Archive pour août, 2008

RediffHOUsion 20 : Un fervent cathodique (16/11/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 20 : Un fervent cathodique (16/11/2007) dans Billets d'HOU z690kk334c_tnqa2wfgnl6k_tn dans Billets d'HOU7hkzm81b10_tnbu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tn

———-
Quand on est porte-parole de l’un des deux plus grands partis politiques de France, il ne faut pas hésiter à se faire entendre dans les studios de radio, et se montrer sur les plateaux TV !

———————————
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai bien remarqué, ces dernier temps, que s’était installée comme une espèce de proximité entre notre porte-parole-député-maire-ump et moi, une sorte d’omniprésence, un genre de « On ne se quitte plus… » .

Oh, je vous rassure… ce n’est pas à Montereau, ni même dans l’intercommunalité que nous nous croisons de plus en plus.

Non. Ce serait plutôt moi vautré dans mon canapé préféré, lui se trouvant de l’autre côté de l’étrange lucarne à la fois 16/9esque et plasmatique…

Car, en un mot comme en cent, force est de constater que cet homme doit enfin avoir atteint son graal : il n’est plus une semaine sans qu’il ne soit invité sur les plateaux TV en tous genres.

Comment ne pas décrire la joie qui l’étreint ? (Oui, je sais, fidèles lecteurs, je pourrais préciser en ces temps troublés “pas de grève pour l’étreint”…)

Et comment surtout ne pas composer quelques alexandrins destinés à célébrer la douce félicité qui a envahi notre édile.

Je vous le demande un peu !

———-

Ô télespectateurs, vous l’avez constaté,

Votre poste télé ne devez pas jeter !

Désormais, chaque jour, il faudra vous y faire,

C’est enfin ma bobine qui va vous pomper l’air.

J’ai enfin réussi à truster les médias

Et l’on me voit partout, à hue et à dia !

AMAR et MOATI, vous qui aimez Fauchon,

Nous sommes devenus copains comme cochons.

Thomas HUGUES et DURAND, nous devrons, je le crois,

Si tout ça continue, faire ménage à trois…

Mais je pourrais faire plus, davantage exister,

Chez d’autres producteurs aller prendre le thé.

Je devrais m’inviter toute la sainte journée

Sur TF1, France 2, me faire poudrer le nez.

Je me vois chez SEVRAN (sans noire zigounette)

Ah ! Ce serait charmant, pousser la chansonnette.

Oui, je ferais merveille aux chiffres et aux lettres.

Seconder ROMEJKO, je vais penser m’y mettre.

De tirer sans trembler, une ou plusieurs consonnes,

Je vais lui proposer. Non, l’idée n’est pas conne !

Quant à Bertrand RENARD, je dois dire trois fois non.

Comme à Montereau, le compte n’est pas bon…

Oh ! Envisagerais-je de grimper aux rideaux,

Avec la belle et blonde Valérie DAMIDOT ?

Même s’il faut disposer d’un très gros portefeuille,

Je lui en apprendrais, en matière de trompe-l’oeil !

Mais je dois l’confesser, je boycotte ARDISSON,

Je crois bien, dans son show, qu’il m’a pris pour un c….. !

En tout cas, c’est certain, sans rire je vous le dis

Après une telle vie, à moi le paradis.

Pour avoir écumé les plateaux parisiens,

Il est écrit que Dieu reconnaîtra l’hertzien !

———-

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

———————————————————————————–

RediffHOUsion 19 : The spokesman of the union for the presidential majority was in Washington, thanks to my taxes ! (8/11/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 19 : The spokesman of the union for the presidential majority was in Washington, thanks to my taxes ! (8/11/2007) dans Billets d'HOU z690kk334c_tnqa2wfgnl6k_tn dans Billets d'HOU7hkzm81b10_tnbu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tn

———-
On n’oubliera pas non plus ce déplacement à l’extérieur, mais pas encore en territoire ultra-marin…

————————-
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je me suis subitement rendu compte cette nuit que notre Président de la République était en déplacement à l’extérieur, ces jours derniers, au pays de l’Oncle Sam en général et à Washington en particulier.

Et cette prise de conscience est dûe à cette dépêche de l’AFP que recopiait fièrement et récemment notre porte-parole-député-maire-ump sur son blog.

Non, décidément non, M. Sarkozy n’a pas fait ce déplacement tout seul :

Plusieurs ministres seront du voyage: Bernard Kouchner (Affaires étrangères), Christine Lagarde (Economie), Rachida Dati (Justice), Rama Yade (Droits de l’Homme), ainsi que des parlementaires, dont le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer, et les deux porte-parole de l’UMP Yves Jégo et Nadine Morano.”

(Je respecte les caractères gras du blog de notre édile. Son nom est en gras, mais pas celui de sa collègue… Moi, je serais Nadine, je rouspéterai, mais bon…)

Figurez-vous que je croyais naïvement jusqu’à maintenant que le Président de la République se devait d’être au-dessus des partis politiques, et qu’il devait se garder d’établir des contacts qu’on pourrait qualifier d’étroits avec les-dits partis, même celui dont il était le patron.

Eh bien, force est de reconnaître que je me trompais gravement.

Au cours de ce voyage qui est tout sauf privé, il n’a pas hésité à inviter les deux porte-parole de l’UMP.

Et voilà que je me retrouve donc à payer avec mes impôts le voyage, et probablement les pince-fesses qui vont avec, d’un cadre d’un parti pour qui je n’ai pas voté.

Vous me direz (car je commence à vous connaître) que probablement, notre député-maire-ump avait de bonnes raisons de se rendre au pays des fils et filles de l’Oncle Sam.

Certes. Et j’en vois deux.

La première, c’est qu’il s’est rendu outre-atlantique sans aucun doute dans le but de se renseigner sur les fameuses audiences foraines des magistrats, tout dépité qu’il était en son for intérieur d’avoir perdu ses deux tribunaux…

L’exemple même de ces audiences foraines venant bien sûr de ces juges de western, tels qu’on les voit dans Lucky Luke, montés sur un chariot brinquebalant, et allant rendre la justice non pas sous un chêne (Quercus pedunculata), encore moins sous un séquoïa géant (Sequoiadendron giganteum), mais bien dans un saloon (Troquetus yankeeis)…

juge.jpg

La deuxième raison est évidemment d’aller remercier les cadres de chez Disney pour l’immense avancée culturelle qui aura lieu cette année dans leur parc d’attractions seine-et-marnais.

Mais que dis-je, une avancée culturelle ! C’est une véritable prise en compte de notre patrimoine, un gigantesque pas en avant du “made in France” chez l’Oncle Picsou, une révolution en matière de défense de notre patois local à nous !

En effet, cette année, et ce pour la première fois depuis la création de ce parc, Minnie chantera “Petit papa Noël” (Le ‘Parisien‘ du 5 novembre dernier…)!

Moi je dis que c’est à ce genre de nouveauté que l’on mesure à sa juste valeur la place d’un pays dans le monde !

Rien que pour ça, je me demande si finalement, ça ne valait pas la peine d’utiliser mes impôts à payer une escapade états-unienne aux porte-parole de l’ump…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

RediffHOUsion 18 : Jean sans peur, mais pas sans reproches ? (31/10/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 18 : Jean sans peur, mais pas sans reproches ? (31/10/2007) dans Billets d'HOU 7hkzm81b10_tnqa2wfgnl6k_tn dans Billets d'HOUbu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tnz690kk334c_tn

———-
Quand on va chez Ardisson, il faut s’attendre à quelques déconvenues….

—————————————————–

Vous je ne sais pas, mais moi, si.

Je ne vous cache pas qu’en lisant ici même les deux derniers papiers d’Yves Poey, j’ai été étonné par le fait que le principal auteur de ce blog passe sous silence la véritable info annoncée par notre porte-parole-député-maire-ump, lors de l’émission « Salut les Terriens ! » de samedi dernier.

Certes, l’édile évoqua son vote en faveur des tests ADN ! D’accord, il vanta le festival le meilleur marché de France ! Ok, il fit les yeux doux à Nolwen Leroy, la si spirituelle cantatrice brune !

Mais à mon sens, le véritable intérêt de l’émission fut cet indispensable rappel médiéval : tout à trac et sans sourciller devant un public restant bouche bée devant l’énormité de ce scoop, notre porte-parole-député-maire-ump annonça que si Jean Sans Peur n’avait pas été assassiné sur les ponts de Montereau, en 1419, la capitale de la France serait Dijon et non Paris. Ca, c’est du lourd où je ne m’y connais pas !

jeansanspeur.jpg assassinat.jpg
Bien entendu, pris à la fois par le temps et la vie moderne, vous n’avez pas mesuré les conséquences de cette hypothèse. Je vous rassure, je l’ai fait pour vous.

Ce pauvre Jean Sans Peur, bourguigon mais pas forcément si boeuf que ça, imaginait-il en allant se faire trucider sur ce pont agencé de neuf, que s’il ne périssait pas dans d’atroces et définitives souffrances à Montereau, il risquait de faire en sorte qu’un jour, Bertrand Delanoë organise un Dijon-plage, voire une nuit jaune à Dijon (la couleur de la moutarde) ?

Pouvait-il penser, ce fils aîné du duc Philippe II et de la duchesse et comtesse Marguerite III de Flandre, que M. Chirac, alors à la tête de l’hôtel de ville de Dijon, ne se serait toujours pas baigné dans les eaux du canal de Bourgogne, de l’Ouche ou du Suzon dorénavant souterrain en zone urbaine ?

Réalisait-il, au moment où de vieux Armagnacs le terrassaient (méditez bien ce début de phrase, lecteurs ayant un penchant pour les liqueurs en tous genres), réalisait-il qu’un autre Jean, Tibéri celui-là, flanqué de son épouse Xavière, risquait de tremper dans l’Affaire des faux-électeurs du Ve arrondissement de Dijon ?

(Et qu’un certain Juppé Alain droit dans ses bottes irait se prendre les pieds dans de vulgaires histoires d’emplois fictifs à la fois municipaux et dijonnais !)

Imaginait-il, ce malheureux duc de Bourgogne que sans son tragique trépas, un certain Nicolas Sarkozy, maintenant aux affaires, n’aurait pour toute hâte, outre augmenter son salaire, que de créer un “grand-Dijon” pour bien embêter Jean-Paul Huchon ?

En tout cas, ce qui est certain, c’est qu’à propos de ce meurtre, il subsiste une réelle interrogation historique : le duc de Bourgogne n’aurait-il pas subi bien d’autres tourments avant d’être occis, si ses assaillants furieux à cette idée, avaient su qu’un jour, des petits poissons de toutes les couleurs décoreraient les fameux ponts ?

Jean, lui, se douta de quelque chose : après sa mort, anecdote authentique, on ne put lui fermer les yeux.

Quelle prémonition !

Et sur ce, son cadavre à l’abandon fut à moitié mais toujours authentiquement dévoré non pas par les sandres, les carpes, les tanches, voire les piranhas, mais bien par les loups…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

——————————————————————————————–

RediffHOUsion 17 : Examinateurs précoces… (11/07/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 17 : Examinateurs précoces... (11/07/2007) dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tnbu1u0tzo0i_tn dans Billets d'HOUz690kk334c_tng2baixpcor_tn7hkzm81b10_tn

———-
Mais où va donc se nicher la prévention et les dépistages en tous genre, je vous le demande un peu…

———————————-
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

En lisant le compte-rendu du dernier et monterelais conseil municipal, je me suis aperçu soudain que la mode était décidément au dépistage précoce.

En effet, on nous annonce en page 47 des feuilles locales de la République de Seine-et-Marne N°7271, en date du 9 juillet dernier (les amateurs de précision se régalent…) une « action de dépistage et de prévention des troubles du langage et de la motricité chez les enfants des crèches et des maternelles de la ville », avec embauche simultanée d’une psychomotricienne et d’une orthophoniste.

C’est bien. Mais pourquoi donc s’arrêter en si bon chemin ?

Pourquoi se cantonner aux seules crèches et aux seules maternelles ? Car enfin, il faut prévoir le cas où cette action ne fonctionnerait pas à plein rendement…

Ne pourrait-on pas dépister les troubles de nos chères têtes blondes encore plus précocément, ne pourrait-on pas faire de la prévention beaucoup plus tôt ?

Pourquoi donc ne pas dépister au tout départ, c’est à dire aller repérer les déviances in utéro, dans le ventre de la future maman, alors que la tête blonde en question ne l’est peut-être pas encore, blonde !
Et que l’on ne vienne pas me dire qu’il est impossible de déceler d’éventuels troubles du comportement chez un foetus. Il suffirait tout simplement que ce dernier fût confronté à la célèbre batterie de tests cognitifs les plus pointus et les plus fiables de la psychiatrie française, une batterie de tests que le monde entier nous envie. Quelque part.

En diffusant en boucle à la maman les oeuvres complètes de Doc Gynéco ou Nolwen Leroy, le foetus ne se met pas à battre la mesure en affichant un sourire niais ? Allez hop ! Signalement !

A l’écoute de la Marseillaise chantée par Mireille Mathieu, le foetus ne se met pas au garde-à-vous ? Allez zou ! Rendez-vous pour vingt-quatre séances chez la psychomotricienne !

Mais je vous entends d’ici, lecteurs-internautes dédidément de peu de foi. Et si tout ceci ne fonctionnait pas non plus, vous entends-je gravement vous questionner, et si tout ceci ne suffisait pas ?

Qu’à cela ne tienne, il suffirait de s’y prendre encore plus tôt, dans la chaîne de la vie de chaque embryon.

Il suffirait de prévenir les risques dès la conception même du bébé.

En embauchant des techniciens hautement spécialisés, on vérifierait que la lumière est suffisament tamisée, que l’alcool ne coule pas trop à flot, que les seules vapeurs et fumées dans la chambre soient celles de bâtonnets d’encens, on s’assurerait que le kamasutra n’est pas trop mis à rude épreuve, que sais-je encore…

De plus, avec la multiplication prochaine quasi certaine des systèmes de surveillance électronique, il est permis d’envisager que dans le dossier de chaque enfant, en plus des échographies et de la vidéo de l’accouchement tournée par le papa, on trouve dorénavant en bonne place le film de la conception.

Et bien sûr, avec le développement concomitant de ce dépistage précoce, des télévisions câblées et de l’économie de marché, quelque chose me dit qu’on pourrait en tirer un peu d’argent.

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

—————————————————————————————

RediffHOUsion 16 : Relance de la consolation… (12/07/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 16 : Relance de la consolation... (12/07/2007) dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tnbu1u0tzo0i_tn dans Billets d'HOUz690kk334c_tng2baixpcor_tn7hkzm81b10_tn

———-
Tout se précisait… Et un poste de porte-parole ! Un !

———————————-
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai envie de vous hurler « Hip hip hip ! Hourra ! »… Enfin, ça y est !

Notre député-maire-ump a fini par décrocher un véritable rôle à sa mesure, un vrai costume taillé pour lui de toutes pièces.

Oui, on reconnaît ses mérites en haut lieu : il ira porter la bonne parole umpienne, il ira dire ce que font les autres, à défaut de faire ce que les autres disent. Alors que d’autres agissent, lui, il ira causer.

Et, franchement, comment ne pas exprimer autrement cette joie et cette fierté autrement qu’au moyen des douze pieds, afin de vous faire bien comprendre comment il a pris le sien !

—///—

Ah ! Montjoie ! Saint-Denis ! Noël et Hosannah !

Au plus haut des Cieux, voici le Nirvana…

Enfin, il était temps, je retrouve la frite,

On me donne un nonos, on vante mes mérites !

Tel le vaillant Hermès aux sandales ailées,

Me voilà messager, de plus en plus zélé.

De mes petits copains, je porte la parole,

Même si, j’le confesse, c’n'est pas très rock n’roll.

Bien sûr, tout près de moi, il y a la Morano,

Tous deux, main dans la main, ce sera Médrano.

Elle sera le clown blanc, si, si, comme de juste,

Et moi, de mon côté, oui, je ferai l’auguste.

En tout cas, ce s’ra beau, car déjà, je m’y vois…

Sur mon blanc destrier, armé d’un porte-voix

J’irai de par les ondes en propos me répandre,

Annoncer les nouvelles, tel un heureux Cassandre.

Oh ! Mais à l’horizon, de gros et noirs nuages

Font leur apparition… Ah ! J’ai le front en nage.

Devrais-je, ce s’rait ballot, pour louer la Pécresse

Laisser le cinquante-quatre de la rue Jean-Jaurès ?

C’est un job à temps plein, et non un CDD.

Horreur ! Me faudra-t’il l’hôtel de ville céder ?

Non, décidément non, à Paris, de mon boui-boui,

Je pass’rai les consignes à mon fidèle Albouy.

Certes, mon plus gros boulot, ça risque d’être chiant,

Je devrai chaque matin, modérer Devedjian.

Il faudra, je le crois, autrement, c’est le flop,

Trouver un synonyme au terme de « salope ».

En tout cas, c’est certain, à défaut d’être un héros,

C’est toujours mieux que rien, je deviens un héraut.

Et comme les moyens vont justifier la fin,

Me voici locataire d’LCI, TF1.

—///—

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

———————————————————————————

RediffHOUsion 15 : Lot de consolation ! (5/07/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 15 : Lot de consolation ! (5/07/2007) dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tng2baixpcor_tn dans Billets d'HOU7hkzm81b10_tnz690kk334c_tnbu1u0tzo0i_tn

———-
Décidément, on se console comme on peut, dans l’adversité….

—————————-
Vous, je ne sais pas mais moi, si.

Je crois que ma crémière a décidément raté sa vocation, quand, après m’avoir rendu la monnaie, elle me gratifie d’une maxime que n’aurait assurément pas renié feu le très regretté Duc de la Rochefoucauld (15 septembre 1613, Paris – 17 mars 1680, Paris), et qui nous manque tant.

Cette semaine, j’eus droit à une sentence qui concerne de près notre député-maire-ump :

« Que voulez-vous, on a les lots de consolation qu’on peut !… »

Oui, je crois qu’elle ne pouvait mieux définir la publication du nom de notre édile dans le Canard Enchaîné daté du mercredi 19 juin, qu’en ces termes : « Lot de consolation ».

Dame, je voudrais vous y voir, vous. Avoir son patronyme mentionné dans les colonnes de l’hebdomadaire satirique, ce n’est pas à la portée de n’importe ex-futur-secrétaire-d’état, fût-ce aux petites ou moyennes entreprises.

Mais encore faut-il choisir la colonne en question, car certaines rubriques sont bien entendu plus prestigieuses que d’autres.

Et bien, figurez-vous que c’est à la plus belle place que cette semaine, nous pouvions trouver le nom de notre député-maire-ump.

Je ne parle pas des « mini-mares », ni du « pan sur le bec », ni des « canardages », encore moins de la « boîte à images », des « prises de bec », des « zig-zag » ou encore du « coup de barre ».

Non, je veux évoquer ici la plus prestigieuse des rubriques, et à la plus belle place, encore, la Rubrique avec un R majuscule, celle-là même qui constitue le bâton de maréchal de tout homme public qui se respecte, je veux bien sûr parler du fameux « Album de la Comtesse », recueil des contrepèteries de la semaine.

Rappelons à nos plus jeunes lecteurs que l’art de la contrepèterie, c’est l’art de décaler les sons que l’on débite avec la bouche, et non pas….

Il suffit d’intervertir une ou plusieurs lettres pour arriver à un résultat… Comment dire… Un résultat surprenant…

On se souvient de ses explorateurs qui mettent le produit de leurs fouilles dans des caisses, de ces pêcheurs qui titillent les roussettes avec leurs bouts de pain, ou encore de ces pauvres Belges qui n’avaient plus de frites dans leur bock…

Je m’en vais donc pas plus tard que maintenant vous livrer cette belle contrepèterie locale, sans en changer une seule lettre, que je sois transformé sur le champ en porte-parole de l’ump si je mens…

« Jégo encaisse mal l’averse. »

Petite précision : tout ceci n’a strictement rien à voir avec les parapluies d’avant hier !

Un lot de consolation ? Que dis-je ! Une consécration, oui !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

 

Votre dévoué HOU

—————————————————————————–

RediffHOUsion 14 : Alors, c’est pour quand ? (19/06/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 14 : Alors, c'est pour quand ? (19/06/2007) dans Billets d'HOU qa2wfgnl6k_tng2baixpcor_tn dans Billets d'HOU7hkzm81b10_tnz690kk334c_tnbu1u0tzo0i_tn

———-
Devenir Secrétaire d’Etat ne fut pas chose aisée ! Que de déconvenues et autres désillusions !

——————————————–
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Aujourd’hui, je n’ai qu’une seule pensée à l’esprit : en sera-t’il ou n’en sera-t’il pas ?

Je veux bien sûr évoquer une nouvelle fois l’hypothétique présence de notre député-maire-ump au gouvernement, sous la forme du désormais mythique secrétariat d’état tant espéré.

Lui aussi se la pose, cette lancinante question, à tel point que seul l’alexandrin est capable d’exprimer le terrible espoir de ce nouveau graal.

Ah ! Que l’attente est longue ! Comme le temps s’arrête !

A ce jour, j’en suis sûr, l’affaire n’est pas faite.

Ô dure incertitude ! Que de doutes m’assaillent !

Ce petit maroquin, ce serait mon Versailles !

Et pourtant, je suis prêt. J’ai préparé mon coup.

Pour toucher à mon but, j’ai investi beaucoup.

Voilà déjà vingt ans que je brûle des cierges.

J’ai déjà sacrifié quatre-vingt-dix-huit vierges.

Tous les matins, je dis, complètement marri,

Au moins quarante-trois « Je vous salue Marie ».

Hier, à Décathlon, pour terminer ma quête,

J’ai décidé d’acheter sept paires de baskets.

Je pourrais les offrir au grand jogger Fillon.

C’est connu, les cadeaux aident à la promotion.

Quant au grand Nicolas, autrefois avocat,

Je lui ferai livrer deux caisses de vodka.

Si ça ne suffit pas, et sans paranoïa,

Il faudra faire je crois, la bise à Cécilia.

Ce n’est pas évident, qu’il fasse nuit ou soleil,

De vivre en permanence le portable à l’oreille.

Attendre à tout moment, chaud comme une pucelle

Qu’on vienne m’annoncer la divine nouvelle.

Ce serait donc alors, loin des locaux miasmes,

Un bien formidable et attendu orgasme.

En tout cas si ça foire, j’vends la jégomobile,

Je range mes ballons, j’retourne aux Playmobils.

Je largue les amarres, pour toujours je me calte,

Vite, à l’aéroport, oui, je me fixe… à Malte !

—///—

Que la suite des événements vous soit propice et nanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

RediffHOUsion 13 : Passez-lui les bracelets ! (01/06/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 13 : Passez-lui les bracelets ! (01/06/2007) dans Billets d'HOU bu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tn dans Billets d'HOUz690kk334c_tn7hkzm81b10_tnqa2wfgnl6k_tn

———-
Un autre objet très tendance : le bracelet, qui déferla telle une lame de fond sur notre chef-lieu de canton !

—————-
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je trouve qu’en matière de communication, notre député-maire-ump nous propose décidément des concepts qui feraient passer « La force tranquille » de Jacques Séguéla pour une vulgaire idée à deux balles…

Ainsi, après la Jégomobile, cette lumineuse trouvaille de distribuer aux enfants des petits bracelets tressés sur lesquels on peut lire « J’kiffe Jégo ! », cette idée-là force un certain respect, car comme dirait l’autre « On se demande bien pourquoi personne n’y avait pensé avant lui, et surtout, comment faisait-on auparavant pour vivre sans… »

Mais, voyez ce que c’est, je trouve que ce concept mériterait un développement un peu plus conséquent. (C’est l’inévitable syndrome du « Bien, mais peut mieux faire… »)

Ainsi, à l’heure où notre tout-nouveau président prône le retour du vouvoiement à l’école, je crois qu’il faudrait revoir quelque peu en profondeur cette formule.

Pourquoi donc ne pas changer cette petite phrase en une maxime beaucoup plus académique, du genre : « Il faudrait que vous kiffassiez Jégo ! », ce qui aurait, pour nos chères têtes blondes, en plus d’un réel impact marketing, les avantages suivants :

  1. Utiliser le fameux vouvoiement de bon aloi.
  2. Remettre au goût du jour ce temps trop peu utilisé qu’est l’imparfait du subjonctif, temps trop méconnu, et qui redonnerait certainement et à n’en pas douter un inévitable vent d’espoir dans les cités.
  3. Rappeler que le verbe « kiffer » est un verbe transitif du 1er groupe, (Jégo étant simplement le C.O.D., ” Je kiffe quoi ? Jégo.”), la preuve en étant sa conjugaison au présent de l’indicatif : je kiffe-e, tu kiffes-es, il, elle, on, l’enfant kiffe-e (nous y voilà, nous restons en plein dans l’argumentaire), nous kiffons-on, etc, etc…

Mais notre député-maire-ump pourrait également construire et enrichir un peu plus cette phrase en joignant au tout un adverbe plus ou moins approprié, du genre :

« Il faudrait que vous kiffassiez Jégo grave ! », (encore que ceci présente un réel risque, du fait de l’apposition de cet adjectif qualificatif employé comme adverbe juste à côté du patronyme du candidat… Méfiance…)

Ou bien, moins téméraire, finalement : « Il faudrait que vous kiffassiez Jégo à donf ! »

Au passage, je déconseille personnellement l’idée « Il faudrait que vous kiffassiez Jégo comme un ouf ! », car les oufs en question évoquent irrémédiablement l’asile, et je ne suis pas sûr que le droit du même nom devienne une valeur à la fois forte et sûre, dans les temps qui vont survenir…

Enfin, il ne restera plus qu’à décliner ce verbe, en l’utilisant sur tout le matériel électoral à venir, ce qui nous vaudra les affiches et les tracts électoraux à venir : « Kiffons Jégo ! », « Grand meeting de kiffage », « Toi aussi, fais comme moi : kiffe-le ! » ou encore « Vous aussi, vous le kiffez ? »

En tout cas, on voit par là que toute cette campagne promotionelle aura eu pour effet de remettre au goût du jour un certain engouement pour la culture, même s’il ne s’agit que de la culture du kif, comme on dit dans les montagnes marocaines du Rif, là où même les petits producteurs sont bien considérés.

Avec ou sans bracelet, d’ailleurs…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

———————————————————————————————–

RediffHOUsion 12 : Plus fort que la Batmobile et la Papamobile réunies ! (23/05/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 12 : Plus fort que la Batmobile et la Papamobile réunies ! (23/05/2007) dans Billets d'HOU bu1u0tzo0i_tng2baixpcor_tn dans Billets d'HOUz690kk334c_tn7hkzm81b10_tnqa2wfgnl6k_tn

———-
Une voiture extrordinaire avait marqué le printemps 2007 !

—————————————————–
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai toujours pensé que le chroniqueur honnête se devait d’être prêt à tout afin de renseigner et d’informer ses contemporains.

C’est pourquoi, après avoir surmonté bien des embûches, j’ai réussi à me glisser à l’intérieur de la Jégomobile, ce formidable vaisseau des temps modernes, censé délivrer le message de notre candidat-député-maire-ump.

Tout d’abord, sachez que pour accéder à la Jégomobile, après avoir passé de nombreux contrôles de sécurité (empreintes digitales, test ADN, scanner rétinien, détection salivaire, QCM sur la vie et l’oeuvre de M. Sarkozy…), il faut emprunter une petite porte bien cachée, au 54 de la rue Jean-Jaurès. Cette ouverture débouche sur de gigantesques escaliers taillés à même la roche, le tout aboutissant à moins 746 mètres sous le niveau de la Seine, dans une sorte de caverne où les stalagtites et les stalagmites pullulent à qui mieux mieux.

Là, elle trône, luisant de mille feux, parois blindées rutilantes, antennes radars tournant sans relâche, pare-buffles impressionnants, autocollants « ump » impeccables, photo du propriétaire de la machine bien en évidence.

On n’a qu’une envie, c’est de pénétrer dans cet hallucinant engin des temps modernes.

Et c’est ce que je fais. En baissant la tête, je rentre dans le cockpit. Des centaines de voyants lumineux clignotent dans le noir. Des nuées d’ordinateurs de bord sont déjà au travail. Je m’assieds, terriblement impressionné. La porte se referme, dans un chuintement qui m’indique que la pressurisation de la cabine est activée. Une lumière verdâtre envahit l’habitacle.

Je comprends bientôt que deux pilotes, en uniforme en kevlar rappelant lun peu l’armure de Robocop vont me servir de guide et de démonstrateurs, en l’absence du maître habituel du véhicule.

« Monsieur HOU, me dit le plus ancien, nous allons vous emmener en mission de reconnaissance, afin de vous faire découvrir le potentiel de cette machine. Surtout ne touchez à rien, et enfilez ce casque en carbone. »

Et la check-list peut commencer.

  • Radar anti-contestation et anti-contradiction ? Enclenché !
  • Générateur de jours ouvrables pour 1000 emplois ? Activé !
  • Ionisateur à annulation automatique de suspension de permis de conduire ? Paré !
  • Détecteur de diplômes fantaisistes ? En cours de réparation !
  • Cyber-déclencheur de décorations méritoires et nationales ? Opérationnel !
  • Catalyseur d’emplois familiaux et d’embauche utile ? Plein régime !
  • Régulateur médiatique de presse locale ? Puissance optimale !

Mais il faut bien avouer que ce qui m’intrigue c’est un gros bouton rouge.

Je ne peux m’empêcher de poser la question qui fâche : « Et si j’appuyais sur cette espèce de champignon vermillon ? »

Réponse immédiate du chef-pilote :

« Nooooooooooooon ! Surtout, n’appuyez pas, c’est le système de téléportation automatique à la Cour des Comptes ! »

Et la mission se poursuivra sur les petites routes de la circonscription, sous les hourras de braves paysans seine-et-marnais enthousiastes :

«Tiens, r’gard’ donc un peu qui que v’là, c’est encore l’gars BAYROU et son bus au colza ! »

Pffffff…. Tout ça pour ça !… Donnez-vous du mal !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

—————————————————————————————-

RediffHOUsion 11 : Se faire du mauvais 100 (16/05/2007)

C’est l’été, les vacances, quelle chance !

C’est le moment de faire un petit retour en arrière. M. HOU a accepté de rediffHOUser quelques-uns de ses billets…

Souvenez vous…

RediffHOUsion 11 : Se faire du mauvais 100 (16/05/2007) dans Billets d'HOU 7hkzm81b10_tnbu1u0tzo0i_tn dans Billets d'HOUg2baixpcor_tnz690kk334c_tnqa2wfgnl6k_tn

———-
C’est difficile de se voir classer parmi les 100 qui comptent auprès de notre Président de la République ! C’est du travail !

———-

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai, dans l’ensemble, un fond que d’aucuns s’accordent à reconnaître plutôt bon, et je voudrais mettre à profit ce don de la nature pour consoler quelque peu notre député-maire-ump.
En effet, quelle a dû être sa peine, à la lecture du numéro 2218 du Nouvel Observateur, daté du 10 au 16 mai 2007 !
Ce magazine très bien renseigné réalisait en effet un grand dossier consacré aux 100 personnalités avec lesquelles notre très nouveau et très malté président de la république allait diriger.
Las ! Le nom de notre édile n’apparaît même pas, et ce, dans n’importe laquelle des catégories évoquées par la rédaction de l’hebdo.
En effet notre premier magistrat monterelais n’est pas admis dans la garde rapprochée. On voit par là que cette garde n’est toujours pas près de se rendre, d’autant plus qu’elle s’est déjà bien donnée, à force de se rapprocher…
Il n’est pas non plus catalogué dans les barons. Montereau, pour l’instant, est un fief de l’ump, certes, mais pas encore une baronnie…
Notre député-maire-ump n’est pas donné ministrable. Apparemment, le graal maroquiné tant convoité n’est pas encore en vue…
Bon ! Sans empiéter sur la vie privée de notre premier magistrat, il est raisonnablement permis de penser qu’il n’appartient pas à la gent féminine, et qu’à moins d’une opération longue, délicate et surtout très coûteuse, il devrait rester du côté du sexe qui n’est pas beau.
Je veux bien qu’ensemble, tout devienne possible, mais il y a des limites, tout de même.
Plus ennuyeux : il n’est pas classé parmi les amis de l’ancien chef de l’UMP. Ni chez les intellos, malgré les ouvrages co-écrits. Là encore, déception.
Du côté des « Décideurs », là non plus, aucune mention jégoïste.
Il ne reste donc qu’une seule solution pour rentrer dans ce top 100 de la galaxie sarkozyenne : devenir people très bien en cour.
Oui, pourquoi ne pas monter sur scène, comme Cisco, et reprendre d’immortels sketches comme « la chauve-souris », « le lâcher de salopes », à c’moment-là, le gars !
Ou bien pourquoi ne pas décider de plonger en apnée dans la mer, tout en grand et en bleu, avec un casque médiéval sur la tête, en remontant le temps ?
Ou encore, pourquoi ne pas monter une troupe théâtrale splendide, faire du ski en bronzant et conclure tous les futurs meetings par « Okayyyyyyy » ?
(Quant à reprendre « Oui je crois », « Mille colombes », « Une femme amoureuse « , ou « La Marseillaise » avec l’accent provençal, il lui faudrait une frange qui se lève tôt !)
Ah ! décidément l’ingratitude est notoire, et c’est ce qui explique que notre député-maire-ump multiplie ces jours-ci ses apparitions médiatiques, dans l’espoir de toucher enfin un nirvana qui semblait s’être de plus en plus rétréci ces derniers temps.…

Mais, maigre consolation, comme le chantait si justement un autre people pour qui toute la musique qu’il aime vient du flouze, et qui va bientôt revenir de Suisse pour cause de bouclier fiscal :
« On a tous en nous quelque chose de rétréci… » !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

——————————————————————————

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !