Archive pour 10 juin, 2008

Le commissaire est bon enfant.

Chose promise, chose due !

Je voudrais sincèrement remercier le fidèle lecteur flambergien qui m’a fait parvenir cet article issu du journal du Cercle National des Commissaires de Police , article paru en 2005, et que je m’empresse de vous recopier intégralement ci-dessous.

Un article TRES instructif.

———-

MONTEREAU : LE MAUVAIS CHOIX

Montereau est une cité de la région parisienne, plus précisément située dans le département de Seine-et-Marne.

Comme beaucoup de villes de la grande périphérie, elle souffre de nombreux handicaps. Cité-dortoir, elle a connu un développement urbain particulièrement important et a dû accueillir des nombreuses familles à problèmes, souvent transplantées de Paris vers les départements de la petite couronne, puis vers les départements de la grande couronne.

C’est donc une ville qui connaît de nombreux problèmes de sécurité. Récemment, un crime odieux y a été commis. Une jeune fille de 19 ans y a été assassinée de plusieurs coups de couteau, lors d’une fête organisée par une bande squattant un appartement dans une barre d’immeubles voués à la démolition.

Le Commissaire Chef de Circonscription ayant été appelé à prendre un autre poste dans le cadre normal des mutations, M. Jégo, Député-Maire de Montereau est intervenu auprès du Cabinet de M. De Villepin afin que son remplacement soit assuré par un Commandant, déjà en poste au Commissariat de Montereau.

Satisfaction lui a été accordée…

Et cette décision ne manque pas de surprendre. Il n’est pas dans la tradition de la police française qu’un maire puisse « à l’Américaine » choisir ou révoquer le chef de la Police locale. Il s’agit-là d’un pouvoir régalien dont la responsabilité ne peut être partagée avec quiconque, fut-il un élu.

Dans le contexte de Montereau, l’affaire est d’autant plus sérieuse qu’un Commissaire de Police qui depuis toujours dirigeait la Circonscription a été remplacé par un simple Officier, au mépris du respect de la règle hiérarchique qui constitue l’un des fondements de la Police Nationale.

De plus, la Circonscription, compte tenu des difficultés qu’elle présentait, était nomenclaturée 2, c’est à dire qu’en aucun cas elle ne pouvait être dévolue à un Commissaire sortant de l’Ecole mais à un Commissaire confirmé ayant acquis une certaine expérience professionnelle.

Pour réaliser l’opération, la Circonscription de Montereau a tout simplement été placée « hors nomenclature »…

Il convient de rappeler que la « nomenclaturisation » des postes avait été présentée dans le cadre des réforme des corps et carrières comme une grande avancée en faveur des Commissaires de Police.

Ce qui vient de se passer à Montereau est significatif de la désinvolture avec laquelle est géré le corps des Commissaires de Police.

De plus, le nouveau chef de Circonscription, qui est certainement un bon Officier et contre lequel nous n’avons aucune prévention, est en poste à Montereau depuis plus de treize ans. Il a déjà été nommé Commandant sur place. Or, la mobilité des Officiers a été présentée comme la règle « sine que non » de la réforme des corps et carrières.

C’est effectivement une bonne chose : un fonctionnaire de police ayant des responsabilités ne saurait rester longtemps dans un même poste, sans se faire des relations, entrer dans des filières, dont il pourrait ensuite se sentir quelque peu prisonnier. Mais apparemment, avec l’affaire de Montereau, la règle de la mobilité ne paraît opposable qu’aux seuls Commissaires de Police.

La nomination de cet officier comme Chef de Circonscription de Montereau est-elle une bonne décision au plan strict du fonctionnement des services ? Il ne le semble pas…

Tout d’abord, elle a provoqué une certaine émotion chez les Commissaires du département. La section locale du SCHFPN a dû organiser une réunion, une motion a été votée. Mais elle n’a pas obtenu le soutien qu’elle espérait.

Il est très probable que chez ces Commissaires de Police, le sentiment d’abandon n’ait fait qu’accroître leur désarroi.

Or, un commissariat de Police n’est pas une cellule isolée, il travaille dans un environnement…

Prenons l’exemple des permanences, qui exigent entre le Commissaire de permanence et le Chef de Circonscription une rigueur et une confiance absolue dans la transmission des informations et le suivi des dossiers. Il n’est pas évident que ces conditions optimales soient actuellement présentes à Montereau.

Le rôle du Directeur départemental de Sécurité Publique de Seineet-Marne risque d’être bien délicat, à l’avenir, d’autant que chacune de ses décisions, en faveur ou en défaveur de Montereau (par exemple arbitrage dans la répartition des effectifs ou des matériels) risque de faire l’objet d’une interprétation politique à l’origine de bien des polémiques.

Et quelle sera l’attitude des Magistrats locaux qui ne peuvent ignorer les conditions dans lesquelles a été choisi le nouveau chef de Circonscription ?

Les membres du Parquet, les Juges d’Instruction ne vont-ils pas considérer celui-ci comme le représentant d’un pouvoir politique que comme un Officier de Police judiciaire, auxiliaire de Justice ?

Et ne croyez surtout pas que cette nomination sur place du nouveau Chef de Circonscription ait fait l’unanimité chez les Officiers.

Cette décision aberrante (au sens étymologique), véritable passe-droit, a fait quelques jaloux et embarrassé quelque peu les syndicats d’Officiers de Police.

Des Commissaires de Police citent volontiers le nom d’un Commandant, plus ancien que le candidat de M. Jégo y compris pour sa nomination dans le grade.

Ce fonctionnaire, titulaire de la médaille de la Police, Officier du mérite, grièvement blessé en service, qui fait l’unanimité par ses qualités professionnelles, son courage et son dévouement était candidat sur la Circonscription de Montereau.

On est bien loin des promesses faites de la prise en compte des mérites, pour les récompenses et l’avancement des fonctionnaires…

——————————————-

Ne vous avais-je pas promis un article TRES intéressant et TRES instructif ?

———————————————————————————————————

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !