La vie des bêtes (1)

La vie des bêtes (1) dans Vie locale 090120080041390113027758090120080041390113027759 dans Vie locale se souvient que l’une des innovations majeures en ce début de nouveau mandat monterelais de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 fut la création du poste envié de Conseillère municipale déléguée à la vie animale

On se souvient également que ce poste fut attribué à l’épouse de l’ancien maire socialiste de Montereau, celui-là même qui avait appelé à voter par écrit pour Yves Jégo. (Je garde par devers moi bien précieusement ce petit texte tiré à l’encre bleue…)

Notre CMDAVA, je l’appellerai comme ça, eut l’idée pour commencer son action de créer une association « Animalement vôtre », en allant contacter des monterelais qu’elle savait sincèrement soucieux de défendre la cause animale.

(Pour la petite histoire, elle les contacta bien avant le début de la campagne électorale, bien avant que les machines électroniques soient installées, bien avant même le début du scrutin, et donc bien avant que le résultat soit connu. Comme s’il avait fallu s’arrêter à ce genre de petites formalités…)

Donc, une fois élue, il ne restait plus qu’à créer légalement l’association, avec des statuts bien précis, qui furent dûment déposés en préfecture.

La CMDAVA fut élue présidente d’ »Animalement vôtre ».

Une subvention de mille euros fut même allouée lors d’un conseil municipal. Des méchantes langues (et il y en a de plus en plus, en cette triste vallée de larmes…) firent bien à l’époque remarquer qu’une conseillère municipale se faisait voter des sous pour une association qu’elle présidait. Mais bon, s’il fallait s’arrêter à ce genre de détails… (La légalité fut respectée puisqu’elle ne prit pas part au vote. Quand même, on sait vivre…)

Tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Hélas… Trois fois hélas…

Les membres du Bureau de l’association « Animalement vôtre » ne tardèrent pas à bientôt constater  que leur présidente, notre CMDAVA, prenait des initiatives pour le moins personnelles et ne respectait pas les statuts de l’association.

Et notamment l’article 2, que je m’en vais vous recopier ci-dessous, car ici, on aime la précision.

« Cette association a pour but la gestion de la protection des animaux en ville : gestion des chats libres ou errants, maltraitances animales, abandons, enquêtes de protection animale, suivi des enquêtes.« 

En aucun cas, il était prévu de gérer par exemple la stérilisation des chats appartenant à des particuliers, comme entreprit de le faire d’un commun accord avec elle-même et sans en référer à personne d’autre, la Présidente-Conseillère.

Pour les membres d’ »Animalement vôtre », il s’agissait avant tout de s’occuper des « chats libres et errants », qu’un vétérinaire stérilisait « à prix coûtant », à savoir 50 euros. On comprend qu’il alerta l’association quand « on » lui envoya des chats de particuliers au nom de l’association pour le même tarif.

L’article 5 du réglement intérieur est on ne peut plus explicite : 

« Les décisions se doivent d’être prises à la majorité, en réunion de travail, où tous les membres du bureau sont conviés. Lors des dites réunions, la voix du (de la) président(e) est prépondérante.« 

Et la majorité, du moins pour le moment encore dans notre pays, ce n’est pas la décision seule d’une personne, fût-elle CMDAVA…

Excédés par ce non-respect des procédures démocratiquement adoptées, les membres du bureau décidèrent dans un premier temps de convoquer une réunion de bureau le 3 janvier dernier.

Notre CMDAVA n’ayant pas précisé qu’elle serait en vacances, (puisque vous insistez sur le côté people de l’affaire, c’était en Inde du Sud, ce qui est parfaitement son droit, reconnaissons-le…), il fut donc procédé à une nouvelle convocation pour le 16 janvier dernier, afin qu’elle s’expliquât sur ses agissements.

Je vous l’avais dit : ici, la précision est de mise. Les faits, rien que les faits.

Revenue d’Inde, priée de donner des précisions sur son comportement, ses actions personnelles, son non-respect des statuts et du règlement intérieur, la Présidente-Conseillère apprit alors aux membres du bureau qu’elle ne se conformerait plus dorénavant à ces statuts qu’elle avait pourtant signés. Des « amis » à elle lui avait conseillé de rédiger de nouveaux statuts afin qu’elle pût mieux s’y conformer.

La démarche était simple : puisque les textes votés en commun n’étaient plus respectables aux yeux de Présidente, celle-ci allait en rédiger toute seule de nouveaux. Na !

On voit par là que la vie associative animale monterelaise n’est pas dénuée d’un certain surréalisme et que la démocratie qui y règne parfois aurait tendance à avoir dans l’aile un plomb qu’on pourrait qualifier de massif.

Bien entendu, les membres du bureau menacèrent, comme l’article 7 leur en donnait la possibilité, de radier leur Présidente. « La radiation est prononcée par les membres du Conseil d’Administration ou le Bureau pour motifs graves.« 

La parade de notre Conseillère déléguée à la Vie Animale ne se fit pas attendre. Elle fut à la hauteur de ce que j’ai exposé dans mon exorde et ma proposition…

Mais ça, c’est pour demain. Je pense que vous ne regretterez pas de revenir. 

A suivre…

090119070054390113020029

————————————————————————————–

 


61 commentaires

1 6 7 8
  1. p'tite souris dit :

    bravo Flamberge la droite locale montre son visage Edifiant

  2. les communards dit :

    Décidément vous refusez de vous rendre à l’évidence : on a plus affaire à des enfants mais à des enfants autistes !

    Qu’avez vous fait pour empêcher Jego de gagner ?
    qu’avez vous fait pour nous éviter une déculottée électorale ?
    où étiez vous durant la dernière campagne électorale ?
    où vous cachiez vous quand Jego attendais en vain et désespérément un contradicteur ?
    où étiez vous fourrez lorsque les montereaulais vous cherchais afin que vous puissiez répondre à leurs attentes ?

    Lorsque d’anciens militants du P.S. sont venus chercher Yves Poey pour qu’il prenne la tête de la liste d’union de la gauche , on se souviens que ce dernier c’est platement dégonflé et a laissé à d’autres faire le sale boulot !

    Laurent Hamelin lui même ainsi que plusieurs de ses collistiers ( et je parle en connaissance de cause ) sont extrêmement critiques envers Yves Poey !

    Ce dernier a refusé toutes les propositions que nous lui avions faites dans le cadre de la préparation de la dernière campagne municipale et maintenant il vient donner des leçons à tout le monde : c’est quand nous avions besoin de vous Yves Poey qu’il aurais fallu vous joindre à nous et non pas vous cantonner derrière votre petit écran , tapotant sur votre petit clavier , caché bien au chaud dans votre petite chambre , dans votre petite maison ,en sécurité dans votre petit village , loin du bruit et de la fureur des quartiers ( je vous entends déjà nous dire tout indigné que vous connaissez Surville puisque vous y travaillez ) non Monsieur c’est pas çà connaitre Surville !

    Mais passons :une chose est sûr Monsieur Poey c’est que nous garderons longtemps dans la bouche jusqu’au fond de la gorge le gout amer de l’amertume dont vous êtes la cause !

    Avoir été lâche passe encore , nous avoir trompés ça ne passe pas !

  3. jtm dit :

    A vous entendre, « les communards », YP est responsable de la défaite de la gauche à Montereau en 2008.
    C’est lui prêter des pouvoirs surnaturels qu’il n’a sans doute pas, et c’est surtout occulter la faiblesse objective de la proposition alternative.
    La candidature de LH avait le mérite d’exister et il faut saluer son courage pour s’être lancé dans ce combat que tout le monde savait perdu d’avance, cependant, la campagne a été mal menée : pas de réunion publique (on sait que la mairie a empêché d’avoir une salle, mais il y a surement une autre solution!), refus du débat sur la radio locale, certains quartiers de la ville n’ont pas eu un seul tract, etc.

    Ce blog ne répond p-e pas à vos attentes d’opposition, mais il a le mérite d’exister et de fédérer un noyau de personnes à Montereau qui aimeraient bien changer les choses.
    Libre à vous de créer un espace internet de débat et de proposition où les monterelais pourront amener leur expérience et leurs idées pour fédérer une force de proposition pour préparer l’alternance.
    Je serai le premier à y participer. En attendant, je ne suis pas convaincu que les attaques personnelles soient un facteur de rassemblement pour l’opposition à l’équipe en place.

  4. jtm dit :

    et puis laissez les enfants autistes en dehors de tout ca.

  5. linette dit :

    en lisant les commantaires, je peux dire que grace à vous j’ai eu un fou rire. Mon cher les communards, nous n’avons certainement pas la même définition du mot touche pipi.D’après le très serieux Larousse touche pipi est un mot familier qui a pour sens attouchement du sexe. Je ne pense pas que les lecteurs ou les intervenants sur ce site jouent à ce jeu. Toi si? mais si tu as des noms balances les tu seras comme ça un peu moins « lache » qu’ Yves ( je reprends tes termes). Dans tous les cas, je te remercie toi et tes acolytes, j’avais rendu ma carte au PS et tu me donnes une envie folle de la reprendre pour combattre les crétins de ton espece et apparement il y a pléthore.

1 6 7 8

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !