Archive pour 17 octobre, 2008

Une île, mais pas entre le ciel et l’eau.

Une île, mais pas entre le ciel et l'eau. dans Vie locale z2cp309fvsL y a de cela quelques jours, j’avais consacré un papier à ce mystérieux sondage concernant les candidats à la candidature UMP  aux prochaines élections régionales en Ile-de-France.

Je vous en rappelle l’un des points importants : voici quelle était la cote de popularité des trois candidats auprès des militants UMP d’IDF. (C’était avant que notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-maire-UMP-346 ne jette l’éponge.)

xjd60otcje dans Vie locale—Valérie PECRESSE : 77 %

b1gkvfdjgk—Roger KAROUTCHI : 34 %

5yj2u5z6ky_tn—Yves Jego : 28 %

http://yvespoey.unblog.fr/2008/10/07/

Dans son édition du 10 octobre dernier, le quotidien « Le Monde » revenait sur ce fameux sondage, en ces termes :

1v33onwjj7 

Effectué auprès d’un échantillon de 1 007 personnes de l’Ile-de-France du 5 au 7 septembre, il [ce sondage, ndlr] indique que 62 % des Franciliens, et 49 % des sympathisants UMP, jugent « positif » le bilan de M. Huchon.

M. Karoutchi qui préside le groupe UMP à la Région et mène campagne depuis quatre ans avec l’espoir d’être candidat est « connu » par 40 % des Franciliens contre 83 % pour Valérie Pécresse.

La ministre de l’enseignement supérieur, candidate déclarée aux primaires, depuis août, est créditée de 50 % de bonnes opinions contre 18 % pour M. Karoutchi. 59 % des Franciliens « souhaiteraient » la victoire de Mme Pécresse contre 17 % qui préféreraient celle de M. Karouchi. Et 24 % Yves Jego.

Le secrétaire d’Etat à l’outre-mer a annoncé le retrait de sa candidature, le 10 septembre. Or, un conseiller ministériel confiait récemment que « le meilleur moyen de contourner les primaires qui risquent d’être mortelles en Ile-de-France, c’est de faire réaliser un sondage ». M. Sarkozy aurait émis, au vu de l’enquête, des doutes sur les chances de M. Karoutchi de reprendre la région à la gauche. L’Elysée dément avoir commandé ce sondage et être à l’origine d’un écho rapportant son existence dans Le Figaro début octobre. M. Karoutchi confirme pour le moment son intention de poursuivre sa campagne.

———-

Alors bien sûr, pour exister, comme dirait M. Karoutchi, notre SEAOMMUMP-346 n’a de solution que de se livrer à de flamboyants communiqués de presse, et lancer des idées plus étonnantes les unes que les autres, comme la dernière en date, qui consisterait à couper l’Ile-de-France en deux.

Je vous aurais bien dit ce que j’en pensais, mais j’ai préféré vous livrer la remarquable analyse qu’en a faite Jean-Michel MUYL, (et ce n’est pas une fatale flatterie) sur le blog du SEAOMMUMP-346. Il m’a autorisé à la reproduire ici, ce qui vous évitera de cliquer sur le blog en question. (Et puis, on ne sait jamais, certains commentaires n’y restent pas éternellement…)

« J’avais cru comprendre que les régions françaises manquaient de puissance par rapport à leurs homologues européennes, en particulier les Länder (à l’exception notable du Brandebourg, dont les autorités se mordent aujourd’hui les doigts d’avoir refusé le rattachement à Berlin). A l’heure où certains réclament avec quelque logique la réunion des deux Normandies, on imagine mal le dépeçage de la seule région française qui joue dans la cour des grands. L’urgence n’est certainement pas de découper les régions, mais de supprimer les départements.

Et puis quelle cohérence aurait cette super Marne-et-Oise ? Où serait le centre de gravité d’un ensemble composé d’espaces dont le seul point commun serait d’être en périphérie ? A Versailles ? Pontoise ? Evry ? Melun ? Dans quelque Francilia, écopolis entourée de puits de carbone dans on ne sait quelle steppe de la Brie centrale ?

Pense-t-on sérieusement que cette proposition permettrait d’amoindrir la main mise de Paris sur sa périphérie ? Après tout, il y a déjà en Picardie, en Basse Normandie et dans la région Centre des espaces satellisés par Paris, pour certains plus proches de la capitale que Provins ou Montereau. Echappent-ils au destin tragique des périphéries de l’Île de France ? On pourrait soutenir avec quelques arguments qu’ils en souffrent encore plus.

Tout cela est tellement incohérent que je me pose la question des motivations réelles :
- Avoir une chance d’être un jour président d’une région, fût-elle croupion ? Si par hasard on charcutait le territoire pour assouvir les ambitions de tous les barons locaux du monde politique, on retournerait vite à l’émiettement féodal. Je me garderai bien d’attribuer à M. Jégo une pensée aussi médiocre.
- Continuer vaille que vaille d’occuper le terrain (c’est le syndrome des Galerie Lafayette : « il se passe toujours quelque chose avec Yves Jégo ») ? Possible.
- Balancer une proposition baroque pour occuper le terrain et polluer les campagnes de M. Karoutchi et Mme Pécresse ? J’aime assez cette idée. »

Rien à ajouter, je partage, j’approuve, j’acquiesce, j’opine du chef, je suis en phase et je suis tout à fait d’accord !

——————————-

yabg6qmasc

Avant de vous rendre à vos occupations initiales, je ne saurais trop vous conseiller la lecture du dernier SINE-HEBDO en date, qui prodigue un très bon conseil, suite à la condamnation de Manu le Moqueur, le chanteur des Locataires !

C’est en page 3 !

———————————————————————————-

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !