Archive pour juillet, 2008

La mobilisation se poursuit !

resf2.bmpMontereau

L’expulsion de M. Kaya est prévue pour le 12 août prochain. Il est toujours détenu au centre de rétention du Mesnil-Amelot.

Plus que jamais, la mobilisation doit se poursuivre !

Je vous laisse la demande d’intervention suivante, qu’il est possible d’adresser par mail aux élus locaux, afin qu’ils la transmettent à M. le Préfet de Seine-et-Marne.

C’est la mobilisation de tous qui avait permis la libération de M. Lumumba !
———-

Madame, Monsieur ,

Nous avons appris l’arrestation de Mr Ikmet KAYA, de nationalité turque, détenu actuellement au centre de rétention du Mesnil Amelot.

Parent d’élève de l’école Claude Sigonneau, il est marié, père de 3 enfants, dont 2 sont nés en France. Il a une demande en cours à la préfecture du 77 .

Opéré il y a quelques mois à l’hôpital de Montereau, nous craignons pour son état de santé.

Malgré plusieurs démarches, il n’a pas encore de titre de séjour en règle, et c’est pour cette raison qu’il a été arrêté . Cette arrestation a provoqué une vive émotion au sein de la communauté monterelaise.

Je suis signataire d’une pétition pour sa libération qui a déjà recueilli de très nombreuses signatures.

En tant que citoyen, nous vous demandons d’intervenir auprès de Monsieur le Préfet de Seine et Marne afin de libérer Monsieur Ikmet KAYA.

En comptant sur votre humanité, veuillez recevoir, Monsieur, Madame, l’assurance de notre haute considération.

________________________________________________________

RediffHOUsion 9 : Le mot de carbone ! (13/4/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 9 : Le mot de carbone ! (13/4/2007) dans Billets d'HOU 7hkzm81b10_tng2baixpcor_tn dans Billets d'HOUbu1u0tzo0i_tnqa2wfgnl6k_tnz690kk334c_tn

———-
Encore et toujours des innovations plus innovantes et monterelaises que jamais…

——————————
Vous, je ne sais pas, mais, moi, si.

J’ai été très intrigué, ces temps-ci, par le fait de découvrir qu’à Montereau, notre député-maire-ump, toujours à la pointe du Progrès, et toujours sacrifiant inlassablement à l’autel de la Nouveauté, allait nous faire implanter un puits à carbone.
Moi qui ne suis pas allé à l’école très longtemps, en apprenant cette nouvelle contribution municipale à la modernité galopante, je me suis demandé à quoi pouvait bien ressembler et surtout à quoi pouvait bien servir un puits à carbone.
Sans compter que dans mon jardin, pourrais-je moi aussi installer un puits à carbone, avec un petit treuil, une fausse abeille en porcelaine, et des nains en plastique autour ?
Peut-on s’asseoir sur la margelle d’un puits à carbone pour conter fleurette, comme on peut le faire avec n’importe quel autre honnête puits non-carbonique ?
Si je plonge un seau dans mon puits à carbone, pourrai-je le remonter sans trop de difficulté en tirant sur la corde ?
Est-il possible de lancer des petits cailloux dans un puits à carbone, afin d’en estimer la profondeur ?
Le réponse à ces questions existentielles est bien entendu venue de notre République de Seine et Marne, qui a révélé que finalement, un puits à carbone, c’était… une forêt !
Ah ! L’heureuse époque dans laquelle nous vivons ! Heureux temps où les triviales et désuètes forêts deviennent dorénavant de ronflants et médiatiques puits à carbone !
Je ne sais pas si vous avez imaginé les profonds changements qui vont découler de cette heureuse et indispensable transformation lexicale…
Moi, si ! (Mais en même temps, je suis là pour ça !)
Si la famille du Petit Poucet devait venir s’installer à Montereau, le papa, poussé par une extrême précarité, ne manquerait évidemment pas d’abandonner ses enfants dans le puits à carbone, et non plus dans la forêt, ce qui ravalerait sérieusement la façade du conte de Perrault !
Dorénavant, les dames d’une vertu plutôt petite feraient le pied de grue dans les allées du puits à carbone de Fontainebleau. (Ce qui donnerait d’ailleurs naissance à une nouvelle expression : « Bon, Marcel, faut qu’je fasse refroidir le moteur de mon 38 tonnes, et pendant c’temps-là, moi, j’irais bien au puits à carbone…)
Mais il y aurait encore mieux :
Au prochain festival Confluences, pourquoi ne pas inviter l’inoubliable interprète de « Viens, viens, c’est une prière, viens », « Ivan, Boris et moi », ou encore « Les vendanges de l’amour » ?
En lettres de feu, sur les affiches, s’étalerait le nom de Marie Lepuitsàcarbone !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoue HOU

——————————————————————————————

RediffHOUsion 8 : Ah ! Rouvrez les maisons ! (6/04/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 8 : Ah ! Rouvrez les maisons ! (6/04/2007) dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tn7hkzm81b10_tn dans Billets d'HOUbu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tnz690kk334c_tn

———-
L’aménagement du territoire, c’est un véritable métier…

———-

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je voudrais aujourd’hui manifester mon enthousiasme envers notre député-maire-ump, afin de célébrer ici et pas plus tard que maintenant sa naturelle propension à trouver de jolis noms à nos nouveaux quartiers et autres nouvelles résidences.
Des noms ronflants comme une marque de fromage, (le carré Langevin, au bon lait cru, par exemple, dans lequel on ne manquera pas d’arrondir les angles en permanence), des noms conquérants et aguicheurs, des noms qui vous font bien sentir que nous sommes entrés dans une ère de définitive et irrésistible modernité.

Mais force est de reconnaître que notre édile s’est surpassé en prévoyant de baptiser un pâté de 300 à 400 maisons (c’est d’ailleurs à ce niveau plus une terrine de maisons qu’un pâté…), le quartier des « bords d’eau ». C’était écrit en toutes lettres dans la dernière édition de la République de Seine et Marne. (La dernière édition en date, j’entends bien…)
Ah ! le quartier des “bords d’eau” !
Ca, c’est un nom qui sonne ! Ca, c’est un nom prometteur de jouissances, de délices et de félicités plus ou moins tarifées à venir !
Faut-il rappeler qu’au Moyen-âge, les quartier des bords d’eau, qu’on écrivait plutôt quand on savait écrire quartier des « bordeaux », était un quartier comment dire…. très spécialisé.
Dans les venelles sombres de ces endroits isolés, on trouvait en effet de ces maisons plutôt closes, celles-là même qu’une Marthe Richard au mieux de sa forme fit interdire à la libération.
Ah ! le temps béni des « bords d’eau » serait-il de retour ? Verra-t-on à Montereau le retour des lupanars, dans lesquels on pouvait prendre en toute discrétion le sien ?

En tout cas, ce qui est sûr, (et qu’on n’aille voir ici qu’une de mes nombreuses initiatives destinées à aider notre édile…) c’est que dans ce nouveau quartier des « bords d’eau », notre magistrat municipal devrait y faire installer une salle de sport pourvue d’un ring, afin de développer le noble art cher à Cassius Clay, Marcel Cerdan, et Carlos Monzon réunis.
En lettre de feu et de néon, sur le fronton de cette salle, brillerait ce fier et définitif impératif : Boxons !

Enfin, on voit surtout par là, la formidable capacité de notre député-maire-ump à adopter les règles de la « maquereau-économie » !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU

——————————————————————————–

RediffHOUsion 7 : Inspiration, députation ! (30/3/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 7 : Inspiration, députation ! (30/3/2007) dans Billets d'HOU 7hkzm81b10_tnbu1u0tzo0i_tn dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tng2baixpcor_tnz690kk334c_tn

———-
Ou comment mener plusieurs vies de front…

———-

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai toujours trouvé que se posent au quotidien des questions qui relèguent la question de l’Origine de l’Homme avec un grand H au simple rang de devinette-Carambar !

Comment quand on est élu du peuple à l’Assemblée Nationale et en même temps Maire d’une commune de 18000 habitants, président d’une Communauté de Communes de 35000 âmes, VRP pour candidat en campagne électorale, responsable d’un site de supporters et père de famille, comment trouver le temps d’écrire des livres ?

(Le lecteur avisé comprendra aisément qu’en posant cette question d’ordre général, toute ressemblance avec des personnages existants ne saurait être que fortuite.)
Et même, fortuite de Schubert…

Et puisqu’il est question de littérature, comment ne pas apporter des éléments de réponse autrement qu’en alexandrins ?

C’était un jour funeste, les temps étaient amers,
Les Dieux en colère me rapp’laient qu’j’étais maire !
On me trouvait à cran, sans arrêt tempêtant !
Comment donc m’occuper et tuer tout ce temps ?
Ce fut alors, Ô joie, la révélation !
Melpomène et Clio me donnèrent l’onction !
Désormais, en habit, nu ou en caleçon,
Tous les jours, j’écrirai, avec un beau crayon.
En allant faire les courses, je compose un sonnet,
Je suis riche d’une ode, sorti des cabinets.
Je taquine la rime, en allant à Carrefour,
C’est sûrement moins loin que l’horrible Darfour…
Tout est bon, je l’avoue, (belle philosophie…)
Pour me faire commencer une biographie.
D’accord, à l’Assemblée, j’ai autre chose à faire,
Mais c’est plus fort que moi, je ponds deux ou trois vers !
Tout en catimini, derrière mon pupitre,
En un rien de temps, voilà quatre chapitres
A chaque grand meeting, de mon cher Sarkozy,
Je compose en cachette deux ou trois poésies.
Même dans son bureau, dans son beau ministère,
Je ne peux m’empêcher de penser à Molière.
Comme dirait Tartuffe, qui s’y connaît, en somme,
Pour être à Beauvau, je n’en suis pas moins homme.
Mais je vous le confesse, la plus grande trouvaille
Fut de le rencontrer, ce bourreau de travail.
Il préside au destin d’une immense succursale.
Il est le grand patron de France Universal.
J’ai compris grâce à lui, que le meilleur vinaigre
N’attrape pas les mouches. Grand merci, Pascal Nègre.

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

———————————————————————————-

RediffHOUsion 6 : Déplacement à l’extérieur

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 6 : Déplacement à l'extérieur dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tn7hkzm81b10_tn dans Billets d'HOUz690kk334c_tnbu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tn
———-
La campagne électorale battant son plein, qui vous savez était souvent en déplacement à l’extérieur, mais à l’époque, rien qu’en métropole…

————

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

En ce début de semaine, je voudrais vous mettre en garde, vous les habitants de la 3ème circonscription de Seine et Marne : si vous aviez l‘intention de demander un rendez-vous, demain mardi 20 mars, aux alentours de 14h30, à notre député-maire-ump, j’ai bien peur qu’il ne vous faille déchanter et revoir votre emploi du temps.

Notre édile, loin des soucis de sa circonscription de Melun-Nord, ira se dépayser, c’est bien compréhensible, et portera demain, à 14h30, la parole (que d’aucuns trouvent bonne) de son candidat-toujours-ministre-à-ce-jour, à Bagnères-de-Luchon.

Ce n’est pas que j’aie reçu une invitation, non, et je dois d’ailleurs vous avouer que j’en suis étonné, mais c’est le fait que je fréquente régulièrement les sites de l’UMP qui m’a renseigné sur cette petite virée en Haute-Garonne . On a tous nos petits moments de faiblesse…

Oui, je vous le dis en vérité, l’idée de tenir un meeting à 14h30, en pleine heure de la sieste dans une ville de cure et de thermalisme, (ORL et rhumatismes), cette idée-là doit forcer l’admiration !

Car je voudrais vous y voir, vous, être désigné pour aller tenir la jambe à des curistes qui n’entendent plus très bien ou pour qui la polyarthrite galopante empêche une concentration de plus de trois minutes trente !
Ce n’est pas un boulot à la portée du premier venu !

Mais ce choix de Luchon n’est peut-être pas innocent. Je subodore que notre député-maire-ump n’a pas raté l’occasion d’aller vérifier de visu si par hasard, cette jolie cité ne serait pas comme chez nous partagée en deux : y aurait-il une ville haute, le haut-Luchon, et une autre, le Bas-Luchon ?
Et c’est sans aucun doute pour cette raison qu’il fit le sien !

Le fidèle lecteur verra en tout cas par là, que pour représenter un candidat qui ne supporte pas le vin, choisir une ville d’eau n’est pas forcément la moins mauvaise entreprise pour essayer de redorer son blason auprès du chef.
Mais attention ! Si les choses se passaient toutefois mal, et si les curistes se mettaient soudain à chanter l’Internationale en levant leur verre d’eau minérale, notre député-maire-ump n’aurait plus comme ressource que de s’écrier : « Décidément, cette campagne électorale, c’est la croix, la Bagnères ! »

Ah ! Pendant que j’y suis : « les curistes », ce n’est pas un film avec Gérard Jugnot ! Même s’ils chantent !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

————————————————————-

RediffHOUsion 5 : Méthane hurlant !

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 5 : Méthane hurlant ! dans Billets d'HOU g2baixpcor_tn7hkzm81b10_tn dans Billets d'HOUbu1u0tzo0i_tnqa2wfgnl6k_tnz690kk334c_tn
———-
Où l’on conviendra des dangers de trop marcher…

———-

Vous, je ne sais pas, mais moi, si…

Je vous le dis à la fois sans détours et tout de go, je suis en admiration devant ces municipalités qui ont pris à bras le corps ce redoutable problème qu’est la gestion des centres-villes en matière de pollution.

Si certains édiles y envisagent l’interdiction pure et simple des véhicules, un peu comme est interdite la robe longue sur la scène du Crazy Horse, ou le port du string en pleine rue chez les talibans, il semblerait qu’à Montereau, on innove, on joue la carte de la modernité en préfèrant détourner du centre…. les piétons.
La preuve ci-dessous….

2w2zngjlpb

7s2tooch1c

———-
Quel pourrait bien être le rapport perçu par nos locaux d’élus entre la pollution et ceux qui se déplacent pédibus cum jambis, vous entends-je maugréer dans vos barbes ? Très simple.

Si j’en crois les dernières et récentes études, de vénérables scientifiques ont été en mesure de prouver que les mammifères avaient une inéluctable propension à relâcher dans l’atmosphère une quantité non-négligeable de méthane, ce qui aurait pour fâcheuse tendance d’accroître l’effet de serre ! Ah ! Nous y voilà !
(Je ne suis d’ailleurs pas sûr, au passage, que pour qualifier cette pourtant très naturelle activité méthanière, le terme effet de « serre » soit des plus appropriés…. Mais bon… Passons…)

Donc, à Montereau, du côté de la rue des Récollets, le piéton-mammifère ne semble plus le bienvenu, et est prié d’aller polluer ailleurs qu’aux alentours de l’Hôtel de Ville. (Mais si, tous les piétons sont des mammifères, je vous engage à vérifier par vous-mêmes).

Et bien, voyez-vous, je trouve que c’est une mesure très saine et peu onéreuse de protection de notre environnement.

Car c’est l’occasion bien évidemment de rappeler cette hypothèse, qui consiste pour certains archéologues et autres paléontologues à soutenir que les dinosaures auraient provoqué leur auto-extinction en flatulant à qui mieux-mieux. Ce qui sous-entendrait d’ailleurs que le temps mis pour cette disparition aurait été divisé par deux si ces jurassiques bestioles avaient été pourvues non pas de deux cerveaux, mais de deux t…….. d….. c…….. !

Enfin… Qui a dit que la municipalité monterelaise n’était pas dans le vent ?

Que la suite des évènements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

————————————————————

Encore une arrestation de parent d’élève à Montereau

resf2.bmpMontereau

Je vous laisse le communiqué RESF suivant, qu’il est possible d’adresser par mail à M. le Préfet de Seine-et-Marne, à l’adresse suivante :

michel.guillot@seine-et-marne.pref.gouv.fr

C’est la mobilisation de tous qui avait permis la libération de M. Lumumba !
———-

Encore une arrestation de parent d’élève sans-papiers à Montereau (77).

Monsieur Kaya, d’orgine turque, a été arrêté le soir du 14 juillet. Il est actuellement détenu au centre de rétention du Mesnil Amelot et doit être expulsé le 30 juillet.

Résidant et travaillant en France depuis pratiquement 10 ans, il est marié et père de trois enfants dont deux sont nés en France. Son dernier enfant est âgé de 6 mois et sa petite fille de 7 ans va rentrer en septembre en CP dans une école du plateau survillois.

Ils ont tous besoin de leur papa !

Monsieur Kaya a été récemment opéré à l’hôpital de Montereau. Pour sa famille, ses enfants et dans l’intérêt de sa santé, le collectif RESF Montereau, soutenu par des élus locaux, des organisations locales syndicales, associatives, politiques et des parents d’élèves, demande la libération immédiate de monsieur KAYA et sa régularisation !

———-
Décidément, il n’y a pas de vacances pour les expulsions !
—————————————————————

RediffHOUsion 4 : Engager un chanteur engagé…

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 4 : Engager un chanteur engagé... dans Billets d'HOU 7hkzm81b10_tnqa2wfgnl6k_tn dans Billets d'HOUg2baixpcor_tnz690kk334c_tn bu1u0tzo0i_tn

———-
En 2007, était programmé au festival des Confluences un artiste qui cachait bien son jeu…

———

Vous, je ne sais pas, mais moi, si…

C’est avec une certaine gravité, comme seules les gravités peuvent être graves lorsqu’elles ont vraiment décidé d’être graves, que je voudrais m’adresser plus particulièrement à Mme la récemment nommée Directrice des affaires culturelles de la mairie de Montereau.

Oui, Mme la Directrice des affaires culturelles, je me dois de vous informer que lors du prochain festival de Montereau, vous avez sans le savoir programmé sur scène un révolutionnaire et dangereux artiste, un chanteur gauchiste peut-être même trotskyste-léniniste qui ferait passer le presque feu Fidel Castro pour un aimable joueur de zanzi.

Je ne parle pas, bien évidemment, de Doc Gynéco, devenu il y a peu caution intellectuelle officielle de l’UMP, et qui s’est déclaré ravi de venir chanter… pardon… et qui s’est déclaré ravi de venir murmurer lymphatiquement son important message politico-existentiel sur le parc des Noues en ces termes : « Ouais, c’est trop cool, sur le parc, y’a plein d’herbe… »

Mme la Directrice, sans vouloir céder à cette tradition qui revient en force qu’est la délation, je me dois pourtant de dénoncer dans les quelques lignes qui suivent ce redoutable activiste qu’est… Michel DELPECH !

J’entends déjà des cris à la fois d’orfraie et d’effroi…
Quoi ! le fier promoteur de ce beau département qu’est le Loir-et-Cher lutterait ouvrièrement et serait un partisan caché d’Arlette LAGUILLER ? Que non pas !
Comment ! Celui qui vantait Laurette et comme c’était bien chez elle, aurait une relation privilégiée avec le sous-commandant Marcos, et lui aurait promis son appui pour devenir un jour commandant tout court et à part entière ? Nenni !
Horreur ! Celui qui aurait fait naguère n’importe quoi pour flirter avec toi vendrait-il hebdomadairement sur son marché l’Humanité-dimanche ?
Non, non, décidément non !
C’est bien pire encore !

En 1974, dans son célèbre album intitulé « Les divorcés », (oui, cela ne nous rajeunit pas, désormais fidèle lecteur…), dans cet album-là, Michel DELPECH avait commis une dangereuse chanson à la fois avant-gardiste, visionnaire et prémonitoire.
L’une de ces chansons qui, après l’avoir écoutée, vous inspire le commentaire suivant : « On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas ! »

Allez, j’arrête de vous faire lanterner, et je vous livre le titre de cette œuvre magistrale :

« Ce fou de Nicolas »

Que la suite des évènements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

———————————————————————-

RediffHOUsion 3 : Belize et moi

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 3 : Belize et moi dans Billets d'HOU bu1u0tzo0i_tnqa2wfgnl6k_tn dans Billets d'HOUz690kk334c_tn7hkzm81b10_tng2baixpcor_tn
———-
Notre SEAOMMUMP-346 qui à l’époque n’était alors que Député-Maire-UMP, était aussi président à l’Assemblée nationale du groupe d’amitié envers un pays trop méconnu…

———-

Vous, je ne sais pas, mais moi, si…

A l’occasion de la fin de ces cinq années de législature, (oui, désormais fidèle ami blogueur dont le noble chef blanchit de plus en plus sous le harnois, comme le temps passe…), je me suis subitement rendu compte que chacun de nos représentants à l’Assemblée Nationale devenait le jour de son élection Président d’un groupe d’amitié d’un illustre pays.

Il est d’ailleurs impressionnant sur les images d’archives, de revoir , un peu comme à l’occasion du premier jour des soldes, il est impressionnant de revoir nos nouveaux élus jouer des coudes afin de présider à l’amitié que nous ne manquerons pas de témoigner aux enfants de l’Oncle Sam, ou encore celle qui nous permettra de nous rapprocher des fils et filles de l’empire du soleil levant.
Notre député-maire-ump à nous n’échappa pas à cette belle et indispensable coutume républicaine, et on lui proposa de présider, pendant ces cinq dernières années, le groupe d’amitié d’un fier et valeureux Etat : le Bélize.

Et je dois vous avouer que je veux voir en l’acceptation de cette présidence quinquennale un beau geste d’abnégation.
En effet, moi le sédentaire, pour qui un déplacement à Varennes-sur-Seine représente l’équivalent de la croisière d’André Citroën, (jaune la croisière, pas rouge…), il me faut vous confesser que sans notre député-maire-ump, j’aurais été bien incapable de situer sur la mappemonde ce beau pays qu’est le Bélize.

Belle abnégation que de se coltiner l’amitié de cette nation de 22 965 Km2 pourvue d’une densité de 11 âmes dans chacun de ces Km2.
Je voudrais vous y voir, vous, aller organiser des comices agricoles et serrer seulement 22 mains par Km2 ! (Et ce, dans le meilleur des cas, je passe volontairement à la trappe les inévitables manchots ressortissants du Bélize : la statistique est une science de plus en plus exacte…)

Abnégation encore tous les 9 mars, alors que votre Nicolas de patron vous propose de travailler de plus en plus, que de ne rien glander de la sainte journée, afin de respecter ce jour férié : en effet, tous les 9 mars, le Bélizois à la fois moyen et patriote, ce Bélizois-là ne manque pas de faire la grasse matinée afin de célébrer le Baron Bliss, cet Anglais qui, dans les années 20, vint en vacances dans cette contrée, et s’y plut tellement qu’il décida de léguer toute sa fortune au pays. Ah ! On savait vivre en ce temps-là…

Enfin, abnégation toujours : le Bélize est un pays qui a acquis son indépendance en 1981.
Et je vous demande de me croire sur parole : pour un député-maire-ump normalement constitué, un pays qui a acquis son indépendance en 1981, ça rappelle de mauvais souvenirs !

Que la suite des évènements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

————————————————————————————

RediffHOUsion 2 : Le nec plus ultra de la modernité innovatrice !

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 2 : Le nec plus ultra de la modernité innovatrice ! dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tnz690kk334c_tn dans Billets d'HOUbu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tn 7hkzm81b10_tn

———-
C’est aussi en étant à l’écoute des propositions de ses administrés qu’un Maire peut réussir de grandes choses.

Une proposition intéressante, en voici une :

———–
Vous, je ne sais pas, mais moi, si…

En ces temps de doute, où la modernité est élevée au rang de vertu et pas que petite, en cette époque où les culs-de-bus deviennent des supports publicitaires, en cette époque où les bicyclettes municipales sont dotées de cardan, (un cardan bleu, sans doute…), je crois qu’il reste bien des combats innovants à mener.

Monsieur le député-maire-ump, si j’étais à votre place, je moderniserais encore un peu plus notre belle et riante cité, quitte à vous mettre à dos tous ces grincheux conservateurs qui ne manquent pas de placer systématiquement des bâtons dans les roues à toute avancée et tout progrès.

Que resterait-il donc à faire ?

Repeindre en trompe-l’œil votre bel édifice municipal ? (L’observateur local un tant soit peu impartial aura noté en effet la propension de la ville à s’afficher en trompe-l’œil…)

Faire sauter systématiquement la suspension du permis de conduire à tous les fonctionnaires territoriaux roulant à 132 km/h sur les routes de Seine-et-Marne limitées à 90, et ce, tous les 2 mars de chaque année ?

Non, Monsieur le député-maire-ump, il y aurait beaucoup mieux à faire….

Ne trouvez-vous pas que le patronyme de vos administrés sonne un peu « vieillot » ?
Ne trouvez-vous pas que « Monterelais » prononcé « montrelè », ça n’est pas très digne de ce début de XXIème siècle ?

Moi, je vous fais à nouveau une proposition émise il y a quelques temps dans les pages du défunt Caillou, proposition qui n’eut pas l’heur de retenir votre attention.
Pourquoi ne pas rebaptiser vos ouailles avec un nom digne enfin de notre temps ?

Je vous propose donc de remplacer les « Monterelais » par les « Faislesvoir » !

Vous imaginez la une de la République de Seine-et-Marne, chaque début d’année ?
« M. le député-Maire-ump a honoré une vingtaine de « Faislesvoirs » de l’année !
C’est ça qui aurait de la gueule !

Que la suite des évènements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

——————————————————————————

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !