Rumeurs profondes

Rumeurs profondes dans Récréation 080830105812390112436410 e flambergien à la fois fidèle et attentif l’aura bien compris : notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 a entrepris une grande et profonde campagne d’enfouissement de voies automobiles sous notre capitale, afin de se différencier de ses petits camarades Karoutchi et Pécresse.

Cette tendance à l’enfouissement a bien entendu suscité son lot de bruits qui courent et autres « on-dit » en veux-tu, en voilà…

Saurez-vous démêler une nouvelle fois le faux du faux ? Je vous fais confiance ! A vos pelles et vos pioches !

———-

Afin de pouvoir emprunter en toute tranquillité les souterrains qu’il se propose de faire réaliser sous Paris, notre SEAOMMUMP-346 se serait décidé à passer un diplôme de troisième cycle de spéléologie.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre SEAOMMUMP-346 aurait demandé à son collègue Hervé Morin, ci-devant ministre de la défense, l’implantation à Montereau d’un régiment de sapeurs du génie, au cas où il faudrait également transformer la région en gruyère.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre SEAOMMUMP-346 envisagerait de passer ses prochaines vacances dans la Creuse.

Rumeur, pas rumeur ?

———-
L’autre jour, à l’hôtel de Montmorin, rue Oudinot, notre SEAOMMUMP-346 a été pris en flagrant délit de fredonner le célèbre refrain de feu le très regretté Serge Gainsbourg : « Des p’tits trous, des p’tits trous, toujours des p’tits trous ! ».

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Lors du prochain festival Montereau Confluences,  notre SEAOMMUMP-346 demanderait à Axel Bauer de revenir chanter (avec une nouvelle guitare) son titre phare « Le tunnel » :

Rumeur, pas rumeur ?

Le tunnel – Axel BAUER

Tu as deux ans à peine
l’innocence de l’enfant
c’est l’entrée du tunnel
et tu creuses dedans…
en creusant dans le noir
tu sors de l’enfance
mais dans tes cris d’espoir
pleure la souffrance…
mais quand viennent tes seize ans
tu t’inventes un dehors
sans guerres et sans tyrans
où le ciel est d’or
et tu creuses encore…
le temps est un pilon
qui creuse la mémoire
soixante années c’est long
quand le ciel est noir
et tu creuses encore
mais tu n’as plus d’hier
la neige tombe sur ton visage
tu parles avec les pierres
pour qu’elles t’ouvrent un passage
et tu creuses encore…
et tu creuses encore…

—————————–

Encore une fois, vous êtes gâtés, non ? C’était très facile ! Bon dimanche !

Rendez-vous demain, même lieu, pour l’heure, c’est vous qui verrez….

——————————————————————————————— 

 


5 commentaires

  1. Jacques dit :

    Toujours d’excellentes variations sur le thème !

  2. Nicolas dit :

    C’est surtout n’importe quoi, comme d’habitude.

  3. Yves POEY dit :

    Tout à fait d’accord avec vous, Nicolas ! (Quel beau prénom…)
    C’est effectivement n’importe quoi.
    Ce qu’il y a de bien, finalement, c’est que ce n’importe quoi, personne ne vous oblige à le lire…

  4. Momo dit :

    Sauf l’employé municipal préposé à la lecture de Flamberge chaque matin, et le cabinet d’avocats du SEA machin chose truc bidule !

  5. bucolique frenetique dit :

    Je vous trouve un peu beaucoup premier degré, cher Nicolas. C ‘ est le prénom qui veut ça ?

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !