Archive pour 19 novembre, 2008

Se retrouver à l’ANRU…

Avant-post !

Yves Jégo a été débouté hier dans un procès qu’il intentait à deux blogueurs monterelais…

Je vous laisse la dépêche de l’Agence France Presse ! 

———-Contenu supprimé à la demande de l’hébergeur UNBLOG.FR

——–

Comme d’hab’, on ne commente pas une décision de justice ! Clin doeil Clin doeil Clin doeil

——————————————————–

Se retrouver à l’ANRU…

 

Se retrouver à l'ANRU... dans Ca ne va plus ! 5nbupykks7n rapport très sévère concernant l’évaluation de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine sera publié dans quelques jours.

L’ANRU, c’est cette agence qui devait assurer la mise en oeuvre du Programme national de Rénovation urbaine lancé par M. Borloo en 2003.

p5glx7d7rc dans Chiffres et nombres

Surville a été concernée par les crédits de l’ANRU, pour les opérations que l’on sait sur le plateau.

Le comité d’experts qui a présidé à ce rapport souligne l’importance des retards accumulés, l’insuffisance des ressources budgétaires et l’impossibilité de tenir les promesses effectuées depuis le lancement du programme.

Des objectifs revus à la baisse :

« Les trois quarts des crédits de l’Agence ont financé la moitié des objectifs du programme »  pourra-t’on lire. Plus de 9 milliards d’euros sur le 12 prévus jusqu’en 2013 ont déjà été utilisés.

« Il est donc probable que les crédits disponibles ne permettront pas d’atteindre les objectifs du programme », indique, de manière diplomatique, le rapport. Ce qu’un de ses auteurs résume plus crûment : « Le programme risque d’échouer. »

Des retards dans les travaux :

A Montereau, on a pu mesurer ces retards. (Un article du dernier et municipal 7/7 en date prenait un prétexte étonnant (le transfert du laboratoire d’analyses médicales…) pour annoncer le report de la démolition du complexe d’Alembert.)

Le rapport révèle que, fin 2007, 43,7 % seulement des opérations programmées avaient été effectivement lancées. Une partie de ces retards relève certes des difficultés habituelles dans les chantiers. Mais le comité souligne que c’est la lourdeur des procédures administratives qui a le plus ralenti les opérations.

Des problèmes budgétaires :

Alors que l’ANRU bénéficie d’enveloppes financières « fermées », les besoins ont explosé, notamment avec la hausse du coût de la construction (+24,6 % entre 2003 et 2007). Le comité d’évaluation anticipe aussi dans l’avenir des « difficultés financières » pour l’ANRU, du fait de l’« insuffisance chronique » des subventions de l’Etat.

Cette tendance au « désengagement financier » est qualifiée de « menace » par les experts.

xi8dw6o4qg dans Vie locale

fb5fgmonk4

Des doutes sur la mixité sociale :

Démolir des logements sociaux c’est bien, mais si ce n’est pas pour reconstruire des logements sociaux, la mixité sociale s’en ressent. C’est l’effet « Les pauvres, dehors… »

Suivez mon regard !

La diversification de l’habitat – qui constituait une des motivations premières du programme – apparaît inégale selon les projets, en particulier en région parisienne, où 58 % des logements seront reconstruits sur place. Cette proportion atteint même 81 % en Seine-Saint-Denis et 82 % en Seine-et-Marne. « L’importance des reconstitutions sur site est de nature à compromettre définitivement l’objectif de mixité sociale », regrette le comité d’évaluation.

Et les auteurs de ce rapport mettent notamment en doute cette absence de nouvelle mixité sociale, notamment pour des raisons électoralistes…

Suivez encore une fois mon regard !

Un manque de suivi :

La rénovation urbaine a d’abord été pensée comme « une intervention sur le bâti, en minorant les questions sociales« . Le rapport fait état d’« un déficit de gestion urbaine de proximité qui pourrait menacer les investissements de l’ANRU ». Les experts signalent que, faute de suivi humain, des dégradations ont déjà été observées sur « plusieurs sites emblématiques de la rénovation urbaine ».

Bien entendu, ce dernier point frappe de plein fouet la politique de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1.

C’est ce que m’avait confié au début des travaux à Surville un conseiller municipal appartenant pourtant à la majorité municipale : « Des pauvres dans des appartements neufs, ce sont toujours des pauvres. Ca ne suffit pas… »

Nous reviendrons bien sûr en détail sur ce rapport dès sa parution intégrale…

—————————————————————————————-

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !