En être ou ne pas en être ?

En être ou ne pas en être ? dans Vie locale 090211120220390113134710 Avant Post !

 C’est Monsieur Vanneste, député UMP du Nord qui conseille aujourd’hui à Yves Jégo de démissionner.

Déclaration reprise dans une dépêche AFP de ce jour, 16h58

Contenu supprimé à la demande de l’hébergeur UNBLOG.FR

—————————————————————————————-

A ne pas manquer aujourd’hui :

090211023342390113136286 dans Vie locale

« La preuve par les documents ! »

Avec notamment cette petite déclaration, en page 2 :

« Jégo est dépassé par les événements, s’est écrié Sarko. Il est insignifiant, mais ce n’est pas sa faute. On ne l’a pas mis à l’Outre-Mer parce qu’il y connaissait quelque chose, mais parce qu’il fallait le mettre quelque part. »

Pour le reste, achetez donc le volatile du jour…

 

————————————————————————–

 

0016  0021   0002  00120009000300090020  0005

0030

 

090216032857390113163821  090216033257390113163835

et HOU prod. présentent 

 

090216042608390113164031

Le milliardaire en miles :

OPA sur les Antilles !

 

Sur votre blog demain !

0030

—————————————————————————————-

 

En être ou ne pas en être ?

 

090216084424390113165592e commence le papier d’aujourd’hui avec une question qui va vous paraître pour le moins saugrenue :

La ville de Montereau-Fault-Yonne va-t’elle encore longtemps faire partie de l’Ile-de-France?

A l’heure où les préoccupations majeures de nos gouvernants devraient être la lutte contre le chômage, la hausse de notre pouvoir d’achat, certains politiques et non des moindres réfléchissent actuellement à la façon d’aller gratter un peu d’argent du côté des collectivités locales, qui ont l’énorme avantage actuellement d’être souvent gérées à gauche.

L’objet est de supprimer purement et simplement les différentes strates qui existent du fait de la décentralisation : villes, agglomérations, communautés de communes, départements et région.

Dans ce cadre-là, une commission ad hoc, la fameuse commission Balladur, planche depuis plusieurs mois sur le sujet.

 http://www.comite-constitutionnel.fr/accueil/index.php

Récemment, elle a auditionné un homme dont la mission est de redonner à l’Ile-de-France sa compétitivité.

Nicolas Sarkozy trouvant que décidémment la région socialiste n’était pas capable de le faire, il a créé un Secrétariat d’Etat spécialement pour nous, avec à sa tête un homme bien connu des Seine-et-Marnais, Christian Blanc, préfet de notre département de 1985 à 1988.

christian-blanc.1206383974

Auditionné par la commission Balladur, Christian Blanc avait estimé, en substance, que l’Oise avait plus sa place en Ile-de-France que la Seine-et-Marne, territoire encore profondément rural.

090216083918390113165543

Autant dire que cette annonce n’est pas passée inaperçue, et notamment en ce qui concerne Vincent Eblé, dans un communiqué en date du 12 février dernier.

Pour le président du Conseil général de Seine et Marne, «  Si la Seine-et-Marne demeure un territoire contrasté, mêlant urbain, péri-urbain et rural – en bref un territoire rurbain comme beaucoup en Ile-de-France -, ses enjeux et ses problématiques sont étroitement liées au cœur de l’agglomération et à la dynamique de la métropole francilienne à laquelle elle contribue activement.« .

Bref, en deux mots, la Seine-et-Marne a quand même bougé et le temps ne s’y est pas arrêté depuis le temps où Christian Blanc en était le préfet.

Mais sa déclaration a aussi provoqué des remous chez un autre illustre francilien, puisque Roger Karoutchi, celui des 198 ouvrages vendus en une semaine, est monté au créneau afin de tailler en pièces les affirmations du Secrétaire-d’Etat à la région capitale.

Il n’est notamment pas question pour Roger Karoutchi de rattacher l’Oise à l’Ile-de-France. IL faut dire que dans l’Oise également, les dires de Christian Blanc ont provoqué un tollé à l’UMP, où l’on tient à rester en Picardie !

Quant Jean-Paul Huchon, l’actuel président de la région Ile-de-France, il semble qu’il n’ait pas souhaité entrer dans un débat aussi surréaliste !

On ne sait d’ailleurs pas non plus ce qu’en pense notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1. Pour l’heure, il a une ou deux autres occupations…

——————————————————————————————–

 

 


28 commentaires

  1. et si tu demandais l’avis de Sheakspear …….parce que moi ,franchement ,je n’ai aucune idée sur la question !
    Fabienne

  2. le diamant dit :

    Après Brigitte Girardin, la lucette michaux chevry s’y met !
    Une autre qui veut du bien à jégo

    Les chiraquiens se déchaînent.

    http://www.bondamanjak.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6614&Itemid=161

  3. Ajax dit :

    Seule Lucette omnibus,

    comme on dit dans les pages roses du Larousse !

  4. Lucius dit :

    Un p’tit coup d’Blanc de trop !
    Hips !

  5. le moretain dit :

    Les habitants de Compiègne seraient des franciliens et ceux de Meaux des bourguignons ?

    Ca doit être bien d’être payé à trouver de telles c… euh, de telles trouvailles.

  6. dijonnais dit :

    Philippe Alexandre, encore un grand gauchiste marxiste-léniniste, dans le Bien Public.

    Poivre et Sel de Philippe Alexandre
    Le ministre a disparu

    En bouclant leur quatrième semaine de grève générale et de manifestations, les Guadeloupéens, en rangs serrés derrière le LKP d’Elie Domota, ne savent toujours pas à quel saint se vouer ni par quelle voix la République est disposée à leur parler.
    Car le secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-Mer, Yves Jégo, s’est littéralement volatilisé. Les deux médiateurs censés le suppléer sont également invisibles. Le dossier a été confié par le président de la République au Premier ministre. Mais celui-ci n’a pas repris le dialogue. Le LKP réclame toujours que l’Etat tienne les promesses du Secrétaire d’Etat qui, de son côté, dément avoir prononcé des paroles que ses partenaires affirment avoir entendues. La voie est sans issue.
    Nommé à ce poste qu’il ne croyait pas aussi exposé, Yves Jégo n’avait pas de compétence particulière, pas plus d’ailleurs que ses prédécesseurs. Toute sa carrière, il l’a accomplie dans les collectivités locales et à la mairie de Montereau : rien qui puisse le préparer à négocier avec des syndicalistes guadeloupéens en majorité autonomistes voire indépendantistes, très remontés contre un patronat perpétuant plus ou moins les pratiques colonialistes vieilles de 150 ans.
    Mais le secrétaire d’Etat est un fidèle de Nicolas Sarkozy, dans cette région d’Ile-de-France que le chef de l’Etat surveille d’un ?il paternel. Tous les élus d’outre-mer ont frappé à la porte de l’Elysée. En vain. Le chef de l’Etat n’est pas prêt (pour le moment) à accorder à ces départements ce qu’il ne veut pas consentir aux autres. Mais alors, comment sortir de ce blocage ? Comment ôter aux Guadeloupéens ce sentiment d’abandon par la mère République ? Comment ménager ce retour de l’Etat que le député socialiste Christian Paul, ancien ministre de l’Outre-Mer réclame ? Comment surtout éviter que le conflit pourrisse et gagne la Martinique et la Réunion entrées à leur tour dans ce chaudron ?

  7. Anonyme dit :

    anonyme de 9h25, c’est marrant le lien que tu proposes, en cliquant dessus, j’aifait une découverte  » ce lien est corrompu »

1 2 3 4

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !