Des conséquences du manque de moyens alloués…

NON aux expulsions locatives à Montereau !

Signez la pétition en ligne qui sera adressée à Monsieur le Maire de Montereau, Président de l’Office Confluence-Habitat !

C’est ici :

Des conséquences du manque de moyens alloués... dans Sur le vif... 090307121830390113272895 

 http://www.mesopinions.com/Non-aux-expulsions-locatives-a-Montereau-Fault-Yonne-petition-petitions-02177262cc6cae8d36641dfe0d7f22c1.html

Merci d’avance !

———————————————————————-


Des conséquences du manque de moyens alloués…

.
090223054417390113202838 dans Sur le vif...e me flatte d’avoir des lecteurs flambergiens passionnés par cette douce et saine activité qu’est la lecture, et qui, pour pouvoir exercer cette activité fréquentent assidûment les bibliothèques municipales.

Mieux !

Pour vraiment être au fait de l’actualité livresque monterelaise, au moins l’un de ces lecteurs tout autant monterelais n’a pas hésité à se connecter sur la toile et consulter un sujet qui lui tient à coeur.

Je vous livre la copie d’écran que ce fidèle Flambergien m’a adressée, et je vous laisse quelques secondes pour en analyser la substantifique moëlle.

090228010317390113230795

————-

Avez-vous trouvé ce qui fit réagir notre héros du jour ?

« Comment ! » s’est dit celui-ci, le dernier ouvrage en date de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 n’est pas disponible dans les rayonnages municipaux ?

« Quoi !  » a pensé ce lecteur qui voulait se tenir au courant des impertinences franciliennes de notre SEAOMMUMP-346-1, je ne vais quand même pas devoir acheter ce petit dictionnaire jégoïste, et porter à 94 le nombre de ses ventes !
Mes amis ! Mobilisons-nous !

Réclamons des subsides beaucoup plus importants pour approvisionner nos bibliothèque Aragon-Triolet et médiathèque Peyrefitte !

De l’argent pour les romans !

Des fifrelins pour les bouquins !

Des crédits pour les encyclopédies !

Et après ça, on dira que je n’apporte pas ma pierre à l’édifice…

———————————————————————————

 

 


20 commentaires

1 2 3
  1. marjana dit :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Jégo

    Tout le monde n’est pas d’accord ….

    Il y a de quoi se poser des questions

  2. Anonyme dit :

    Les caractères accentués dans les URL posent problème. En l’occurrence, dans « Jégo », c’est l’accent aigu sur le E.
    Il faut le supprimer (pas le Jégo, l’accent) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Jego

  3. Scaramanga dit :

    Petit quizz pour nos amateurs de devinettes :

    - Qui est alerté depuis plusieurs semaines du problème des expulsions et n’a pas bougé le petit doigt ?
    - Qui subventionne un festival où les groupes locaux qui n’ont pas un « discours conforme » ne pourront se produire ?
    - Qui est à la tête du seul parti d’opposition et n’a pas organisé de réunion à Montereau depuis Septembre 2008 ?

    Deuxième quizz :
    - Qui profite de cette gabegie pour faire ce qu’il veut ?

  4. Scaramanga dit :

    L’absence du Livre d’Yves Jego dans les Bibliothèques de Montereau
    semble conforme à la nouvelle politique culturelle municipale.
    En effet, il semble que pour participer au festival, les
    groupes de musique locaux doivent s’engager à proscrire tout discours à consonance politique ou religieuse.Certains auraient même été écartés d’office (d’office HLM pour « les locataires » .
    Une vision de la culture bien sarkozyste.
    Dans ces conditions, on peut s’interroger sur la pertinence de la subvention du festival au hauteur de 100000 euros par le Conseil Général.

  5. souris verte dit :

    petite question sournoise : notre edilanous à-t-il l’élégance d’offrir ses publications aux bibliothèques ou doit-on se les offrir avec nos impôts ?

  6. Info-DOM dit :

    Et encore une plainte ! Un article de Tahititoday Confidences (6 mars, 15 h 00) : « Yves Jego porte plainte contre les propos racistes et violents tenus par le leader du LKP Domota »

    « Le secrétaire d’État à l’Outre-Mer Yves Jégo est seul à avoir demandé à la justice de se pencher sur les propos du leader du LKP, auteur de propos menaçants à l’encontre des chefs d’entreprise de l’île.

    Pas de déclaration de Matignon, ni de la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie. Le gouvernement ne souhaite pas réagir aux propos tenus par le leader du LKP Élie Domota et ses menaces sur les entreprises qui «quitteront la Guadeloupe» en cas de refus des hausses de salaires . Vendredi, seul le secrétaire d’État à l’Outre-Mer Yves Jégo est monté au front pour défendre les chefs d’entreprise de l’île qu’il n’a pas épargnés ces dernières semaines. Et fait son mea culpa sur France 5 au sujet de la crise sociale aux Antilles, reconnaissant ne pas avoir été « un assez bon pédagogue » en métropole sur ce qui se passait outre-mer ».

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !