Comme pour Mme la Marquise

Comme pour Mme la Marquise dans Chiffres et nombres exhld7nekjne fois la rentrée passée, j’ai voulu revenir sur ces piteux chiffres économiques publiés souvent en catimini pendant l’été, des chiffres qui vont faire que comme tous les autres habitants de France hexagonale et d’Outre-Mer, nous autres, habitants du canton allons probablement devoir faire de nouveaux trous à nos ceintures…

Le chômage

Pour le deuxième mois consécutif, le taux a augmenté : +0,3% en juin, après + 0,2% en mai.

La consommation

Selon l’INSEE, la conso des ménages en produits manufacturés a reculé de 0,4% en juin. Sur un an, elle n’atteint pas 1%.

Le moral des ménages

Il est au plus bas niveau depuis vingt ans ! Toujours selon l’INSEE, il plonge mois après mois : -4,7 points au mois de juin.

L’inflation

Elle atteint 3,6% sur les douze derniers mois. Le taux d’épargne des Français a rarement été aussi élevé : 16% au premier trimestre 2008. (C’est un signe d’inquiétude devant l’avenir…)

La production industrielle

Les usines automobiles ont produit par exemple 10,1% de véhicules en moins au premier trimestre 2008. L’indice de confiance des patrons français est passé au dessous de 50 au mois de juin.

Les services

A part le secteur informatique, l’indice de confiance de ses dirigeants ne cesse de dégringoler. Les carnets de commandes ne se remplissent plus.

La santé financière des entreprises

Le taux d’autofinancement des entreprises recule depuis le troisième trimestre 2007. Il atteint son plus bas niveau depuis vingt-trois ans.

L’immobilier

Les prix baissent, les délais s’allongent, et on commence à percevoir un recul des embauches dans le secteur du bâtiment.

Le commerce extérieur

C’est la plus grosse baisse de l’histoire : 4,7 milliards d’euros en mai (en déficit cumulé), malgré la faiblesse du dollar.

Le pouvoir d’achat

On assiste à une baisse de -0,4% en un an, ce qui laisse entrevoir une baisse de -0,8% pour 2008.

(Ces chiffres sont tirés de différents articles estivaux de Libération, du Monde, du Canard Enchaîné, du Figaro et des données chiffrées INSEE)

Vous l’aurez constaté, tout baigne, surtout pour ceux qui pensaient avoir enfin élu un président du pouvoir d’achat, et tous ceux qui pensaient que notre gouvernement allait enfin redresser tout ça, vous alliez voir ce que vous alliez voir…

Alors bien sûr, on nous a expliqué que tout allait bien, que c’est à cause de la flambée des produits pétroliers, qu’il  fallait attendre que les réformes portent leurs fruits, tant et si bien qu’il faut les accélérer, ces réformes, qu’il fallait avoir confiance en l’avenir, qu’il ne fallait pas être pessimiste, qu’il ne fallait pas céder à la morosité, et que tout ça allait finir par s’arranger.

M. Fillon s’est quand même rendu compte, avant hier, qu’il pouvait utiliser le terme fatidique : la récession…

Et pour relier au caractère local de ce blog, il faut rappeler qu’aucune politique ne peut se décider sans une majorité au parlement qui vote presque comme un seul homme avec ses parlementaires UMP.

Tout ceci ne relève pas de la fatalité : il s’agit de choix résolument décidés !

Il ne faut pas oublier que, comme le battement d’ailes du papillon peut avoir pour effet de déclencher une tornade, le vote local UMP monterelais a quant à lui des effets et des conséquences sur l’économie française !

L’état de notre économie est conditionné par l’addition de tous ces votes locaux…

Ah ! J’allais oublier ! 

Il est quand même des chiffres positifs parus en cette période de rentrées en tous genres.

Les ventes du Canard Enchaîné ont progressé de 27% en 2007 et le début de l’année 2008 marque une progression de 12% de mieux pour les cinq premiers mois.

Et ça, voulez-vous que je vous dise, c’est bon signe !

——————————————————————————————–

 


21 commentaires

  1. Alain dit :

    Dans le dernier Marianne, un beau dessin :

    Dans un hypermarché, un homme pousse un caddy complètement vide, et dit :
    « Dès que le pouvoir d’achat aura remonté, je stocke du sucre ! »

  2. Nicolas dit :

    Le gouvernement ne va-t’il pas revaloriser les indemnités des directeurs d’école ?

  3. p'tite souris dit :

    Je serai le Président du pouvoir d’achat
    J’irai chercher la croissance AVEC LES DENTS

    il est grand temps de s’exécuter, et arrêter de privilégier les plus riches, les cadeaux fiscaux en tout genre dont les grandes entreprises profitent sans résultat sur « la croissance » ;en la circonstance la « crise » mondiale n’explique pas tout, si ce n’est la « faillite » d’un système. Face aux pays émergents il faudra bien revoir tous les modes de fonctionnement consommation, énergie, pollution, gaspillages en tout genre… mais en France il y a en plus des mesures gouvernementales qui nous précipitent dans le mur, et cela le bon peuple le ressent intuitivement malgré les paroles lénifiantes de l’intoxication médiatique.

  4. Yves POEY dit :

    Nicolas,

    Si vous avez des infos supplémentaires, je suis preneur.
    Je connais deux ou trois directeurs qui sont intéressés…

  5. Quetzacotl dit :

    Merci p’tite souris pour ces réflexions pertinentes.

    Et Mme Lagerde qui vend la mèche : ils vont supprimer l’Impôt sur la Fortune…
    Pour faire passer à droite la taxe sur le capital pour le RSA ?

  6. La crémière d'Y.P. dit :

    Moi, j’ai un truc pour lutter contre la vie de plus en plus chère :

    Pour l’essence, je ne mets toujours que 30 euros dans le réservoir…
    Ainsi, je ne vois pas d’augmentation !

  7. Titou dit :

    Merci Jego qui a voté la loi Tepa qui fait de si joli cadeaux à ceux qui sont très riches !
    Et pourquoi le gouvernement a plus d’argent maintenant !Parceque qu’il a tout distribué avant.

  8. p'tite souris dit :

    Madame la crémière d’YP j’ose croire que votre véhicule ne circule pas que par nécessité absolue ? Votre méthode Coué peut être valable, mais combien de fois passez-vous à la pompe désormais, et que reste-t-il dans votre porte monnaie à la fin du mois ?

    Très juste Quetzacoti, sauf qu’en matière de capital il ne s’agit pas là encore du véritable CAPITAL mais uniquement de l’épargne des classes dites moyennes – c’est à dire toujours les mêmes cibles.
    Et puis on commence avec 1.1 % pour finir avec combien ? on connait malheureusement la chanson. Travaillez plus pour payer plus, c’est là le véritable crédo – Si le milliard nécessaire au RSA ne peut être pris sur tous les allègements fiscaux, alors vraiment l’Etat est en faillite.

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !