La vie des bêtes (4)

La vie des bêtes (4) dans Vie locale 090329024541390113391772ci, on suit les dossiers, et on tient son lectorat au courant de tous les développements des dossiers en question.

Et c’est évidemment le cas pour l’épineuse affaire de l’association « Animalement vôtre » !

L’entier rappel des faits, c’est ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2009/01/21/la-vie-des-betes-1/

http://yvespoey.unblog.fr/2009/01/22/la-vie-des-betes-2/

http://yvespoey.unblog.fr/2009/02/10/la-vie-des-betes-3/

Sinon, voici le résumé des épisodes précédents :

Notre Conseillère municipale déléguée à la vie animale s’accrochait bec et ongles à son poste de Présidente de l’association.

Le but du jeu était de court-circuiter le bureau en place d’Animalement Vôtre, un bureau qui l’avait dessaisie de sa présidence.

Pour ce faire elle avait procédé à une grande campagne de nouvelles adhésions : sa famille, les amis de la famille, la famille des amis, des Adjoints au Maire de Montereau, (Culture, Personnes âgées, Travaux et Bâtiments municipaux), des Conseillers municipaux, le Directeur des Affaires générales de la Mairie de Montereau, celui-là même des grands crus essonniens, le Directeur de la Solidarité de la Mairie de Montereau, celui-là même du devoir de mémoire, le Directeur de la Com’ de notre SEAOMMUMP-346-1, etc, etc…

0020 dans Vie locale

On se souvient de cet extrait du fameux procès-verbal :

« Elle nous précise que pour ses nouveaux adhérents, elle a refait de nouveaux bulletins, que ce ne sont pas des “freluquets de merde comme nous qui l’impressionnent”, elle a des appuis et que nous ne sommes plus rien…


Dans ce rapport de force, nous nous voyons contraints, conformément aux statuts, de prononcer sa radiation comme membre du bureau. Nous allons rédiger une notification qui sera envoyée en sous préfecture. Elle réplique en disant qu’elle a des appuis, et que ces appuis se chargeront de faire annuler cette notification. « 

La notification de radiation sera notifiée et envoyée en sous-préfecture de Provins le 17 janvier 2009.

La CMDVA avait envoyé de son côté et toujours en Sous-Préfecture le 26 février dernier ses changements votés par son nouveau bureau concernant les nouveaux statuts et les nouveaux dirigeants. 

Nous en étions donc restés là, en attente de la décision de M. le Sous-Préfet de Provins.

Suspens……

Le 20 mars dernier, le dénouement de cette affaire pointait enfin le bout de son nez.

Les appuis de MMe Drèze auraient-ils joué ?

En tout cas, c’est un fait, M. le Sous-Préfet lui a donné raison, et lui a donné récépissé de ces changements, comme elle s’en était vantée.

Les anciens membres du bureau sont finalement soulagés de la fin de leur combat du pot de terre contre celui en fer, et remettront tous les livres et autres registres à Mme Drèze, en présence de témoins.

J’en terminerai par une petite anecdote, ces anecdotes dont je raffole, et qui sont finalement assez révélatrices d’un climat, d’une ambiance et d’un fonctionnement municipaux.

Le nouveau trésorier d’Animalement Vôtre n’est autre que M. Lahcen CHKIF, qui, en plus de présider le Comité National local du Logement va donc s’affairer à castrer les chats.

(Espérons au passage pour les locataires à la fois masculins et monterelais qu’il ne mélangera pas ses dossiers…)

Bon, dans la lettre avec accusé de réception adressée à l’ancien trésorier, Mme Drèze appelle son nouveau comptable M. CHIKF. 

C’est probablement parce qu’elle ne le connaît pas bien encore.

En tout cas, je ne résiste pas au plaisir de m’adresser une nouvelle fois à la gent animale de Montereau en lui rappelant mon cri d’allégresse:

Amis animaux monterelais, sachez que dorénavant, votre vie pourrait atteindre un degré de félicité que vous n’auriez jamais imaginé, même dans vos rêves bestiaux les plus fous.

Dame ! Pensez donc ! Avec le nombre d’Adjoints, Conseillers municipaux, Directeurs de service, qui subitement, ont pris conscience de vos dures conditions d’existence, le paradis félin, canin, aviaire, et probablement piscicole, ovin voire bovin aura désormais une antenne sur cette terre, qu’il faudra assurément programmer en coordonnées bleues sur nos GPS : le 54 de la rue Jean-Jaurés, la Mairie de Montereau !

On verra surtout par là que pour exister, certains voire certaines ne ménagent pas leur peine, et qu’elle a bien raison la maxime béarnaise qui proclame haut et fort :

« Quan lou diablo n’as pas arré à ha, ques counto lous peüs det cuhl !« 

Chats-215

 

Demain, un grand reportage sur la récente tournée en Jégomobile de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1.

——————————————————————————————

 

 


17 commentaires

  1. souris verte dit :

    Monsieur de Lafontaine avait bien raison – « selon que vous serez riche et puissant…. » La conseillère municipale à la vie animale n’est-elle pas cette personne qui se serait permis d’entrer par effraction dans un jardin et aurait emporter lapins et poules ? Dans un article récent, Mr Jego affirme « tous les coups sont permis » ! l’exemple est donné dans sa bonne ville de Montereau avec la conseillère municipale à la vie animale. Décidément, ce Mr chkif est partout….Si il défend les animaux comme il a défendu les locataires expulsés…pauvres bêtes….C’est de cette façon que Justice est rendue ? C’est bien moche !

  2. Le moretain dit :

    On pourra avoir la traduction de la maxime béarnaise, pour ceux qui sont nés au nord de la Loire ?

  3. linette dit :

    Une preuve encore que dans la charmante ville de Montereau, la démocratie et la parole du citoyen n’a lieu d’etre que si l’on est proche de la municipalité!!!!!!!!!!

  4. lecteur étonné dit :

    La dame doit sans doute sa place retrouvée de présidente au fait qu’elle est représentante du pouvoir local en place – Etrange démocratie – c’est un véritable passe droit…

  5. Anonyme dit :

    C’est vraiment pitoyable, mettre son energie et rameuter le ban et l’arrière ban de l’équipe municipale pour prendre une association qui s’aoccupe de stériliser les chats !
    On a l’impression à Montereau qu’il n’y a pas de situation plus grave !
    la crise, les expulsions .. ça passe apres !

  6. souris verte dit :

    oui, c’est pitoyable…Les caprices de Madame la CMDAVA sont pitoyables….mais le pire est qu’elle ait été encouragée et soutenue dans cette action. Les impôts locaux vont servir aussi à payer des subventions à cette dame afin qu’elle puisse jouir de son caprice. Les directeurs de service de la ville n’ont-ils pas « d’autres chats à fouetter », le chômage, la précarité, les expulsions. Sont-ils vraiment payés pour offrir des fleurs à la dame….? Est-il bien raisonnable qu’une conseillère à la vie animale soit aussi responsable d’une association de protection animale dans la ville où elle exerce ce mandat ? A combien vont revenir les caprices de la dame aux citoyens de Monterau ? N’y a-t-il pas des affaires plus urgentes et graves à gérer ?

  7. Scaramanga dit :

    Si la Sous préfecture a donné tort aux anciens adhérents, c’est surement qu’ils avaient raison…
    C’est beau l’objectivité, snifff.

    Spéciale dédicace à « Charles le perspicace ».

  8. MAM dit :

    Le sous-préfet a obtenu un ruban et la CMDAVA … une faveur.

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !