Miles, mais sans trompette !

Miles, mais sans trompette ! dans Vie locale 081214034353390112873385endredi soir, alors que, tel le laborieux et besogneux chroniqueur attablé devant son traitement de texte préféré, j’étais en train d’écrire le papier du lendemain, le téléphone sonna.

Une douce voix d’hôtesse, et c’était le cas, me demande si j’étais bien Monsieur POEY. Vous comprendrez bien que je ne pouvais qu’acquiescer.

« M. POEY, Elodie de la compagnie aérienne AIR-FRANCE. Je viens de constater que vous possédiez 2500 miles sur votre compte Flying Blue. »

081214010511390112872695 dans Vie locale

Parenthèse. Pour les flambergiens assez ébahis que je possède 2500 miles, je leur rappelle que ces miles sont des points gratuits attribués par la compagnie nationale pour tout voyage aérien réalisé sur ses lignes. Ces miles furent gagnés lors d’un voyage estival haut en couleurs et fort instructif en Martinique. Fin de la parenthèse.

Pour plus de précisions sur le programme, c’est ici :

081214010511390112872696
———–
Elodie, et qu’elle en soit ici sincèrement remerciée, aurait bien voulu que mes miles fructifiassent au moyen d’un système de carte plus ou moins gold, système qu’elle m’aurait vendu, et qui devait me rendre quasiment et infailliblement millionnaire en miles gratuits.

A ce moment de la conversation téléphonique, une inspiration me vint subitement.

« Dites-moi, Elodie, imaginons que je possède à peu près 380 000 miles. A quoi aurais-je droit ?

- M. POEY, vous voulez dire que vous connaissez quelqu’un qui aurait accumulé 380 000 miles ?

- C’est une hypothèse de travail, Elodie. Alors, à quoi aurai-je droit ?

- Ne quittez pas, M. POEY, j’interroge mon ordinateur. »

Et c’est ce qu’elle fit. Une fois la machine interrogée, et une fois qu’elle eût répondu poliment à Elodie, cette dernière reprit la parole.

« M. POEY, vous êtes toujours là ?

- Oui, Elodie, je suis toujours là.

- M. POEY, vous auriez gagné 14 allers-retours pour la Martinique.

- Elodie, pourriez-vous me répéter tout ça ?

- M. POEY, vous auriez gagné 14 allers-retours pour la Martinique. Dites-moi, M. POEY, vous ne seriez-pas en train d’essayer de savoir ce qu’avait gagné Monsieur le Secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer qui est un de nos gros clients ?

- Pas du tout Elodie, mais je vous remercie néanmoins du renseignement. A bientôt sur nos lignes…. Euh non, ça c’est vous Elodie qui allez me dire cette phrase. A bientôt donc. »

14 allers-retours gratuits pour la Martinique….

Ca fait rêver, non ? De quoi aller passer des vacances de Noël à Fort de France…

On voit par là que bon, d’accord, dans ce métier de SEAOMMUMP-346-1, il y a des manifs, il y a des camouflets du Conseil Constitutionnel, il y a des journalistes qui ne sont pas aux ordres, mais il y a aussi quelques menus avantages…

————————————————————————————–

 


20 commentaires

  1. JM MUYL dit :

    Je ne suis pas choqué par cette histoire de miles.
    On ne peut guère reprocher à Yves Jégo d’avoir les mêmes avantages que les cadres qui voyagent pour leur boîte.

  2. Ajax dit :

    Le problème serait de savoir ce qu’il en fait.
    Je suis persuadé que les secrétaires de l’hôtel rue Oudinot en ont profité…

    Ca me rappelle aussi les reconduites à la frontières de M. Hortefeux : qui empochait les miles gratuits ?

  3. Yves POEY dit :

    C’était juste une petite info gratuite. J’ai saisi sur l’occasion pour demander ce renseignement…

  4. Anonyme dit :

    On fait une fixation sur les 380 000 miles. Il ne faut pas oublier d’y ajouter ceux accumulés à l’occasion des deux déplacements dans le Pacifique : aux îles Marquises (Polynésie française) via Los Angeles, et le Nouméa-Sydney-Nouméa du mois de novembre ; le dernier en date : saint-Pierre et Miquelon. Pour ne citer que ceux-là… Finalement, son objectif est de devenir millionnaire… en miles.

    Réponse à Ajax : faut pas rêver…

  5. Anonyme dit :

    Compte tenu du fait que les hauts fonctionnaires en mission ne payent pas leurs billets d’avion, certaines administrations récupèrent les miles afin de permettre à d’autres agents d’effectuer des déplacements dans le cadre de leurs activités professionnelles.

  6. Billoute dit :

    Elle s’appelait vraiment Elodie ?

  7. Yves POEY dit :

    A votre avis ? :-)

  8. lili dit :

    c’est quand même drôle que la commerciale d’Air France ait tout de suite pensé à Jégo quand on lui annonce un nombre astronomique de Miles !
    Elle est peut-être lectrice de Flamberge !

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !