La crise, la région et l’exocet…

La crise, la région et l'exocet... dans Vie locale 090127035400390113061277  vous aurais bien rendu compte aujourd’hui du dernier conseil municipal monterelais en date, mais ces réunions se suivent et se ressemblent tellement… Est-ce bien la peine….

Est-il bien utile d’en mentionner ici la durée, 32 minutes et 24 secondes, pour quelque 38 points à l’ordre du jour, dont un consacré aux orientations budgétaires ?

Est-il bien nécessaire de rappeler le rôle du conseil aux yeux de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1, à savoir tenir lieu de chambre d’enregistrement des décisions prises en amont ?

Est-il envisageable de rappeler le grand credo, le grand confiteor de notre édilanous : je veux bien sûr parler du « C’est pas ma faute, c’est les autres ! » ?

Les autres, avant-hier soir, ce fut d’une part la Crise avec un grand C, concernant les difficultés futures, car on ne change pas une politique locale qui ne fait pas ses preuves. Mais surtout, les autres, ce fut la Région, responsable de mille et uns mots, campagne électorale oblige… Ah ! Qu’ils sont donc méchants, ces autres-là !

Faut-il vous informer du futur grand projet municipal de parking souterrain ? On sait en effet que notre SEAOMMUMP-346-1 a une furieuse propension à vouloir creuser des trous sous ses pieds.

Laurent Hamelin lui fit à juste titre remarquer que creuser dans le centre-ville, zone inondable et concernée par le PPRI, allait revenir très très cher, caisson étanche, et tout le tra-la-la. Réponse du premier magistrat de la ville : les immeubles alentours seront revalorisés. Traduction : les appartements coûteront plus cher, et avec la fameuse crise dont parlait notre SEAOMMUMP-346-1, on se demande qui ira les acheter…

Faut-il vous avertir qu’un Conseiller municipal vient de rendre son tablier ? (On nous apprit que son emploi du temps ne lui permettait plus d’assurer cette fonction, mais je vais creuser un peu tout ceci, j’ai quelques autres informations tout à fait différentes…)

Faut-il vous préciser que la liste des prochains marchés publics sera publiée dans la République de Seine-et-Marne ?

Non, fidèles flambergiens, je ne vous parlerai pas de tout ceci. N’insistez pas !

En revanche, remercions une nouvelle fois notre Poseur de filets dérivants : je vais pouvoir vous faire prendre connaissance du gros poisson qu’il vient de pêcher.

Que dis-je un gros poisson… Je devrais plutôt écrire « un exocet » !

Jugez plutôt : voici ce qu’on pouvait lire ces jours-ci sur le blog de la Mairie de Montereau :

090126080117390113058032 dans Vie locale

http://www.ville-montereau77.fr/montereau/2009/01/salon-du-mariage-exhaussez-votre-r%C3%AAve-blanc-.html
———-

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais quand on est en passe de se marier, quand on est amené à échanger les anneaux, lorsqu’enfin, on va pouvoir accéder à des délices que d’aucuns n’hésiteraient pas à qualifier de conjuguaux, c’est vrai qu’il vaut mieux en effet exhausser et donc par là-même relever tout ce qui se trouve à portée de votre main.

Surtout pour un rêve blanc.

C’est en tout cas ce que je souhaite voir exaucé en ce qui concerne  les futurs jeunes mariés de la région…

————————————————————————————————————-

 


50 commentaires

1 2 3 7
  1. (o)(o) dit :

    Ah ! Les joies de la prétérition !

  2. Ajax dit :

    Accusé, exhaussez-vous !

  3. Anonyme dit :

    S’unir pour la vie et exaucer ainsi un rêve blanc, c’est le voeu de tous les futurs mariés et à leur portée. Mais alors, exhausser un rêve blanc, ça doit être atteindre le septième ciel et goûter aux délices suprêmes.

  4. Jean-Louis dit :

    Dès le 31 janvier : de nombreux stands vont s’installer devant la salle Rustic, à savoir : stands de tabourets, escabeaux, escabelles, échelles simples et doubles et autres appareils de levage afin d’EXHAUSSER le rêve blanc des fiancés du salon du mariage (bulletin municipal n° 336)

  5. Jacques dit :

    Il y a une autre raison à la démission du médecin remplacé par l’ancien directeur du conservatoire ?

  6. Lucius dit :

    A 9h00, le titre du blog n’est toujours pas changé…
    Mais que font les lecteurs municipaux de Flamberge ?

  7. 974 dit :

    La Guadeloupe est en crise, et Jégo vient chez nous demain… à la Réunion.

    http://www.temoignages.re/article.php3?id_article=34799

    Les objectifs politiques de la visite d?Yves Jégo

    Yves Jégo arrive demain à La Réunion. Coup de projecteur sur le contexte et le programme de cette visite. Va-t-elle par exemple déboucher sur un renforcement du partenariat entre l?État et les collectivités ? Le ministre annoncera-t-il le remboursement de la dette de 272 millions d?euros que l?État doit au Conseil général ?

    LE secrétaire d?État à l?Outre-mer arrive demain à La Réunion pour une visite officielle programmée sur deux jours. Ce séjour d?Yves Jégo se déroule dans un contexte particulier.
    Tout d?abord, l?actualité politique française a été récemment marquée par la conjonction d?un remaniement ministériel et de l?arrivée d?une nouvelle direction à l?UMP. Candidat à la tête de liste de l?UMP en île de France, Yves Jégo s?était retiré de la course des régionales. En échange de ce recul, il aurait pu s?attendre à jouer un rôle de tout premier plan dans la nouvelle organisation de l?UMP. Cela n?a pas été le cas. Et au gouvernement, Yves Jégo occupe toujours les mêmes fonctions.
    En tant que secrétaire d?État à l?outre-mer, Yves Jégo est le ministre qui a la responsabilité de la mise en ?uvre de la future loi-programme. Lors de sa campagne électorale, Nicolas Sakozy avait fait de l?outre-mer une priorité, annonçant un projet présidentiel pour l?Outre-mer. Mais cela fait bientôt deux ans que le président de la République est élu, et le texte n?a toujours pas été débattu au Parlement.

    Crise de confiance avec le monde économique

    Au lieu de reconstruire un nouveau texte, le gouvernement se contente de modifier le contenu de l?existant, sans ajouter de financement particulier. Il est également essentiel de noter que la loi pour le développement économique et la promotion de l?excellence de l?Outre-mer est déjà plombée avant même d?être débattue. En effet, la loi de finances pour 2009 a déjà fixé le montant des crédits. Ces hésitations du gouvernement ont créé une crise de confiance avec le monde économique qui a même manifesté devant la préfecture au moment de l?examen de la loi de finances. Or, c?est précisément sur le monde économique que le gouvernement comptait s?appuyer pour assurer le succès de sa politique. Résultat, Paris envoie le préfet en première ligne pour dénoncer les banques, les entreprises et les collectivités. Cet effort de communication veut montrer à l?opinion que l?État agit, alors qu?en réalité il ne s?attaque pas aux problèmes essentiels. Par exemple, l?État doit maintenant 272 millions d?euros au Conseil général. Quand remboursera-t-il sa dette ?
    Le président de la République avait fait également du pouvoir d?achat une des ses priorités. Yves Jégo arrive à trois jours de l?annonce du nouveau prix des carburants. Cela ne suffit pas à masquer l?échec du gouvernement sur trois dossiers essentiels : l?emploi, le logement et le pouvoir d?achat. Ce sont les trois dossiers qui intéressent le plus la population, ce sont les trois dossiers où le problème reste entier.

    Sur les traces du Grenelle

    Reste un autre grand chantier lancé par Nicolas Sarkozy : le Grenelle de l?environnement. Et force est de constater qu?il en sera beaucoup question lors de ce déplacement. Yves Jégo vient en effet poser la première pierre de la future plus grande centrale photovoltaïque de la République à Sainte-Rose, il vient visiter la plus grande ferme photovoltaïque en activité à Saint-Pierre. Le ministre se rendra également au Port, première ville solaire de La Réunion. À quelques mois de la visite possible du président de la République, Yves Jégo vient poser des jalons dans un domaine qui constitue un objectif politique important pour Nicolas Sarkozy. Car il ne fait guère de doute que si Nicolas Sarkozy venait à La Réunion, ce serait l?occasion pour lui de prendre appui sur ce qui se fait ici pour justifier ses orientations stratégiques.
    Or, toutes les réalisations réunionnaises sont le résultat concret de la politique menée depuis 1998 par le Conseil régional. L?orientation politique de la Région commence à porter ses fruits. Dans ce cas, Paris ira-t-il dans le sens de l?appel au renforcement du partenariat institutionnel lancé par le président de la Région ?

    Manuel Marchal

  8. linette dit :

    je pensais que l’on ne pouvait pas faire de mariage blanc. Mdr, je vous le concede jeu de mot plus que moyen

1 2 3 7

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !