RediffHOUsion 28 : La belle et la bête (15/5/2008)

RediffHOUsion 28 : La belle et la bête (15/5/2008) dans Billets d'HOU 090413085037390113470259n ces temps de crise, M. HOU et moi-même avons ressenti comme une espèce d’appel, un besoin de retraite spirituelle, et c’est pourquoi nous nous trouvons actuellement dans le plus reculé des monastères tibétains afin de méditer sur la tristesse de cette vallée pleine de larmes.

Donc, pendant quelques jours, et afin de ne pas trouver porte close, vous aurez droit à quelques rediffHOUsions. Et toujours pour le même prix !

———-

Au printemps dernier, notre Conseillère municipale déléguée à la vie animale occupait déjà dans ces colonnes une place de choix, une place qu’elle n’allait pas quitter avant bien longtemps…

La belle et la bête (15/5/2008)
.
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je vous le dis tout de go, sans ambages et sans plus tarder, j’attendais beaucoup de cette avancée citoyenne monterelaise que tout le canton nous envie, je veux bien sûr parler, mais vous l’avez déjà deviné, de la création d’un poste de conseillère municipale déléguée à la vie animale.

Oui, j’étais impatient de constater quelles conséquences sur notre vie quotidienne allaient découler de cette nomination bien méritée. Impatient comme seuls se retrouvent les impatients lorsqu’ils ont décidé de se montrer vraiment impatients.

Hélas ! Le flambergien vraiment impartial ne pourra qu’être d’accord avec moi : jusqu’à présent, oncques n’entendîmes Madame la Conseillère chargée de la vie animale au conseil municipal.

Bon, d’accord, me direz-vous, on n’a entendu parler aucun conseiller municipal, fût-il une conseillère, et si ma mémoire est bonne, aucun adjoint non-plus, respectant ainsi une tradition monterelaise et umpienne : seul le chef a le droit de l’ouvrir. (Encore qu’en ce qui concerne les lois sur les OGM récentes, il semblerait que la tendance s’inverse au sein des parlementaires de la majorité…. Une seule solution : c’est la dissolution !)

Mais revenons à nos bestioles locales : figurez-vous qu’à Montereau, les distributeurs de sacs à crottes canines, ces distributeurs sont vides, et cette photo le prouve sans autre forme de procès.

distributeur.bmp

———-

Et si ça, ce n’est pas un chantier pour la vie animale, alors, je m’y perds.

Mais il ne sera pas dit que je laisserai mariner dans l’expectative et le doute notre élue. Moi, quand je peux aider et rendre service…
Et pour ce faire, je vais prendre exemple sur nos voisins suisses, qui viennent d’officialiser une ordonnance sur la protection de leurs animaux, si j’en crois cette brève publiée dans Libération du 12 mai dernier, et qu’une fidèle blogonaute d’entre les fidèles me recommanda chaudement, espérant avec raison que j’en tirasse un vrai profit !

Les fiers descendants de Guillaume Tell et d’Henri Dunant ne plaisanteront donc plus avec la vie animale : à partir de maintenant, tout propriétaire de chien se devra d’accomplir une formation obligatoire, et il sera désormais interdit de punir son fidèle compagnon au moyen d’un coup de feu. (Il fut en effet un temps où l’helvète moyen exprimait une fâcheuse tendance à dézinguer au 357 magnum son clebs qui n’avait pas rapporté avec suffisamment de célérité la belle baballe à son papa…)

Ce n’est pas tout ! Désormais, le cochon d’Inde résidant dans n’importe lequel des cantons suisses se verra promu au rang d’”espèce sociale“. A ce titre, il ne devra plus vivre seul en cage, il lui faudra au moins un pote pour passer le temps et ne plus déprimer !

Mais voici que s’avance la mesure phare de cette ordonnance : à partir de maintenant, il sera strictement interdit à Genève, Zurich, ou encore à Lausanne, de se débarrasser de son poisson rouge au moyen de sa cuvette-WC, comme actuellement le veut la coutume.

Il suffira de l’assommer avant de tirer la chasse d’eau. (Les marchands de marteaux se frottent les mains !)

On voit par là, que ce ne sont pas les idées qui désormais vont manquer à notre conseillère municipale.

Et l’on comprendra surtout par là qu’il n’y a pas qu’à Montereau où l’on aurait cette trop fâcheuse tendance à nous faire prendre l’Helvétie pour des lanternes !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Vote dévoué HOU

————————————————————————————————–

 


10 commentaires

  1. marjana dit :

    CFDT CGT FO

    Ensemble pour sauver les emplois et les salaires
    Manifestons le 17 Avril 2009
    à Montereau

    Montereau et sa région traversent une situation sans précédent

    28% de Chômeurs en plus entre Décembre 2007 et Décembre 2008
    Tout le monde est touché : Public comme Privé
    Dans la grande majorité d?entreprise, les intérimaires sont renvoyés
    600 emplois menacés à la SILEC Câble
    Le chômage partiel pour la SAM, EB2, Les ressorts Dubois?
    Ce sont des centaines de familles en difficultés et dans l?incertitude
    Tous les jours, ce sont de mauvaises nouvelles pour l?emploi

    Dans les services publics
    - Des centaines de contrats précaires sont employés, sans aucunes garanties
    - Des suppressions de postes par le non remplacement des départs.

    Toutes les familles de la région sont touchées.

    Les salariés n?ont pas à faire les frais de la crise,
    les patrons reçoivent des milliards d??uros
    les salariés qui est dilapidé dans la spéculation.

    Les Organisations Syndicales

    Appellent à manifester Vendredi 17 Avril 2009

    Unis, par notre mobilisation, nous pouvons obtenir :

    Le maintien total des salaires en cas de chômage partiel
    De réelles augmentations de salaires pour faire face à la crise
    Promouvoir au maximum la formation au lieu de licencier

    MANIFESTATION UNITAIRE INTERSYNDICALE
    VENDREDI 17 AVRIL 2009

    Rendez vous 9H 30 Place Lepesme
    Pour manifester
    De la Place LEPESME à Surville

  2. hamelin laurent dit :

    Laurent Hamelin.
    Habituellement, je ne considère pas les critiques anonymes, mais aujourd?hui je vais sortir de cette réserve pour répondre à certains Flambergiens et flambergiennes.
    La teneur de mes propos parus dans « La République » du 16 mars concernant les expulsions locatives, je les assume pleinement et peu m?importe qu?ils plaisent ou non à une partie de la gauche locale figée et cramponnée à la seule vertu de la contestation. Aussi légitime soit-elle, elle ne peut suffire pour gagner demain. Quinze ans que l?opposition dénonce, critique, injurie, conteste et fustige à Montereau. Pour quels résultats ? C?est autant d?énergie déployée pour servir l?esprit protestataire sans jamais concevoir une force de propositions constructives pour les Monterelaises et Monterelais. Construire pour demain , malheureusement ce n?est pas seulement fonder une stratégie sur un émotionnel qui invoque la révolte. Se cantonner de la part de l?opposition à ce simple rôle, c?est aussi faire preuve d?un manque d?ambition et par là -même d?un manque de soutien aux habitants de cette ville. Il est surprenant de constater que cette opposition soit capable de se mobiliser dans la rue pour soutenir une cause évidemment juste mais qu?elle soit si peu enclin à donner pour reconstruire. A qui le crime profite t-il ?
    Quand j?entends de la part de certains Flambergiens et d?autres, Monsieur Hamelin est un menteur, encore un qui a retourné sa veste, que je suis un opportuniste ou encore que mon positionnement n?est pas clair. Eh bien, je vous répondrai simplement que mes responsabilités, je les ai prises et je les prends avec courage, que les donneurs de leçons sont bien souvent les mauvais payeurs.
    Aujourd?hui, j?ai besoin de temps pour envisager la possibilité d?un renouveau tout comme j?ai besoin de temps pour me préparer et m?adapter à des situations nouvelles. Mon volontarisme ne peut suffire, il me faut aussi trouver du fond.
    A vrai dire toutes ces allégations ne me touchent guère. Elles sont justes intéressantes à relever parce qu?elles sont bien significatives, symptomatiques et révélatrices de l?état d?esprit dans lequel se trouve aujourd?hui l?opposition à Montereau. En l?occurrence elle se perpétue à l?identique de ce qu?elle est au national. C?est du tout et n?importe quoi si bien que tous les efforts consentis de ma part pour redonner un semblant de crédibilité à l?opposition ressemblent à autant de coups d?épée donnés dans l?eau.
    Reprenons, le cas de cette personne qui fustige sur ce blog par le mot menteur mon intervention dans la presse. Pourquoi Madame ne dites- vous pas qu?à votre demande, j?ai rendu visite à Madame F.A concernant son expulsion. Que je sache, j?ai été le seul élu de l?opposition à le faire, à prendre une matinée pour m?entretenir avec cette dame sur sa situation. Et, tout comme vous, je ne suis pas rémunéré sur mon engagement. Si vous pensez comme certains que cette dame s?est vue attribuer une proposition de relogement sur le simple fait d?une manifestation, je peux vous dire à quel point vous êtes dans l?erreur et la désinformation entretenue par l?esprit politique partisan. Son cas je l?ai négocié deux jours auparavant et de façon bien plus fine. L?on voie bien ici que trop de proximité peut tuer la lisibilité et qu?en matière de politique, mieux vaut faire des ronds de cuir, couper des rubans et s?afficher pour mieux se faire mousser.
    Votre remarque, sous entend également que j?étais précisément informé des expulsions. Je vous réponds Madame qu?il y a une différence entre les informations recueillies auprès des militants ou sympathisants et celles qui auraient dû remonter à moi via des personnes bien mieux renseignées que vous et moi sur le sujet. La concertation m?aurait permis de construire une stratégie peut-être moins personnelle. Dois-je affronter une machine de guerre sur de simples rumeurs, dois-je comprendre que l?on veut m?envoyer au casse pipe pour mieux récupérer un fauteuil ou l?espace que j?occupe ? Pourtant, en d?autres temps pas si lointains, cette place personne n?en a voulu par manque de courage de volonté ou de détermination. Il est vrai, la mémoire est courte.
    A l?égard de l?opportuniste et l?emprunt de l?étiquette PS, Scaramanga vous avez bien raison à quelques nuances près. En premier lieu, l?opportuniste a fait preuve d?opiniâtreté contrairement à d?autres, durant la campagne, des municipales, et tenu bon sous les pressions. Sans le revirement des uns et des autres sans doute aurions nous été plus près du compte. En ce qui concerne l?étiquette, je suis bien installé dans mes convictions mais sûrement moins dans celles d?un parti qui a feint d?ignorer la composante majoritaire de ses militants aux profits des egos du pouvoir dirigeant, lors du congrès de Reims. A trop vouloir contenter d?un coté le potentiel électoral d?extrême gauche et d?un autre celui des voix transfuges du MODEM, le PS en a oublié de définir sa véritable ligne politique identitaire. Pourquoi devrais-je faire bonne figure et respecter les règles d?un parti qui ne considère plus ses militants. Si faire de la politique c?est suivre l?hypocrisie des responsables du parti alors, OUI, je suis mal positionné car je suis navré de ne pouvoir faire semblant.
    Un PS à deux vitesses à Montereau rien d?innovant la simple représentation de ce qu?il est au national. C’est-à-dire aucune lisibilité, aucune crédibilité, aucun charisme alors autant dire, aucun espoir de gagner demain, d?autant plus que le terrain est occupé sur tous les fronts par la majorité. Un PS local qui souhaiterai une relève mais qui accepte difficilement que l?on puisse penser différemment, c?est aussi vrai. Cependant que les militants ou sympathisants soient rassurés, je n?engagerai pas comme d?autres en leur temps un bras de fer avec celui-ci au niveau local. Ce qui génère la perception négative des Monterelais sur l?opposition ne doit plus s?alimenter de tel cas de figure et a assez duré. Quant à mes propos aussi durs soient-ils, ils sont liés davantage à l?envie de reconstruire sur des bases franches saines et honnêtes plutôt que de faire mine d?ignorer nos divergences. Bien au contraire, celles-ci sont autant d?atouts pour l?opposition. Encore faut-il le comprendre et l?accepter pour mieux nous montrer unis dans les combats de demain.
    Sur ce, je vais conclure en remerciant les flambergiennes et flambergiens. Certaines de leurs critiques, m?auront permis je l?espère d?éclairer quelques lanternes mais faut-il encore savoir lire entre les lignes.
    Que la suite des évènements vous soit propice.

  3. gysgys dit :

    Monsieur hamelin, on ne comprend rien à ce que vous dites !
    Vous passez votre temps à faire des sous-entendus qui doivent être pertinents pour vous seul.
    Avec beaucoup de difficulté, je crois avoir compris une de vos assertions :
    vous auriez critiqué ceux qui protestaient contre les expulsions pour pouvoir agir en sous-main pour une famille ?
    Bref, à Montereau, il faut se taire et faire semblant ?
    Pour ne pas gêner M. Jégo ?

  4. Besson dit :

    Laisse Laurent, quitte le PS, ils ne te méritent pas…
    Viens à l’UMP !

  5. Scaramanga dit :

    Monsieur Hamelin vous me citez, je me dois de vous répondre :

    Tout d’abord sachez que j’ai toujours raison, lol.

    Quelques précisions :
    - il n’y a pour moi aucun caractère péjoratif dans le terme « opportunisme », il y avait une place à prendre vous avez su l’occuper
    - En effet, je pense que l’étiquette « socialiste » ne vous convient pas, ce qui n’est pas un mal quand on voit ce qui se passe à Montereau, et sur le plan national
    - Enfin en ce qui concerne le « melon », cela faisait référence au terme « leader de l’opposition » qui me semble un peu excessif dans le contexte local.

    Grand admirateur de Cervantès, j’ai beaucoup de tendresse pour les héros de causes perdues. Bonne chance et courage.

  6. Mary-20 dit :

    Monsieur Hamelin, vous sortez enfin de votre mutisme. Pourquoi avoir choisi ce 14 avril pour vous exprimer dans cet espace ? Etes-vous à la veille de prendre une décision importante ?

    Le 29 janvier dernier, un Flambergien, apparemment bien renseigné, a posté un commentaire faisant état d’une rencontre secrète avec un proche collaborateur du maire en vue de négocier votre ralliement au sein de l’équipe municipale. Aucune réaction de votre part pour démentir (ou confirmer) cette rumeur (ou info).

    Je reproduis in extenso le texte du commentaire : « A propos, le bruit court que Le seamachin truc aurait proposé une poste à responsabilité au candidat socialiste Laurent Hamelin, à l?économie ou aux sports, je ne sais pas ?? et que celui ci l?aurait refusé ? Quelqu?un a des infos ? ».

    Comme l’a souligné Gysgys, vos propos sont truffés de sous-entendus. Je vous cite : « …Aujourd’hui, j’ai besoin de temps pour envisager la possibilité d’un renouveau tout comme j’ai besoin de temps pour me préparer et m’adapter à des situations nouvelles. Mon volontarisme ne peut suffire, il me faut aussi trouver du fond… ». Alors, rupture, changement de cap ?

  7. 113 dit :

    d’accord, Mary-20.
    Hamelin est en train de montrer son vrai visage.
    Nous a Surville, on ne le soutiendra jamais, sous n’importe quelle étiquette.
    Ca m’étonnerai qu’il reste longtemps au PS.
    Il a essayé le PS pour voir si ça marchait pour devenir maire…

  8. linette dit :

    Laurent, aujourd’hui tu m’appeles Madame, je suis morte de rire pas plus tard que vendredi tu m’appelais encore Sahra. Effectivement, je pense que ton socialisme et le mien n’ont pas grand chose en commun fort heureusement pour moi. S’il est vrai que j’ai fait apl à toi pour le cas de Mme F,c’etait en tant qu’élu socialiste d’opposition. Toi et moi, nous savons et connaissons les tenants et les aboutissants de cette rencontre et de notre conversation que je ne relaierais pas ici. Je continu à dire que tu étais informé. Tu omets de dire aussi que j’ai fait apl à toi pour des personnes sans papiers. Toi et moi, nous connaissons la réponse que j’ai eu. Pour en finir, tu avais une possibilité de t’exprimer vendredi en réunion de section, tu as préféré en dire le moins possible et partir pour des raisons de travail( ce que je peux comprendre). Moi, j’ai pas de conseil à te donner sauf règle tes problèmes d’hommes avec le monsieur dont tu parles et n’oublie pas car moi j’ai pas la mémoire courte, pourquoi aujourd’hui tu es là. Il n’y a pas de honte à se tromper, par contre il est regretable d’être dans une situation que l’on ne souhaite pas.

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !