Enfin un soutien. Et quel soutien !

Avant Post. Hélas !

Enfin un soutien. Et quel soutien ! dans Ca ne va plus ! rubon51

Voici une information provenant du collectif RESF de Montereau Fault Yonne.

Monsieur Ilan, parent d’élève Turc , a été arrêté mardi soir à Montereau Fault Yonne et placé au centre de rétention du Mesnil Amelot.

Il sera présenté devant le juge des libertés ce vendredi et sera expulsable à partir de samedi.

C’est une famille que nous connaissons  très bien depuis quatre ans. Leur fille aînée, aujourd’hui en CE2,  et leur dernière en grande section sont scolarisées sur la commune de Montereau.

C’est une famille exemplaire en terme d’intégration : la maman suit des cours de français depuis trois ans et le papa bénéficie d’une promesse d’embauche en cas de régularisation.

Nous avons tenté plusieurs démarches pour obtenir un titre de séjour … sans succès.

En septembre dernier, Monsieur et Madame Ilan ont reçu une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) prise par le préfet de Seine et Marne. Leur recours contre cette OQTF vient d’être rejeté.

Monsieur Ilan risque donc d’être expulsé et sa famille est en très grande détresse. Une de ses filles refuse de s’alimenter depuis l’arrestation de son papa.

Monsieur Ilan sera présenté au Juge des Libertés  de Meaux, demain à 10 h.

Morgane, du collectif RESF de Montereau y sera avec un dossier que nous avons constitué avec madame Ilan (certificats de scolarité, attestations, …).

Merci d’avance à tous ceux qui pourront se rendre à l’audience pour le soutenir.

La mobilisation se poursuit sur Montereau et au delà.

Vous pouvez signer la pétition en ligne sur le site de RESF
http://www.educationsansfrontieres.org/?article18376


Merci de votre soutien

Vincent loustau / collectif RESF Montereau
—————————————————————-

.
Enfin un soutien. Et quel soutien !

.

Je dois vous avouer que depuis quelques semaines, je cherche désespérément un soutien d’envergure envers notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1, suite à sa gestion de la crise guadeloupéenne.

Et force est de constater que ce soutien d’envergure, je n’en apercevais guère la queue d’un, comme dirait ma crémière.

C’est notre PFD, notre Poseur de Filets Dérivants, qui a trouvé ce soutien isolé, certes, mais assez remarquable.

Michel Vialatte, qu’à Montereau nous avons bien connu, sera celui qui remontera un peu le moral à notre édilanous.

Et ce, sur son blog, qui vient au passage de se voir décerner « la plume d’or du net ».

Notre PFD a googlé ce « plume d’or du net », qui n’existe que… sur le blog de Michel Vialatte.

 http://vialattenblog.over-blog.com/

Passons.

Voici l’article de soutien, si le coeur vous en dit :

http://vialattenblog.over-blog.com/article-28822149.html

Oui, à Montereau, nous connaissons bien Michel Vialatte.

Je vous rafraîchis la mémoire.

Michel Vialatte et Yves Jego ont été condisciples et ont usé ensemble leurs fonds de culotte sur les bancs de l’université.

Ils y sont devenus amis. A tel point que Michel Vialatte, qui avait des responsabilités politiques au RPR de Besançon (il en fut conseiller général), sera le témoin du premier mariage d’Yves Jego.

Puis, il se sont retrouvés en Essonne,  à la glorieuse époque de la présidence de Xavier Dugouin, le célèbre papa de notre Sommelier.

Michel Vialatte a été condamné à 5 ans de prison dont 18 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Nice pour corruption, trafic d’influences et favoritisme, le 12 juin 2004.

On lui reprochait d’avoir truqué deux marchés publics de Nice,  (le nettoyage de graffitis et la rénovation du stade de football).

A l’époque, il était directeur des services de la ville de Nice depuis 1997. On le surnommait le « Maire-Bis ». On parlait même à l’époque « d’un pacte de corruption » entre lui et plusieurs intervenants qu’il a connus au Conseil général de l’Essonne, toujours à l’époque de Xavier Dugoin, dont Pierre Berest et Philippe Pariset (gérants de la société A3COM) qui étaient tous au passage membres le la Grande Loge Nationale de France.

Un affairisme maçonnique connu à Nice, et combattu par le procureur De Montgolfier qui a réussi à faire tomber le doyen des juges d’instruction impliqué dans de nombreuses irrégularités.

C’est à cette occasion que le nom d’Yves Jégo apparaît : il est député et le 16 juillet 2003, profitant de son mandat et de la loi GUIGOU votée en 2000 permettant aux parlementaires de visiter l’état des prisons, il rend visite pendant une demi-heure en tête-à-tête à Michel Vialatte.

Grâce au témoignage d’un gardien de prison, l’affaire éclate au grand jour et Eric de Montgolfier demande des comptes : « Michel Vialatte a été placé en détention pour éviter tout contact avec l’extérieur. »

(A noter que le Directeur adjoint de la Maison d’arrêt de Nice affirme le 15 octobre 2003 que le même jour que la visite d’Yves Jego, le commissaire Frédéric Lauze, à l’époque commissaire central de la Police de Nice rend lui aussi visite à Michel Vialatte.

A noter également que Michel Vialatte va recevoir un courrier du président de la Cour d’Appel de Versailles, Joseph Valentin, qui lui conseille de ne pas hésiter  » à dire que tu ne te souviens plus lorsque tes souvenirs sont flous. »)

Le procureur De Montgolfier découvre que les deux hommes se connaissent. (Cf le paragraphe ci-dessus)

D’autant que Michel Vialatte a travaillé à Montereau en 2001.

Le parquet de Nice ouvre une information judiciaire contre X pour prise illégale d’intérêts le 1er juin 2004, les enquêteurs de la brigade financière se rendent à la mairie de Montereau afin de demander des dossiers relatifs à une mission de conseil effectuée par Michel Vialatte entre décembre 2000 et octobre 2001. Il s’agissait d’une réorganisation des services de notre ville.

Ils vont ensuite perquisitionner le siège de deux sociétés situées à Boulogne, dont « Timée éditions » dans laquelle Yves Jego possèdait 38% des parts.

La deuxième, est la société « Light consultants », au sein de la laquelle Yves Jego a travaillé de 1999 à 2002, après son passage au Conseil général de l’Oise sous l’ère Jean-François Mancel.

Les enquêteurs saisissent des documents sur le tramway niçois et le recrutement d’un directeur à la mairie de Nice. Yves Jego, alors Maire de Montereau, était chargé de ce recrutement. 

Comment les enquêteurs ont-ils fait le lien ? La visite d’Yves Jégo à la prison de Nice a été largement relayée par la presse et une lettre anonyme très bien informée était arrivée au parquet de Nice.

Tous ces détails ont été narrés à l’époque dans différents quotidiens et hebdomadaires, que celui qui est en train de vous faire perdre votre temps tient à la disposition de qui voudrait bien les consulter.

On verra en tout cas par là que ce matin, les amateurs de détail viennent de se régaler.

On verra surtout qu’en matière de soutien, je me demande si trop de soutien ne vient pas tuer le soutien.

Et qu’il est peut-être des soutiens dont on se passerait bien !

Avant de vous laisser, je vous laisse une petite image…

090311121044390113297013 dans Vie locale

————————————————————————————-

NON aux expulsions locatives à Montereau ! Signez la pétition en ligne qui sera adressée à Monsieur le Maire de Montereau, Président de l’Office Confluence-Habitat !

C’est ici :

090307121830390113272895 

 http://www.mesopinions.com/Non-aux-expulsions-locatives-a-Montereau-Fault-Yonne-petition-petitions-02177262cc6cae8d36641dfe0d7f22c1.html

Merci d’avance !

——————

RASSEMBLEMENT CITOYEN !

Unissons-nous contre les expulsions programmées dès la fin de la trêve hivernale dans un rassemblement citoyen et fraternel.

SAMEDI 14 MARS 2009 – 10h00

PARC de la GRAMINE – Montereau/Surville

———————————————————————————————–
 

 


16 commentaires

  1. Ajax dit :

    Que de bons souvenirs, ce matin…
    Merci, M. Poey !

  2. Anonyme dit :

    J’ai tapé dans la fenêtre de recherche de Google la requête « vialatte jégo »… des articles très intéressants publiés en 2004 sur Marianne2, L’Humanité…

  3. JM MUYL dit :

    Je vais faire mon kéké, ce qui est moins riské sur Flamberge que de faire son béké :

    Sur l’usage de la particule :
    - La particule ne prend jamais de majuscule. On écrit « de Montgolfier » et non « De Montgolfier ».
    - On n’emploie la particule qu’après un prénom, un titre, une dénomination (« Procureur de Montgolfier », ou « Éric de Montgolfier ») sauf quand le nom ne comprend qu’une syllabe (« de Gaulle »), qu’il commence par un H aspiré ou une voyelle. Autre exception : « Sade ».
    Bravo à M. de Montgolfier, le procureur qui ne se dégonfle pas, et à Flamberge pour ce rappel historique.

    J’adore la prose boursouflée de Michel Vialatte : « Il deveint essentiel de dépasser l’archaïsme des rapports sociaux qui met aux prises en Guadeloupe un patronat local à majorité blanche, encore trop marqué par les réflexes inhérents aux dirigeants d’une économie de comptoir, habitués aux situations monopolistiques, avec une représentation syndicale à majorité noire, imprégnée d’une culture des relations sociales fondée sur le rapport de forces et l’évocation compréhensible mais « éruptive » pour leurs interlocuteurs de l’histoire des rapports sociaux aux Antilles, issue de la période de l’esclavage. »

    Je défie quiconque de lire cela d’un trait sans s’asphyxier.

    Et puis j’aimerais que Michel Vialatte explique en quoi l’économie des Antilles est en 2009 une économie de comptoir ; mais ça, c’est un autre débat.

  4. bob dit :

    K2DB, alias J2M serait bien inspiré de donner aussi la leçon à nos édilanous lorsqu’il sévit sur leurs blogs …..on est très loin des particules élémentaires!

  5. lili dit :

    Il aurait trop de boulot !

  6. JM MUYL dit :

    L’anonyme « bob » m’écrit : « K2DB, alias J2M serait bien inspiré de donner aussi la leçon à nos édilanous lorsqu?il sévit sur leurs blogs ?..on est très loin des particules élémentaires! »

    Le seul blog proche de la majorité municipale qui soit ouvert aux commentaires est celui de Jean-Marie Albouy (http://jmag77.typepad.com/). Il m’arrive d’y « sévir » sans me cacher. Je ne crois pas y être particulièrement complaisant.
    Je ne l’étais pas davantage chez M. Jégo lorsqu’il permettait à ses lecteurs de s’exprimer (http://yvesjego.typepad.com/).

    Je ne donne jamais de leçons d’orthographe. C’est trop riské.

  7. tutu lulu dit :

    mr poey aller prendre des photo a la sortie de varrennevotre cher et tendre jose ruiz a expulser des personne qui avait des jardin il cultiver leur legumes sa leur permetaits de faire des economie et de payer leur loyer maintenant il vonf faire quoi toi qui et si fort poey bien sur ont en parle pas jose ruiz et ton amie tu dit quoi maintenant rien a part te connerie tu et grand menteur poey jalouse tu aime jego sa se voit petite jalouse aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  8. Scaramanga dit :

    Non, c’est vrai complaisant n’est pas le bon mot, j’opterai plutôt pour obséquieux, voir flagorneur.
    J’en parle d’autant plus facilement qu’il bloque les IP de ceux qui ne sont pas de son avis….J’en sais quelque chose

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !