmasters, pétrisseurs, parfumeurs, fildeféristes, chaudronniers, agents d’ambiance, chauffeurs de salles, télémarketteurs, commerciaux, VRP, ingénieurs, collectionneurs, chargés d’études, couvreurs, assistants, fromagers, hôtesses de caisses, aides à domicile, chefs de rayons, chirurgiens-dentistes, gynécologues, infirmiers, joailliers, taxidermistes, taxis tout court, professeurs de claquettes, missionnaires, pizzaïolos, cadreurs, photographes, proctologues, dentellières, gantiers, bottiers, ramoneurs, orfèvres, gendarmes à cheval, à pied, à motocyclette, gardes républicains, fruitiers, druides, chroniqueurs, gardien de zoo, comédiens, facteurs, gourous, croupiers, torréfacteurs, chirurgiens esthétiques, conducteurs d’engins, mareyeurs, archéologues, barmen, concepteurs-rédacteurs, dessinateurs industriels, éducateurs de jeunes enfants, forfaitistes, experts comptables, gardes du corps, hôtesses de l’air, ingénieurs de support technique, juges des affaires familiales, greffiers, maîtres de conférence, océanographes, paysagistes, planneurs stratégiques, responsables de marketing opérationnel, responsables de logistique, story boarders, superviseurs de hot-line, tourneurs-faiseurs, viticulteurs, administrateurs de biens, agents des systèmes d’information et de communication, analystes financiers, assistantes sociales, bibliothécaires, biologistes, chefs d’ateliers des industries graphiques, chargés de gros comptes, chocolatiers-confiseurs, conseillers en développement touristique, décorateurs, scénographes, metteurs en ondes, directeurs d’établissement artistique, éducateur technique spécialisé, valets de chambre, infirmiers de bloc opératoire diplômés d’état, inspecteurs de l’action sanitaire et sociale, manutentionnaires, maquettiste, opérateurs sur machine de production électrique, préparateurs en pharmacie, techniciens de laboratoire photographique, traffics managers, vétérinaires, administrateurs judiciaires, architectes de bases de données, astronomes, bobiniers de la construction électronique, brasseurs malteurs, chefs opérateurs, conducteurs de machines offset, conducteurs de station d’épuration adjoints, directeurs de ressources humaines, dépanneurs télévision et électro-ménager, experts en sécurité informatique, graphistes multimédia, ingénieurs développement de composants, personnels de la protection judiciaire de la jeunesse, manipluateur d’électroradiologie médicale, monteur électricien réseau EDF, gazier, ouvriers professionnels d’état, paramétreurs de progiciels, rois mages, rédacteurs en assurance, techniciens de recherche et de formation, urbanistes, verriers d’art, techniciens micro, biologiste, stylistes, secrétaires juridiques ou encore instituteurs.

Rumeur, pas rumeur ?

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Je voudrais sincèrement remercier tous les flambergiens qui ont pris la peine de lire intégralement la liste des métiers ci-dessus. Sachez que jamais au grand jamais, je n’ai douté de vous !

Bon dimanche !

Et n’oubliez pas :

canardenchan.bmp

 

Je vous conseille de vous ruer sur la dernière édition en date du Canard Enchaîné.

A la page 7, la lecture de l’excellent papier de David FONTAINE intitulé L’Outre-Maire vous sera des plus profitables !

Il se pourrait même que dans la région, ce numéro devînt collector.

—————————————————————————————————————————————————————

 

————————————————————————————————————————————————-

Tailler la route

Le 19 février 2007 (cela ne nous rajeunit pas), je vous avais montré une route et même que j’avais écris ceci.

—–

A Marolles sur Seine, cette magnifique route, flanquée de magnifiques lampadaires vous mènera….. à de magnifiques champs.

A l’origine de ce projet, notre député-maire-ump ci-devant président de la communauté d’agglomération des deux fleuves, avait annoncé, à grand renfort de communication, la venue de l’entreprise Faure et Machet, un géant de la logistique.

http://www.fmlogistic.fr/

Dans un premier temps, une cinquantaine d’emplois était prévue.
Très vite, on parlait de plusieurs centaines.

Les déclarations à la presse mettaient en avant la situation exceptionnelle du site, à proximité de l’autoroute, tout près des infrastructures ferroviaires et fluviales.

L’interview du PDG de cette entreprise dans la presse écrite locale renforçait le caractère idyllique de cette implantation, qu’on devait à n’en pas douter à notre député-maire-ump.

Hélas ! En matière d’installation à Marolles, seules les mouettes (très rieuses, les mouettes…) fréquentent ce terrain. Le groupe, lassé par la lenteur des procédures, a trouvé mieux et plus rapide ailleurs.

Ce n’est pas que je sois plus curieux qu’un autre, mais j’aimerais bien connaître le coût de cette portion bitumée qui ne mène nulle part.

Nulle part, si ce n’est dans les champs : les cultivateurs marollais se sont réapproprié leurs terrains, auxquels il peuvent accéder en toute tranquillité, grâce à un macadam et un enrobé de premier choix.

Et ça, convenez-en, le plus vindicatif des syndicalistes de la FNSEA n’aurait jamais osé le revendiquer, même dans ses rêves les plus fous.

———-

Et bien figurez-vous que presque un an et quatre mois après, cette magnifique route est toujours là, à défaut d’une ou plusieurs entreprises sensées être desservies par elle. La preuve :

routemarolles.bmp

———-

En revanche, ce qui a changé, c’est que juste à côté, se trouve une nouvelle pancarte. Le fidèle flambergien sait en effet qu’ à Montereau et dans la Communauté de Communes, la pancarte est une valeur on ne peut plus sûre !

pancartemarolles.bmp

———-

Bon, aujourd’hui, je me sens de faire une bonne action. C’est pourquoi, je n’ai pas flouté les coordonnées téléphoniques. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas…

—————————————————————————————————————————————————–

 

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !