Prévention santé !

Prévention santé ! dans Vie locale uyc5cqy09eamedi dernier se déroulait la fête du C.S.C.S., le Collectif de Santé Communautaire de Surville.

La mission de cette association : rendre les habitants acteurs en matière de santé et de prévention, que ce soient les enfants ou les adultes. La santé communautaire est en effet un concept qui demande aux professionnels de la profession de ne pas confiner les utilisateurs dans le simple rôle d’assistés.

Ce concept est régi par une charte éthique, la charte d’Ottawa, définie en 1986 :

8odmy9jiwm dans Vie locale

http://www.euro.who.int/AboutWHO/Policy/20010827_2?language=french

Le document dans son intégralité, pour ceux que ça intéresse :

http://www.sante.gouv.fr/cdrom_lpsp/pdf/Charte_d_Ottawa.pdf

Ce n’est pas en assistant les gens qu’on leur rend service. C’est le fameux proverbe asiatique : donner un poisson à quelqu’un dans le besoin, c’est bien ; lui apprendre à pêcher, c’est mieux !

Cette fête vient couronner, c’est le cas de le dire, une belle série d’actions réalisées toute l’année :

- Dépistage de la pédiculose (les poux) dans les écoles

- Elaboration de contes et de pièces de théâtre par les habitants, contes qui seront joués ensuite devant les élèves. Odile Burley, conteuse professionnelle, encadre cet atelier.

- Création d’espaces de paroles pour les habitants, réunions des familles pour échanger sur ces problèmes, sur leurs solutions, etc, etc…

- Distribution gratuite de produits contre les poux et les lentes.

- Distribution gratuite de kits dentaires (brosses à dents, dentifrice, gobelets) dans les écoles.

- Interventions pédagogiques liées à ces deux thèmes que sont la lutte contre les poux et les caries.

Et ça marche ! Toutes les statistiques le prouvent : à Surville, le recul du pou est tangible (il y a quelques années, 16 % des enfants en étaient porteurs, aujourd’hui, nous en sommes à moins de 5 %). La lutte contre les caries bat son plein et porte ses fruits.

Le C.S.C.S. avait donc invité samedi dernier tous les enfants des écoles élémentaires de Surville, ainsi que leurs parents, à venir jouer, s’informer, afin de prévenir, et lutter contre ces deux fléaux du plateau.

(Je rappelle sans plus de détail que dans certaines écoles survilloises, le pourcentage d’enfants ayant des caries était exactement à l’opposé de la moyenne nationale…)

L’association qui comprend des « institutionnels » mais aussi et surtout des habitants du quartier, cette association est aidée par le Conseil général de Seine-et-Marne, la Mutuelle bleue, le FNPEIS (le Fonds National de Prévention d’Education et d’Information Sanitaires), la DRASSIF (La Direction régionale des Affaires Sanitaires et Sociales d’IdF). Elle utilise les remarquables services de Véro, l’Adulte-relais bien connue des enfants et des familles. (La municipalité monterelaise avait quant à elle prêté la salle François-Mitterrand.)

Le collectif a reçu un label ARCADE, (Action Régionale Contre les Atteintes Dentaires des Enfants), décerné par l’URCAM.

a26b57ywq3

http://www.urcamif.assurance-maladie.fr/La-sante-bucco-dentaire-des-jeunes-franciliens-de.6535.0.html

C’est grâce à ce label ARCADE que le C.S.C.S. est éligible au PRSP (Programmes Régionaux de Santé Publique) et donc aux fonds FNPEIS et DRASSIF.

Ce sont donc pas moins de quatre cents enfants accompagnés de leurs parents qui sont venus passer l’après-midi salle Mitterrand.

zd326225i4  Les enfants devaient lancer leur ancienne brosse à dents dans la cible magique pour en recevoir une toute neuve :

hyphh702kt

——–
Le chamboule-poux, chamboule-caries :

og6ai106if

———-

Les ateliers scientifiques :

uqtrpveqqy

———-

L’atelier lecture :

xgwycnkzse 

———-

Les habitants, petits et grands, toutes communautés confondues, avaient donc répondu présents !

alaehivq1t 

Une après-midi festive et ludique, certes, mais une après-midi qui rendait les habitants acteurs et non pas seulement consommateurs. Le tout dans une ambiance sereine, bon enfant et joyeuse.

Il y a peu d’actions de ce genre sur le plateau, où tout est surtout fait pour que les habitants ne réfléchissent pas trop !

Un coup de chapeau à tous les bénévoles du C.S.C.S. ! A l’année prochaine pour la nouvelle édition de cette fête !

Si vous voulez connaître la date du prochain conseil d’administration de cette association, si vous voulez nous aider, si vous voulez nous rejoindre, n’hésitez pas à me laisser un mail ou un message dans les commentaires. Je vous communiquerai toutes les coordonnées.

8hufjfjl8c

————————————————————————————–

 


10 commentaires

  1. Billoute dit :

    Quel bon boulot !
    Et bien sûr, pas un mot de tout ça dans la presse locale ou dans le 7/7 municipal…

  2. Quetzacoatl dit :

    Bravo à cette assoc’
    Mais c’est quand même hallucinant que ce soient des bénévoles d’une association qui soient obligés de réaliser ce travail de santé publique…

  3. p'tite souris dit :

    Et le Conseil Municipal, il considère la vie animale comme prioritaire?

  4. locke dit :

    C’est plus facile de soumettre les habitants au bon vouloir du bus à dents…
    Quant aux animaux, ça fait plus poujadiste.
    Ca redevient très tendance

  5. la joie de vivre à surville dit :

    Mes enfants étaient heureux de cette fete. Il sont rentrées a la maison avec le sourire et beaucoup de petits cadeaux. A l’année prochaine pour la suite.

  6. gysgys dit :

    C’est vrai qu’a part les fetes de santé communautaire, il ne se passe jamais rien à Surville!
    Les gens ont le droit à l’Eglise à la Mosquée et à Carrefour ! Super !

  7. collectivienne survilienne dit :

    responsabilité et confiance vaut mieux que culpabilité et ignorance.
    Je voulais juste ajouter que c’est un collectif qui lutte contre l’exclusion, , les poux et les caries sont des portes d’entrée.
    C’est une action locale, l’idée n’est pas de changer le monde.
    A la différence du bus dentaire qui vient  » réparer les dégats » nous consacrons une grande part de notre travail à la reflexion des causes qui permet une action plus juste. Une action menée dans toutes les écoles de surville. Notre objectif n’est pas de faire pour les autres mais ensemble pour nous, à partir de valeurs communes. Chaque experience, chaque différence apporte un plus dans la compréhension des problèmes qui nous concernent. La compréhension est elle un début de solution? Il n’existe pas une même solution pour tout le monde. Une prise de conscience générale est tout d’abord une prise de conscience individuelle.Il n’existe pas un homme qui sait.Chacun est responsable de son être. Se préoccuper de sa santé est un devoir que l’on a vis à vis de notre corps, mais bien souvent et pour un grand nombre d’entre nous beaucoup de choses passe avant. C’est donc un travail quotidien et collectif que de rétablir l’ordre des choses. Et chacun en a la responsabilité.
    La santé c’est important c’est sur pour tout le monde. On croit tous le savoir mais très peu de conscience sur le sujet.
    Le collectif de santé communautaire de surville est un espace où nous essayons en agissanT, en échangeant de comprendre l’importance « le sens » de sa santé et d’en avoir conscience déjà nous même.
    Le collectif comprend 99% de femmes, mais qui peut bien être le 1 restant? et 100% pour l’atelier conte l’instinct maternel peut être…
    Pour celles qui voudraient nous rejoindre à l’atelier conte c’est « tout les vendredi matin des periodes scolaires de 9h30 à 11h30 dans les locaux de la maison pour tous ».

  8. Anonyme dit :

    C’était un après-midi formidable.
    Une super ambiance. A 32 ans, moi aussi j’ai joué !

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !