Retour sur investissement

Avant Post.

Retour sur investissement dans Chiffres et nombres rubon51 Mobilisation pour M. ILAN

.

Le communiqué de presse ci-dessous a été envoyé à de multiples organes de presse parmi lesquels : Le Parisien édition sud 77, La République de Seine-et-Marne, l’A.F.P. 77, Radio-France / France Bleu Ile-de-France.

Communiqué de presse

Communiqué du Collectif RESF de Montereau fault Yonne

 

Le papa de Béril et Berivan de nouveau arrêté !!!

Assez d’acharnement contre cette famille monterelaise paisible et intégrée !

Après avoir été arrêté puis finalement relâché une première fois il y a quinze jours, Monsieur Ilan, parent d’élève turc, a de nouveau été arrêté à Montereau parce qu’il n’avait pas de titre de séjour.

Il a été placé au centre de rétention du Mesnil Amelot en attendant son expulsion. Il est le papa de deux petites filles scolarisées dans les écoles de La Poterie et Victor Hugo.

Depuis son arrestation , la famille est sans ressources ni allocations. Installée à Montereau depuis 2004, cette famille est parfaitement intégrée et a une conduite irréprochable. Les deux enfants ont grandi et effectué toute leur scolarité à Montereau. Monsieur Ilan travaille et bénéficie d’une promesse d’embauche. La famille allait déposer dans quelques jours une nouvelle demande de titre de séjour.

Le collectif lance un appel au préfet:

« Monsieur le préfet, au nom des Droits de l’enfant et de la dignité humaine, nous vous demandons de prendre en compte la situation de cette famille et d’user de votre pouvoir discrétionnaire afin de libérer monsieur Ilan et de délivrer des titres de séjour afin que cette famille puisse poursuivre une vie familiale normale. »

Cette arrestation a provoqué une vive émotion parmi la population monterelaise et plus particulièrement dans la communauté turque de la ville.

Lancée Mercredi, la pétition en faveur de la libération de Mr ILAN à déjà recueilli des centaines de signatures.

Le collectif a également alerté les élus locaux, M. JEGO, Maire de Montereau, M. AIELLO, conseiller Général, M. Yannick BODIN, Sénateur, M. Gérard MILLET, Député de la 3ème circonscription, Mme Sylviane CHAVANY, conseillère régionale, pour qu’ils interviennent auprès du préfet.

Yves JEGO a fait dire au collectif, par son cabinet, qu’il avait contacté M. Eric  BESSON, ministre de l’immigration , de l’intégration et de l’identité nationale.

Collectif RESF Montereau

———-

La pétition en ligne, c’est ici  :

http://www.educationsansfrontieres.org/?article18376 

rubon51 dans Chiffres et nombresMONTEREAU

——————————————————————————————–
Retour sur investissement

.

090405055212390113430905i vous avez été destinataire du dernier 7/7 en date, l’organe officiel de la Mairie de Montereau, vous avez sans aucun doute été interpellé par le magnifique édito signé de la plume de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1.

Le très inoffensif Kim Jong Il, qui veille si tendrement, si démocratiquement et si affectueusement  à la destinée de la Corée du Nord, peut-être rassuré : il a fait des émules en matière de communication, si l’on en juge par le style pour le moins emphatique et ampoulé de ce jégoïste édito :

« Aujourd’hui et plus que jamais, la municipalité édifie des bases solides pour Montereau, et coule le ciment de l’activité et de l’emploi par l’investissement, et bâtit, projets après projets, notre maison commune qu’est le Montereau de demain, une ville plus belle à vivre, une cité à partager.« 

Mais puisqu’on nous vante l’investissement, qui permet donc de couler le ciment de l’activité et de l’emploi, je vais justement évoquer aujourd’hui la question de l’investissement municipal.

Toujours dans ce 7/7, on nous sort un chiffre de 22 millions d’investissement.

Moi qui ne suis pas spécialiste en matière de comptes municipaux, le chiffre de 22 millions m’a néanmoins étonné.

Voici ce qu’on pouvait lire dans le cahier du Conseil municipal en date du 26 janvier 2009, dans le débat d’orientations budgétaires :

090405113720390113429062

090404042618390113425345

On y parle d’une section d’investissement de 11 millions.

Puis dans le cahier du Conseil municipal du 30 mars 2009, relatif cette fois-ci à l’adoption du budget primitif 2009, voici ce qu’on trouvait :

090405113721390113429063

090404042618390113425341

Du 26 janvier au 30 mars 2009, la section investissement a pratiquement doublé, puisqu’on en est arrivé à 22.275.045,00 euros, les fameux 22 millions qui vont couler le ciment de l’activité et de l’emploi.

Question : comment cette multiplication a-t-elle été rendue possible ? Et pourquoi ?

Sans être un grand spécialiste, la question me paraît légitime. En deux mois, les conseillers municipaux débattent d’un chiffre de 11 millions pour en voter le double deux mois après.

(J’ai l’air d’insister mais c’est pour mieux cerner la problématique…)

A moins qu’un subtil transfert de lignes n’ait eu lieu…

Qu’on en juge plutôt :

Voici les résultats cumulés à la clôture de l’exercice 2008 en matière de compte administratif.

090404042618390113425346
—-

Avec un petit agrandissement :

090405101033390113428760

Oui, Mesdames et Messieurs, sur l’exercice 2008, la section d’investissement a donc connu un déficit de 5.942.889,25 euros, excusez du peu…

Avec également un excédent de 7.143.605,62 euros en section de fonctionnement.

Maintenant, retour au cahier du Conseil municipal du 30 mars dernier :

090404042618390113425342

Du fonctionnement en trop de 2008 vient d’être versé sur de l’investissement de 2009.

Et hop, le tour est joué…

Mais environ 11 millions auxquels s’ajoutent 6.635.740,00 euros, ça ne fait toujours pas 22 millions d’euros d’investissement…

Moi qui ne suis pas spécialiste en matière de comptabilité municipale, (je me répète…) je n’ai pas trouvé de réponse dans les pages des cahiers distribués aux Conseillers municipaux.

Autre motif d’étonnement, dans ces cahiers à destination des élus appelés à couler le ciment de l’activité et de l’emploi, les ressources d’investissement de la commune sont parfois sujettes elles aussi à question. Jugez plutôt :

090404042618390113425344

Emprunt : 21 %

Subventions : 25 % (Etat, Région IDF, Conseil Général, en particulier…)

Autofinancement : 22 % (Les impôts locaux…)

Et attention les yeux : autres ressources : 32 % !

A Montereau, la plus grande part du budget d’investissement est constituée d’autres ressources !

Les 32 % de cet admirable ciment qui va couler l’activité et l’emploi ne sont pas identifiés clairement !

La commune de Montereau aurait-elle des activités cachées afin de couler tout ce ciment ?

Ce qui est certain, c’est que je m’en vais poser pas plus tard que tout de suite deux questions à Yves Jégo, moi qui ne suis pas spécialiste de la comptabilité publique, (on l’aura compris…) mais simplement un citoyen qui essaye de tenir son propre budget avec un minimum de clarté :

1) Comment passe t-on en deux mois, de janvier à mars 2009, à des prévisions d’investissement de 11 millions à 22 millions d’euros, sachant qu’en janvier, le conseil municipal était justement consacré au débat d’orientation budgétaire censé prévoir les dépenses de l’année ?

2) D’où proviennent ces fameux 32 % d’autres ressources de la commune de Montereau ?

Je poserai ces questions chaque jour, ici même, jusqu’à avoir mes deux réponses.

Ce blog étant très lu en Mairie, (on me l’a dit…) nul doute que les explications ne tarderont pas…

En tout cas, on verra par là que le ciment coulé pour l’activité et l’emploi à Montereau, ce ciment-là est finalement assez peu transparent…

—————————————————————————————–
 

 


21 commentaires

  1. Ajax dit :

    Effectivement, deux très bonnes questions…

  2. Billoute dit :

    Ces deux questions pour le moins légitimes devraient être posées par les élus de l’opposition pendant les conseils municipaux.

  3. locke dit :

    C’est incroyable. On n’explique pas dans les documents à disposition des Conseillers municipaux d’où viennent ces 32 % d’autres ressources ?

  4. Le moretain dit :

    Autres ressources : casino, roulette, bacarat, black jack, poker dice, 21, machines à sous, bandits manchots ?
    ;)

  5. Anonyme dit :

    J’ai une 3 ème question:
    Pour la piscine et la cantine brulées, qu’en est-il des remboursements d’ assurance?

    Tiens tutu lulu a disparu, des sujets l’ont peut être faché.
    Mais lesquels, les voitures qui brulent, les voitures de luxe?

  6. quienes dit :

    Comme en témoigne le N°346 de « Montereau 7/7  » les informations contenues dans l’éditorial de Monsieur Jégo ne reflètent pas la réalité.Jugez vous même:
    1)les taux d’imposition restent inchangés pour la troisième année consécutive. C’est faux puisqu’en 2008, pour prendre un exemple, la taxe d’habitation, le taux d’imposition voté au conseil municipal est passé de 18,04% à 18,38%.
    Monsieur Jégo aurait-il la mémoire courte?
    2)dans le débat d’orientations budgétaires l’investissement prévu était de 11 M? environ avec 21% d’emprunt soit 2,3 M?. En 2 mois le montant des investissements double en passant à 22M? et mieux encore,sans avoir recours à l’emprunt! Vrai ou faux?
    Si c’est vrai pourquoi ne pas donner le tableau des recettes d’investissement comme c’était le cas pour les 11M? prévus en janvier 2009?
    Si c’est faux…..il faut que nos concitoyens soient informés par l’organe de propagande du maire.
    Je pense que l’opposition se devrait d’exiger un encart systématique dans Montereau 7/7 pour faire entendre sa vérité.

    Pour clore,la République de S&M n’hésite pas non plus à recourir à la méthode Coué en titrant: « Un budget sans endettement ». Le journaliste a-t-il pris la peine d’interroger Madame Barillot sur les raisons de ses votes? Non. Manque de curiosité? Ostracisme? Incompétence?

  7. Yves POEY dit :

    On en reparle demain, cher Quienes ! :-)

  8. MAM dit :

    Avez-vous remarqué que le n° 346 (ça ne s’invente pas!!!) prenait effet du …….1er Avril au 8 Avril….
    Peut-on croire à une farce ?????? j’en doûte …..

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !