Archive pour juillet, 2008

RediffHOUsion 1 : Adieu veaux, vaches, cochons monterelais…

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 1 : Adieu veaux, vaches, cochons monterelais… dans Billets d'HOU 7hkzm81b10_tnqa2wfgnl6k_tn dans Billets d'HOUbu1u0tzo0i_tnz690kk334c_tng2baixpcor_tn
———-
En ce début 2007, notre SEAOMMUMP-346 qui n’était alors que Député-Maire-UMP, a vu son collègue de l’UMP lui chiper sa « boutique du terroir »… C’était déjà la guerre dans les rangs UMPiens….

———-

Vous, je ne sais pas, mais moi, si…

Afin d’apporter ma modeste et pécuniaire contribution à l’économie locale, j’avais pris la ferme décision d’accorder ma pratique à cette fameuse boutique que la Seine et Marne entière nous enviait, je veux bien sûr parler du “Marché du terroir”.

Cette officine destinée à promouvoir les petits producteurs locaux, et je m’empresse de préciser que j’avais trouvé très bonne cette idée, cette officine, donc, avait sa juste place à côté d’un Mac DO, vers l’ancienne sucrerie. Fièrement, en face de l’envahisseur oncle-samien, ce « Marché du terroir » défendait les couleurs de la bonne et loyale bouffe tricolore !

Ah ! Quel aède aurait su chanter l’émotion qui me saisissait lorsque j’apercevais le moëlleux d’un Brie de Montereau au mieux de sa forme ?
Ah ! Quel troubadour occitan aurait pu décrire le léger frémissement de ma paupière gauche à la vue d’un pot de miel du Gâtinais ?
Ah ! Quel trouvère bourguignon aurait pu noter mon trouble à l’idée de sucer délicatement un petit Caporal… (Je parle évidemment des bonbons…)

Hélas, trois fois hélas, cette boutique n’est plus !

Le gérant du Mac DO en question avait-il décidé de lancer une OPA sur les spécialités locales ?
La phobie de la vache folle et de la grippe aviaire réunies aurait-elle eu raison du chiffre d’affaires de la noble échoppe ?

Nenni, vous n’y êtes pas, et je sens bien que vous donnez votre langue au chat…

Les petits producteurs ont décidé pour la plupart de se tourner vers les sirènes provinoises, sirènes incarnées en la personne de M. JACOB, Maire de Provins et ci-devant actuel Ministre de la fonction publique, qui ne trouva rien de mieux que de leur lancer de suaves œillades afin qu’ils s’installassent dans la médiévale cité.

On voit bien par là que dans cette triste vallée de larmes, si le loup est un loup pour l’homme, le Ministre-UMP peut appartenir à la même catégorie animale (canis lupus) pour le Député-UMP.

On voit surtout qu’en matière de terroir, le seul à compter vraiment est le terroir-caisse…

Que la suite des évènements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

————————————————————————————————

Cyber-gestion communale

Cyber-gestion communale dans Vie locale jot57ezi6zujourd’hui, pour ce dernier papier de la 2ème saison, je vous emmène non pas en Seine-et-Marne, non pas aux Antilles, ni même en Polynésie, et encore moins en Outre-Mer…

Ah bon, vous entends-je maugréer dans vos barbes ? Mais où donc veut-il nous embarquer ?

Eh bien tout simplement dans la réalité virtuelle, dans le cyber-espace, en un mot comme en cent, sur le web…

Je viens de me rendre compte qu’il existait sur la toile une commune qui s’appelait… Montereau ! Si, si, c’est comme je vous le dis.

Et même que Cyber-Montereau ressemble à peu près à ça :

dahbfju4ir dans Vie locale

———-

Alors, bien sûr, on m’objectera que ceci n’est qu’un jeu de simulation. Et vous aurez raison. Je vous mets le lien, si vous aussi vous voulez jouer :

http://www.miniville.fr/

Il n’en reste pas moins vrai que ce Montereau virtuel possède un petit bulletin municipal, tout aussi virtuel, et sur lequel on peut lire ceci :

ebvon5keym

———-

On verra par là que sur la Toile aussi, le cyber-chômage est un véritable cyber-fléau cyber-régional, et que les fiers cyber-monterelais ont tout l’air de la cyber-fermer et de ne pas trop la cyber-ramener…

Sur ce, je vous laisse entre de bonnes mains, puisque c’est Monsieur HOU qui officiera en tant que tenancier flambergien, et qui, tout au long des jours à venir, vous proposera ses RediffHOUsions.

Et qu’est-ce qu’on dit ?
qa2wfgnl6k_tnbu1u0tzo0i_tnz690kk334c_tng2baixpcor_tn
——————————————————————————————–

L’axe Pointe-A-Pitre / Montereau / Papeete

L'axe Pointe-A-Pitre / Montereau / Papeete dans Vie locale 05yothas6yécidément, le match Yves Jégo / Cécile Marre aura eu un grand retentissement dans toutes les antilles françaises.

J’en veux pour preuve ce magnifique édito paru avant hier, samedi 19 juillet, sur le site d’infos en ligne Carib Créole One :

http://www.caribcreole1.com/edito.php?at=432

uctswwu4nt dans Vie locale

Pour ceux qui auraient la flemme de cliquer, je vous ai reproduit le papier en question, qui commence avec une vraie question qui se posa évidemment à plusieurs d’entre nous :

pun8h8rhk7

q3vijd7wa1

———-

L’internaute curieux constatera qu’en cliquant (sur le vrai papier du site) le lien « Jégo est sans doute l’un des derniers de la série et le pire« , on arrive sur un blog assez familier ici-même…

———-

Et puis, vous savez peut-être que notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 est arrivé en Polynésie française, hier dimanche. J’en veux pour preuve cette magnifique photo où un autochtone le soumet à une charmante coutume, celle de rendre un hommage appuyé aux belles plantes locales.

m56m23h8nd

Photo Seb Joly
On dira ce qu’on voudra, mais les traditions, il n’y a que ça de vrai ! Bonne journée !

————

Ah ! Mais j’allais oublier ! Un collègue blogueur polynésien m’a transmis hier ceci :

http://www.atauiroa.org/index.php?2008/06/12/218-l-empire-contre-attaquera-t-il-en-pire

f55zmnbsve

—————————————————————————————

Rumeurs artificielles

Rumeurs artificielles dans Récréation e7zax6j90sllez ! Les dernières rumeurs de la saison. (Mais je vous rassure, mon petit doigt me dit qu’elles reviendront après les vacances ! Ne t’inquiète pas outre-mesure, A-M V.B. )

Et ces rumeurs, bien entendu, ont été alimentées par notre terrible et décidément irrémédiable naufrage pyrotechnique, comment aurait-il pu en être autrement, je vous le demande un peu…

Mais avant de vous laisser démêler le faux du faux, je vous propose deux copies d’écran qui vont vous prouver que les lecteurs du blog de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346, ces lecteurs-là ont aussi beaucoup d’humour.

L’un d’entre eux réagissait à ceci :

v67ld3aox0 dans Récréation

——–

Et son commentaire :

tub9100e0z

—————————————

Mais place aux rumeurs, chose promise, chose dûe !

0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u

Afin de récupérer les fusées qui ont sombré dans les eaux froides de la Seine, ce tragique 14 juillet dernier, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 a décidé de faire appel à une section de nageurs de combat basée ordinairement à la presqu’île du Crozon.

Rumeur, pas rumeur ?

0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u

L’an prochain, le 14 juillet 2009, donc, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 proposera à ses ouailles un feu d’artifices directement sub-aquatique.

Rumeur, pas rumeur ?

0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u

Et d’ailleurs, lors de ce prochain spectacle pyro-aquatico-mélodique, de nombreuses chansons seront diffusées par les excellents sonorisateurs de la non moins excellente entreprise Franck-Sono, qu’on peut trouver facilement rue J.F. Kennedy à Nemours, et pour vraiment pas cher, en plus :

Comme de l’eau (F. Pagny)

De l’eau (Elodie Frégé)

De l’eau, de l’eau (G. Moustaki)

Faire des ronds dans l’eau (H. Salvador)

Il voulait de l’eau (P. Obispo)

L’eau de la rivière (P. Perret)

L’eau vive (G. Béart)

Le goût de l’eau (M. Rivard)

Rien que de l’eau (V. Sanson, qui n’a pas toujours appliqué sagement le titre de sa chanson, mais cela ne nous regarde pas…)

Et sans oublier, bien entendu :

Les aventures à l’eau (J. Clerc)

Rumeur, pas rumeur ?

0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u

Sur proposition de Madame la Conseillère municipale déléguée à la vie animale qui a fort justement pensé que les poissons peints sur les ponts monterelais, ces poissons-là avaient porté la scoumoune à M. Médinat,  notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 fera remplacer ces brochets, carpes, silures et autres tanches par des poules, des sangliers et des cerfs.

Rumeur, pas rumeur ?

0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u

Dans 346 ans, réchauffement climatique oblige, la Seine étant complètement asséchée, le feu d’artifices monterelais pourra se dérouler de façon tout à fait normale.

Rumeur, pas rumeur ?

0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u0sywmldz9u

Bon évidemment, tout ça était très facile… Je n’ai donc pas besoin de vous fournir la solution…

Franck, pour le chèque, on fait comme on a dit…

h4pk4n6cqp

———————————————————————————————–

 

Le baigneur des anneaux

Le baigneur des anneaux dans Billets d'HOU l56cr5nsd5ous, je ne sais pas, mais moi, si.

Quand j’ouvre désormais ma boîte mail, je m’attends à tout. Et force est de constater que j’ai bien raison.

Après Lucas, Coppola, J.K. Rowling, ne voilà-t’il pas que c’était au tour de Peter Jackson, le réalisateur du « Seigneur des anneaux », de me demander un coup de main et le scénario d’un prochain opus.

N’écoutant que mon grand coeur, mais un peu effrayé tout de même par l’ampleur de la tâche, je me mis sans plus tarder au boulot pour accoucher dans la douleur de ceci.

———-

y6cnber2xv dans Billets d'HOU
Depuis le début de ces temps funestes, la Terre du milieu n’avait jamais été aussi peu sûre. Partout, les cavaliers Navegûls rôdaient, avec leurs grands manteaux en lambeaux couleur de suie qui flottaient autour d’eux. Ces spectres tout droit sortis de la forteresse de Barda-Dûr, dans le sombre Montror où régnait le Seigneur noir, ces créatures montées sur leurs faméliques destriers semaient la terreur dans tous les environs.

Depuis que Minas Tirith n’assurait plus la sécurité des passages du Montmorien, les rares voyageurs qui s’aventuraient dans ces terres désolées devaient avoir une bonne raison pour oser sortir de chez eux.

Voilà quelles étaient en substance les pensées d’Albon Tacquet, le hobbit aux grands pieds velus, qui escaladait péniblement les rochers coupants. Pour un hobbit, on le disait plutôt grand, avec ses 1m25.

Comme il regrettait sa Commune ! D’autant que depuis que la Communauté s’était dissoute, Albon se sentait bien seul.

Marry Branlebouc, la gardienne d’ânes, était demeurée chez les francs-garçons. Elle avait tenu à proposer ses services au camp adverse.

Le nain Zaïmli était quant à lui resté dans les mines de la Moria, bloqué par un faux parchemin sacré, recopié à la hâte.

Oui, le petit hobbit se sentait bien isolé, seul au milieu de ces terres maléfiques. Son fardeau n’en était que plus pesant. Il sentait bien que, pendu à son cou au moyen d’une chaîne en or forgée par les Elfes, il y a de cela vingt-trois siècles, l’Anneau de Région devenait de plus en plus pesant, comme doté d’une vie propre. Albon le savait : lui seul pourrait le détruire en le précipitant dans la montagne de feu. Il fallait à tout prix que les prétendants à l’Anneau de Région arrêtent de se déchirer. Et pour cela, une seule solution existait pour retrouver la paix dans l’Union pour un Meilleur  Placement.

Albon décida de s’arrêter pour la nuit, installa un campement de fortune. Le hobbit mangea un quart de pain de Lembas, pétri et cuit par les Elfes il y a sept ans, ce qui expliquait qu’il était un peu rassis. (Le pain, pas Albon…).

Puis, il s’allongea et finit par trouver le sommeil.

Mails il ne se doutait pas qu’il n’était pas aussi seul qu’il pouvait se l’imaginer. Depuis trois jours, une créature hideuse le suivait, attirée par la relique d’Albon.

Jégollum, car c’était bien lui, Jégollum, qui fut autrefois Smeajégol, se déplaçait comme un cloporte, à quatre pattes,  silencieusement, sans se faire voir, avec pour tout habit un vieux pagne en fibre de bananier.

Derrière un gros rocher, il ne pouvait s’empêcher de fulminer, de sa voix chuintante et éraillée.

« Le voleur ! Le sale petit voleur ! Il nous l’a volé ! Le… Précieux ! Notre…. Précieux ! Notre bel Anneau. Nous le haïssons! Qu’il soit maudit ! Il nous appartient et nous le voulons ! Il ne faut pas non plus qu’il tombe entre les mains du traître Karoumane, le puissant Karoumane qu’il ne faut pas oublier ! Il est à nous ! Notre… Précieux ! Nous le voulons ! »

Réveillé par ces incantations, Albon bondit de sa couverture et se jeta sur Jégollum, qu’il finit par terrasser et attacher avec une corde elle aussi confectionnée par les Elfes, mais il y a seulement 346 années.

« - Jégollum ! Tu n’auras pas cet anneau ! Il doit être détruit ! Il ne faut pas qu’il serve à nous diviser ! Nous devons rester unis dans la conquête ! Puisque que c’est comme ça, tu resteras à mes côtés et tu me guideras vers la montagne de l’Oudinien.

Jégollum poussa une terrible plainte et finit par se résigner. Il fit mine de se ranger du côté d’Albon Tacquet et d’épouser son point de vue. Il serait temps d’aviser et de reprendre ce qui lui était dû.

Le lendemain, à l’aube, ils arrivèrent devant la rive du fleuve Branquedevin.

Ils virent une embarcation, et décidèrent de l’emprunter.

Hélas, ce frêle esquif, lui, n’avait pas été construit par les Elfes. C’est pourquoi, sous le poids du porteur de l’Anneau de Région et de son prisonnier, il se disloqua, dans un craquement sinistre et sombra dans les eaux froides du fleuve.

Albon et Jégollum coulèrent à pic, aspirés par le fleuve, tels les feux d’artifices du magicien Médinalf le gris. Ce n’est encore pas cette fois-ci qu’un des membres de l’Union pour un Meilleur Placement s’emparerait de la Région !

——–

Bon, Peter, c’est une trame… On peut évidemment rajouter si tu le souhaites d’autres bricoles fabriquées par les Elfes.

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

———————————————————————————————-

« Si ça passe à l’antenne, il va y avoir des conséquences ! »

écidément, les relations entre notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 et la presse qui n’est pas aux ordres ne s’arrangent pas…

J’en veux pour preuve cet échange musclé entre le SEAOMMUMP-346 et Cécile Marre, journaliste martiniquaise, un échange relaté sur l’excellent site d’information Bondamanjak, et relayé par notre désormais indispensable camarade flambergien poseur de filets dérivants. (Cette passe d’armes a eu lieu le 15 juillet dernier…)

http://www.bondamanjak.com/content/view/5166/66/

Au cas où votre connexion viendrait à se couper subitement, voici une copie d’écran :

g2mxc2stfr dans Vie locale

———-

Alors, évidemment, après cette alléchante entrée en matière, voici la video associée. Vous ne paierez pas plus cher, c’est compris dans le papier du jour !

http://www.dailymotion.com/video/x65hs4
———-

Le « Si ça passe à l’antenne, il va y avoir des conséquences ! » se situe à 2 minutes et 41 secondes, pour être très précis…
Oui, il va falloir que notre édilanous se méfie du « off »… 

Chassez le naturel, et il revient au grand galop : volonté d’intimider, refus d’être contredit, prêche de leçons de déontologie,  apprentissage de leur métier aux gens, menaces proférées, grosse colère…

Bref… La routine, quoi !

A moins que ce ne soit la veille, l’annonce du feu d’artifices monterelais tombé à l’eau au propre comme au figuré, qui ait miné notre SEAOMMUMP-346…

—–

DERNIERE MINUTE

En fin de soirée, Cécile Marre apportait des précisions très intéressantes sur cette affaire :

0nm337luuw

xedi8mepru

CQFD !

Avant de vous rendre à vos occupations favorites, je vous conseille de ne pas manquer le billet d’HOU de demain…

C’est une nouvelle commande intitulée… « Le baigneur des anneaux ».

——————————————————————————————

Pince-fesses et pince-moi

Pince-fesses et pince-moi dans Vie locale mcwdm98u9reut-être le saviez-vous, peut-être même aviez-vous reçu un bristol, sait-on jamais, toujours est-il que dimanche soir dernier, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 recevait, en son manoir parisien, je veux bien sûr parler de l’Hôtel Montmorin, située au 27 de la rue Oudinot.

Ca, vous êtes au parfum (de monoï), c’est le siège de son Secrétariat d’Etat…

u0024efbbc dans Vie locale

———-
Donc, notre SEAOMMUMP-346 avait décidé d’organiser sa première garden-party à lui, dimanche dernier, afin de commémorer la fête nationale. C’est une tradition en vigueur au sein de ce ministère, comme nous l’allons voir plus tard…

Personnellement, j’y serais bien allé, pour vous raconter un peu comment c’était, si le champagne était bon et avait coulé à flot, si le buffet était copieux ou pas, s’il y avait du beau linge ou pas, mais bon, j’avais à faire, et vous savez ce que c’est, on n’est pas toujours maître de son destin…

(Trois fidèles flambergiens parmi les fidèles, dont un à qui je souhaite un excellent anniversaire, sauront exactement pourquoi j’ai écrit la précédente phrase… Pour les autres, un petit mail, comme d’hab…)

Quoi qu’il en soit,  je vais vous proposer un petit compte-rendu, par l’intermédiaire d’une lectrice de Bakchich, qui a posté lundi le petit commentaire reproduit ci-dessous :

mdp1339nsx

———-

« Incroyable mais vrai », une série de « ploucs », « image épouvantable de la République », « clientélisme », « insensé », « irréel », « une honte »…

N’en jetez plus ! La coupe est pleine de fruits exotiques en tous genres…

Heureusement que Clô, la lectrice de Bakchich se considère comme plutôt à droite. On imagine ce qu’elle aurait écrit si elle en pinçait pour Olivier Besancenot…

Elle a bien compris en tout cas que M. Karoutchi n’était pas le seul à être entré en campagne électorale pour les prochaines régionales.

A ce propos, et merci à cet autre flambergien qui se reconnaîtra, on jettera également un coup d’oeil ici :

http://droite.blogs.liberation.fr/alain_auffray/2008/07/pcresse-fait-tr.html?cid=122542446#comments

Les candidats de l’UMP, y compris les candidates, se bousculent de plus en plus au portillon l’Ile-de-France…

En tout cas, pour revenir à la garden-party ultra-marine, moi, il y un terme qui n’a pas manqué de m’étonner.

Clientélisme ? Vous avez dit clientélisme ?

——
Pendant que j’y suis, et ce sera ma contribution à la vague ultra-marine de fond qui nous submerge, je vous laisse une petite recette à base de boudin antillais très simple (on dirait une recette du Figaro Madame.)

wo61s0actcTATIN DE BOUDIN ANTILLAIS

blank espaceav-pictos Préparation : 20 mn
Cuisson : 20 mn 

Ingrédients (pour 8 personnes) :

- 800 g de boudin Antillais
- 500 g d’oignons
- 50 g de beurre
- 600 g de pâte feuilletée ou 2 fonds de tartes prêts à l’emploi
- 8 petits moules à tarte individuels

Préparation :

Emincer finement les oignons, les faire les revenir dans le beurre.
Découper 8 cercles de pâte avec un moule.
Beurrer vos moules. Disposer des tranches de boudin cru, ajouter les oignons, puis couvrir avec la pâte piquée à la fourchette.
Cuire au four 15/20 minutes à thermostat 6/7 (200°C).

 

 

 

 

Démouler et manger chaud.

 

———————————————————————

Archimède alors !

canardenchan.bmp

Avant de vous laisser avec M. HOU, je vous conseille la saine lecture de l’indispensable et nécessaire Canard Enchaîné de cette semaine, avec en particulier la page 5.

———————————————————————————-
Archimède alors ! dans Billets d'HOU 7owsueklkbous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai toujours considéré que l’indispensable et et peu valorisant métier de chroniqueur, ce métier-là était un métier difficile à exercer. En effet, la rigueur, la bonne foi, le souci de ne pas travestir la réalité, la volonté de ne pas déformer les faits, ces qualités-là ne sont pas données à tout le monde.

C’est pourquoi, j’ai décidé aujourd’hui de ne pas tomber dans la facilité. Je me suis promis de ne faire ni dans la gaudriole, ni dans les billevesées habituelles, ni dans les plaisanteries faciles qui souvent, dans ces colonnes, viennent prendre le pas sur le factuel. (Voyez, j’aurais pu ajouter « Et pourtant le factuel sonne toujours deux fois », eh bien aujourd’hui, je ne le ferai pas !)

Non, aujourd’hui, je ne reprendrai pas cet argument qui voudrait qu’à Montereau, la piscine brûle et le feu d’artifices coule !

Non, je ne vous démontrerai pas que les artifices monterelais commencent à ne plus être ce qu’ils étaient, ma pauvre dame… (Trop de poudre (aux yeux…) tue la poudre…)

En aucune façon, je ne vous expliquerai que dans quelques jours, les habitants du centre-ville pourront apercevoir des hommes-grenouilles avoir recours à des fouilles curieuses, à la recherche de fusées mouillées pour cause de sabordage dans la Seine, afin de les remonter sur les berges, et les faire sécher, le tout pour préparer un feu de remplacement le 14 décembre prochain.

(Espérons cependant que ces plongeurs ne mettront pas le produit de leurs fouilles dans des caisses…)

Jamais au grand jamais, je ne me gausserai de ce fâcheux naufrage reléguant celui du Titanic au rang de simple anecdote… (Et encore moins je n’insinuerai qu’un hypothétique iceberg aurait pu dériver dans les parages, réchauffement climatique oblige…)

(Je vous fais remarquer au passage que je ne vous confirmerai pas qu’il faut bien un « u » à « reléguant », comme le verbe « naviguer », car aujourd’hui, cet exemple serait pour le moins déplacé !)

Nenni ! Oncques ne vous montrerai pas non plus cette photo qui vérifiera que tout ce qui a brûlé à Montereau ce 14 juillet, c’était cette automobile, aux alentours de 17 heures :

pervnw5ou2 dans Billets d'HOU

———-

En outre, je ne me demanderai pas si ce confluent festif n’est pas tout simplement maudit, souvenons-nous de ce pauvre Johnny Winter, en veste de survêtement, un Johnny Winter qui s’était fait caillasser comme aux temps les plus forts de la première intifada, en 1987…

Non ! Aujourd’hui, vous dis-je, rien de tout ça ! Point d’ironie facile et de mauvais esprit !

Je voudrais simplement avoir une petite pensée pour « feu » le regretté Archimède (Syracuse, 287 avant J.C. – Syracuse, 212 toujours avant J.C.) 

En courant complètement à poil dans les rues de la ville en s’écriant à qui voulait l’entendre « Eurêka ! » et énoncer fièrement que   \vec{P}_{\rm A \,}=- \, M_{\rm f\,} \vec{g} , où M f est la masse du fluide contenu dans le volume V déplacé, et g la valeur du champ de pesanteur, ce garçon n’imaginait pas que son théorème allait gravement et irrémédiablement compromettre, un 14 juillet futur, les réjouissances monterelaises.

Pouvait-il également se douter que sa trouvaille s’énoncerait de cette façon par chez nous, et ce, afin de trouver la tragique cause responsable de ce dramatique accident, avec une formulation qui fit naguère les beaux jours de la collaboration :

« Tout corps plongé dans l’eau finit par avouer ! »

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

—————————————————————————–

Pour terminer en beauté ce papier du jour, je vous laisse quelques clichés du feu d’artifices marollais, certes moins ambitieux qu’à Montereau et sans musique Country, mais ayant surtout présenté l’énorme avantage d’être tiré de la terre ferme. (Que ceux qui ont pensé « C’est pas comme Florence Arthaud ou Isabelle Autissier ! », que ceux-là sachent qu’ils me déçoivent beaucoup !)

753tfm1lji

———-

weqi9wtu0e

———-

g741rcydv2

———-

2apjo04oa3

———–

os739iwtt7

——————————————————————————————————–

Impopulaire de rien

Impopulaire de rien dans Chiffres et nombres 5rcyv0c03an sondage IPSOS vient de mesurer très récemment la popularité de nos gouvernants.

http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/articles/2588.asp?rubId=19

fhhchsjo4t dans Chiffres et nombres

———-
Tous les ministres et secrétaires-d’Etat ont donc été soumis à ce test auprès de 928 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, les 13 et 14 juin derniers.

Ce sondage, intéressant à plus d’un titre, note que les ministres les plus impopulaires comptent souvent parmi les proches du Président de la République.

« Mais parmi les ministres les plus impopulaires, on note d’autres proches du Président tels que Roger Karoutchi (- 5), Yves Jego (- 5), Hervé Novelli (- 4) et, dans une moindre mesure, Rachida Dati (- 1).  »

On s’aperçoit que les deux « frères ennemis » qui fournissent ici même à Monsieur HOU une source inépuisable d’inspiration, ces deux « frères ennemis » sont donc à égalité. Là au moins, ils ne pourront pas se chamailler…

Mais regardons les données numériques un peu plus en détail :

aoqd64yhwi

hmfqybrfjp

———-

Oui, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 se voit crédité de 11% d’opinions favorables, ce qui est peu, somme toute, pour 16% d’opinions défavorables, ce qui est somme toute plus, exactement comme M. Karoutchi. 

(Ce qui est plus embêtant, c’est le regard des sympathisants UMP sur leurs champions, avec 17% et 18% d’opinions favorables…)

Alors évidemment, 73% des sondés ne se prononcent pas.

Soit ces 73% ne connaissent pas notre SEAOMMUMP-346, ce qui serait vraiment incroyable avec tout le mal que nous nous donnons, lui et moi, pour faire connaître l’intégralité de son oeuvre, soit ces 73% s’en contrefichent et ça, ce serait plus dramatique.

Bon, Messieurs-Dames, si vous pouviez faire quelque chose… Faites descendre ce pourcentage de 73% et inscrivez-vous dare-dare dans la colonne favorable ou défavorable.

Et vous, M. notre SEAOMMUMP-346, continuez à vous démener sur les médias, cent fois sur le métier remettez votre ouvrage, montrez-vous davantage encore, exprimez-vous sur les ondes et les antennes, mangez des bananes, mobilisez vos troupes, affichez-vous en pagne ou en paréo à Nouméa ou à Mayote, présidez le conseil municipal avec un collier de fleurs de tiaré, je ne sais pas moi, ce ne sont pas les idées qui manquent.

Vous connaissez le proverbe : Heureux qui communique… Celui là, il a fait un beau voyage…

————————————————————————————————-

35 minutes, 45 secondes et 82 centièmes

35 minutes, 45 secondes et 82 centièmes dans Vie locale fkkvhizhkvest la durée du dernier conseil municipal monterelais en date.

Vous avouerez qu’assister à cette séance ne m’a demandé en aucune façon une dépense faramineuse de mon temps.

Plus rapide ça ferait trop, non ?

Et pourtant, ce ne sont pas moins de 60 points qui étaient inscrits à l’ordre du jour, et non des moindres, puisque qu’il fut question, entre autres, de l’examen et du vote du budget supplémentaire de la ville de Montereau, ou encore du vote de l’avenant du 2ème volet de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine.

On pourrait même se demander, si, chaque dossier étant traité en amont dans des commissions plus ou moins grosses, à l’abri des oreilles et des yeux indiscrets, on pourrait se demander si le conseil municipal ne servirait pas purement et simplement de chambre d’enregistrement.

35 minutes et 46 secondes… (Grand seigneur, j’ai arrondi…)

35 minutes et 46 secondes pour 60 sujets, ça nous fait à peu près 35 secondes et 77 centièmes par point de l’ordre du jour. Encore ne s’agit-il que d’une moyenne, puisque le vote du 2ème volet de l’ANRU prit en tout et pour tout… 9 secondes, chrono en main !

Je vous le dis, en vérité, je me demande si notre Secrétaire-D’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 n’est pas sponsorisé par DHL, Fedex et Chronopost réunis !

cqodakuo0h dans Vie locale

———-

Durant ce conseil, notre SEAOMMUMP-346 jouait le rôle d’animateur passe-plat envers ses adjoints qui présentaient l’intitulé de chaque point. Puis, après lecture de cet intitulé, le sujet était mis au vote.

D’ailleurs, deux adjoints résumèrent assez bien cette situation, puisqu’on put entendre ces deux constats un rien désabusés :

« Vous avez présenté complètement le dossier, Monsieur le Maire… » et

« Ben voilà, vous avez tout dit… »

Les conseillers municipaux, dans une belle unanimité, ne mouftèrent pas de la soirée, à part pour lever le doigt au bon moment…

Mais ce qui restera dans les annales toujours avec 2 n, c’est bien entendu le vote de la création par notre Conseillère municipale déléguée à la vie animale d’une association intitulée « Animalement vôtre » ! (Rien à voir, je pense, avec Tony Curtis et Roger Moore, ou certaines pratiques que n’aurait pas désavouées le divin Marquis, aux Niçois qui mal y pensent…)

Oui, quelle bonne idée que de se faire élire à ce poste pour pouvoir créer une assoc’, et la doter ainsi de 1000 euros… (Notre CMDAVA ne prit pas part au vote, pour que tout soit bien légal. Quand même…)

Nous avons été au moins deux dans le public à nous faire la remarque suivante : le CCAS de la ville ayant doté il y a quelques semaines Mme LUMUMBA de 48 euros d’aide, suite à la mobilisation de RESF-Montereau, nous nous sommes dit que dans notre chef-lieu de canton, il valait peut-être mieux être un chien que l’épouse diabétique et enceinte d’un papa sans-papiers enfermé au centre de rétention du Mesnil-Amelot…

Le conseil se termina comme sur une espèce de symbole.

Alors que nous sortions, le véhicule d’urgence ci-dessous se gara devant le 54 de la rue Jean-Jaurès, pour une intervention dans l’hôtel de ville même :

6j9c8ulu3i

———-

Je vous le disais : un véhicule d’urgence pour les asphyxiés devant la Mairie, ça peut presque s’appeler une allégorie…

————————————————————————————

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !