La complainte du Secrétaire d’Etat

La complainte du Secrétaire d'Etat dans Billets d'HOU 090225102839390113213313ous, je ne sais pas mais moi, si.

J’ai la chance de compter parmi mes amis Flambergiens miens une amie Flambergienne mienne qui se pique d’égaler bientôt, voire de dépasser, le célèbre poète sarkozyste Didier Barbelivien, le fameux et inoubliable barde tricolore qui jadis s’adressa à toutes les filles qu’il avait aimées avant.

(J’en profite pour informer ses fans que le prochain concert de Didier se déroulera à Autun le… 22 novembre 2009, salle l’Eduen, à 16 heures, ce qui leur laisse un peu de temps pour s’apprêter en vue de l’important événement…)

Oui, cette intrépide Flambergienne n’hésita pas à déposer dans ma boîte mail une composition parolistique à elle, écrite pour notre autre célèbre interprète Jégroch Voisine, racontant une épopée à n’en pas douter imaginaire en Guadeloupe.

« Crois-tu que ça pourrait intéresser les autres Flambergiens ?  » s’enquit-elle auprès de mon secrétariat ?

Non seulement je le crus, mais j’en fus aussitôt persuadé, et un peu plus qu’intimement, pour vous donner un ordre d’idées.

Je vous livre donc non seulement les paroles de celle qui peut s’attendre à bénéficier du bouclier fiscal tellement la Sacem va lui reverser de dividendes, mais également le clip original, ce qui vous permettra de constater à quel point la parodie est bien faite.

Vous cliquerez sur le petit triangle, et vous suivrez le nouveau texte.

Vas-y, Jégroch Voisine ! C’est maintenant !

090222020129390113194363 dans Billets d'HOU 090222020129390113194364

 M. HOU Prod. & NV Records

présentent : 

La complainte du Secrétaire d’Etat
….
Image de prévisualisation YouTube

———-

La complainte du Secrétaire d’Etat

Seul sur le sable les yeux dans l’eau
Mon rêve était trop beau
L’hiver qui s’achève et je suis là
A gérer cette crise là-bas
Comment oublier ma gloire passée
A m’la péter chez les Monterelais

———-
Les interviews dans les vagues près du quai
A sourire je n’ai vu le temps passer
La grève sur la plage désertée
A remplacé le ti’ punch à volonté
Comment gérer en Outre-Mer
Alors que je suis si loin d’mon ministère ?
———–

Guadeloupe things you do make me crazy ‘bout you
Pourquoi tu me jettes, ch’uis député, j’arrivais juste pas à m’exprimer
Martinique things you do make me crazy ‘bout you
Pourquoi tu revendiques moi j’voulais juste m’la dorer
En buvant des cocktails sous les cocotiers

———-
Fillon things you do make me crazy bout you
Coache-moi encore une nuit, Sarko m’la dit j’étais pas fait pour bosser ici…

———-
Seul sur le sable les yeux dans l’eau
Mon mandat était trop beau
L’hiver qui s’achève il partira
A cent mille lieux de moi
Comment régner s ‘ il s’en va
En outre-mer loin là-bas
De retour à Montereau près de chez moi
Manque de pot d’autres collectifs sont là…

090225084415390113213045
———-

Oui, fidèles lecteurs définitivement rassurés sur la postérité en ce qui concerne la succession barbelivienne et voisinesque, je pense que pour les prochaines Victoires de la Musique, nous savons déjà, nous, qui remportera la catégorie « paroles originales » !

Merci, NV !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

———————————————————————————————

 

 


18 commentaires

1 2 3
  1. momo dit :

    On va quand même pas faire une tête d’enterrement parce que Sarko dit de Jégo que c’est un nul.

  2. Klug dit :

    Montereau doit être le dernier endroit de la planète où Jégo fait encore illusion, si on en croit le post de JM MUYL.

  3. Lili dit :

    Sans compter que les accents de sincérité de Yves Jego sur la question coloniale qui viennent après 4 semaines de blocage, il faut avoir la foi du charbonnier pour y croire. Ce monsieur a été nommé il y a presque un an, il aurait eu le temps de se renseigner sur la question d’autant qu’il avait déjà gaffé lors de l’enterrement d’Aimé Cesaire .
    Sur tous les blocs caraïbes, on retrouve toujours le même personnage arrogant, prétentieux,ne supportant pas la contradiction, (au contraire de Girardon et de Baroin). Parler aujourd’hui de l’héritage colonial c ‘est une façon de maquiller son manque de travail sur leterrain. C’est pas trés digne de réécrire la’ histoire comme cela!

  4. p'tite souris dit :

    Un fusible pour protéger le sommet, en ces temps de crise, cela ne réduit pas le train de vie de l’Etat.
    Quant à l’arrogance, elle se manifestait lors des déplacements antérieurs à la révolte – cela n’a pas dû échapper au Antillais ?

  5. Anonyme dit :

    Et le mannequin du carnaval qui brûle à Pointe-à-Pitre à l’effigie de Jégo, il faut pleurer aussi ?

    http://www.laprovence.com/articles/2009/02/26/740174-Region-Calmerelatif-enGuadeloupe-la-Martinique-sous-tensions.php

  6. Lulu dit :

    aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  7. JM MUYL dit :

    Ma seconde et dernière réponse sur ce fil (faisons en un principe).

    Sur la politique ultra marine je m’étendrai peu. Il faut avoir un pseudo pour se permettre de dire des sottises sur ce qu’on ne connaît pas.

    Je crois en la sincérité fondamentale des hommes politiques. Dire que ce type pourrait vivre confortablement et profiter de sa petite famille en dirigeant une boîte de recrutement pour les collectivités locales et en cosignant des romans de gare.

    Que Nicolas Sarkozy ait pu dire (généralement le « Canard » est bien informé) qu’il avait nommé Yves Jégo à ce secrétariat d’État parce qu’il est nul et qu’on ne pouvait pas le mettre ailleurs me laisse pantois. Voilà un chef d’État qui nomme sciemment un incompétent ?! C’est tout ce que méritent, selon lui, nos concitoyens d’outre mer ?! De toute évidence, c’est lui qu’il faut virer.

    Amusant de voir les lauriers tressés ici aux prédécesseurs d’Yves Jégo… Qu’ont-ils fait pour réformer une situation dont on nous dit qu’elle est ancienne ?
    A croire que Flamberge est colonisée par une horde de girardo-baroino-vannesto-karoutchistes.

    Gardons-nous bien, à Montereau, de prendre Yves Jégo pour un nul. On sait comment il a vitrifié la gauche locale (mais peut-être était-elle nullissime ?). Nous risquons d’avoir des réveils difficiles.

    Ah, pour finir : cela ne me plaît pas beaucoup, effectivement, de voir brûler quelqu’un en effigie. Je dirais même plus, ça m’inquiète un peu.

  8. Lili dit :

    Que la gauche locale soit nulle, c’est effectivement un constat ! Pour le reste,je n’ai pas l’impression qu’à Montereau , les supporters de Jego puissent donner une quelconque leçon de démocratie !
    Il suffît de lire ce blog pour se rendre compte qu’on n’est pas dans un fontionnement normal !Que les rares opposants utilisent la visibilité mediatique de leur maire est des plus normal !

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !