Les guerres UMPiennes

vsf.bmpous, je ne sais pas, mais moi, si !

Ayant appris récemment que le génial créateur des deux trilogies Star Wars, George LUCAS était un lecteur assidu de ce blog, j’ai décidé de lui proposer une esquisse de scénario, une espèce de trame pour un prochain film, afin d’enrichir éventuellement son oeuvre d’un nouvel opus.

Ratatataaaaaaaaa ratarataraaa ratataaaaaaaaaaaaaaaaa !

(Oui, je sais, fidèles et mélomanes Flambergiens, les envolées même lyriques de cuivres passent très mal à l’écrit. C’est pourquoi je vous demanderai de fournir un petit effort supplémentaire…)

Ratatataaaaaaaaa ratarataraaa ratataaaaaaaaaaaaaaaaa !

Il y a longtemps, dans une galaxie lointaine… Très lointaine…

Après un dernier saut dans l’hyper-espace, le gigantesque et redoutable croiseur interstellaire, le « YJ-346 Montrelé Félévoir«   stabilisa sa propulsion. Il était prêt à passer en vitesse sub-luminique, et à glisser dans le silence froid des immensités sidérales, ses puissants moteurs à ions illuminant d’une lueur topaze une bonne partie du quadrant.

Sur la passerelle principale, une immense silhouette noire arpentait nerveusement le pont central. Un peu en retrait, un robot protocolaire suivait craintivement la sombre armure en bio-polycarbonate de synthèse, autour de laquelle voletait une grande cape couleur des ténèbres.

Dark Jégor, car c’était bien lui, vous l’aviez déjà reconnu, Dark Jégor était soucieux, ce qui ne présageait jamais rien de bon. Ses colères légendaires étaient en effet souvent précédées de ce calme qui, avait-on coutume de dire dans la galaxie, précède les tempêtes solaires. Le droïde HAL-Boui  en était là de ses réflexions quand il se décida à émettre quelques timides bribes de sa voix métallique de synthèse.

« Mon maître, quelque chose ne va pas ? »

Le système de respiration artificielle de ce mutant mi-humain mi-cyborg qu’était Dark Jégor, ce système se mit en marche.

« Rhoooooooo Pschhhhhhhhhh….. Rhoooooooo Pschhhhhhhhhhh…..  Tu le sais bien, droïde de seconde classe ! J’ai comme un mauvais pressentiment ! La planète Francilia2010 est en train de nous échapper ! »

En effet, la situation exigeait que Dark Jégor réagisse au plus vite. La riche, fertile et productive planète Francilia2010, cet objet de bien des convoitises, Francilia2010, allait bientôt devoir élire une nouvelle assemblée et un nouveau gouverneur-administrateur général.

« Rhoooooooo Pschhhhhhhhhh….. Rhoooooooo Pschhhhhhhhhhh….. Il me faut aller à la guerre, HAL-Boui, il me faut rappeler tous nos vaisseaux, tous nos destroyers, l’ensemble de nos droïdes de combat et peut-être même notre nouvelle arme, l’Etoile Noire, afin de mater la rebellion.

- Ah bon, mon Maître ? Qui serait assez fou pour se rebeller contre votre toute-puissance ?

« - Rhoooooooo Pschhhhhhhhhh….. Rhoooooooo Pschhhhhhhhhhh….. Tu le sais bien, HAL-Boui ! Le vieux, l’ancêtre, le sénile, le cacochyme, le grabataire Rodger Kar-HOU-Tchi est en train de me barrer la route. Sous prétexte qu’il est du dernier mieux avec l’Empereur Nick 1er, et parce qu’il croise souvent la Princesse Karla, alors que moi, je me retrouve exilé dans le lointain outre-espace, voilà que ce fourbe de Kar-HOU-Tchi s’est mis en tête de gouverner Francilia2010. Comme si je n’avais pas assez à faire avec John-Paul Huchoooon et ses troupes roses ! Mais ça ne se passera pas comme ça ! Foi de Dark Jégor ! Si Rodger Kar-HOU-Tchi pense me priver de ce poste qui me revient de droit, il se fourre sa prothèse dans son implant visuel jusqu’au microprocesseur ! »

HAL-Boui prit un air compatissant de circonstance et tenta de rassurer Dark Jégor :

« Ne vous en faites pas, mon Maître… Vous êtes toujours le plus fort et le plus craint des dirigeants de l’Union des Matrices Planétaires ! Et puis, vous n’avez rien à craindre : la Farce est avec vous ! »

Ratatataaaaaaaaa ratarataraaa ratataaaaaaaaaaaaaaaaa ! (Lecteur fidèle mais distrait, c’étaient les envolées lyriques de cuivres du générique de fin…)

Alors, George, pas mal, non ?

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

—–
vaisseau2.bmp

Le fier et redoutable « YJ-346 Montrelé-Félévoir », croiseur interstellaire de classe V

——————————————————————————————————–

 


11 commentaires

  1. Jacquot dit :

    Du très grand Monsieur HOU comme on l’aime !

  2. p'tite souris dit :

    les roses ont des épines et qui s’y frotte s’y pique;

  3. Eponyme dit :

    Les immensités sidérales ne sont rien pour CEAHAUT. Tout autre s’y perdrait… Mais lui non. Son point de repère c’est LUI-même. Il n’a aucun doute sur la valeur de ce qu’il a à apporter au monde qu’il soit intersidéral ou non.

  4. Liz dit :

    Monsieur Hou, c’est quand les vacances ?

  5. Roger KharVolfoni dit :

    Mais i’connaît pas Roger ce mec, i’va avoir un réveil pénible.
    J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu’le sang coule mais maint’nant c’est fini !
    Je vais l’travailler en férocité ! L’faire marcher à coup d’latte, à ma pogne je veux l’voir !
    Et j’vous promets qu’i'demandera pardon ! Et au garde-à-vous !

  6. isis3v dit :

    ah, le droïde HAL-Boui…mdr
    bravo aussi à celui ou celle qui signe « Roger KharVolfoni » remember « les tontons flingueurs » ;-) )

    plus sérieusement, bravo aux militants de RESF

  7. Anonyme dit :

    Un bien beau vaisseau, avec un bien joli nom…

  8. linette dit :

    je n’ai que très peu de chose à dire BRAVO, moi, j’en redemande des billets comme celui ci

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !