Le tout de leur cru..

Le tout de leur cru.. dans Billets d'HOU i61av7zhj6ous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai donc appris avec une émotion non-dissimulée que les deux maires de Montereau (l’ex et le pas-ex) avaient entrepris de s’en payer un bon grain, et de faire revivre feu le regretté vignoble monterelais trop tôt disparu.

Car c’est vrai : pour notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346, il n’y a pas de petit chantier, il n’y a pas de petit challenge, il n’existe pas de défi insurmontable. Et c’est bien normal !

Oui, en bon visionnaire qui se respecte, notre édilanous n’a pas hésité à envisager de prendre une série de mesures à la fois indispensables et salutaires, afin de promouvoir le futur et capiteux jus de treille locale. (Sera-ce comme autrefois un NOAH,  ce cépage hybride de riparia et de labrusca, à ne pas confondre, bien entendu, avec un autre NOAH, qui lui n’a jamais fait dans la vigne mais plutôt dans le gazon…)

D’abord, et dans un premier temps, il s’agira de baptiser au cours d’une de ces fastueuses cérémonies si réputées à Montereau le futur breuvage des dieux : quoi de mieux, et en toute simplicité, que de doter ce liquide d’exception de l’appellation d’origine très contrôlée « Château-Jégopucszhm1qc dans Billets d'HOU » qui s’impose ?

Puis, nul doute que les jamais-à-courts-d’idées services de la communication du 54 de la rue Jean-Jaurès iront se précipiter auprès des rédacteurs du Guide Parker, afin de réserver un encart publicitaire de sept pages entières dans l’édition de 2346 !

Dans les semaines à venir, la compagnie Air France fera des pieds et des mains pour que dans ses plateaux-repas de class-affair, soit servi un jégoboam de ce merveilleux cru classé, avec des points à collectionner pour obtenir des bouteilles gratuites au bout de 100 000 points. (Attention, il ne faudra pas destiner ces somptueuses boutanches à votre marmaille…)

Très vite, le directeur de Carrefour-Montereau, d’une main humide d’émotion, informera au téléphone sa centrale d’achat que 346 hectolitres de ce suave nectar cantonal seront à budgétiser pour dans pas longtemps.

Tout accédant à la propriété sur Montereau se verra remettre, les yeux embués de gouttes lacrymales un taste-vin (en laiton seulement, le taste-vin, faut pas exagérer, tout de même) aux armes du délicat « Château-Jégopucszhm1qc » à la cuisse si affirmée : une banane et une fleur de tiaré surmontées d’une maison à 100 000 euros.

En outre, afin de plaire à son maître et protecteur au doux prénom, notre SEAOMMUMP-346 pourrait contacter le directeur de développement de la Société NICOLAS, afin que cette dernière installât une succursale en zone franche, exclusivement consacrée au juteux jaja jégoïste. Ainsi, le fabuleux pinard, nectar des temps modernes et gouleyant breuvage aux vertus quasi miraculeuses, serait directement vendu à la source au consommateur doté d’un restant de pouvoir d’achat.

Mais bien entendu, il reste une véritable question à résoudre, un mystère presque, une vraie interrogation qui ferait passer la question de l’origine des trous noirs pour une aimable devinette carambar.

Pourquoi Yves et Alain, les deux nouveaux amis de quelques ans, ont-ils décidé de se mettre à produire l’enivrant « Château-Jégopucszhm1qc« , bravant ainsi le terrible phylloxéra et l’implacable mildiou ?

Pour faire revivre le passé ? Oui, un peu….

Pour faire prospérer la florissante économie locale ? Peut-être…

Pour doter Montereau d’une nouvelle spécialité gastronomique ? Allez savoir…

Non, soyons sérieux, pour une fois !

Je vois deux explications à cette frénésie viticole si subite :

1) Demander subliminalement à mon collègue en blogologie Yves Poey de lâcher un peu la grappe à la conseillère municipale déléguée à la vie animale.

2) Matérialiser ce qu’a dû demander au vigneron-retraité de l’éducation-nationale notre SEAOMMUMP-346 : un sarment… d’allégeance.

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

——————————————————————————————————-

 

 


18 commentaires

1 2 3
  1. JM MUYL dit :

    « Quand le vin est tiré, il faut le boire », comme dit la crémière de M. Poey.

    Je sais reconnaître en vous, M. Hou, un infâme hydropote, un abstème de la pire espèce, un de ces sinistres abstinents qui sous prétexte d’une ironie grinçante et haineuse pourrissent la vie de leurs concitoyens.

    Le sol calcaire de la côte de Surville est très favorable à la vigne, il bénéficie d’une protection naturelle par rapport aux vents du nord-ouest, et d’une excellente exposition sud-sud-est. Pour vous dire toute la vérité, j’ai bu ce nectar, et il vaut bien des Irancy.

    Que les deux maires (et M. Duvernay pourrait se joindre à la croisade) se liguent pour ressusciter la production viticole locale recueille mon adhésion pleine et entière. Le jour où M. Jégo fondera l’ordre des chevaliers du tastevin de Montereau (car il ira jusque là, n’en doutez pas), je veux en être.

    J’espère que ces lignes me vaudront une petite lampée.

    JM MUYL

    PS : Allons plus loin, remettons en fonction les champignonnières !

  2. Alatienne dit :

    A encourager sur Montereau : création d’entreprise spécialisée dans fabrication d’alcootest.

  3. linette dit :

    On « emprunte » pas sans payer. MDR

  4. bucolique frenetique dit :

    J ‘ai entendu parler, il y a fort longtemps, de l’ infame piquette produite par le Noah, qui, selon les dires , rendait fou.
    Le grand’ père maternel d’ un de mes cousins avait une vigne du côté de Cannes- Ecluse/ Fossard, et commettait cette piquette, juste bonne à nettoyer les pinceaux, à condition de rincer abondamment, sinon, ça rongeait poils et virole.
    Ce divin breuvage contenait une quantité non négligeable d’ ethanol, d’ où ses propriétés aliénantes et son interdiction.
    C’ est ce truc là que d’ aucuns voudraient réhabiliter sous forme de Grand Cru ?

  5. booguie dit :

    juste pour un coucou,bonne aprem à plus

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : Mon avenir avec lui...

  6. p'tite souris dit :

    et du G7 de Mr Jego, vous souhaitez en être JM MUYL ?

  7. JM MUYL dit :

    Le G7 social ?

    Impossible.

    Venant de la droite de la droite de la gauche, je crains d’être aujourd’hui bien plus à droite que M. Jégo, qui est comme chacun sait à droite de la gauche de la droite, façon Houdini.

    En revanche, s’il me paie un coup à boire, et à condition que ce ne soit pas avec mes impôts, je suis preneur.
    J’apporterai le brie (de Meaux : j’ai l’esprit de clocher, mais il y a des limites).

    On a eu la gauche caviar et la droite cassoulet. Trinquons à la naissance de la droite jaja.

  8. p'tite souris dit :

    en matière de brie il y avait au temps du noa un Brie de MONTEREAU produit et affiné à Ville St Jacques.
    Mais sur une piquette le Brie de Melun doit pouvoir le faire ?
    A mon humble avis JM MUYL je le trouve plus typé et moins douceâtre
    que le Meaux, d’ailleurs un bon vin ne s’apprécie pas sur un fromage !
    Quant à la philanthropie des édiles locaux….

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !