Archive pour novembre, 2008

Le dernier salon où l’on ne cause guère…

Le dernier salon où l'on ne cause guère... dans Chiffres et nombres cfl78mv5dfendredi dernier, j’avais décidé d’aller traîner mes guêtres au Salon de l’emploi, au Centre Omnisports Jean-Allasseur.

L’idée était de tâter le pouls de l’offre d’emploi à Montereau même, et de revenir avec quelques chiffres précis.

Je commençai par me diriger vers le stand de la Maison de l’Emploi. Au mur étaient affichées des offres.

Je me suis vite aperçu que sur 61 affichettes, 5 seulement concernaient Montereau, et 12 étaient situées dans le canton. Je ne compte pas les offres émises par la SAGEM, qui demandait de la main d’oeuvre assez hautement qualifiée.

Ayant trouvé que le nombre n’était guère important, je me dirigeai vers l’animateur du stand, et lui posai frontalement la question.

« Pourriez-vous me dire combien d’offres d’emploi vous proposez sur Montereau, car au mur, il n’y en a pas beaucoup…

- Ah oui, mais on ne les affiche pas toutes. »

(Moi, il me semble que si j’étais le patron de la maison de l’emploi de Montereau, il me semble que j’afficherais déjà les propositions de Montereau intra-muros. Mais bon, passons…)

Je reposai la question.

« Oui, mais alors, combien vous proposez d’offres sur Montereau?

 - Euh, ne bougez pas, je vais téléphoner à mon responsable. »

Le jeune homme saisit son palm, s’éloigna pour téléphoner à son chef, et revint.

« On ne peut pas vous le dire maintenant, on vous recontactera dans l’après-midi… »

Déçu, et m’apercevant que des hôtesses de l’ANPE étaient tout près de nous, je leur posai la même question.

« Pourriez-vous me dire combien d’offres d’emploi vous proposez sur Montereau même ? »

Avant que la jeune femme puisse ouvrir la bouche pour me répondre, l’animateur de la maison de l’emploi lui fit un clin d’oeil appuyé et lui dit « Ne réponds pas, on recontactera Monsieur dans l’après-midi. »

Evidemment, j’attends toujours d’être recontacté, mais il faut dire que je ne me faisais guère d’illusions, personne n’ayant pris soin de me demander mes coordonnées…

On voit par là que pour avoir un renseignement à Montereau concernant les offres d’emploi, ça relève du Secret d’Etat…

Mais ma visite fut loin d’être infructueuse…

Figurez-vous que j’ai appris qu’à l’origine, ce n’était pas la société Nexity qui était désireuse de s’implanter à Surville. La société aurait préféré construire ses appartements en ville basse.

C’est la municipalité (je ne pus avoir plus de détails) qui a insisté pour attirer cette entreprise sur le plateau, avec le succès que l’on sait.

Le premier week-end, Nexity avait escompté pouvoir tabler sur 25 réservations.(49 appartements étaient en vente.)

Savez-vous combien de réservations furent contractées ?

4 réservations. Seulement.

Ca et la crise immobilière et financière « aidant », on ne s’étonnera donc plus du départ des panneaux vantant les « Hauts de Montereau »…

Je ne rentrais pas bredouille…
————————————————————————————

Rumeurs obamiennes

Rumeurs obamiennes dans Récréationon ! Aucune hésitation ! Les rumeurs de cette semaine concernent bien évidemment l’enthousiasme avec lequel notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 a salué la victoire du futur 44ème Président de chez l’Oncle Sam.

Cette victoire lui aurait-elle donné quelques idées ? C’est en substance la teneur des bruits en tous genres qui ont couru cette semaine…

Mais je vous fais confiance… Vous saurez encore une fois démêler le faux du faux…

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 aurait envisagé de se remarier avec une certaine Mademoiselle BAMA, afin de disposer d’un double-nom très porteur…

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Aux prochaines élections municipales, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 voudrait se présenter dans la commune environnante où se trouve le siège de l’entreprise Jean-Lefèbvre, afin de pouvoir utiliser le slogan :

« Yes, we Cannes ! »

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Au cours de ses prochaines émissions TV, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 opterait pour un nouveau fond de teint, le « Black Opal beautiful bronzage » de la société Shade-Beauty, et ce, afin de prendre une couleur plus métissée…

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Evidemment que c’était encore une fois très facile…

Et bien sûr, voici venir à grands pas la photo dominicale, sur laquelle vous allez une nouvelle fois pouvoir faire preuve d’inventivité…

A vous de jouer !

(J’ai flouté les militaires, je ne voudrais pas me faire enrôler de force dans un bataillon disciplinaire…)

———-
 dans Récréation

————————————————————————————-

Penser à ne pas tomber dedans…

Penser à ne pas tomber dedans... dans Sur le vif... 19216hlijpécidément, les panneaux vont et viennent, à Montereau.

Un peu comme les programmes immobiliers qu’ils sont sensés annoncer.

A peine les panneaux Nexity s’étaient-ils envolés que fleurissait une nouvelle pancarte, vers les ateliers techniques municipaux.

Je vous ai pris le tout en photo, car c’est le jour du « Sur le vif ».

2shyqbbv9d dans Sur le vif...

Avec un petit agrandissement compris dans le forfait du jour :

axneajd1h8

Les amateurs de maisons « groupées », de maisons individuelles, certes, mais jumelées, ou encore de logements « prêt à vivre » auront-ils le temps de lire ce panneau, à la différence de celui des « Hauts de Montereau » qui n’avait finalement servi qu’à y apposer le programme de l’A.B.M.S. ?

Mystère…

Un petit détail cependant…

Ce panneau est donc situé route de Provins, juste avant le chemin qui mène au centre technique. (De l’autre côté de ce chemin, ce sont les petits jardins.)

Il se situe donc à la pointe de la flèche rouge sur la carte ci-dessous, en pleine zone hachurée :

j414cj4pgr

Avec un petit agrandissement :

xybb7ayy23

Et à quoi correspond cette zone hachurée ?

C’est une zone réglementée du Plan de Prévention des Risques d’Inondation, le PPRI.

La carte en son entier est consultable ici :

http://epicure.recette.application.equipement.gouv.fr/ep/servlet/ri?cmdCarte=CarteInitiale

J’avais d’ailleurs déjà évoqué ce PPRI, il y a quelques mois, puisqu’à l’intérieur de cette zone réglementée , une famille n’avait pu faire viabiliser son terrain (eau + électricité).

Souvenez-vous :

http://yvespoey.unblog.fr/2007/03/28/pas-vu-pas-ppri/

Ce qui est certain, c’est que ce magnifique panneau, en cas de crue, aurait ses montants mouillés…

En tout cas, j’ai appelé le numéro de la pancarte. Voilà ce qu’on m’a répondu : « On n’est pas au courant, ne quittez pas, je me renseigne………………………………….. Le panneau est bien là, mais le hameau St Jean sera construit ailleurs ».

Une grande leçon d’humidité…

A demain, rumeurs, photo, légende, etc, etc…..
————————————————————————————————————-

Ce serait plutôt à Lulu…

Ce serait plutôt à Lulu... dans Billets d'HOU 1ziraxuoplous, je ne sais pas, mais moi, si.

A part une lecture exclusive du 7/7, de la République de Seine-et-Marne et du blog du premier adjoint de notre SEAOMMUMP-346, je trouve qu’en cette triste vallée de larmes, ils ne sont guère légion dans la région, les éléments d’actualité locale qui nous inciteraient à penser à Fernande.

Ah ! Cette brave Fernande qui naguère faisait rendre à tous les mâles monterelais un hommage appuyé au jour naissant…

Oh ! Cette valeureuse Fernande qui  nous faisait manifester notre contentement alors que pointait un jour nouveau rempli de promesses en tous genres !..

Oui ! Cette vaillante Fernande qui provoquait chez tous les habitants du canton une réaction anatomique bien naturelle à l’idée de saluer toutes les performances économiques du coin…

Décidément, comment pourrait-on, tel un carme au mieux de sa forme, un âne en pleine maturité ou encore un défunt rat (rattus norvegicus) de la famille des muridae et de la sous-famille des murinae, comment pourrait-on avoir une quelconque réaction physiologique et vigoureuse à la vue de ces commerces qui ferment, de ces panneaux immobiliers abattus ou encore de ces 346èmes très peu rugissants ?

Je vous le demande un peu…

(Je signale pour ceux que ça intéresserait l’existence d’un rattus exulans également appelé rat polynésien. Le fait de résider dans une collectivité ultra-marine ne lui enlève toutefois et en aucune façon cette propension, une fois décédé, à vouloir encore une fois sacrifier à la Vénus des muridés.)

Et il en faudrait bien plus que les récentes révélations de la regrettée Soeur Emmanuelle jamais aussi bien nommée concernant des plaisirs solitaires, certes,  mais jamais démodés, pour risquer de nous redonner un peu de cette vigueur face à la conjoncture…

Onques nos poignets ne furent aussi loin de la luxation, jamais nos oreilles ne furent autant ménagées d’une totale surdité, jamais au grand jamais l’économie locale ne risqua moins de nous neurasthénier.

J’en étais là de mes réflexions quand, ô coïncidence formidable,  je reçus par le mail et le truchement d’un fidèle flambergien d’entre les fidèles un cliché qui vous l’allez constater, n’était pas sans rapport avec mes propos sus-nommés…

Mais jugez plutôt : voilà ce qu’on pouvait apercevoir ces jours-ci dans les rues monterelaises :

——

8ps6ad31ye dans Billets d'HOU

———-
A l’image de ce quasi-marasme, avouez que pour pendouiller, ça pendouille !

M. notre SEAOMMUMP-346, ne trouvez-vous pas que l’année prochaine, ceci aurait une autre gueule:

h5y2x9r8qf

———

Sans aller jusqu’à imaginer ceci :

st2hjpob2z

———-

A moins qu’il ne faille attendre jusqu’aux prochaines érections élections…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

——————————————————————————–

Black is suddenly beautiful !

Black is suddenly beautiful ! dans Vie locale mini_081105031730390112708091ier matin, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP 346 n’a pas pu s’empêcher de se fendre d’un communiqué à l’AFP pour saluer la victoire de Barack Obama.

Comment aurait-on pu vivre sans, je vous le demande un peu. Je vous le livre tout de suite :Contenu supprimé à la demande de l’hébergeur UNBLOG.FR

———-

On voit par là que notre SEAOMMUMP-346 a fait un sacré bout de chemin, puisque chez nous, à Montereau, on ne peut pas dire que le groupe de ses adjoints soit composé de beaucoup de gens qui ont une partie de leurs racines en Afrique.

Jean-Marie Albouy, 1er adjoint au Maire délégué à l’urbanisme, au transport et aux finances
Philippe Milan, 2ème adjoint au Maire délégué à la vie culturelle et à l’administration générale
Nicole Auroy, 3ème adjointe au Maire déléguée aux personnes âgées
Chantal Jamet, 4ème adjointe au Maire déléguée au personnel et à la communication
Lionel Vallée, 5ème adjoint au Maire délégué aux sports et à la jeunesse
Jocelyne Castellain, 6ème adjointe au Maire déléguée à la vie scolaire et à la petite enfance
Francois Mailier, 7ème adjoint au Maire délégué au développement durable, à la prévention des risques aux espace verts, au fleurissement et à la propreté 
Francois Cahin, 8ème adjoint au Maire délégué aux travaux et aux bâtiments municipaux
Marie Claude Chazouilleres, 9ème adjointe au Maire déléguée à la sécurité et à la prévention de la délinquance.

Chez les autres oui, mais chez nous, faudrait voir à ne pas trop tirer sur la corde…

De plus, je vous aurais bien parlé d’un projet sur Montereau concernant Martin Luther King, mais je me suis bien juré de ne jamais évoquer ici mon métier…

Pour plus de précisions, laissez-moi un mail…

Mais finalement, dans ce communiqué, ce qui me plonge dans un gouffre de perplexité, c’est cette image d’Obama que donne notre SEAOMMUMP-346 qui a bien dû remarquer que le nouveau président n’était ni latino, ni asiatique, ni ouzbèque, ou que sais-je encore :

«  un métis qui plonge une partie de ses racines en Afrique « 

Outre le fait que chez l’Oncle Sam, on n’emploie jamais le terme « métis », vous en connaissez beaucoup, vous, des blacks aux Etats-Unis, et au passage aux Antilles, qui n’aient pas une partie de leurs racines en Afrique ?

Je crois qu’on pourrait même appeler ça un pléonasme !

——————————————————————————————

La dotation, mais pas celle des mages…

La dotation, mais pas celle des mages... dans Ca ne va plus ! 1cck9elixfathieu PERCHEMINIER n’est pas inconnu des flambergiens dotés d’une bonne mémoire.

http://yvespoey.unblog.fr/2008/03/21/contribution-directe-zup-alors/

Il est chargé de mission en développement social dans une grande ville française.

A partir de la semaine prochaine, il nous proposera une histoire de la ZUP de Surville qui sera publiée en plusieurs parties. (Son mémoire de maîtrise universitaire était en effet consacré à ce sujet, un mémoire qui avait eu pour effet collatéral d’indisposer à l’époque un certain Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346.)

Aujourd’hui, Mathieu évoque un problème qui risque de toucher de plein fouet notre chef-lieu de canton : la réforme annoncée de la Dotation de Solidarité Urbaine, la DSU.

———-

Solidarité Urbaine et Zones Humaines Sensibles

Dans ma ville, comme dans bien d’autres en France, un grand nombre d’habitants vivent quotidiennement dans la peur du lendemain. Confrontés à une situation sociale précaire, leurs soucis principaux relèvent de l’alimentaire. Qu’ils semblent loin, les droits fondamentaux…

Malgré tout, dans ma ville comme dans bien d’autres, la vie suit son cours. Elle n’a certes rien d’un long fleuve tranquille, mais que voulez-vous… Les solidarités de quartier permettent de ne pas sombrer. Les solidarités et les politiques sociales. Ah, les politiques sociales, tellement salutaires !

Les habitants des quartiers en ont vu passer, des dispositifs, des plans de rattrapage, des « Grenelle ». Appelez ça comme bon vous semble, on vous répondra toujours qu’ils n’ont rien changé, et que ce ne sont pas trois coups de rouleaux sur les façades qui amélioreront fondamentalement quoi que ce soit… Ravalez vos ravalements, vous n’avez rien compris !

Avec les élections présidentielles, on proclama le temps de la rupture. Celui qui devint chef de l’état –ancien Maire de banlieue, qui plus est !- citait Jaurès et Blum. Il jura, croix de bois croix de fer qu’il mettrait en œuvre « un grand plan Marshall de la formation pour tous les jeunes de nos quartiers ». Qu’il « consacrerait beaucoup d’argent aux banlieues ». Et de confier à Fadela Amara –une ex banlieusarde- le soin de bâtir un plan –un de plus- en faveur des banlieues : éducation, désenclavement, lutte contre le chômage, tous les thèmes devaient y passer.

Attente, sans beaucoup d’illusion… Vous savez, ma petite dame, ça fait longtemps qu’on est résigné, en banlieue.

Dans les quartiers, on ne sait pas toujours comment sont financés les associations, les services de proximité, et les aides proposées par les municipalités – une vraie bouffée d’oxygène, ces aides !

La Dotation de Solidarité Urbaine, la DSU, pas grand monde ne sait précisément ce dont il s’agit. Un sigle de plus, certainement…

Pourtant, la DSU permet justement aux municipalités, à qui l’état délègue toujours plus de charges sans les moyens qui vont avec, de financer –entre autres- ces mêmes associations, services et autres aides sociales.

En bref, ce que les habitants palpent concrètement.

Actuellement, un nombre considérable de communes perçoivent la DSU : 717 sur les 953 villes de plus de 10.000 habitants. Pour certaines d’entre elles, concédons-le, il arrive que DSU rime avec superflu. En revanche, pour la majorité –celles qui accueillent sur leur territoire les quartiers et les habitants qui cumulent tous les handicaps urbains et sociaux-, elle constitue une véritable assistance respiratoire, une perfusion vitale.

Alors, quand fut évoqué le projet de réforme visant à recentrer les efforts financiers sur les villes en difficulté, on ne pouvait que se réjouir.

Las, à l’observation, l’ascenseur émotionnel est rude. La couleuvre –que dis-je, la vipère !- est dure à avaler ! L’abandon des critères de Zone Urbaine Sensible et de Zone Franche Urbaine –ce n’est qu’un exemple- dans le mode de calcul de la DSU pénalise, voire condamne, les communes déjà en difficulté.

Branle-bas de combat ! A gauche comme à droite, les Maires des villes concernées montent légitimement au créneau : Clichy-sous-Bois, Montfermeil, Vénissieux, Sarcelles, Chenôve,… perdraient une partie de leur dotation !? On croit marcher sur la tête ! Sans même parler de celles qui se la verront tout bonnement sucrer : Bagneux, Pantin, Les Ulis, Saint-Pierre-des-Corps, Vitry-sur-Seine comme pas mal de ses voisines du Val de Marne… La liste est longue. Accablante.

Dans ma ville, comme dans bien d’autres en France, il y a Inès et Yanis. 15 et 16 ans. A eux deux, ça fait pas moins de 31 ans de souffrance. Ils sont deux. Leur maman n’a pas pu leur offrir de petit frère ou sœur : ça fait belle lurette que papa est parti. Et que maman trime. Horaires de nuit, galères en tout genre, rongée par le stress, maman n’a pas trop le temps de s’occuper d’Inès et Yanis. Par la grâce de Dieu, des savants avaient tout prévu et ont inventé des pilules pour ça : Lexomil et Tranxen sont ses plus fidèles compagnons. Pour Inès et Yanis, les carences affectives sont un fardeau lourd à porter. 

Inès, c’est pas trop un souci. Travailleuse, elle réussit bien à l’école. Le mercredi et le samedi, elle fréquente les activités de la MJC. Danse hiphop, sorties avec les copines, des animateurs super sympas, la MJC,  c’est vraiment top !

Yanis, lui, a priori, l’école c’est pas son truc. Il préfère se retrouver avec ses potes. Dans le quartier. Tenir les murs. Tard le soir, faire du bruit, montrer un peu qu’il existe, puisqu’il n’y a que là qu’il est estimé, un tant soit peu. Si, quand même, tous les mercredis soir –il raterait ça pour rien au monde, même pas pour un match de ligue des champions !-, il va aux ateliers d’écriture que propose une association montée par des grands du quartier. Des types bien, qui oeuvrent pour les petits jeunes, les « Gremlins » comme ils les surnomment. Yanis, il est nul en français, sa prof le lui répète constamment. Mais pour poétiser son quotidien et rapper sa souffrance, ça, il est imbattable. Enfin, c’est ce qui se dit. Quand il prend le micro, toutes les têtes s’agitent, et ça, pour Yanis, c’est une vraie fierté. Et un exutoire salutaire.

Dans ma ville, il y a Inès et Yanis. Et combien d’autres, à travers tout le pays ?

Le moment est venu où il faut dire aux mamans des petits Inès et Yanis, et même à la société entière, que l’époque où la municipalité pouvait financer ce type d’activités est menacé. Pas encore révolu, le requiem n’a pas encore sonné, mais son fantôme se profile déjà…

« Regarde ta jeunesse dans les yeux, toi qui commandes en haut lieu », invectivait Bruno Lopes en 1990.

 T’inquiète, Bruno, c’est exactement ce qu’il fait. Avec un beau bras d’honneur en prime…

uwpj821k37 dans Ca ne va plus !

Mathieu PERCHEMINIER

Chargé de mission développement social

Illustration : Thibaut ROY

———————————————————————————-

Merci Mathieu !

Un petit bonus, ce matin très tôt :

A titre de curiosité, une copie du message adressé à tous les supporters :

———-

 How it’s happened

Yves –

I’m about to head to Grant Park to talk to everyone gathered there, but I wanted to write to you first.

We just made history.

And I don’t want you to forget how we did it.

You made history every single day during this campaign — every day you knocked on doors, made a donation, or talked to your family, friends, and neighbors about why you believe it’s time for change.

I want to thank all of you who gave your time, talent, and passion to this campaign.

We have a lot of work to do to get our country back on track, and I’ll be in touch soon about what comes next.

But I want to be very clear about one thing…

All of this happened because of you.

Thank you,

Barack 

————————————————————————————

Plus dynamique, ça ferait trop…

Plus dynamique, ça ferait trop... dans Vie locale 081103041044390112699398ans le dernier 7/7 en date, je veux bien sûr parler du N° 326, du 29 octobre au 5 novembre prochain, on revient pour nous sur cette fameuse spécialité monterelaise qu’est le dynamisme économique.

J’en veux pour preuve les multiples auto-qualificatifs plus dithyrambiques les uns que les autres utilisés par les rédacteurs des différents papiers :

« Un effort conjoint et sans faille », « attractivité du territoire », « maintien d’une fiscalité avantageuse », « effort conséquent », « tenir le cap du dynamisme », « politique volontariste », « favoriser l’entreprenariat », « audace économique », « l’optimisme est de mise », j’en passe et des meilleurs…

(C’est bizarre, au milieu de cette belle méthode Coué, on n’évoque pas la fameuse 346ème place sur 348 en matière de bassin d’emploi…)

C’est avec en tête ces auto-congratulations municipales de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 que je décidai d’aller faire un tour en centre-ville, rue Jean-Jaurès et adjacentes , afin de nous remettre en mémoire à quel point le dynamisme économique est puissant par chez nous…

(Pour les non-monterelais, la rue Jean-Jaurès, c’est la rue principale qui traverse sur environ 500 mètres le centre historique et le quartier commerçant de la ville.)

Une précision liminaire : les photos qui suivent ne constituent pas, hélas, une liste exhaustive…

1) ———-

081103094755390112697872 dans Vie locale

2) ———-

081103094755390112697873

3) ———–

081103094755390112697874

4) ———-

081103094755390112697875

5) ———-

081103094755390112697876

6) ———-

081103094755390112697877

7) ———-

081103094755390112697878

8/ ———-

081103094755390112697879

9) ———-

robv55fplj
10) ———-

081103094756390112697881

11) ———-

081103100044390112697915

12) ———-

081103094756390112697883

13) ———-

081103094756390112697884

14) ———-

081103094756390112697885

———-

Sur ce seul centre-ville, quatorze boutiques et commerces ont fermé leurs portes…

Sans oublier quelques vues de la rue des Dames, une rue toute proche…

15) ———-

081103094754390112697870

16) ———-

081103094754390112697871

17) ———–

081103013344390112698918

———-

Ah oui ! Dix-sept commerces rideaux baissés, plus dynamique, ça ferait trop.

Notre SEAOMMUMP-346 aurait-il décidé de transformer notre chef-lieu de canton en espèce de ville fantôme, un peu comme dans Lucky Luke ?

A moins que la dernière photo qui suit ne concerne peut-être pas que la cour d’horreur de la Mairie…


081103013343390112698917

———-

Avant de vous laisser à vos occupations habituelles, j’aimerais vous donner des nouvelles du panneau sur lequel était placardé le programme des vacances de la Toussaint. (Je vous évoquais tout ceci samedi dernier.)

http://yvespoey.unblog.fr/2008/11/01/david-et-goliath/

Comme par enchantement, la pancarte a disparu hier…

0gz72959h2

Ce que c’est que le hasard, tout de même, n’en finis-je pas de vous répéter…

————————————————————————————

 

Brigitte, il fait chaud ?

Brigitte, il fait chaud ? dans Ca ne va plus ! 8oz95t8fl9ous souvenez-vous de Mme Brigitte GIRARDIN ?

cj46oxjatc dans Ca ne va plus !

Non ?

Madame GIRARDIN fut une précédente locataire de l’hotêl de Montmorin, rue Oudinot, et donc par le fait, occupa le poste de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer, sans être 346 mais tout de même UMP.

Elle fut l’autrice d’une loi-programme en 2003 concernant le développement économique des collectivités territoriales d’Outre-Mer.

Mme GIRARDIN vient de lancer un pavé dans la mare et pas seulement la mare ultra-marine, en jugeant plus que très sévèrement la politique en la matière de notre édilanous et du gouvernement.

Mais jugez-plutôt en prenant connaissance de la dépêche de l’Agence France Presse suivante.Contenu supprimé à la demande de l’hébergeur UNBLOG.FR

———-

Alors bien sûr, au sein de l’UMP, la fin de semaine dernière a été marquée par une véritable levée de boucliers concernant l’ancienne ministre.

L’état-major umpien se fendit même de l’épithète « inqualifiables » pour juger les propos tenus par Brigitte. (Je l’appelle Brigitte, mais c’est juste pour éviter une répétition…)

Comment ? A l’intérieur même du parti, on ose critiquer l’infaillibilité gouvernementale ?

Ce n’est pas bien, ça, Mme GIRARDIN !

Croyez-vous que notre SEAOMMUMP-346 avait besoin de ça, en ce moment ? Le pauvre !

(Il faut dire que Mme GIRARDIN est une fidèle chiraquienne, et qu’en ce moment, on assiste à des règlements de compte en loucedé, dans le petit monde de la droite…)

Quoi qu’il en soit, quand vous interrogez nombre d’ultra-marins martiniquais, comme ce fut mon cas cet été, ceux-ci considèrent avoir eu récemment seulement deux grands Secrétaires-d’Etat :

M. François BAROIN, qui, sincèrement ému, pleurait lors des obsèques d’Aimé CESAIRE, et une certaine….

Brigitte GIRARDIN, qui travaillait ses dossiers en profondeur, sans pour autant faire de l’esbrouffe…

———-

r1ut4utifm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Brigitte_Girardin
——————————————————————————-

Rumeurs arboricoles

Rumeurs arboricoles dans Récréation 5276v81dhkette semaine, l’annonce faite non pas à Marie mais au Figaro magazine par notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346, cette annonce-là, vous vous en doutez bien, a généré son stock de rumeurs.

Cette idée d’aller planter des hectares et des hectares d’arbres vous fera plancher sur les bruits qui ont couru ces sept jours derniers.

Vous saurez évidemment démêler le faux du faux, et ce, juste avant de légender la magnifique photo qui suit.

A vous de faire !

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 se serait bien juré de faire replanter tous les hectares wallis et futuniens par une entreprise affiliée au MEDEF. Il est en effet hors de question de passer l’arbre à gauche !

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 aurait demandé aux exploitants de puits à carbone wallis-et-futuniens à ce qu’aucun chêne ne soit planté, au sacro-saint principe que là où il y a du chêne, il n’y a pas de plaisir.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 aurait demandé aux élus du Conseil municipal des Enfants de modifier légèrement le refrain de la Marseillaise, le 11 novembre prochain :

« Aux arbres, citoyens, formez vos plantations !

Plantez, plantez, qu’un tronc plein d’sciure,

Absorbe la pollution ! »

Rumeur, pas rumeur ?

———–

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 pourrait faire surveiller cette grande opération par le patron du G.I.P. de Montereau, M. Forestier.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Afin de ne plus contribuer au réchauffement climatique de la planète, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346 aurait décidé de commencer chaque réunion qu’il préside par saluer chaque participant par un tonitruant « Salut, vieille branche ! ».

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Comme vous n’avez évidemment pas besoin des solutions, passons à la suite !

Vous l’attendiez, je le sais !

La voici ! A vous de jouer…

———-
bt0akjbrfp dans Récréation

———-

Bon dimanche, et à demain !

——————————————————————————

David et Goliath

David et Goliath dans Sur le vif... zbomg7ge2be petit « Sur le vif » de la semaine sera consacré à ce beau panneau qui ne sert plus à grand chose, comme d’ailleurs bien des panneaux dans Montereau :

3iwokfwm0g dans Sur le vif... 

——–

On se souvient que plusieurs pancartes de ce genre avaient été installées dans le quartier Jules-Ferry pour vanter les formidables mérites des futurs appartements de la société Nexity.

La crise immobilière et financière étant passée par là, on se souvient également que ces futurs appartements ne restèrent en vente qu’environ deux semaines, et s’évaporèrent aussi vite qu’ils étaient apparus, en laissant juste à Montereau la pub et la com’.

Un petit détail m’a intrigué, sur le montant du panneau.

Je vous l’ai agrandi, ce détail.

9k3nigfg6f 

——–

Il s’agit du programme de l’Animation bénévole de Montereau-Surville, qui peut pour l’instant être rassurée quant à son devenir. Nexity partie, l’ABMS reste ici !

Pour un rappel des faits :

http://yvespoey.unblog.fr/2008/09/25/
http://yvespoey.unblog.fr/2008/10/15/

On voit par là qu’en toutes choses il faut positiver, et que ces gigantesques panneaux auront finalement trouvé leur utilité !

A demain pour les rumeurs, sans oublier la photo à légender !

—————————————————————————

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !