Archive pour septembre, 2008

N’oubliez pas votre bus à dents !

N'oubliez pas votre bus à dents ! dans Vie locale l5mr916xbfosnie. 1994. Un camp de réfugiés.

Les populations massées dans des camps de fortune souffrent. Un collectif d’associations de Grenoble, dont l’unité de Prévention de Délinquance locale, monte sur pied une opération « bus dentaire » afin de soulager les habitants de Vittez, dans laquelle il ne reste ni médecins ni dentistes.

Pérou – 2005 – Hauteurs de Cusco.

L’association « Citoyens itinérants » envoie un bus dentaire afin de venir en aide aux enfants abandonnés en raison de l’extrême pauvreté qui règne dans cette région du monde.

Mauritanie – 2007 – Chinguetti, en plein désert

L’association « Le Southio » utilise un cabinet dentaire itinérant pour soigner les nomades qui vivent dans ce désert, à sept heures de la ville la plus proche, Nouakchott.

France – Montereau Fault Yonne – 2008 – Square Beaumarchais

Le Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 décide d’avoir recours à un bus dentaire !

Oui, voilà la dernière trouvaille de notre SEAOMMUMP-346, avec l’aide d’un certain Salah Belarbi, qui pilote l’opération : un bus dentaire viendra soigner les Survillois!

Bien évidemment, de nombreuses questions viennent immédiatement à l’esprit, surtout après les quelques recherches géo-politiques ci-dessus…

La ville de Montereau est-elle devenue un camp de réfugiés pour que l’on décide d’y avoir recours à un dentiste ambulant ?

La ville de Montereau est-elle donc devenue un tel désert que l’on ne puisse plus y soigner les dents en permanence ?

Le plateau de Surville doit-il renoncer définitivement à l’installation de cabinets dentaires sédentaires ?

Et des évidences qui sautent aux yeux :

Vous avez mal aux dents, amis Survillois ? Ah ! Mais vous devrez attendre le passage du bus !

La municipalité n’a pas été capable de retenir les dentistes du plateau ? Ah ! Mais vous devrez attendre le passage du bus !

Certains dentistes n’acceptent pas votre CMU ? Ah ! Mais vous devrez attendre le passage du bus !

Sans oublier des questions plus techniques…

Dans ce bus dentaire, tous les soins seront-ils pratiqués ? Obturation des sillons, soin des dents de lait des enfants, pose de bridges et autres prothèses ? Y pratiquera-t-on une forme quelconque de prévention ? Ou bien ne s’agira-t-il que d’un cabinet d’arracheur de dents sur quatre roues ?

Ce bus devrait circuler dans les 3 M : Meaux, Melun, Meaux : trois villes aux couleurs de l’UMP.

Je trouve personnellement que cette conception de bus dentaire itinérant relève d’une vision pour le moins  archaïque de la notion de soins et de santé publique, qui se justifie certes dans des situations d’extrême urgence, mais inacceptable dans nos cités.

Monsieur notre SEAOMMUMP-346, incitez les dentistes à venir se réinstaller à Montereau. On défiscalise à tour de bras dans les zones franches pour les entreprises, on doit bien pouvoir faire de même pour une profession médicale !

Monsieur notre SEAOMMUMP-346, ouvrez enfin la maison de la Santé que vous aviez projetée naguère et qui n’existe toujours pas…

Monsieur notre SEAOMMUMP-346, incitez tous les praticiens dentaires à accepter enfin la CMU !

En un mot comme en cent, ne placez pas davantage vos administrés en situation d’assistanat et de dépendance !

————————————————————————————————

Salon de passage

Salon de passage dans Vie locale 7h1tjnyi52écidément, il semblerait qu’une sorte de malédiction pèse sur les événements culturels organisés par des services de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346.

Après tous les événements locaux que l’on sait (le festival confluences qui restera à jamais marqué par un strip-tease engagé, le feu d’artifices touché-coulé,  le spectacle de Guillon…) c’est autour du salon des éditeurs d’outre-mer de connaître quelques avanies.

Ce salon, depuis quinze ans, rassemble au Secrétariat à l’Outre-Mer, rue Oudinot, à Paris, des éditeurs qui viennent présenter des livres difficiles à trouver en métropole.

RFO Martinique vient de révéler que ce salon qui devait se dérouler les 11 et 12 octobre prochains, était purement et simplement annulé, et ce, pour la première fois depuis sa création.

Voici le lien :

http://www.rfo.fr/v4_player2_jt.php3?ids=2&d=23&m=09&y=2008

(Il suffit de sélectionner le journal du soir du 23 septembre dernier. Le sujet arrive aux alentours de 22 minutes et 50 secondes, si vous n’avez pas envie de suivre le journal entier.)

6ohdmhex9n dans Vie locale

———-

Alors bien, entendu, notre SEAOMMUMP-346 ne peut s’empêcher de révéler SA vérité : il ne s’agit pas d’une annulation, mais d’un report, pour le prochain salon du livre. Bien entendu. (Un peu comme l’inauguration de l’école Camus : elle n’a pas été annulée, elle a été reportée. Tout est dans la nuance…)

Mais là où le bât blesse, c’est que le journaliste nous informe que des éditeurs avaient déjà été invités au salon d’automne…

Alors que se passe-t-il ? « Calcul ou recul ? », la question est posée, à RFO Martinique.

Toujours est-il que le journaliste Christian Tortel n’hésite pas à parler de communication approximative… (Approximat’Yves ?)

Voulez-vous que je vous dise ? Je me demande si un quimboiseur n’aurait pas été embauché dans l’île afin de contrecarrer en France hexagonale et ultra-marine les projets du SEAOMMUMP-346.

En ce moment, rien ne semble marcher comme il voudrait.  D’où le besoin d’occuper le terrain médiatique, avec la demande la semaine passée d’une loi protégeant la vie privée des hommes politiques sur Internet.

Comme disait Roger Karouchi : « Bon… Yves jégo, que j’connais bien, il a besoin, comment dire, d’exister… »

Je ne me lasse pas d’écouter ce son…

————————————————————————————————-

Rumeurs ABMSiennes et viticoles !

Rumeurs ABMSiennes et viticoles ! dans Récréation y4ctbki9g5ien évidemment, les rumeurs qui ont couru cette semaine concernaient en majorité l’association Animation Bénévole Montereau-Surville, l’ABMS, qui, par le biais de son président, a exigé de notre Secrétaire-d’Etat-A l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 la promesse écrite d’un nouveau local flambant neuf.

Et puis des rumeurs viticoles, aussi…

Saurez-vous, une nouvelle fois, démêler le faux du faux ? A vous de faire !

———-

M. et Mme BLONDELOT seraient tous deux faits Monterelais du siècle par notre Secrétaire-d’Etat-A l’Outre-Mer-Maire-UMP-346, au mois de janvier prochain.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 aurait déclaré ne pas pouvoir se déplacer en personne dans les locaux de l’association, mardi soir dernier, mais au contraire être resté rue Oudinot, car « Paris vaut bien une ABMS« , comme disait Henri IV.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 aurait proposé à M. BLONDELOT un séjour « aller-simple » gratuit à Mayotte.

Rumeur, pas rumeur ?
———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 irait offrir personnellement à Fort-de-France la première bouteille de « Château Jégopucszhm1qc dans Récréation » à Cécile MARRE.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 craindrait que M. Borloo veuille taxer son « Château-Jégopucszhm1qc » au motif non pas qu’il pourrait être vendu en bouteille plastique, mais que cette boisson serait fabriquée sur un site classé Seveso.

Rumeur, pas rumeur ?
————————-

Bon, tout ceci est encore une fois très facile…

Mais avant de nous quitter pour aujourd’hui, chose promise, chose due : le jeu de la légende-photo.

J’attends de votre sagacité un joli titre pour le cliché ci-dessous. Bon dimanche !

5yj2u5z6ky

————————————————————————————————-

Ca a pété à la MPT !

Ca a pété à la MPT ! dans Sur le vif... u7f3abuzsbn petit « sur le vif » très rapide, en ce beau samedi… (A vrai dire, à l’heure où j’écris, je ne sais pas s’il fera beau ce samedi, mais l’essentiel, c’est d’avoir la foi !)

Voici donc ce petit cliché pris il y a quelques jours, devant la Maison Pour Tous, en passant par hasard dans la rue Jules-Ferry…

3gnxgp3wo5 dans Sur le vif...

———-

Encore du feu à Surville… Encore et toujours… Hélas….

Dans le quartier des futurs Hauts de Montereau… Pourvu que tout ceci ne fasse pas fuir les hypothétiques acquéreurs…

Pour environ 170 000 euros le 4 pièces, j’espère que le syndic aura prévu de solides et fonctionnels extincteurs !

——–

Avant de vous quitter, je vous conseille d’aller faire un petit tour ici : notre SEAOMMUMP-346 veut une loi pour protéger la vie privée sur Internet…

http://www.lepost.fr/article/2008/09/26/1273681_faut-il-une-nouvelle-loi-pour-proteger-la-vie-privee-des-politiques-sur-le-web.html

Je vous conseille non seulement l’article (on y parle de moi, c’est dire si c’est un bon article :-)   ), mais je vous propose de vous attarder un peu sur les commentaires… 

A demain, pour les rumeurs, et le jeu de la légende photo !

——————————————————————————–

Le tout de leur cru..

Le tout de leur cru.. dans Billets d'HOU i61av7zhj6ous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai donc appris avec une émotion non-dissimulée que les deux maires de Montereau (l’ex et le pas-ex) avaient entrepris de s’en payer un bon grain, et de faire revivre feu le regretté vignoble monterelais trop tôt disparu.

Car c’est vrai : pour notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346, il n’y a pas de petit chantier, il n’y a pas de petit challenge, il n’existe pas de défi insurmontable. Et c’est bien normal !

Oui, en bon visionnaire qui se respecte, notre édilanous n’a pas hésité à envisager de prendre une série de mesures à la fois indispensables et salutaires, afin de promouvoir le futur et capiteux jus de treille locale. (Sera-ce comme autrefois un NOAH,  ce cépage hybride de riparia et de labrusca, à ne pas confondre, bien entendu, avec un autre NOAH, qui lui n’a jamais fait dans la vigne mais plutôt dans le gazon…)

D’abord, et dans un premier temps, il s’agira de baptiser au cours d’une de ces fastueuses cérémonies si réputées à Montereau le futur breuvage des dieux : quoi de mieux, et en toute simplicité, que de doter ce liquide d’exception de l’appellation d’origine très contrôlée « Château-Jégopucszhm1qc dans Billets d'HOU » qui s’impose ?

Puis, nul doute que les jamais-à-courts-d’idées services de la communication du 54 de la rue Jean-Jaurès iront se précipiter auprès des rédacteurs du Guide Parker, afin de réserver un encart publicitaire de sept pages entières dans l’édition de 2346 !

Dans les semaines à venir, la compagnie Air France fera des pieds et des mains pour que dans ses plateaux-repas de class-affair, soit servi un jégoboam de ce merveilleux cru classé, avec des points à collectionner pour obtenir des bouteilles gratuites au bout de 100 000 points. (Attention, il ne faudra pas destiner ces somptueuses boutanches à votre marmaille…)

Très vite, le directeur de Carrefour-Montereau, d’une main humide d’émotion, informera au téléphone sa centrale d’achat que 346 hectolitres de ce suave nectar cantonal seront à budgétiser pour dans pas longtemps.

Tout accédant à la propriété sur Montereau se verra remettre, les yeux embués de gouttes lacrymales un taste-vin (en laiton seulement, le taste-vin, faut pas exagérer, tout de même) aux armes du délicat « Château-Jégopucszhm1qc » à la cuisse si affirmée : une banane et une fleur de tiaré surmontées d’une maison à 100 000 euros.

En outre, afin de plaire à son maître et protecteur au doux prénom, notre SEAOMMUMP-346 pourrait contacter le directeur de développement de la Société NICOLAS, afin que cette dernière installât une succursale en zone franche, exclusivement consacrée au juteux jaja jégoïste. Ainsi, le fabuleux pinard, nectar des temps modernes et gouleyant breuvage aux vertus quasi miraculeuses, serait directement vendu à la source au consommateur doté d’un restant de pouvoir d’achat.

Mais bien entendu, il reste une véritable question à résoudre, un mystère presque, une vraie interrogation qui ferait passer la question de l’origine des trous noirs pour une aimable devinette carambar.

Pourquoi Yves et Alain, les deux nouveaux amis de quelques ans, ont-ils décidé de se mettre à produire l’enivrant « Château-Jégopucszhm1qc« , bravant ainsi le terrible phylloxéra et l’implacable mildiou ?

Pour faire revivre le passé ? Oui, un peu….

Pour faire prospérer la florissante économie locale ? Peut-être…

Pour doter Montereau d’une nouvelle spécialité gastronomique ? Allez savoir…

Non, soyons sérieux, pour une fois !

Je vois deux explications à cette frénésie viticole si subite :

1) Demander subliminalement à mon collègue en blogologie Yves Poey de lâcher un peu la grappe à la conseillère municipale déléguée à la vie animale.

2) Matérialiser ce qu’a dû demander au vigneron-retraité de l’éducation-nationale notre SEAOMMUMP-346 : un sarment… d’allégeance.

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

——————————————————————————————————-

 

SMS pour l’ABMS !

SMS pour l'ABMS ! dans Vie locale uo36i73ox5

626gi3gohe dans Vie localeardi soir dernier, en présence de M. ALBOUY, 1er adjoint au Maire de Montereau, en présence de M. AIELLO, Conseiller général, M. Jacques BLONDELOT, Président de l’association Animation Bénévole Montereau-Surville avait réuni son bureau, ses animateurs et nombre de familles concernées pour évoquer un sujet douloureux : l’ABMS est « priée » de dégager de ses locaux.

« Priée » par qui ?

Par notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 : le programme immobilier de la société Nexity « Les Hauts de Montereau » devant s’implanter sur les lieux mêmes occupés par l’ABMS, le développement immobilier du quartier passant sans doute après son développement social, l’inquiétude était vive parmi les membres bénévoles de ce collectif.

rinypwncq1

———-
Car l’ABMS est issue d’une structure d’éducation populaire datant de 1957 ! Il s’agit d’une association incontournable sur le plateau : cet été a vu se dérouler pas moins de 1456 journées/enfants !

L’ABMS, ce sont des membres bénévoles qui donnent de leur temps, de leur savoir-faire, de leurs compétences : ils ont aménagé l’ancien préfabriqué de la maternelle Jules-Ferry, et en ont fait un splendide lieu de vie pour les enfants.

g2xx9xuai7

—–
9m4itrg3q0

—–

L’ABMS, ce sont des animateurs inquiets pour l’avenir, attachés à leur structure,  se dévouant pour que les enfants puissent passer des vacances dignes de ce nom… Durant cette réunion, on vit des larmes couler…

M. BLONDELOT, qui fut sous le précédent mandat Conseiller municipal de la majorité, M. BLONDELOT informa ses troupes de la proposition d’Yves Jégo : l’association devrait quitter ses murs, pour s’installer par exemple dans différentes écoles, à tour de rôle. Ou bien, l’ABMS pourrait se retrouver dans trois salles séparées de l’école Albert-Camus…

Tollé général : pour la totalité des bénévoles, il était hors de question d’accepter ces propositions. Plutôt se saborder et brûler tout le matériel !

Le ton monta. La réunion devint houleuse, comme devait la qualifier plus tard M. ALBOUY.

D’autant que Jacques BLONDELOT répéta une phrase malheureuse prononcée devant lui par notre SEAOMMUMP-346 :

« A part toi et ta femme, les autres (membres de l’ABMS, ndlr), ce sont des branquignols ! »

Des cris et des huées saluèrent cette révélation.

C’est sans doute à ce moment-là que M. ALBOUY sortit son téléphone, et comme il nous l’apprit par la suite, envoya un SMS à Yves Jégo.

Ah ! Miracle de la technologie, merveille de la sophistication, belleté de la chose, comme dirait Raphaël CONFIANT ! Mais comment diable faisait-on avant ?

Toujours est-il que M. ALBOUY révéla la grande nouvelle : grâce à ce SMS, Yves Jégo venait de prendre subitement la décision de reconstruire un bâtiment pour l’ABMS !

Si si, comme je vous le dis ! C’est beau, tout de même, la spontanéité !

Mais ce ne fut pas suffisant : échaudés par des « promesses non-tenues » (je cite des animateurs et des parents présents ce soir-là), les membres de l’association et son Président demandèrent un courrier écrit, qui resterait sans doute plus longtemps qu’un SMS !

Et Jacques BLONDELOT en pleine forme, de demander à notre édilanous de monter pour une fois en ville haute, afin d’assister à une réunion rue Jules-Ferry, à Surville, dans ses locaux et non pas en Mairie, afin de concrétiser tout ceci, en présence d’un représentant du Ministère de la Jeunesse et des Sports, de la CAF, et du Conseil général.

M. ALBOUY prit bonne note.

M. AIELLO quant à lui rappela son attachement à cette structure, qu’en tant que Survillois de très longue date il côtoyait depuis longtemps, (il me confia la liste de tous ses dirigeants passés, on aurait dit ce soir-là un faire part de deuil…), et il rappela que le Conseil général continuerait de financer l’ABMS, tant qu’elle fonctionnerait.

La réunion prit fin. 

On se sépara inquiets, se promettant bien de rester vigilant quant à la suite des événements. Même écrites, on sait ce qu’il en est des promesses et de ceux qui les croient…

M. ALBOUY serra des mains, mais eut une dernière déconvenue : Madame BLONDELOT ne voulut pas l’embrasser.

——————————————————————————————-

Cachez ce doigt que je ne saurais voir !

Cachez ce doigt que je ne saurais voir ! dans Sur le vif... g10xmcie29affiche du dernier spectacle en date de Stéphane GUILLON, spectacle donné dans les conditions que l’on sait vendredi dernier à Montereau, cette affiche ressemble à peu près à ça :

arolggnw7y dans Sur le vif...

————-
Je vous ai agrandi un petit détail, au cas où les plus myopes des flambergiens auraient égaré leurs bésicles, ce qui serait franchement dommage, comme vous pouvez le constater immédiatement…

9111h1w4n1

———
A Montereau, voici comme était présentée cette affiche : un petit bandeau supplémentaire cachait le petit détail en question, et ce, comme d’habitude, tout à fait par hasard. (Vous savez en effet que notre Chef-lieu de canton est la capitale française du hasard…)

ep4kdefzc7

——–
Les monterelais (à ne surtout pas prononcer dans ce cas de figure « montre-les ») comprendront que dans leur ville, on ne plaisante pas avec les doigts de l’homme !

Une petite info de dernière minute : la « fan au bouquet » de Stéphane Guillon a profité de son séjour au commissariat pour déposer une main courante. 

Je me suis laissé dire que lundi dernier, ça a chauffé des bulles, au 54 de la rue Jean-Jaurès !

———-

Mais avant de vous rendre (avec un verbe du 3ème groupe, c’est plus facile…) à vos occupations habituelles, j’aimerais vous faire partager ce que m’a envoyé un fidèle flambergien parmi les fidèles.
Il s’agit, sur le site de BOMBAY TV, de sous-titrer des extraits de films « Bollywood », et ce, selon votre humeur du jour.

Voici deux de ses productions ! Attention, c’est ir-ré-sis-ti-ble !

(Vous cliquez sur les liens ci-dessous, et vous laissez démarrer la séquence video sans plus toucher à rien.)

La première :

http://www.grapheine.com/bombaytv/index.php?module=see〈=uk&code=3ff49bd93d6b0ca6c618303f52505eba

La seconde :

http://www.grapheine.com/bombaytv/index.php?module=see〈=uk&code=2c304dd47ff4fa854afb0fbcf8f8028b

Je ne m’en lasse pas !
Si vous aussi, vous vous sentez une âme de sous-titreur bollywoodien, n’hésitez pas à me faire parvenir par mail vos créations. Elles seront mises en ligne pour en faire profiter toute la communauté flambergienne.

Voici la page d’accueil du site :

http://www.grapheine.com/bombaytv/

A vos claviers !

—————————————————————————————–

 

Chronique d’une inauguration annulée…

Chronique d'une inauguration annulée... dans Vie locale 3o3n4x7vf4écidément, quand ça veut pas, ça veut pas, comme dirait ma crémière préférée.

Il était écrit que vendredi dernier, en plus du spectacle de Stéphane Guillon, la journée n’irait pas comme sur des roulettes, à Montereau…

Tout était prêt pour que soit inaugurée dans une pompe plus que grande la nouvelle école Camus, et vlan ! au dernier moment, tout tombe à l’eau…

Adieux veaux, vaches, cochons, petits fours, canapés, mousseux, et ruban tricolore à couper : comme il était indiqué sur le blog de notre premier adjoint préféré, « Une importante et urgente réunion au plus haut sommet de l’Etat décidée hier ayant contraint nos invités d’honneur à ne pouvoir être présents à Montereau ce jour. »

On voit par là au passage, que notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 est considéré par ses propres troupes comme un invité d’honneur dans la ville dont il est le maire… Etrange, non ?

Mais passons…

Cette petite sauterie se déroulera une prochaine fois, sans doute…

Ce qui est certain, c’est que ce vendredi matin même, on s’activait fort sur le parc de la Gramine : des employés municipaux avaient été chargés d’effacer les tags sur le plateau multi-sports, le cortège inaugural devant sans aucun doute passer devant une autre école, assez récente, elle aussi.

Ce fut une habitante du quartier qui me narra l’anecdote suivante :

Au moment où elle passait devant ces employés qui s’activaient donc avec une vigueur non dissimulée, un cadre municipal arrêta sa voiture blanche de fonction devant eux :

« Eh les gars, vous pouvez tout arrêter, le ministre ne vient plus ! »

La dame ne manqua pas de s’étonner :

« Alors, vous nettoyez quand un ministre vient, et s’il ne vient plus, vous vous en fichez ? »

Le cadre répondit à cette dame :

« Oui, vous pouvez rester dans votre m………. ! »

 Quand je vous disais qu’il serait bon qu’un ministre se déplaçât chez nous au moins un jour sur deux !

Pendant que j’y suis, je vous laisse ce cliché collector… Dans quelques années, ce bristol aura à n’en pas douter une valeur inestimable !

0jxeka6zf7 dans Vie locale

————————————————————————————-

Y’a des jours comme ça…

Y'a des jours comme ça... dans Vie locale tlowb8t5l5i vous n’étiez pas présents lors du spectacle de l’excellent Stéphane GUILLON, vendredi dernier, Salle Rustic (qui jamais ne porta mieux son nom, mais nous y reviendrons…), sachez que vous avez raté de grands moments !

Le show ne commença pas forcément là où on l’attendait !

Une dame d’un certain âge, pour ne pas dire d’un âge certain, fan envahissante de l’artiste, lui offrit dès l’entrée en scène du comédien un bouquet de fleurs.

Jusque là, rien de très bouleversifiant !

Las ! La dame n’avait pas l’air de comprendre qu’elle était au spectacle, et non pas devant sa télé, une zapette à la main.

Elle se lança dans un duo dont l’artiste se serait bien passé. A tel point que sous le flot des commentaires sonores de cette « fan » qui avait un bel organe, GUILLON interrompit le spectacle, ne pouvant en placer une !

Jusque là, rien de bien tragique ! Une péripétie…

Las ! La suite ne manqua pas de piquant…

Que faire ? L’état-major de la municipalité, élus, cadre nouvellement nommée à la Culture, chef de cabinet se sont posé cette question durant de TRES longues minutes : que faire ?

m7g93m4a9f dans Vie locale

On tenta bien de négocier avec la perturbatrice. En vain !

Celle-ci clamait bien fort « J’ai payé mon billet, je reste ! »

Et l’attente dura encore. Le spectacle était dans la salle rallumée, avec une question à la bouche : « Va-t-il se passer enfin quelque chose, y a-t-il un responsable pour prendre une décision ? »

On entendit un spectateur faire remarquer à haute voix, qu’après les feux d’artifices coulés, les chanteurs qui se dénudaient, et cet épisode, une étrange malédiction semblait planer sur le déroulement des événements culturels à Montereau. Sans compter les inaugurations prévues le jour même, décommandées faute de ministres ! On rit, on l’applaudit, même…

Avertit-on notre SEAOMMUMP-346 ?

Toujours est-il qu’au bout d’une petite demi-heure, les forces de l’ordre firent leur entrée, accompagnées des agents de sécurité, très costauds.

En fin de compte, une bonne dizaine de personnes eut raison de l’empêcheuse de spectacler en rond !

(Je vous aurais bien laissé un petit cliché de la chose, mais une charmante jeune femme en blouson de cuir bordeaux me fit savoir en courant vers mon siège que je n’avais pas le droit de photographier la scène… J’obtempérai, ayant naturellement une tendance à obtempérer devant les charmantes jeunes femmes en blouson de cuir bordeaux…)

On peut se demander au passage, si après une interruption aussi longue, une fois son entrée faite, on peut se demander si Stéphane GUILLON eut vraiment envie de remonter sur scène !

Mais en immense professionnel, il choisit de revenir !

The show must go on !

Et pour go on, ce fut go on !

Humour noir, noir de chez noir, plus noir, ce n’était pas possible, un grand comédien, un texte au scalpel, un jeu au millimètre, bref, du grand art !

Si jamais GUILLON passe près de chez vous, en France hexagonale, ou en Outre-Mer, surtout, ne le manquez sous aucun prétexte.

En outre, ce garçon possède une grande capacité d’observation…

En un simple coup d’oeil sur le mur côté jardin notre salle Rustic, « une salle avec de la mousse sur le côté« , qui jamais ne mérita autant son nom, il a compris où il était tombé !

Sous les applaudissements et les éclats de rire de la salle, le snipper de Canal + a lancé :

« On voit que ça fait longtemps que ça n’a pas été à gauche, ici ! »

———-

—————————————————————————————-

 

 

Rumeurs non-ministérielles

Rumeurs non-ministérielles dans Récréation epg4ouv5can ce troisième dimanche du mois de septembre, mes biens chers flambergiens, mes bien chères flambergiennes, je dois vous dire qu’à nouveau, cette semaine, ils ont couru, les rumeurs, les ragots, les on-dits et les autres bruits de couloir.

C’est que cette semaine écoulée a été riche en événements de tous genres : une ministre qui vient, un autre qui ne vient plus… (Je note qu’ayant trouvé l’idée bonne de faire venir à Montereau le plus grand nombre de ministres possibles, une nouvelle fois, me voici contrarié !…)

Mais je vous fais une nouvelle fois confiance : à n’en pas douter, vous réussirez encore cette semaine à triompher de tous les pièges qui vont se cacher pas plus tard que maintenant !

———

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 envisage dorénavant de coupler les inaugurations des écoles monterelaises avec les feux d’artifices.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Après l’annulation en catastrophe de l’inauguration de la nouvelle école Camus, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 a formulé un vrai regret : s’il avait sû, il aurait confié cette inauguration à Mme Boutin, et M. Darcos aurait posé la première pierre des maisons à 15 euros. Ca aurait été plus sûr !

Rumeur, pas rumeur ?

———

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 en annulant la coupe du ruban tricolore devant le nouveau groupe scolaire et en devant faire son deuil de la venue de M. Darcos, notre SEAOMMUMP-346 a pensé « J’en connais qui vont en remettre une ou plusieurs couches… »

Rumeur, pas rumeur ?

mfyb6e25tb dans Récréation   mfyb6e25tb   mfyb6e25tb

———-

Pour utiliser à bon escient le champagne et les petits fours devenus totalement inutiles vendredi soir, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 avait pensé les distribuer aux spectateurs venus applaudir Stéphane GUILLON. Mais vu la tournure prise par les événements de début de spectacle, devant les déclarations de ce dernier sur scène, tout a été congelé !

Rumeur, pas rumeur ?

(Ndlr : nous reviendrons demain sur tous ces événements survenus pendant le spectacle de GUILLON…)

mosc9ajw3hmosc9ajw3hmosc9ajw3h

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 s’est bien juré que jamais au grand jamais, son collègue Darcos n’obtiendrait la prestigieuse médaille tant enviée dans notre canton de Montereau. Celle qui fait rêver nombre d’ouailles de notre édilanous, je veux bien sûr parler du légendaire titre de Monterelais de l’année !

Rumeur, pas rumeur ?

—————–

Pendant que j’y suis, je vous propose d’inaugurer un nouveau petit jeu…

Je vous proposerai de temps en temps des photos reçues d’ici et d’ailleurs, et, ô interactivité ambiante, vous posterez en commentaire une légende, un titre pour le cliché en question.

Ok ? Voici la première !

kjcncc7z71 

A vous de faire ! Bon dimanche !

————————————————————————————

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !